RSS
RSS



 

 
Poufsouffle
avatar
ft. : Kawennahere Devery Jacobs
Hiboux envoyés : 58
Entrée à Poudlard : 20/04/2016
Année d'étude en cours: : Septième
Maison répartie : Poufsouffle
Mornilles : 235
DC : Dom
Keir
Asaki
Shosh
Maddy
Chocogrenouilles : 42
Sican Leon's
Poufsouffle
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Lun 10 Juil - 11:32
Gauche. Droite. Personne. J’avance. Coin. Planque. Gauche. Droite. Nada comme dirait ma mère. Allez… Je serre mon sac en toile contre moi je respire un bon coup et je monte la première volée de marche de la volière. Parfait. Je me permets de respirer un peu mieux. Je sais bien que je ne devrais pas faire ça mais quand je vois les visages mornes de tout le monde à l’approche des examens… Ca me fait du tort. J’ai envie de les soutenir tous (même si clairement, je comprends pas pourquoi tout le monde panique comme ça. Je veux dire, si on bosse toute l’année, y’a pas de problème donc voilà. Et puis même, je veux dire, on a des bons profs et j’ai rarement vu quelqu’un repiquer. Ca semble presque impossible donc c’est quoi cette fichue pression ?)

C’est pas tant que j’ai peur de me faire coller. Je commence à m’y habituer, et même le concierge m’aime bien maintenant parce que je rechigne pas à la tâche, je sais que je perturbe l’ordre scolaire. Mais je sais aussi, que, ben, j’ai pas envie que les gens grognent et pleurent chaque année. Alors je vais leur amener du sourire et de la joie !

Normalement. ET j’appuie sur le normalement, le garde chasse va me donner un coup de main. Disons qu’on s’entend bien, je l’aime bien et puis il est franchement sympa. Et puis bon, les retenues, ça resserre les liens. Et puis il saura mieux que moi comment faire, j’en suis persuadée. J’ai amené mon stock de potions et poudres en tout genre. J’ai besoin de son expertise, je ne veux pas que mon idée fasse pâtir les hiboux plutôt que les élèves…

Je commence à monter les marches et m’arrête quand j’entends les bruits des ailes envahir la cage d’escalier. Bon je vais l’attendre là pour pas faire paniquer les volatiles avec ma présence. Je me pose sur une marche, mon sac bien serré sur mes genoux. Et j’attend. Heureusement que ma grand-mère m’a appris la patience parce que sinon j’aurais tué des gens ou exploser d’une manière ou d’un autre en entendant soudain des pas qui montaient les escaliers. Mon cœur fit une embardée. Et si c’était pas Lindemann ? Et si on me demandait pourquoi j’étais là à attendre avec un sac plein de potions ? On allait m’accuser de trafic ? Oh par les quatre fesses de Merlin ! La voix serrée, je lance un petit appel en croisant les doigts de pieds.

« Lindemann ? »
Revenir en haut Aller en bas
Garde-Chasse
avatar
ft. : Billie J. Armstrong
Hiboux envoyés : 86
Entrée à Poudlard : 05/07/2017
Âge : 33
Année d'étude en cours: : adulte - garde-chasse à l'école de poudlard
Maison répartie : ex-élève de dumstrang
Mornilles : 180
Failamalle : Animagus (chaton noir)
DC : aucuns pour le moment
Chocogrenouilles : 0
Salem Z. Lindemann
Garde-Chasse
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Mar 18 Juil - 13:13

par la plume du farfadet!
sican & salem
Salem demeurait calme et silencieux dans son cabanon. De sa plume, il était en train de remplir quelque parchemin attestant de la présence et des réalisations durant les heures de retenues. Il y en avait beaucoup à son goût, des élèves collés. Il commençait sérieusement à se demander s'ils ne le faisaient pas exprès. Pourtant, ce n'est pas pour lui déplaire. C'est ce qui explique ce petit sourire au coin de ses lèvres alors qu'il grattait le papier usé. Cela palliait à ce sentiment de solitude. Il ne pouvait pas cracher dessus, il l'avait un peu cherché. Il avait du mal en tout, encore plus avec les adultes lorsque cela concerné les sorties et les virés. Passer du temps avec eux. Peut-être à cause du fait qu'il n'avait pas spécialement grandi dans son esprit. Ce n'était pas fini. Il y avait encore de quoi faire. Il avait reposé ladite plume dans son encrier au point final, enroulant les parchemins pour les emmener aux professeurs. Deux pour le directeur de la maison Serpentard et un pour celui des Poufsouffle. Il pourrait les envoyer par hiboux via la volière, mais il n'était mais spécialement cet endroit. Le simple fait de voir des oiseaux lui donnait des frissons. Il les enviait trop pour pouvoir les aimer. Allez comprendre pourquoi.
Une jalousie dévorante qui le forçait à dévorer, tel un instinct primaire. Malgré tout, il devait y aller à cette fichue Volière. L'heure tournait, bien plus vite que prévu d'ailleurs. Il regardait sa montre à gousset aux étranges cercles gravés dessus. Il était bientôt temps. Après tout, il avait donné sa parole, il viendrait. Ronchonnant un peu, le timing était plus juste qu'il ne le pensait. Sa marche avait été entamée vers le château, mais il fit demi-tour. Il n'avait plus le temps d'apporter ses papiers administratifs. Tant pis si la compta sera triste, déçue ou bien fâchée. Une promesse était une promesse. Rien ne pouvait déroger d'une promesse. Le chat faisait partit de ces personnes qui ne faisaient pas les choses à moitié lorsqu'elle donnait leurs paroles.

Il avait trottiné en direction du lieu de rendez-vous. La grande Volière et tous ses stupides volatiles. Rien de les voir lui donnait envie de … Les déplumer. Les Chouettes et autres Hiboux huaient sa présence comme s'il n'était pas le bienvenue sans pour autant battre leurs plumages afin de l'attaquer en piquet. Il avait  tout intérêt. En vue de la tête de l'animagus, il était prêt à les Stupéfixer à tout moment si jamais l'un d'entre eux se décidait à prendre son courage à deux mains. Les escaliers glissaient un peu, mais ce n'est pas ça qui allait le stopper. Il montait habilement, deux marches par deux pour préserver l'effort de cette montée et sa pincée de sports quotidiens. Seulement, une voix fluette et douteuse venait de l'appeler. Et heureusement pour elle qu'il avait bonne mémoire. Un fin sourire s'était dessiné sur le visage du garde-chasse, finissant par entre-ouvrir ses lèvres pour répondre à l'appel de son nom. « Salem, je t'ai déjà dis de ne pas m'appeler par mon nom de famille. » fit-il simplement en guise de pique pour la énième fois. Lindemann était … Si lourd en signification. Si douloureux, même ses tatouages à ses avants-bras se mettaient à bouger et à frémir en entendant ce nom de malheur. Puis finalement, le brun avait passé sa tête par l'ouverture de la porte, affichant de nouveau sa moue sérieuse. Ou du moins, celle où il faisait de son mieux pour qu'elle demeure sérieuse. « Alors ? C'est pour quoi cette fois ? » Il regardait autour de lui ces sales volatiles, se retenant de faire un quelconque commentaire.
electric bird.

_________________
Black Cat
No one's really happy anyway.

Revenir en haut Aller en bas
 
Par la Plume du farfadet! [PV Salem]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La plume du paon... ( autodérision )
» Alheïri Salem Fenyang
» Une nouvelle voie...(Privé Plume de colombe)
» La plume de Rarage | Grande Guerrière => Crèp
» une plume qui tombe du ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: hogwarts hogwarts hoggy warty hogwarts :: Les tours :: Volière-
Sauter vers: