RSS
RSS



 

 
Nimh
avatar
Ian Bale
Nimh
ft. : Jamie Dornan
Hiboux envoyés : 15
Entrée à Poudlard : 03/07/2017
Année d'étude en cours: : St-Barnaby
Maison répartie : Nimh
Mornilles : 44
DC : ✵ Seth O. Knight
✵ Evelynn Elwood
✵ Phillip Harker
✵ Ainsley L. Sinclair
✵ Jamie Fairfield
Chocogrenouilles : 0
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageHome is wherever I'm with you [feat. Skye] | Sam 30 Sep - 12:40


Ça devait bien faire une semaine qu’il y pensait. Sept jours et 9 heures, pour être plus exact, depuis qu’il l’avait raccompagnée à son dortoir après leur dernier rendez-vous, qui s’était tellement bien passé. Soirée resto puis pub, avant de se terminer dans la clairière de la forêt à regarder les étoiles, étendus sur le rocher plate qui y trônait. Un classique des jeunes cœurs emballés de Stornoway, mais un incontournable malgré tout. Ils s’étaient tenus la main, celle de Skye petite et délicate au creux de la sienne, grande aux doigts rugueux. Perfect match. Il en avait rêvé, d’ailleurs, et n’eut pas eu besoin de prendre un philtre de paix pour parvenir à s’assoupir, cette nuit-là. She brought peace and quiet to his sometimes chaotic mind. Ils s’étaient entendus pour se revoir la semaine suivante, le samedi, mais il lui avait fait promettre de le laisser tout gérer. Une surprise, qu’il lui avait dit, sourire large et taquin alors qu’il reposait son épaule sur le cadre de la porte marquant l’entrée des dortoirs des filles. Elle avait acquiescé.

Il fallait que tout soit parfait, évidemment. Parce qu’elle était toute parfaite et oh my god she’s so out of my league, I cannot mess this up. Il avait tout prévu, de l’endroit au contexte, en passant par ce qu’il allait porter, puis, durant la semaine qui avait suivi le jour J, avait préparé ce qui promettait être un magnifique après-midi. Il n’avait pas prévu, cependant, qu’il serait incapable de fermer l’œil la nuit précédente. À comprendre qu’on n’est jamais trop vieux pour être nerveux avant un rencard, hm. C’est donc après tout juste deux heures de sommeil fréquemment interrompu qu’il s’était ˵réveillé˶ le samedi matin, maudissant tous les dieux en lesquels les gens veulent bien croire, et s’extirpant douloureusement du lit qui n’avait pas su lui offrir le repos dont il avait besoin. Mais malgré cela, il ne pouvait pas s’empêcher de sourire à l’idée qu’il allait passer une partie de la journée avec la plus belle et brillante demoiselle de St-Barnaby. Inutile de mentionner qu’il avait géré sa fatigue de plusieurs tasses de café et d’un sortilège cache-cernes.

Il lui avait donné rendez-vous à la porte de l’université à 14h. Il y était à 13h45, un grand panier d’osier accroché au bras et doigts tapotant nerveusement sa cuisse. Fuck, I want to smoke one so bad. Mais l’idée que son sweater sente la clope le remis tout de suite sur le droit chemin. Ses yeux bleus fixés à l’horizon, il calma son envie et se concentra sur les nuages dansant contre le ciel. C’était une parfaite journée de début d’automne en Écosse. Il faisait frais, une douce brise soufflant entre les arbres jusqu’à venir effleurer ses joues, transportant avec elle l’odeur vivante et salée de l’océan. Le soleil parvenait à percer la grisaille pour réchauffer l’air ici et là, et vint tracer un sourire aux lèvres du jeune homme. Tout ce qui lui manquait, c’était Skye. Et il avait l’intention de la regarder avec la même admiration que celle avec laquelle il regardait le ciel à cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Nimh
avatar
Skye Kang
Nimh
ft. : Kim Chanmi
Hiboux envoyés : 30
Entrée à Poudlard : 26/09/2017
Année d'étude en cours: : deuxième année
Maison répartie : Nimh
Mornilles : 79
Chocogrenouilles : 0
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Home is wherever I'm with you [feat. Skye] | Sam 30 Sep - 19:56


Il habite mes pensées à toute heure du jour, si bien que son nom remplace les mots de mes livres et le reflet de ses yeux bleus brille dans le fond de mes chaudrons. Il peuple chacun de mes rêves et en est même le personnage principal; au départ c'était quelques nuits isolées, je me disais juste qu'il commençait à être réellement important pour moi, comme un bon ami. Ils feront tous partie de mes rêves un jour où l'autre. Mais ces moments isolés se sont transformés en événements fréquents, et toute la semaine il était dans chacun d'entre eux. Impossible de penser à autre chose. La sensation de ses doigts autour de ma main, son sourire, son regard, le ton de sa voix... tout m'enveloppe, rien d'autre n'existe. Les professeurs tentaient tant bien que mal de me ramener à l'ordre à coup de "Mademoiselle Kang" plus ou moins stricts. On m'a même demandé si j'avais avalé de l'Amortentia par accident... eh. Pas besoin de ça quand il existe.

Il voulait que ça soit une surprise, et je lui ai fait confiance. Toute la semaine je n'ai fait que m'imaginer scénarios après scénarios ce qu'il pouvait bien concocter, et comment il pourrait essayer de trouver quelque chose d'encore mieux que la semaine précédente. C'est vrai, la barre est haute pour lui. Regarder les étoiles, blottit l'un contre l'autre, dans la clairière de la forêt? Il sait que j'adore l'astronomie. L'anticipation me grugeait tant que la nuit de vendredi à samedi a été mouvementée. Le sommeil m'est venu tardivement, et lorsqu'il m'est finalement venu je ne faisais que me répéter les événements du dernier rendez-vous. Le restaurant, le pub, la fin de la soirée à la belle étoile sur le rocher, et son ô combien si magnifique sourire quand il m'a raccompagné aux dortoirs. Ah, tant pis si j'ai dormi une heure ou moins que d'habitude. Rien qu'une métamorphomage comme moi ne peut pas cacher, non? De toute façon, à moins que mon miroir me mente, l'heure qu'il me manque ne semble pas avoir fait de ravages à mon visage. Heureusement pour moi.

La nervosité a commencé à me ronger. Et si j'étais moins jolie qu'à l'habitude? Merde, Skye, ce n'est pas le moment d'arrêter d'avoir confiance en toi! Le plus bel homme de toute l'université t'invite à un rendez-vous. Les autres filles de l'université se l'arracheraient, mais c'est toi qu'il a choisi. Une grande respiration plus tard, j'ai rouvert les yeux. Ils sont bleus aujourd'hui, je n'ai pas vraiment choisi. Bleu teinté d'un peu de rose, quelque chose de subtil. J'ai voulu donner ce roux que j'aime tant à mes cheveux, mais je n'arrivais pas à me débarrasser de ce rose qui a décidé de s'installer également dans ma chevelure. Le taquin. Peut-être qu'une couleur moins chaude, plus froide? Noir et bleu? La teinte rosée s'y trouvait toujours, même si j'avais l'impression que c'était un peu plus subtil qu'à mon premier essai. Ça suffira, je crois. Je l'espère.

14h arriva rapidement, peut-être un peu trop. La vue de 13h55 à l'horloge m'a rempli de panique; ainsi je me suis contentée de lancer mes livres sur mon lit et espérer que Ian n'attende pas trop par ma faute. Au moins, j'ai eu la brillante idée d'étudier dans les dortoirs. Comme si j'avais prévu que j'allais être distraite. Mon prochain achat devra sans doute être un Rapeltout. Malgré tout, je courais, mais pas trop, dans les couloirs pour arriver à l'entrée de l'université. Simplement me rappeler que j'allais être avec lui dans moins de cinq minutes suffisait pour me donner l'énergie nécessaire pour me propulser du point A au point B, et même si je ne faisais que penser à ce rendez-vous, lorsque je l'ai finalement aperçu à la porte d'entrée, j'ai senti mon coeur s'arrêter une fraction de seconde. Il est si beau. Rapidement je suis revenue à mes esprits, j'ai pris mon courage à deux mains et je me suis approchée. Le coeur battant, les mains tremblantes, les yeux brillants. « Ian..! », arrivai-je à dire dès que je suis à ses côtés.

Le moment me semblait irréel, comme si encore une fois plus rien n'existait autour de moi. Que lui et moi, ce panier en osier qui ornait son bras et la douce température d'automne qui me caressait la peau. Un pique-nique au rythme du vent automnal? Comment pouvait-il être aussi parfait? L'envie de prendre sa main et de m'enivrer de son contact contre la mienne m'a prit, mais j'hésite, trop peu sûre de moi. Mon regard s'est déposé à nouveau sur le panier, et un sourire a orné mes lèvres. « Alors, où m'emmène-tu aujourd'hui? » Tant pis, me suis-je dis. J'ai déposé une main sur sa main libre, timide. Ma hâte devait sans doute être facile à voir tant j'avais du mal à la camoufler. C'est normal, après tout. Il m'a dit que c'était une surprise, et ma curiosité est insatiable.

_________________
i sing to the rain, i swear to the rain
you can't wake up ▬ this is not a dream, you're part of a machine, you are not a human being. low on self esteem, so you run on gasoline. well my heart is gold and my hands are cold.
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Nimh
avatar
Ian Bale
Nimh
ft. : Jamie Dornan
Hiboux envoyés : 15
Entrée à Poudlard : 03/07/2017
Année d'étude en cours: : St-Barnaby
Maison répartie : Nimh
Mornilles : 44
DC : ✵ Seth O. Knight
✵ Evelynn Elwood
✵ Phillip Harker
✵ Ainsley L. Sinclair
✵ Jamie Fairfield
Chocogrenouilles : 0
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Home is wherever I'm with you [feat. Skye] | Dim 1 Oct - 12:00


Le stresse s’évapore avec l’arrivée des certitudes. Il sait qu’ils ont des centaines d’affinités, et un millier d’entre elles restant à découvrir. Il sait qu’ils se plaisent l’un à l’autre, à en juger par le fait qu’ils sont pratiquement incapables de regarder ailleurs lorsqu’ils sont ensemble. Il sait qu’elle est bien avec lui, l’ayant remarqué dans la manière dont sa main s’est lovée contre la paume de la sienne et dans la sincérité des éclats de rire qu’ils ont partagé. Et surtout, il sait que chaque seconde passée avec elle est un cadeau qu’il saura chérir, et que c’est probablement réciproque. Le rythme des battements son cœur s’apaise dans sa poitrine, calme le souffle qui gonfle ses poumons, relâche la tension qui était venue se loger entre ses omoplates et dans son cou. Il respire mieux, semble-t-il, comme si depuis qu’ils avaient commencé à se voir de façon un peu plus intime, elle est devenue l’air dont il a besoin pour survivre. Elle fait partie de sa vie, et il ne veut pas qu’elle en sorte.

C’est pourtant une surprise qui le fait sortir de sa torpeur lorsqu’il entend la voix de Skye à ses côtés. Oh by Merlin, you’re such an idiot, Bale,  se maudit-il brièvement. À s’être tant perdu dans ses pensées d’elle, il en a oublié le temps qui lui a filé sous le nez. Mais tout cela s’efface bien vite lorsqu’il baisse les yeux pour la regarder, et qu’il sent son ventre se serrer et son cœur faire un soubresaut.  I’m the luckiest man in this world, se dit-il, prenant le temps de s’imprégner de la vision sublime qu’elle lui offre. Son regard – vif, brillant et gorgé de joie – captive le sien. La douceur et la délicatesse des traits de son visage le charment une nouvelle fois, comme à chaque fois précédente, et il se laisse distraire par le coloris particulier de ses cheveux. Un noir traversé de bleu – bleu ciel –  ,  dans lequel quelques éclats de rose viennent briller au contact des rayons timides du soleil. Il en reste sans mot, un instant, alors qu’un sourire un peu charmeur et un peu niais vient étreindre ses lèvres. La petite main de la Nimh venant trouver la sienne le réveille, et il la serre tendrement avant de laisser ses grands doigts se glisser entre ceux de la jeune femme.

« Ah, si tu penses que tes beaux yeux vont me faire ruiner la surprise, tu te trompes, Kang. », dit-il visiblement joueur et taquin. Il lui fait un bref clin d’œil puis, dans un mouvement fluide et teinté de tendresse, il se penche, élevant en même temps leurs mains jointes vers lui pour venir poser un baiser sur le dos de la main de Skye. La douceur de sa peau contre ses lèvres le fait frémir.

Un énième regard Oh my god I’m so lucky partagé, puis ils se mettent en marche, Ian guidant leurs pas à travers le large parc. Un moment paisible passe, puis le Gallois reprend la parole, ses yeux azurs venant trouver sanctuaire dans ceux de la métamorphomage.

« Je dois être entièrement honnête avec toi, ça fait depuis notre dernier rendez-vous que je pense à te revoir. » Son ton est sincère, voire un peu maladroit, mais son sourire, lui, est entièrement confiant. « J’espère que ça te plaira. Pas que je suis nerveux, mais… Un peu, quand même. »  Il rit. « Comment s’est passé ta semaine? T’avais un quiz de psychomagie, non? » Son sourire se transforme en un quasi-ricanement, à la fois amusé, coupable et fier. « Pas que nos dernières séances d’études ont été des plus efficaces, mais bon. C’est de ta faute, anyways. » Il poncture sa phrase d’un air faussement accusateur.
Revenir en haut Aller en bas
Nimh
avatar
Skye Kang
Nimh
ft. : Kim Chanmi
Hiboux envoyés : 30
Entrée à Poudlard : 26/09/2017
Année d'étude en cours: : deuxième année
Maison répartie : Nimh
Mornilles : 79
Chocogrenouilles : 0
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Home is wherever I'm with you [feat. Skye] | Jeu 5 Oct - 1:05


Ça ne pouvait pas être plus parfait. La température clémente, la brise d'automne, la magnifique vision de cet homme qui se dresse devant moi et qui ne semble avoir absolument aucun défaut. J'ai toujours autant de mal à réaliser que j'ai autant de chance, à vrai dire. Que Ian Bale a décidé que j'étais good enough malgré mes trop nombreux défauts. Je fonds en réalisant qu'il a déposé son regard sur moi, j'essaie d'analyser son visage alors que je dépose ma main sur la sienne. Est-ce que c'est la faute de mes cheveux? Ce foutu rose qui ne veut pas partir, j'ai l'impression qu'il trahit mes sentiments. Malgré tout cela et malgré mes hésitations, j'ai décidé de plonger mon regard dans le sien. Le moment est bien trop spécial pour ne pas en profiter, même s'il ne dura pas très longtemps. Chaque seconde compte, chaque seconde importait. La douce voix du Gallois me tira finalement de mon espèce de transe, pour le meilleur ou pour le pire. Venant de lui, je dirais surtout le meilleur.

« J'aurai essayé au moins, tant pis », lançai-je timidement. En fait, loin de moi l'idée de vouloir lui extirper la moindre information même si la curiosité me rongeait de l'intérieur. Un petit sourire gêné commençait à se dessiner sur mes lèvres même avant qu'il porte les siennes à sa main, moment où je n'ai eu d'autre choix que de baisser les yeux pour tenter de camoufler le surplus d'émotions que je ressentais. Le doux contact ses lèvres de Ian contre la peau de ma main fit naître un milliard de frissons sur mon bras, des frissons qui eurent l'effet d'une décharge électrique qui parcourait l'entièreté de mon corps. Mon coeur s'est serré, il s'est emballé, et mes membres ne répondaient plus. Pendant quelques secondes j'étais incapable de quelconque réaction. Il ne suffit qu'un seul regard de Ian pour que je reprenne mes esprits. Merde, Skye, ce n'est pas le moment de faire l'idiote. Mes dents se sont réfugiées dans ma lèvre inférieure, un geste juste assez subtil pour que Ian ne s'en rende pas compte. Du moins, c'est ce que j'espère.

Allègrement, je suis le Gallois qui s'aventure dans le grand parc tout près de l'université. J'ai le regard interrogateur, mais je tente tant bien que mal de prendre mon mal en patience. Je lui fais confiance, après tout. Je sais qu'il me connaît sans doute déjà par coeur, qu'il sait tout ce que qui me frémir de bonheur et tout ce qui m'horripile au plus haut point. Sans rien dire, je me contente de le suivre tout en lui lançant quelques regards. Mes yeux se perdent dans les traits de son visage, si bien que je marche presque par automatisme, guidée seulement par mon intuition. Lorsqu'il brisa finalement ce silence pourtant si paisible, je n'ai pas pu m'empêcher de sourire comme une idiote. Lui aussi? Lui aussi, ses pensées étaient occupées jours et nuits par la seule idée de ce prochain rendez-vous? Ma main droite vint nerveusement rejoindre mon avant-bras gauche alors que mon regard se dépose au sol, timide.

« Je... eh, c'est con, mais moi aussi en fait. J'ai pas arrêté d'y penser », avouai-je finalement. Tant son sourire à lui respirait la confiance, tant le mien dégageait complètement l'opposé. Ça ne devait pas être nouveau pour quelqu'un comme lui. Tout ça. Un homme de son calibre avait sans doute maintes expériences, des tas de relations, quelque chose sur quoi se baser. Moi je saute à pieds joints dans l'inconnu le plus total, je ne sais même pas si un de mes mots ou un de mes gestes gâcherait tout ce qui est en train de se bâtir. Comme si ce devait absolument être de ma faute si ce début de relation devait être ruiné. Heureusement, Ian continue de parler et m'empêche de m'enfoncer davantage dans quelconques sombres pensées qui peuvent naître dans ma tête. « Soit pas nerveux, je suis certaine que tout sera parfait. »  Parce que c'est toi qui l'a organisé, voulais-je ajouter, mais je n'osais pas. Peut-être aurai-je dû.

« Psychomagie? Meh, vaudrait mieux ne pas en parler. » J'ai ri en même temps que lui, à la fois amusée et honteuse. Cet examen sera sans doute le pire de mon parcours scolaire au grand complet. Difficile de réfléchir aux réponses lorsque Ian Bale hante nos pensées. « De ma faute? I'd rather say it's your fault, Mr Bale! » Je rigole de plus belle. Nous savons clairement tous les deux que nos séances d'études ont été moins efficaces parce que nos regards se perdent l'un dans l'autre et que nous n'avons clairement pas le coeur à réviser, et que ce n'est pas expressément la faute à l'un ou à l'autre.

« Je ferai mieux au prochain quiz, promis! » J'ai ponctué ma phrase d'une moue doublée d'un regard qui tentait d'être mignon sans trop savoir quel résultat j'espérais. Peut-être que je ne voulais pas qu'il soit fâché que j'aie probablement échoué ce quiz, peut-être que je voulais juste qu'on continue ces séances qui me faisaient tant de bien. Peut-être que c'est tout autre, je ne sais pas. Bref, cette conversation a suffit pour distraire ma curiosité qui a fini par revenir au galop dès que le silence s'est réinstallé ne serait-ce que pour quelques secondes. « Alors on arrive bientôt? » L'anticipation m'a enveloppé comme un enfant qui s'apprête à recevoir un cadeau alors que je jette plusieurs regards furtifs autour de moi, tentant de deviner avec l'environnement quelle sera notre destination. Je me doute bien qu'il y aura de la nourriture au bout du parcours à en juger par son panier, mais qu'en était-il du lieu?

_________________
i sing to the rain, i swear to the rain
you can't wake up ▬ this is not a dream, you're part of a machine, you are not a human being. low on self esteem, so you run on gasoline. well my heart is gold and my hands are cold.
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Nimh
avatar
Ian Bale
Nimh
ft. : Jamie Dornan
Hiboux envoyés : 15
Entrée à Poudlard : 03/07/2017
Année d'étude en cours: : St-Barnaby
Maison répartie : Nimh
Mornilles : 44
DC : ✵ Seth O. Knight
✵ Evelynn Elwood
✵ Phillip Harker
✵ Ainsley L. Sinclair
✵ Jamie Fairfield
Chocogrenouilles : 0
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Home is wherever I'm with you [feat. Skye] | Mar 10 Oct - 10:51


On ne connait pas de petite amie à Ian Bale. De toutes ses années à l’université, on ne l’a jamais vu agir ainsi avec quelqu’un, jamais tout à fait de cette manière, en tout cas. Ce qu’on lui connait, ce sont des amantes, des demoiselles avec qui il passe quelques heures, quelques nuits mais sans plus. Amours éphémères et passagers, qui partent aussi rapidement qu’ils n’apparaissent. C’est entendu avec chacune d’elles – le Gallois n’est pas un briseur de cœurs. Il ne donne pas de faux espoirs, il ne manipule pas. Tout est clair et précisé avant qu’on ne se lance dans ce tourbillon de chair et de passion. Et durant les quelques heures qui s’écoulent en leur compagnie, il les aime. Vraiment, réellement. Idolâtre leur psyché, leur corps, pousse la luxure à les vénérer.  Le temps assouvit le brasier, et l’amour s’estompe pour laisser place à une amitié gorgée de reconnaissance. On se remercie d’avoir partagé ce moment, on se laisse tout en douceur. Et ça recommence. Avec une autre. Certaines repassent, on se retrouve, mais on sait que de répéter l’expérience ne veut rien dire quant à la profondeur des émotions que l’on partage. Et jusqu’à maintenant, le brun s’est satisfait d’une telle existence, ne cherchant pas à trouver autre chose qu’une compagnie plaisante mais évanescente.

Cette fois, cependant, les choses sont différentes. La rapidité laisse place à une lenteur, un calme paisible et infiniment attrayant. On respire. On sent. Et surtout, on prend notre temps. On apprend à se connaître, on apprend non seulement à se regarder, mais aussi à se voir. Ce n’est pas la même chose qui motive les rencontres et les coups d’œil. C’est quelque chose de beaucoup plus durable. Tout aussi authentique, mais teinté de vulnérabilité. Une crainte, toute petite, toute discrète, qui nous pousse à avoir peur de rater notre coup, de dire quelque chose de mal placé. On recueillie, on couve, on fait attention. Parce que cette fois, c’est précieux. Un trésor qu’on ne se voit pas perdre, qu’on ne s’imagine pas un jour remplacer.  Skye Kang est une perle, qui est venue se poser dans l’écrin de velours de son cœur.

Le Gallois ne répond pas au fait que la jeune femme aille admit défaite devant son dernier quiz de Psychomagie. C’est de sa faute, de toute façon – autant il est excellent tuteur en temps normal, il est complètement inutile lorsqu’il ne peut se concentrer que sur la jeune femme qu’il devrait être en train d’aider. Sa main se resserre, chaude et aimante, contre celle de la Coréenne, en guise de demande de pardon. Signe qu’il tachera, du mieux qu’il le peut, de l’aider façon un peu plus appropriée pour la prochaine fois et que la responsabilité ne lui retombe pas entièrement dessus.  Son air presque solennel se brise, toutefois, lorsqu’il l’entend demander s’ils y sont presque. Il se met à rire et regardant à l’horizon, se permet d’hocher la tête après une minute – fallait bien la garder en suspens, un peu.

« Just another minute. T’en fais pas, on y est presque, c’est pas aujourd’hui qu’on va aller en randonnée sauvage dans les montagnes. »

Et tel que promis, pas une minute plus tard, ils arrivent sur un passage de bois qui, à travers la broussaille, émerge à la plage. Le sable parfois blanc, parfois noir, s’étend tout en longueur de part et d’autre, et se plonge dans l’océan délicatement agité par la brise douce et rafraichissante. L’eau est d’un infini gris-bleu, comme le ciel, et scintille lorsque celui-ci s’ouvre pour laisser entrevoir les timides rayons de soleil. Ils s’avancent un peu plus loin, leurs pas venant finalement fouler le sable fuyant, puis Ian vient déposer le panier à même le sol. Il sort sa baguette et, d’un mouvement subtil du poignet, lance un sortilège qui déballe le tout.  Une grande couverture de plaid gris et noir s’étend d’abord puis, un à un, les plats sortent du panier et viennent s’y poser. Un plateau de tartelettes aux fruits et d’autres petites pâtisseries et desserts,  un grand bol de fruits variés, un plateau de fromages et de charcuteries, une salade de pâtes et, bien entendu, une bouteille de vin rosé pétillant, le tout accompagné d’assiettes, d’ustensiles et de verres.

C’est un sourire large aux lèvres et le torse bombé que Ian se retourne vers Skye et se penche vers elle pour poser un baiser sur sa joue, sa main enlaçant toujours la sienne et l’autre se posant sur sa hanche.

« J’espère que ça te plait. »
Revenir en haut Aller en bas
Nimh
avatar
Skye Kang
Nimh
ft. : Kim Chanmi
Hiboux envoyés : 30
Entrée à Poudlard : 26/09/2017
Année d'étude en cours: : deuxième année
Maison répartie : Nimh
Mornilles : 79
Chocogrenouilles : 0
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Home is wherever I'm with you [feat. Skye] | Ven 13 Oct - 0:13


À chaque contact, qu'il soit accidentel ou voulu, que ce soit ma main dans la sienne ou ses douces lèvres qui caressent la peau de ma main, mon coeur s'emballe et mon coeur explose. Une explosion de milliers d'émotions qui veulent jaillir en même temps mais qui ne peuvent pas. Qui ne doivent pas. Cette explosion, c'est avoir l'impression qu'il n'y a que lui qui importe sur terre et que rien d'autre n'existe; c'est mille milliard de frissons qui parcourent l'entièreté de mon corps pour me faire sentir réellement vivante; c'est cette sensation de chaleur qui prend possession de mon être et qui m'enveloppe; et c'est une émotion si forte qu'elle décide de prendre nid dans mes cheveux et s'afficher sous forme de reflets rosés indélébiles. Comment réussir à me concentrer ne serait-ce qu'une seule seconde pendant une séance d'étude dans de telles conditions? Si Ian avait la moindre idée de ce qu'il était capable de me faire vivre, même si ce n'est qu'un seul minuscule pourcent, il comprendrait d'où viennent mes piètres résultats en psychomagie. Il n'y a pas de reproches, pas de réelles accusations. Juste deux jeunes adultes qui se taquinent l'un et l'autre mais qui ne restent pas sur le sujet bien longtemps.

De toute façon, pour moi, le plus important ce n'est pas la prochaine séance d'étude, le prochain examen, ni même ce qu'il pensait de mes résultats. Le plus important, c'est sa main qui s'est resserrée et qui cause à nouveau cette explosion interne. I feel like I'm losing my mind, but I love it. Et tandis que je perds peu à peu la tête et que mon coeur s'emballe, je marche aux côtés du coupable en tentant de ne pas avoir l'air trop impatiente. L'envie d'être à ce lieu surprise, seul avec lui, est pourtant plus fort que ma propre volonté. Alors je lui pose cette simple question, digne de l'enfant que je suis encore un peu au fond de moi. Son rire a résonné dans mon âme, forçant mes yeux à se fermer. Ian Bale, parfait de la tête au pied, parfait dans son intelligence, parfait jusque dans son rire. Et doté d'un humour parfait, dois-je ajouter, sa réponse m'arrachant également un rire. « Oui, je me doutais bien que nous n'allions pas en montagne. » Mon regard s'est déposé à nouveau sur le mystérieux panier en osier, amusé. Malgré que l'idée d'un pique-nique au sommet d'une montagne m'apparaît soudainement attirante. Tant que c'est avec lui.

Il mentionna une minute, et il avait raison. La plage se présentait à nous, plus ravissante que jamais. Les grains bicolores, les doux reflets du soleil contre l'eau bleu azure et le ciel teinté de gris qui se joignait au portrait; un magnifique mariage qui n'aurait pas pu être mieux. À croire que Ian avait tout prévu, jusqu'à la température. Si ça se pouvait? L'idée m'amusait et je m'y attache naïvement. La magie qu'il utilise pour dévoiler le reste de la surprise m'a prise au dépourvu, alors que mon regard fixait l'horizon. Mon sursaut fut toutefois léger, et je regardais, bouche-bée, le contenu du panier. Il avait prévu tout ça? Les tartelettes et les pâtisseries, les charcuteries et le fromage, les fruits, les pâtes et la bouteille de vin? S'il fallait lui donner une note, il aurait bien plus que la note parfaite.

Le plus gros des sourires se dessine sur mes lèvres alors que le rose de mes cheveux devient un peu plus proéminent. Bien sûr, ça ne s'améliore pas quand je sens ses lèvres contre ma joue et sa main contre ma hanche. Jamais le contact n'a été aussi présent, et jamais l'explosion interne n'a été aussi forte. Comment il fait? Est-ce qu'il sait à quel point il me fait perdre la tête? « C... c'est parfait, Ian... »  Timidement, j'ai relevé les yeux pour plonger mon regard dans le sien et me perdre dans la beauté de ses yeux. Je serre ma main davantage et je porte l'autre sur son avant-bras, un peu par réflexe. I don't want this moment to end. Mais un jour il faudra bien s'asseoir, alors à contrecoeur, je l'attire avec moi vers la couverture pour y prendre place. Et sans vraiment attendre quelconque permission, je me suis emparée d'une grappe de raisins. La rebellion de Skye. « Comment t'as su que j'adore tout ça? » Pour moi, la réponse était évidente. C'est qu'il est parfait. Rien de moins.

_________________
i sing to the rain, i swear to the rain
you can't wake up ▬ this is not a dream, you're part of a machine, you are not a human being. low on self esteem, so you run on gasoline. well my heart is gold and my hands are cold.
(c) bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Nimh
avatar
Ian Bale
Nimh
ft. : Jamie Dornan
Hiboux envoyés : 15
Entrée à Poudlard : 03/07/2017
Année d'étude en cours: : St-Barnaby
Maison répartie : Nimh
Mornilles : 44
DC : ✵ Seth O. Knight
✵ Evelynn Elwood
✵ Phillip Harker
✵ Ainsley L. Sinclair
✵ Jamie Fairfield
Chocogrenouilles : 0
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Home is wherever I'm with you [feat. Skye] | Dim 15 Oct - 1:27


Les soucis du Gallois disparaissent même rythme que s’étendent les reflets rosés dans la chevelure brune et bleue de la Coréenne. Sans qu’il puisse en être entièrement certain – après tout, c’est bien l’une des seules fois qu’il a la chance de côtoyer une métamorphomage – il croit deviner d’où ces mèches claires et chatoyantes viennent. De quelque chose en elle qui, comme en lui, commence à éclore. Du sentiment de bien-être pratiquement incomparable qu’il ressent lorsqu’il est avec elle, lorsqu’il peut remercier l’univers de lui avoir offert une personne aussi formidable comme amie… comme autre chose, peut-être. Il l’espère, le souhaite plus que tout au monde alors que leurs regards se mêlent et qu’ils sont tellement près l’un de l’autre. Ses mots le font sourire, comme le doux vacillement qui s’y est trouvé, et avant qu’elle ne s’échappe et l’entraîne avec elle, il profite de sa proximité pour caresser sa joue. Une énième fois d’une infinité à venir. Comme celle qu’elle a posé sur son bras.

Le brun s’assied sur la couverture à son tour et s’y met bien à l’aise, enlevant même ses chaussures du bout de ses orteils, les laissant choir dans le sable. La question de la jeune femme fait naître un sourire sur ses lèvres alors qu’il hausse un sourcil dans sa direction, un air à la fois mutin et joueur au visage. Il attrape la bouteille de champagne rosé – tenue froide grâce à un sortilège – et attrape tour à tour les deux verres, en tendant un à Skye puis gardant l’autre pour lui. Il vient piquer un cube de melon d’eau du bout d’une fourchette et laisse le fruit rôder devant ses lèvres.

« I have a secret to tell you. » Ton intriguant mais pas tout à fait sérieux, ponctuant sa phrase d’une bouchée qu’il mâche rapidement avant de clore le mystère d’un air faussement dramatique. « I can read your mind, Skye Kang. » Le coup de théâtre ne dure que quelques secondes – où il agite les doigts, cliché, en murmurant de doux « Ooouuuh » se voulant creepy mais pas vraiment. L’éclat de rire vient bien rapidement et, après avoir pris une autre bouchée de fruits frais, il secoue légèrement la tête et admet, une certaine reconnaissance dans la voix : « I asked around. Mainly, since I happen to be good friends with the head house elf, Bernadette, I asked her what were your favourite things to eat at the castle, and she told me. She also helped me put all of this together althouuugh, I did bake the fruit tarts by myself. »

Son air d’abord fier se meut en une moue attendrie alors qu’il attrape son verre de champagne du bout des doigts et qu’il le tend vers la jeune femme pour faire un toast.

« À cet après-midi. Et à toi et moi, et tout ce que ça implique. »

Il prend une gorgée du liquide sucré et pétillant et profite de la sensation des minuscules bulles éclatant sur sa langue alors qu’il pense et repense à ce qu’il vient tout juste de dire. Peut-être était-ce un peu brusque?  Un peu déplacé? Il hésite un instant puis vient retrouver son regard du sien alors que sa main libre vient se poser, chaude et tendre, sur son genou.

« All of this is up to you, I hope you know that. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Home is wherever I'm with you [feat. Skye] |


Revenir en haut Aller en bas
 
Home is wherever I'm with you [feat. Skye]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Home is wherever I'm with you feat. Adair
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: St-Barnaby :: Stornoway :: Plage-
Sauter vers: