RSS
RSS



 

 
Préfet de Serpentard
avatar
ft. : Suraj Sharma
Hiboux envoyés : 13
Entrée à Poudlard : 26/07/2017
Âge : 17
Année d'étude en cours: : 7ème année
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 40
DC : Rachel Jordan
Chocogrenouilles : 0
Ravi Kumar
Préfet de Serpentard
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Jeu 27 Juil - 18:33

I can see the light between the lines
Ravi ajusta son insigne de préfet. La chose trônait fièrement sur son torse depuis qu'il l'avait reçue, première bonne nouvelle venue dans une lettre de Poudlard depuis sa répartition à Serpentard. La maison n'était pas si terrible, vraiment, simplement... victime de sa réputation parfois bien méritée. Et le Choixpeau n'avait pas hésité !

Il avait refusé de jouer la carte de l'exclusivité au sein de sa maison et n'avait eu de cesse d'aller vers les autres au cours de sa scolarité, espérant ainsi redorer le blason qui avait été apposé sur sa robe de sorcier lors de son entrée en première année. Cela n'avait pas toujours fonctionné, bien sûr, mais parfois les rencontres avaient donné suite à de belles amitiés qu'il avait entretenues avec autant de soin si ce n'est plus que sa complicité avec ses camarades de Serpentard. C'était d'ailleurs pour ça qu'il se dirigeait vers le bureau de Gabrielle Elliott, préfète-en-chef, avec un peu d'appréhension.

Son acolyte avait beau porter le même insigne que lui depuis près de trois ans maintenant, ils n'avaient jamais eu le luxe de se dire proches. Ravi avait toujours été cordial avec elle, bien entendu, la question ne se posait pas. Mais de là à dire qu'il la connaissait bien ? Qu'il pouvait deviner ses intentions ? Absolument pas.

La convocation l'avait laissé sceptique. Il n'avait pas vraiment compris ce qu'il fallait lire entre les lignes (si lire entre ces dernières il devait), et restait confus par la missive que lui avait porté le hibou de sa supérieure. La nomination de Gabrielle en tant que préfète-en-chef ne l'avait pas surpris, il était bien trop souvent de mèche avec quelques délinquants pour se voir consacré de cette façon à la fin de l'année. Peut-être que la jeune femme avait eu vent de leur soirée improvisée dans la salle commune et des biéraubeurre qu'il avait participé à faire entrer dans le château en toute impudence.... Si elle comptait le réprimander pour ça, vraiment...

Ils auraient dû l'inviter. Il le savait ! Secouant la tête à cette pensée, l'indien gravit les dernières marches qui le séparait du bureau de sa collègue, toquant franchement à la porte. L'investissement était un luxe narcissique à ces yeux, mais qui était-il pour critiquer un abus de pouvoir ? Si ça l'amusait, et puis qui sait, peut-être qu'elle profitait de l'endroit reculé pour...

Il n'eut pas le temps de conclure sa pensée déplacée, se voyant accorder l'entrée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Préfete-en-chef
avatar
ft. : Kate Moss
Hiboux envoyés : 195
Entrée à Poudlard : 17/03/2016
Âge : 17
Année d'étude en cours: : 7ème
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 362
DC : ♥ Adele Berry
Chocogrenouilles : 351
Gabrielle Elliott
Préfete-en-chef
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Sam 29 Juil - 5:15
Mais qu’est-ce qui lui avait pris ?! Convoquer le ravissant Ravi par pur abus de pouvoir, parce que si elle devait se farcir les cas comme James ou Juniper elle pouvait aussi demander à voir les beaux garçons de l’école ?... Gabrielle luttait pour ne pas ronger sa french manucure. Mais. Quelle. Idiote.

Incapable de rester en place, elle faisait les cent pas dans son bureau, méditant sur la meilleure façon de recevoir le préfet de Serpentard. Trôner sur son fauteuil le menton fier, encadrée par son énorme hibou et un sac à main en crocodile comme Cléopâtre, coincer sa baguette à son oreille et faire semblant d’être gentiment occupée à faire ses devoirs comme une douce jeune fille, fumer des cigarettes en portant des lunettes de soleil et jouer les starlettes ?...

Et que porter ?! Troquer son uniforme pour du Chanel, se maquiller comment ? Avoir l’air dur ou faire des mines de chatte, porter des souliers noirs ou des escarpins rouges ?... Elle trébucha contre un mauvais pli de son tapi. Merde, merde, merde, elle était en panique !

Le cœur battant, elle abandonna l’idée de s’apprêter outre mesure. Elle serait en uniforme noir, son insigne brillant sur la poitrine, son visage maquillé avec soin. C’était Ravi, après tout. Un garçon de son âge, en dessous d’elle d’un point de vue hiérarchique, partageant la même maison, les même cours… Pas de quoi se formaliser de la sorte. Il avait dût avoir sept ans pour la trouver jolie. Elle tâcha de s’arrêter à cette pensée. Cool, Gaby, cool.

Alors qu’elle remettait son tapis droit, on sonna à la porte. Gabrielle se dressa comme un ressort et se précipita pour ouvrir, se rendant compte au même moment qu’elle abandonnait ses idées de reines égyptiennes pour celle de portière.

— Ravi ! Entre ! S’exclama-t-elle, bêtement surprise à la vue de l’indien.

Débile ! Débile ! Débile ! Elle s’insulta tout le long du chemin qui menait de la porte à son bureau (distance outrageusement longue qui témoignait de son égo démesuré). Elle prit place à son fauteuil et se trouva ridicule. Nerveuse, elle fit rouler sa boule de cristal du bout des doigts.

— C’est cool que tu sois venu – même si c’est moi qui t’es convoqué en fait, ahaha… – En fait…

Elle s’arrêta. En fait quoi ? Pourquoi est-ce qu’elle l’avait convoqué à son bureau ? Son cerveau flotta dans le vide. « EN FAIT JE T’AI APPELÉ PAR ABUS DE POUVOIR YÉYÉYÉ allé va me faire un café maintenant mon joli ! »

— En fait j’ai besoin de ton aide ! Inventa Gaby. On est tous les deux préfets, on devrait se serrer les coudes pour- et bien, pour faire de notre mieux.

Elle battit des cils. Mais c’était quoi son problème ?...
Revenir en haut Aller en bas
Préfet de Serpentard
avatar
ft. : Suraj Sharma
Hiboux envoyés : 13
Entrée à Poudlard : 26/07/2017
Âge : 17
Année d'étude en cours: : 7ème année
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 40
DC : Rachel Jordan
Chocogrenouilles : 0
Ravi Kumar
Préfet de Serpentard
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Dim 30 Juil - 12:38
Autant pour ses théories à propos de Gabrielle et un amant interdit avec lequel elle se cachait dans le bureau. Dommage, il n'aimait pas répandre des rumeurs mais celle là en aurait valu la peine. Parfois, la jeune femme avait l'air un peu coincée et pour lui qui ne l'était pas, la perspective semblait effrayante. Vraiment, comment faisait-elle pour être toujours tirée à quatre épingles et pincée ? Il fallait rire parfois, se détendre... Ravi ne pensait pas être celui qui la mettait mal à l'aise, au contraire il faisait partie de ceux qui déridaient leur entourage... Offrant donc son plus beau sourire à Gabrielle qui venait de lui ouvrir la porte avec entrain, il voulut lui faire la bise mais elle était déjà partie en direction de son bureau. Laissé en plan, l'indien rit dans un souffle détendu. Au vu du comportement de sa camarade de classe, elle n'en avait pas après lui pour la fête improvisée à laquelle elle n'avait pas été invitée. Tant mieux, même en étant préfet mieux valait ne pas se mettre à dos ses collègues, et encore moins sa supérieure.

Il s'approcha du bureau avec nonchalance, ne s'asseyant pas tout de suite : il était curieux du contenu des armoires qui se dressaient dans la pièce, menaçantes, et envisagea de poser la question avant de se raviser en apercevant l'éclat d'une boule de cristal. Ses épaules se firent soudain tendues. Le rappel de son don de voyance était parfois douloureux, en particulier quand il se souvenait des prédictions malheureuses que sa mère avait pu subir dans sa jeunesse. Il préféra se concentrer sur le cendrier qui trônait sur le bureau de la jeune femme, envisageant de la soudoyer pour une cigarette. Il se réfréna cependant et prit finalement place sur la chaise qui lui était destinée. Soudain mal à l'aise sous le reflet que projetait sur lui la boule de cristal, il plissa les yeux en tâchant de regarder son interlocutrice, mal à l'aise tandis qu'elle manipulait l'objet entre ses doigts fins. Elle était maigre, garçonne dans sa dégaine. Il savait que ça ne plaisait pas à leurs camarades de classe mais s'abstenait de tout commentaire à ce sujet, l'apparence physique n'était plus une chose sur laquelle il s'arrêtait depuis longtemps.

Depuis qu'il avait été réparti à Serpentard à vrai dire, et qu'il avait commencé à arborer les couleurs de sa maison à contrecoeur. Il suffisait de voir le vert et argent de leurs cravates pour décider de les éviter comme la peste. Il détestait ça. Ravi avait tout fait pour ôter ce stéréotype, échapper aux clichés, et il aimait croire qu'il y était parvenu, au moins au sein des élèves de son année. Il revint à lui quand un éclat de boule de cristal accompagna la voix de Gabrielle. Il sourit à ses paroles, amusé par sa sympathie maladroite, et eut la confirmation qu'elle n'en avait définitivement pas après lui. Il avait presque l'impression qu'elle l'avait invité en ami, et lança un regard au tapis de velours sous ses pieds. Rouge. Voilà pourquoi il s'entendait bien avec Gabrielle : elle ne s'arrêtait pas aux couleurs de leur maison mais prenait celles qui lui plaisaient. Même si elle avait des tendances dominatrices et aristocrates; il sentait le poids du lustre de cristal au-dessus de sa tête et n'osait pas toucher le bureau lustré. Les elfes de maison devaient sacrément trimer pour nettoyer la pièce.

Il fronça les sourcils en entendant la suite, soudain inquiet. Avait-elle des soucis ? Il savait que son rôle de Préfète-en-Chef avait tendance à impressionner mais pour peu qu'un élève décide de jouer les durs et tente de malmener Gabrielle pour se faire une réputation, se tirer d'ennuis ou encore se venger d'une punition... En quelques secondes il avait changé de position, se rapprochant du bureau et osant l'effleurer pour se pencher et toucher le frêle poignet de la jeune femme, soucieux.

« Est-ce que tu as des soucis avec un élève Gab' ? »

Le surnom venait naturellement pour Ravi, c'était une passerelle facile à bâtir entre lui et les autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
I can see the light between the lines [gaby]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti and Guyana - the two fault lines of the Caribbean
» Editeur light libre
» the light of aerendil
» Lucky Light
» Moon Light [Pouffy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: hogwarts hogwarts hoggy warty hogwarts :: Sixième et Septième étage :: Bureau de la Préfète-en-chef Elliott the tout puissante-
Sauter vers: