RSS
RSS



 

 
Nimh
avatar
Dorothy Atkins
Nimh
ft. : dasha sidorchuk (♣ Croco.)
Hiboux envoyés : 37
Entrée à Poudlard : 22/08/2017
Année d'étude en cours: : uc
Maison répartie : nimh (ancienne poufsouffle)
Mornilles : 60
DC : freyja kim & baek ji hoon
Chocogrenouilles : 0
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Messagedancing with the devil (dorothy) | Mar 22 Aoû - 7:29



Dorothy Atkins

Hey little Muggle

⌇ Nom/pseudo: Fantine/cosima
⌇ Âge: 23 ans
⌇ Comment as-tu trouvé le forum: j’ai déjà deux comptes /o/ merci qui ? Vous le savez tous je crois
⌇ As-tu une vie particulièrement active IRL?: pas trop trop pour l’instant HAHA donc je suis pas mal là /o/
⌇ Combien de fois as-tu lu Harry Potter: j’en sais rien, beaucoup de fois
⌇ Quel est le code de 7 mots situés dans les règlements?: j’ai pas le wifi donc là je peux pas dire mais je l’ai déjà fait pour mon premier compte alors 8D
⌇ On t'aime déjà, tu savais?: oc je sais
Surnom: DollyDate de naissance: 27 juin 1991Age: vingt-quatre ansLieu de naissance: Brighton, EnglandNationalité: anglaiseStatut Sanguin: née moldueFt. : Dasha Sidorchuk
♕ BAGUETTE
baguette en chêne blanc, souple, fine et de 25 centimètres, possédant un crin de licorne en son cœur.


♕ Véritasérum


⌇ Participation de la famille de votre personnage dans la grande Guerre de Poudlard du 1er et 2 mai 1998: Ses parents n’ont pas participé à la Guerre de Poudlard, étant moldus et sans connaissance encore du monde magique.
⌇ Domaine d'études choisi: Maestria dans la faculté de Nimh
⌇ École élémentaire: Poudlard chez les Poufsouffle
⌇ Forme de son patronus: Un faon
⌇ Que voit-il dans le miroir du Riséd: La vision change, comme si son désir profond n’arrivait à se fixer. Toujours entourée, de personnes qui lui sont chères, et d’ouvrages, de plantes, d’animaux. Une abondance qu’elle prise.
⌇ Sorcier célèbre en modèle: Beaumont Marjoribanks
⌇ Peut-il voir les Sombrals : Non
⌇ Forme de l'épouvantard: Une vieille femme, dont l’âge semble incapable à deviner, aveugle, muette, seule.
⌇ Odeur de l'Amortentia: La forêt après la pluie, l’odeur de l’âtre d’une cheminée et un parfum qu’elle n’arrive pas à cerner, qui lui donne des vertiges.
⌇ Animal de compagnie: Elle possède une chouette qui l’accompagne depuis ses débuts à Poudlard et qui approche de ses dernières années.
⌇ Comment votre personnage a-t-il découvert ses pouvoirs: Elle jouait avec d’autres enfants dans un parc, construisant un hôpital pour insectes. Manipulant les plantes, pour construire des pièces, et des lits (tout du moins dans le regard d’enfants n’ayant encore atteint la dizaine d’années), elle effraya sa compagnie en faisant pousser par mégarde une plante grimpante en quelques secondes.
⌇ L'étudiant séjourne-t-il au collège ou au village la semaine et le week-end?: ELle séjourne au collège la semaine et au village le weekend. 
⌇ Anecdote: + Lorsqu’elle étair enfant, Dorothy fréquentait fréquemment le cabinet de son médecin ainsi que l’hôpital. Pas à cause d’une énergie qui l’aurait poussée à se blesser tout le temps : mais à cause d’une santé fragile, trop fragile. Ses parents ont toujours dit qu’elle était en papier, qu’elle risquait de se déchirer. Tout marque sur son corps, et s’efface lentement. Cela a défini sa démarche lente et presque éthérée, ses gestes lents et sa prudence.

+ Elle a peur des chats. Ceux-ci sont extrêmement méfiants et agressifs envers elle, pour une raison inconnue. On siffle, on crache, on arrondit le dos, et jamais elle n’a réussi à rompre ce différent entre elle et cette espèce. Pourtant, rien n’est jamais arrivé, dont elle se souvient en tout cas.

+ On lui demande souvent si elle écoute, à cause de son air rêveur, mais ses oreilles sont toujours ouvertes, à tous moments. Un peu trop, parfois, lorsqu’elle se perd à essayer de démêler la conversation à droite de celle de gauche, où son cerveau commence à lui faire mal à essayer d’accorder l’attention qu’elle croit méritée par chacun.

+ Syndrôme du sauveur, de l’infirmière, ancré en elle grâce à une mère malade, qui la poursuit sans qu’elle ne s’en rende compte. Un animal blessé ne restera pas au bord de la route, qu’importe l’apparence qu’il prendra, et elle sacrifiera sang et sueur à soigner les âmes qui lui semblent brisées, sans l’accord parfois des concernés.

+ La chouette qu’elle possède a peu à peu désappris à voler. Elle ne le fait qu’en cas de pure nécessité, avec des mouvements approximatifs. Lorsque Dorothy l’a choisie pour son entrée à Poudlard, personne ne croyait qu’elle allait survivre même une année complète. Craintive, faiblarde, déplumée, le vendeur lui avait même donné gratuitement.
 







   
   
   
 
♕ Caractère
Physique ♕


Son sourire comme une promesse de soleil charme, ensorcelle, enserre sans possibilité d’échappatoire. Personne ne peut douter de sa sincérité, de sa bonté, de la pureté de son âme. La question ne se pose même pas, et au fil du temps, elle l’a compris, sans malice : point de malentendus, personne ne peut lui inventer de mauvaises intentions, et sa vie n’en est que plus facile. On n’ose pas lui faire du mal, être brusque, et ainsi, nul besoin de construire une carapace : elle ne sait pas ce qu’est la véritable souffrance, la douleur, les maux de l’esprit. On marche sur la pointe des pieds en sa présence, inconsciemment, les mots sont calculés et pesés pour ne pas atteindre cette poupée de porcelaine, qui semble sur le point de se briser. Que lui reprocher ? Elle semble irréelle, une image parfaitement formée au fil des années. Pourtant, rien de faux dans cela : elle respire la bonté, la joie, se repaît autant dans les moments de solitude nécessaires à son bien être que dans les éclats de rire et les étreintes. La jalousie, l’envie, la colère, tant de vices dont elle ne semble avoir aucune connaissance : peut-être des œillères soigneusement accrochées depuis son plus jeune âge. Œuvrer pour les autres, sans s’oublier, trouver paix dans la terre, la vie, l’harmonie qui semble régner dans l’enchevêtrement des énergies. Un désir, maladif, de réparer tout ce qui lui semble cassé, autodésignée comme meilleure horlogère du quartier. Il lui semble entendre les rouages rouillés, les échafaudages fragiles, et elle s’élance, avec les meilleures intentions du monde, pour scotcher, coller, clouer, arranger. Jusqu’à s’accrocher, comme un parasite, sans se rendre compte que ce qui ne veut pas être réparé ne le sera pas, malgré ses intentions. On ne force pas l’envie de guérir à quelqu’un qui se complaît dans son mal, et elle enforce la culpabilité dans son entourage, de ne pas être assez à la hauteur. Elle le dit, pourtant, « mais je n’attends rien ! » et dans ses prunelles, on voit pourtant ce qui pourrait être, ce qui ne sera jamais. Déçue sans le reconnaître elle même, elle erre sans atteindre le contentement profondément cherché. Frustrée, dans l’ignorance de son soi et de son manque, elle comble. Dans la nourriture, elle se repaît, celle qui lui fait mal et lui fait atteindre la plénitude, celle qu’elle rejette, des jours durant, son plus grand ennemi, sa plus grande passion, ce dont elle ne peut se passer, celle qu’elle veut tuer. Nourriture physique et intellectuelle, elle dévore les livres, s’emplit de connaissances, dans une peur innée de ne jamais avoir le temps de tout savoir. Angoisse existentielle de ce trop plein d’informations, elle finit par avaler sans différencier les importances, culture étoffée dans des domaines des plus bizarres, passant de passion à passion sans laisser le temps d’un soupir. Dans la botanique seulement elle semble se fixer, ces plantes aux mille secrets, une fin qui ne sera jamais atteinte, malgré les ambitions. Curiosité à toute épreuve, grande ouverture d’esprit, ses yeux brillent à l’idée d’une découverte, de son breuvage favori, et son estomac se tort dans l’ennui, la paresse, l’inactivité.



Une chevelure d’un entre deux, tantôt châtain à l’ombre ou d’une rousseur éclatante sous un rayon de soleil, qui vole en boucle au dessus de ses épaules. Souvent piquée d’une branche, les arbres aimant laisser leur trace d’une façon ou d’une autre, d’une herbe, d’une fleure, d’une chataigne. Ils sont emmêlés, s’élevant comme les pousses de ses idées bouillonnantes, relevés seulement lorsqu’elle se penche sur ses livres, ou qu’elle se plonge dans une certaine concentration à ne rompre sous aucun prétexte. Ses vêtements sont souvent amples, pour profiter d’une facilité de déplacement propre aux esprits vifs, souvent tâchés de terre, autant que ses joues et ses mains. Ses ongles sont coupés ras, pour ne pas la déranger, et rapidement noirs lorsqu’elle s’en va à ses activités. Elle a un air bohème, féminin dans son naturel, sans artifices de maquillage, coiffure ou habits sophistiqués. Elle cultive une certaine apparence de soi, cet air de poupée, sans perdre un temps mieux dépensé autre part à se préparer tous les matins. C’est dans son regard, dans son maintien, sa présence, que se traduisent son âme et ses envies. L’image qu’elle veut donner aux autres, elle la crée de son esprit, dans une immatérialité. Elle aime être pieds nus, telle une nymphe, et ses doigts malgré les travaux de la terre restent comme ceux d’un bébé, doux, et s’etendent dans une finesse similaire à celle de sa baguette. Son corps est longiligne, ses traits doux, sa peau fine, beaucoup trop. On se demande parfois comment elle tient sur ces bâtons qui lui font lieu de jambes, son alimentation désordonnée la fait osciller entre maigreur et minceur, sans qu’on ne se rende compte de quand la limite est dépassée. Ses tâches de rousseur s’éparpillent autour de son nez, pour venir prendre place sur chaque centimètre de son corps. Lors des temps d’été, elles se multiplient, s’assombrissent, avant de s’effacer légèrement avec le froid et l’obscurité. On lui prête un air rêveur, parfois mutin, toujours à la frontière entre le songe et la réalité, ses sourires sont grands, sincères, sa tristesse est cachée, ses pleurs retenus. Les expressions sont à peine perceptibles, et parfois approximatives, comme à la façon d’un nouveau né. On ne sait comment 24 années se sont écoulées, sur ce visage et ce corps qui semblent en tous points pré pubères, jusqu’au poupon. Sa poitrine est sous développée, elle ne moule jamais ses hanches ou sa taille, et les traces de son statut de femme sont visibles dans la transparence de ses habits, dans une caresse innocente, une semi conscience de l’effet qu’elle produit lorsqu’elle se meut.
 






   
   
   
 
♕ Aime
N'aime pas ♕


Trois choses que votre personnage aime. 
lire des heures au coin du feu, dans le silence le plus total
se sentir liée, connectée, utile, avoir une tâche, un devoir, trouver un sens à une vie qui se perd, même si la plupart du temps, ce n’est qu’éphémère
évoluer dans un monde qui lui est complaisant



Trois choses que votre personnage n'aime pas.
voir ses efforts et son travail réduits à néant
la vacuité de l’âme et de l’esprit, celle qui revient lui ronger le sang, la ramène à son angoisse de vie
cet attrait qu’elle a pour ce qu’elle ne devrait pas désirer


© Nalex

Revenir en haut Aller en bas
Bloody Ghoul
avatar
Phillip Harker
Bloody Ghoul
ft. : Jonathan Rhys Meyers
Hiboux envoyés : 74
Entrée à Poudlard : 16/08/2016
Année d'étude en cours: : Ultimum
Maison répartie : Nimh
Mornilles : 185
DC : ☣️Seth O. Knight
☣️Evelynn Elwood
☣️Ainsley L. Sinclair
☣️Jamie Fairfield
☣️Ian Bale
Chocogrenouilles : 69
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: dancing with the devil (dorothy) | Mar 22 Aoû - 7:45


Inutile de dire que je suis entièrement et complétement sous le charme.
Tu as capté à merveille l'essence de ce personnage que je n'avais qu'à moitié visualisé dans mon imaginaire.
Elle est absolument parfaite, et je sens déjà que la relation promise entre elle et Phillip me brisera le coeur de la plus délicieuse des manières ♥

_________________
The devil makes us sin, but we like it when we're spinning in his grip
Revenir en haut Aller en bas
Direction
avatar
Jane McCambridge
Direction
ft. : Caitriona Balfe
Hiboux envoyés : 261
Entrée à Poudlard : 08/02/2016
Âge : 74
Année d'étude en cours: : 7e for ever
Maison répartie : Serdaigle for ever
Mornilles : 978
DC : ♛ Winifred Hopkins
♛ Edward Lupin
♛ Ennis Lufkins
♛ Pollux Hevelius
♛ Aglae Nutcombe
♛ Hanae Oshima
♛ Arth Wenlock
♛ Harold Park
Chocogrenouilles : 176
∞ ∞ http://mimbulusmimbletonia.forumetoile.com ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: dancing with the devil (dorothy) | Mar 22 Aoû - 9:37


Cette fiche.

Je m'y suis perdue de beaux textes.  C'était beau... des beaux mots... des belles idées tordues ou moins tordues.  Mon p'tit coeur s'est serrée en lisant. UNE FICHE DIGNE DE TES FICHES. ELLE EST PERFECTOOOOO!! OMO... j'ai peur/hâte de lire vos RP.  Ça va puer l'écritures parfaite!

ALLEZ ME COMMENCER UN RP QUI VA BRISER MON COEUR, HOP HOP HOP!!!

   
LES P'TITS TRICKS
Promis nous ne te laisserons pas te perdre seul


⚡️ Pour acheter des objets spéciaux avec tes points c'est au bric-a-brac
⚡️ Pour demander un RP, trouver des RP libre ou encore déclaré un RP terminé c'est dans Get a life
⚡️ Pour poster tes fiches de liens, jounaux intimes et compagnie, c'est dans le topic réservé à ton personnage qui se trouve dans Homenum Revelio!
⚡️ Nous avons d'ailleurs un petit code déjà tout fait, en lien avec le design, pour les liens qu'on t'invite à utiliser si tu n'es pas tout à fait à l'aise en codage Ici-même

⚡️ N'oublie pas la chatbox et le flood pour venir donner et recevoir ta dose d'amour quotidienne!

rhum antiqueNever-Utopia

_________________


♛ Winifred ♛ Edward ♛ Ennis Lufkins ♛ Pollux ♛ Aglae ♛ Hanae ♛ Harold ♛
 ↠ Tous les RP de la FF↞ 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anastasia Stonehenge
Fugueuse écervelée
ft. : Poppy Drayton
Hiboux envoyés : 531
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Année d'étude en cours: : 7ème année
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 1648
DC : Stravelopoulet
Chocogrenouilles : 558
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: dancing with the devil (dorothy) | Sam 26 Aoû - 10:46


C'est poétique et philosophique tout en restant un bonheur à lire !
On se sent léger rien qu'en pensant à cette jolie demoiselle qui respire la vie en toute simplicité !

Et puis le Axel qui se cache en moi va être plus que ravi d'avoir une nouvelle camarade à NIMH avec qui discutailler plantations, bricolages et bonheurs simples de la vie en tous genres  

Je les vois bien monter un mini-refuge dans un coin pour accueillir les petits animaux orphelins en détresse. Monter leur petit truc dans leur temps libre puis un jour tomber sur une grosse bestiole puis regarder leur cabane-refuge en mode "C'est pitêtre un chouilla trop petit   "
Enfin bref, je viendrai t'embêter sur ta fiche après mes examens !
Des bisous  
Revenir en haut Aller en bas
Sinsear
avatar
Adele Berry
Sinsear
ft. : Cole Mohr
Hiboux envoyés : 213
Entrée à Poudlard : 30/06/2016
Âge : 19
Année d'étude en cours: : ASPIC+1
Maison répartie : SINSEAR
Mornilles : 723
DC : ♥️ Gabrielle Elliott
Chocogrenouilles : 259
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: dancing with the devil (dorothy) | Dim 27 Aoû - 5:36


Bienvenu a ton nouveau DC !!! :DDDD

J'ai adoré lire ta fiche ! Belle fille, belle écriture ♥♥
Mais ATTEND, elle va aller se frotter au grand méchant Phil ? OULA! T_T c cho.
Revenir en haut Aller en bas
 
dancing with the devil (dorothy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» [Defense Devil] Présentation
» Ω I thought I saw the devil, this morning looking in the mirror,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: Let us step into the night :: Homenum Revelio :: [dans la tête de] FANTINE :: Dorothy Atkins-
Sauter vers: