RSS
RSS



 

 
Garde-Chasse
avatar
ft. : Billie J. Armstrong
Hiboux envoyés : 86
Entrée à Poudlard : 05/07/2017
Âge : 33
Année d'étude en cours: : adulte - garde-chasse à l'école de poudlard
Maison répartie : ex-élève de dumstrang
Mornilles : 180
Failamalle : Animagus (chaton noir)
DC : aucuns pour le moment
Chocogrenouilles : 0
Salem Z. Lindemann
Garde-Chasse
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Ven 7 Juil - 12:51

whatever it takes
evelynn & salem
Ils se sont déjà croisés, mais ont-ils prêté attention mutuellement l'un à l'autre ? Aucunes idées. Il faut dire que lorsque la directrice de l'école a offert cet emplois à Salem au début de l'année scolaire, il s'était montré très discret. Trop discret même. Hormis lorsqu'il avait fais un gros ménage dans le cabanon de l'ancien garde-chasse. Il avait découvert un lieu crasseux, on ne va pas se mentir, très loin de ses conforts habituels. Ni une, ni deux, les premières semaines avaient été occupées par l'idée de tout réaménager et de dépoussiérer. Il s'était remonté les manches, agrandissant les fenêtres pour commencer afin de laisser plus de lumière pénétrer dans l'unique pièce. Les meubles avaient été rétrécis. Après tout, c'était un semi-géant qui vivait là avant. Mais pour Salem qui est plus petit que la moyenne des hommes, ce n'est pas très pratique. Une fois que tout avait été réduit à la taille en dessous -à sa taille pour être plus exact, il avait pu repeindre les pièces, changer les couleurs et rajouter quelques touches personnels. À commencer par un lustre au plafond pour éclairer la pièce et un bouquet de bruyère sur la commode. Maintenant, quatre mois plus tard, c'était très loin d'être le même intérieur qu'auparavant. Plus moderne tout en restant dans la tradition. Des rideaux neufs et d'un rouge profond pour aller avec le pour-tour des fenêtres en bois. La seule chose qui demeurait, c'était le jardin. Mais là encore, quelque touche personnel. Il était d'ailleurs en chemin aujourd'hui pour aller récolter quelques feuilles de Tentacula vénéneuse. Il avait réussi à récupérer un pied auprès du professeur Londubat en négociant un peu. Le professeur de potion semblait envieux d'en avoir, et il préférait largement qu'il lui demande plutôt que de venir lui en piquer en douce. Ou alors, ce n'est pas pour ça qu'il venait ? Il ne savait pas trop.
Il prenait garde néanmoins à ne pas s'emmêler dans les branches vivantes et ondulantes. Cela serait idiot de se vautrer dans un champ juste parce que sa plante a voulu lui jouer un mauvais tour. Elle se montrait terrifiée en vue du sécateur. Et elle avait raison d'un sens. Mais Salem n'allait pas montrer de pitié pour ce végétal. C'était pour son bien, les feuilles trop vieilles pouvaient se montrer toxiques pour la circulation de leurs sèves, notamment en pompant tous les minéraux pour se maintenir en vie. Il suivait les mouvements de la branche visée. Il dansait tel un serpent quelque part juste pour suivre la tentacule verte avant de finalement réussir à couper d'un geste rapide et vif ce qu'il souhaitait. « Voilà, ce n'était pas si terrible ! » ronchonna-t-il doucement avec un petit air fier tout de même. Faire tout un cirque pour trois pauvres feuilles, tout de même.

Non, vous ne rêvez pas, il parle à sa plante. Mais dans le fond, Salem est persuadé que ces êtres vivants comprennent quand on leur cause. Pour preuve, la Tentacula vénéneuse s'était calmée, ondulant de nouveau de manière aléatoire et sereine. Il avait vaincu sa première bataille de la journée sans pour autant décrocher le moindre succès. La journée était plutôt calme, pas d'alertes, pas de mouvements suspects provenant des Centaures en forêt ni même une course imminente. Il avait juste besoin d'apporter ces feuilles fraîchement récoltées à son collègue des potions. D'ailleurs, il faudrait qu'il lui demande un jour pourquoi il demandait à lui au lieu de quémander au professeur de botanique qui a bien plus de pieds que Salem. Parce que de base, s'il avait demandé cette Tentacula, c'est pour protéger son jardin des bêtes et autres fouineurs. Pas pour dealer des feuilles. Haussant les épaules, il ne préférait pas avoir la fin de cette question finalement, sentant quelque part le complot à plein nez. Il avait attrapé sa veste pour se couvrir un minimum, parant son cou de sa vieille écharpe d'uniforme et entamant sa marche vers le château. Le pas pressé, il faisait encore un peu froid pour la saison. Quelque part, cela ne semblait pas le déranger. Ce froid lui rappelait un petit peu son chez-lui natal, bien qu'il n'ait aucuns regrets d'en être partit. Il n'avait pas l'intention de rester bien longtemps. Il ne savait pas pourquoi, il ne se sentait pas plus à l'aise que cela en présence des autres professeurs. Enfin autre … il n'était pas considéré non plus comme professeur. Donc, il n'avait aucune raison de s'inclure dans leurs petites affaires scolaires. À moins qu'il est loupé une petite ligne en bas du contrat ? Gravissant les marches deux par deux tout en faisant attention aux escaliers, il était très vite arrivé au sixième étage où se trouver la salle de classe des potions. Il était passé par la salle des professeurs, son ''client'' n'y était pas. Alors, elle devait être ici sans doute. Toquant à la porte, il semblerait qu'il ait interrompu une conversation. Oups, autant faire bref. Remettant son écharpe derrière lui, il avait déposé ce qu'elle lui avait demandé sur l'un des bureaux de cours, repartant aussitôt.
Timide, lui ? Énormément. Deux personnes dans la même pièce, cela le fait fuir aussitôt. Il ne savait pas s'il avait bien fais, mais dans tous les cas, on ne pouvait rien lui reprocher. Il avait apporté ce que le professeur de potion lui avait demandé, il avait dis bonjour et en revoir, quoi demander de plus ? Pourtant, il semblerait qu'on l'appelait, le faisant ralentir dans sa démarche pressée. Les mains dans les poches, il attendait de voir. Voir si c'était bien à lui que l'on s'adressait.
electric bird.

_________________
Black Cat
No one's really happy anyway.

Revenir en haut Aller en bas
Professeur
avatar
ft. : Miranda Kerr
Hiboux envoyés : 25
Entrée à Poudlard : 02/04/2016
Âge : 28
Année d'étude en cours: : Professeur de Défense contre les Forces du Mal
Maison répartie : -
Mornilles : 96
DC : ♚ Seth Owen Knight
♚ Phillip Harker
♚ Ainsley Louise Sinclair
♚ Jamie Fairfield
♚ Ian Bale
Chocogrenouilles : 27
Evelynn Elwood
Professeur
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Ven 14 Juil - 14:22
Pour toutes les fois où Evelynn avait – entièrement par exprès ou non – fait tourner des têtes, elle était aussi  capable d’une discrétion impressionnante. Expertise professionnelle, force de l’habitude. Suffisait souvent d’un simple changement dans la façon qu’elle se portait. Alors que normalement ses épaules étaient bien dégagées, ses pas fermes et déterminés et ses grands yeux levés droit devant elle, lorsqu’elle voulait se faire oublier, son tronc s’affaissait, ses iris se fixaient à ses pieds et sa cadence ralentissait, le fin sourire qu’elle avait normalement aux lèvres laissant place à une moue neutre. Elle n’agissait normalement pas de la sorte lorsqu’elle était à Poudlard  - ses étudiants ne nécessitaient pas les mêmes tactiques que ses missions pour le département de la Justice Magique. Mais lorsque quelqu’un ou quelque chose l’intriguait, elle n’hésitait pas un instant à faire ce qu’il fallait pour assouvir sa curiosité. Un nouveau garde-chasse, jeune, couvert de tatouages et au regard doux, c’était assez pour qu’elle veuille en savoir plus.

Elle s’était informée de son nom – un Allemand, semblait-il - , avait gardé un œil sur les importantes rénovations qu’il avait conduites dans son humble demeure et l’avait observé. Elle n’avait rien d’une stalkeuse obsessive et maniaque. Seulement, lorsqu’ils se croisaient, elle portait une attention particulière à ce qu’il faisait, à son humeur, à son apparence, à l’endroit où il se dirigeait. Elle se traçait, dans sa tête, un portait de la personne qu’était ce Salem Zelmer Lindemann et, lorsque l’opportunité se présenterait, elle confirmerait – ou non – ses impressions. Mais elle avait rarement tort. Après tout, il lui fallait admettre que parfois, elle trichait. Heureusement qu’on lui pardonnait.

C’est donc avec une certaine surprise dans le regard qu’elle sursauta doucement lorsque quelqu’un vint frapper à la porte du bureau d’Aglae. L’inconnu derrière la porte n’avait peut-être pas pris la parole mais quelque chose en elle savait déjà de qui il s’agissait. Pas qu’elle s’y attendait, au contraire, mais elle en était venue à reconnaître l’aura qu’il dégageait. Les deux jeunes femmes émergèrent donc de la pièce arrière, tout juste à temps pour que les soupçons de l’Américaine soient confirmés – elle reconnaissait la silhouette de l’homme qui s’éloignait d’elles à grands pas. Evelynn offrit une bise à son amie, lui promit de reprendre cette conversation fascinante sur les moyens de torture médiévaux à leur prochain rendez-vous avec une bouteille de vin, puis s’éloigna d’un pas sonore, ses talons claquant au sol. Elle ne courrait pas, quand même, il lui fallait un peu de dignité, mais… disons qu’elle marchait vite.


« Monsieur Lindemann! », lança-t-elle, son ton doux malgré le fait qu’elle s’adressait à lui de loin.

Elle se félicita silencieusement lorsqu’elle remarqua qu’il ralentissait puis accéléra le pas pour venir le rejoindre, sourire chaleureux ornant son visage et main tendue, son regard trouvant immédiatement le sien.


« Mille excuses, ce n’est pas dans mes habitudes de crier mais je pense qu’il est grand temps que je vienne me présenter. Je m’appelle Evelynn Elwood, je suis l’enseignante de Défense Contre les Forces du Mal. Je vous ai vu à quelques reprises mais, jusqu’à aujourd’hui, semblerait que le temps se dressait contre moi. Et entre vous et moi, de vraies présentations, ça ne se fait pas en deux minutes. »

Son sourire s’élargit et et l’invita à reprendre la marche d’un signe de tête.

 « Avez-vous un peu de temps à m’accorder? Je dois vous admettre, je suis très curieuse à l’idée de discuter avec vous. Les plus infimes changements se remarquent, à Poudlard. »
Revenir en haut Aller en bas
Garde-Chasse
avatar
ft. : Billie J. Armstrong
Hiboux envoyés : 86
Entrée à Poudlard : 05/07/2017
Âge : 33
Année d'étude en cours: : adulte - garde-chasse à l'école de poudlard
Maison répartie : ex-élève de dumstrang
Mornilles : 180
Failamalle : Animagus (chaton noir)
DC : aucuns pour le moment
Chocogrenouilles : 0
Salem Z. Lindemann
Garde-Chasse
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Mar 18 Juil - 13:18

whatever it takes
evelynn & salem
Il faisait comme si de rien était. Il ignorait ces regards curieux autour de sa personne. Il ignorait également toutes ces questions autour de lui. Il n'avait rien à dire. Le plus drôle, c'est que ce sont bien souvent les personnes qui ont le plus de secrets qui sortent toujours cette même excuse à tout vent. Il ne savait même pas pourquoi il avait dis oui. Il disait tout le temps oui. Oui, même quand il n'avait pas envie. Et dès que l'envie pointait le bout de son nez chez lui, il disait non. Trop timide pour refuser ou bien accepter, il devrait de temps en temps. Car il serait moins fatigué ainsi et surtout, il dormirait moins. Un brun feignant donc, jusqu'à même rester avec des personnes. Il était enthousiaste à l'idée de rendre visite au professeur des potions. Mais, il avait très vite déchanté en voyant qu'elle n'était pas seule. Elles, au pluriel en plus. Une femme seule n'était pas une mince à faire en matière de gestion, alors deux. Non, impossible. Il avait préféré rebrousser chemin, terrifié. La timidité le tétanisait, c'était ainsi. Les adultes et leurs responsabilités … Brrr ! Il préférait leur tourner le dos. Il avait manqué de tomber d'ailleurs dans les escaliers dans sa précipitation. Mais, son équilibre imperturbable lui avait permis très vite de se retrouver sur ses pieds et de ne pas sombrer dans le ridicule d'une chute.
L'oreille tendue derrière lui, il avait cru entendre que l'on suscitait son attention en le ponctuant par son nom de famille. Il n'aimait pas trop cela d'ailleurs. Mais, pour une première rencontre, il allait se retenir de faire la remarque pour ne pas faire mauvaise impression. Le garde-chasse avait ralenti avant de se stopper définitivement. Elle était déjà là, vive et pressée visiblement. Pourquoi elle était pressée ? Il regardait sa main tendue. Il voulait trouver une excuse, se dérober une nouvelle fois et puis finalement, il avait pris sa main. Pourquoi pas ? Qu'avait-il à perdre en faisant connaissance ? D'une douceur innée, il avait fini par ouvrir la bouche afin de lui répondre. « Enchanté Madame Elwood. » fit-il avait de lâcher prestement sa main pour la glisser de nouveau sous sa cape.

C'était une bien étrange situation, bien qu'elle ne soit pas désagréable, il est vrai. « Zelmer Lindemann, mais je préfère que l'on me nomme Salem. Juste Salem. ». Une petite référence glissée sans doute à la précédente interpellation de la demoiselle. Bien que porter le nom de sorcières tristement célèbres, ce n'est pas non plus le meilleur blase qui soit. Cela dit, il avait repris sa marche plus tranquillement sans quitter son attention sur elle. Il n'avait pas perdu ses bonnes manières après tout. Il prenait beaucoup sur soi, pour ne pas que sa timidité bousille ses mots et ses intentions quand à la demande. « Et bien, pourquoi pas. Je dois vous avouer que je m'ennuie un peu. Il n'y a pas beaucoup de travaux aujourd'hui. J'ai... Tout mon temps devant moi à vrai dire. ». Le garde-chasse avait tenté de quantifier son temps pour lui donner une petite idée, mais c'était impossible. Alors, il avait levé les yeux au ciel, dépité. Il devait être ridicule, totalement ridicule. Réfléchir pour quelque chose d'impossible, mais bien sûr. « Comment ça ? ».
electric bird.

_________________
Black Cat
No one's really happy anyway.

Revenir en haut Aller en bas
Professeur
avatar
ft. : Miranda Kerr
Hiboux envoyés : 25
Entrée à Poudlard : 02/04/2016
Âge : 28
Année d'étude en cours: : Professeur de Défense contre les Forces du Mal
Maison répartie : -
Mornilles : 96
DC : ♚ Seth Owen Knight
♚ Phillip Harker
♚ Ainsley Louise Sinclair
♚ Jamie Fairfield
♚ Ian Bale
Chocogrenouilles : 27
Evelynn Elwood
Professeur
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Mar 25 Juil - 13:54
Le léger malaise, la timidité et le stress du nouveau garde-chasse étaient tous très tangibles. Bien qu’il n’y avait aucune rigidité dans la façon qu’il lui avait serrée la main, c’était évident – sans même qu’elle n’aille à utiliser ses pouvoirs. De toute façon, elle ne les utilisait jamais dès sa première rencontre avec quelqu’un. La sorcière n’était certes pas pudique mais il y avait quelque chose de fondamentalement intime à fouiller la conscience de quelqu’un. Et puis, c’était bien plus amusant d’essayer de deviner, les premières fois. Il n’était ni un ennemi, ni un point d’intérêt dans le cadre des fonctions occasionnelles au Ministère de l’enseignante; elle allait donc lui faire cadeau d’une vie privée… privée. Pour l’instant.

Le sourire de l’Américaine s’étendit un peu plus largement sur son visage alors qu’ils reprirent la marche ensemble. Son pas à elle était plus confiant. Elle était exactement où elle souhaitait être, et c’est lorsqu’elle atteignait ses buts qu’Evelynn Elwood était la plus épanouie. Talons claquants au sol, elle ne quittait pas l’Allemand des yeux.


« Eh bien, Juste Salem, c’est parce que nos vies ici sont infiniment ennuyantes et que l’arrivée d’un nouveau visage est forcément signe de distractions à venir. »

Elle lui fit un clin d’œil, à la fois pour souligner la petite pique qu’elle venait de faire à l’égard de son nom et pour lui faire comprendre que, bien évidemment, elle plaisantait. L’air joueur et taquin qu’elle avait au visage se défit pour laisser place à une expression plus douce et invitante alors qu’elle vint, légèrement et très brièvement, poser sa main sur l’épaule de l’homme. Petit geste rassurant, sans plus.

« Le fait est que je suis simplement très, très curieuse, et j’aime apprendre à connaitre mes collègues. Si je peux me permettre de proposer quelque chose, et puisqu’il semblerait que vous ayez du temps devant vous, voici ce que j’ai en tête. Pour chaque question que je vais vous poser, je vous invite à m’en poser une également. Parce qu’il faut être équitable, n’est-ce pas? »

Elle marqua une pause puis, tout sourire, ajouta :

« Même que, si ça peut vous rassurer, je vous laisse commencer. Cela peut-être des questions sur ma vie personnelle, ma vie professionnelle, mes goûts, rien n’est hors-limites. Et autant je vous promets d’être entièrement honnête et de répondre à toutes vos questions, je comprends entièrement si vous préférez ne pas répondre aux miennes.»


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
whatever it takes ♦ ft.evelynn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Evelynn Jones
» The winner takes it all
» TAKE SOME QUAKER OATS
» THE OAS TAKES FURTHER STEPS TO SUPPORT 2010 ELECTIONS IN HAITI
» BIRTHDAY Ϟ Madness takes it's toll.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: hogwarts hogwarts hoggy warty hogwarts :: Sixième et Septième étage-
Sauter vers: