RSS
RSS



 

 
Ceart
avatar
ft. : Malaika Firth
Hiboux envoyés : 101
Entrée à Poudlard : 02/07/2016
Année d'étude en cours: : Première année
Maison répartie : St-Barnaby
Mornilles : 237
Chocogrenouilles : 75
Chenye Viungo
Ceart
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Lun 3 Juil - 18:28
« Mais pas interdit » répétait inlassablement l'africaine face au labyrinthe qui ne demandait qu'à être souillé. Quand bien même Chen se planquait contre les murs de pierre pour fumer en douce, elle n'était jamais allée bien loin - pas très fan des grosses truffes qui venaient baver sur sa petite collation. Mais cette journée était bien différente, puisqu'elle ne serait pas seule. Elle avait décidé d'y aller à fond, avait fait entrée une autre casse-pieds pour lui tenir compagnie - et renouveler par la même occasion les sanctions données aux Cearts (vous pouvez faire mieux, les gars). Si elle n'était pas là pour les remettre à niveau, qui le ferait ? Là voilà, qui venait de se trouver une autre utilité.

L'étudiante cracha ses poumons, prenant appui sur le mur tandis qu'elle écoutait sa camarade jacasser à tout va. Mad, elle l'avait toujours appelée. Elle n'avait ni le temps ni la mémoire de retenir son vraie prénom, et très franchement, elle n'en avait pas non plus l'envie. Elle recommença à tousser de plus belle tandis qu'elle jeta son joint à présent consumé - tout comme sa vie, mais elle n'avait pas encore trouvé quelle poubelle de recyclages elle devrait utiliser et elle connaissait quelques sectes de graines qu'elle ne pouvait se mettre à dos (même si franchement, cela faisait un moment qu'elle ne les avait pas croisés et qu'elle s'en portait très bien).

Chenye Viungo n'avait jamais eu beaucoup d'amis, et ce n'était pas près de changer. Elle passait la plus claire partie de son temps avec Mad-la-terreur, partageait de temps en temps une vodka volée avec un blond un peu trop gros à son goût, revoyait un ou deux galériens avec qui elle partagerait une cellule à Azkaban d'ici quelques années... Et c'était à peu près tout. Sinon, elle avait aussi Rimbaud et Verlaine, mais en temps que troisième poète maudit, la brune ne s'étendait pas d'avantage sur la question.

Elle passait ses journées à faire... Que faisait-elle déjà ? Ah oui, rien. Elle n'avait plus rien envie de faire, et ne sortait donc jamais seule. Elle n'avait plus non plus très faim, ou très soif. Cela devait être un lot, en somme. Elle ruminait tête contre mur depuis quelques instants déjà lorsqu'elle se rendit compte de la présence féminine derrière elle. « Il fait froid ici, bougeons-nous » déclara-t-elle face à son mince tee-shirt. Il y avait tout à parier que dans deux minutes une bouffée de chaleur s'emparerait d'elle. En attendant... « Je suis sûre qu'on peut trouver quelque chose d'intéressant ici » concéda la jeune fille en pensant à un bon rocher pour s'allonger avec quelques piqûres. « Sinon, on pète tout » conclut-elle en haussant les épaules. Dans les deux cas, Chen supposait qu'elles étaient gagnantes ? Et indéniablement, elles allaient passer un bon moment. La sorcière passa sa main dans les cheveux qu'elle perdait et s'enfonça dans le Labyrinthe, Mad à ses côtés.

_________________
BROKEN CEART
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
maître calembredaine
avatar
ft. : Amra Cerkezovic
Hiboux envoyés : 40
Entrée à Poudlard : 03/05/2017
Année d'étude en cours: : /
Maison répartie : Serdaigle / Pukwoodgenie
Mornilles : 112
DC : Dominique
Keir
Asaki
Shoshana
Sican
Chocogrenouilles : 2
Madeleine Sulwist
maître calembredaine
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Mer 5 Juil - 15:36
Elle tira sur son joint, Chenye semblait pas sûr sûr d’elle, ou plus trop capable de se tenir debout correctement. Maddy avait beau s’en taper les bonbons sur le mur, parfois elle se disait que ça devenait grave. Mais quitte à se pourrir la vie autant le faire de manière glorieuse et putain, Maddy avait les moyens de faire ça. Elle jeta un coup d’œil derrière elles, où se trouvait le magnifique château de STB avec tout ces grincheux qui lui en avaient bannis l’entrée. Pourtant ce hall si grandiloquent serait tellement plus vivant, plus agréable avec quelques traces de suies et impacts d’explosions.

M’enfin, elle savait pas trop pourquoi elle était là mais elle tremblait d’excitation. Avec Chenye c’était toujours la fiestah et putain de kiffant ! Elle avait emporté le plein de trucs intéressants dont elle faisait la liste exhaustive à Chen en sautillant partout, son walkman à fond dans ses oreilles passant en boucle un album de Slash. Elle était survoltée. Ça faisait trop longtemps qu’elle avait pas fait brulé quelque chose. Au moins une journée entière ! Et ce bloody labyrinthe avait l’air tellement fait pour ça, c’était comme s’il lui envoyait des signaux. Les branches des haies lui tendaient les bras, prête à accueillir sa flamme. Canaille tressautait dans sa poche en réaction à son état d’émotivité. Ah, la petite canaille. Qu’est-ce qu’elle l’aimait !

Un sourire un peu fou illumina son visage lorsque Chen parla. Son regard sembla se perdre quelque part et elle bondit vers le labyrinthe, écarta les jambes en se retournant et leva les bras en l’air.

« Come on baby blacky ! »

Y’a tellement de choses intéressantes à faire ici ! Elle passa une langue rose sur ses lèvres fines, se régalant d’avance de l’ambiance qu’elles allaient mettre dans ce lieu si froid, si naturel, là où des rouages et des flammes seraient si belles ! Elle tapa dans le dos de Chen en mode bro pour lui montrer son enthousiasme et fonça dans l’allée, s’arrêtant à l’embranchement pour attendre Chen, c’est plus drôle d’être deux pour le moment. Mais par quoi commencer ? Elle sort Canaille et tapote les branches qui ressortent un peu. Mal taillées, elles mériteraient de brûler. Des petites flammes jaillissent de la baguette et Maddy se fige, fascinée. Elle met un peu de temps à sortir de sa fascination après qu’elles se soient évanouies. Quel dommage.

« On se fait un cache-cache ma petite Chenii-chou ? Ou alors un petit loup à qui trouvera la flammèche la première ? Ou on commence par se trouver un endroit où utiliser ma Fired ? » Lança-t-elle avec une voix rauque, partant parfois dans les aigus lors de ses exclamations.
Revenir en haut Aller en bas
Ceart
avatar
ft. : Malaika Firth
Hiboux envoyés : 101
Entrée à Poudlard : 02/07/2016
Année d'étude en cours: : Première année
Maison répartie : St-Barnaby
Mornilles : 237
Chocogrenouilles : 75
Chenye Viungo
Ceart
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Ven 14 Juil - 13:34
Les idées commençaient à fuser dans la tête de la brune. Chen n'avait jamais été un cerveau, elle était assez inventive à peine pour entamer quelques vers et frapper quelques têtes. Heureusement, de ce côté là, Mad-ness était toujours parée. Elle avait déjà proposé plusieurs loisirs tandis que l'africaine n'avait pas encore saisi sa baguette pour rallumer un nouveau joint. Cette dernière acquiesça sans grande conviction apparente aux trois propositions, contrastant terriblement avec le charme et l'enthousiasme de sa partenaire.

La dénommée Chenii-chou reporta l'élément de ses désirs à ses lèvres, sans vraiment comprendre tout ce que la femme en face d'elle avait le courage de déblatérer. Cache-cache ? A vrai dire, elle n'y avait jamais réellement joué - sauf si les parties de cache cache comportaient un lutteur de trois cents kilos courant après des enfants terrorisés. « Comment joue-t-on à cache-cache ? » Demanda-t-elle sans cacher habilement sa curiosité. Comment était-elle censée choisir sans toutes les informations en main ? Elle n'en avait pas grand chose à faire, au fond, elle repensait surtout au feu et aux explosions qui faisaient toute la splendeur de son amie... Qui aurait cru qu'elle était une grande sentimentale ? Ou pyromane, c'était bien aussi pyromane. C'était même mieux, elle aurait une vie courte mais intense... N'était-ce pas déjà ce qu'elle avait ? Ah. Sûrement. Elle toussota.

« Et si on cachait de l'explosif plutôt ? » Proposa-t-elle en haussant les épaules. « Chacune cache un bâton pour l'autre, et s'il explose avant que tu ne le trouves... » La femme jeta un coup d'oeil à ses pieds. « Perdu ? » Si elle ne se trompait pas, elle devait avoir compris l'essence même du jeu; et peut-être même l'avait-elle adaptée, encore mieux ?

La brune était tellement absorbée par ses pensées et la conversation qu'il en résultait qu'elle oublia l'instrument qui sévissait toujours entre ses doigts. A peine consumée, il lui brûla les doigts. Sans laisser échapper un signe de faiblesse, elle consulta avec agacement son index et son majeur. Un peu rouge, un peu chaud; erf, elle allait survivre. « I hear ya, Mama » rétorqua-t-elle en passant à côté d'elle. Let's play hard, Mad.

HRP:
 

_________________
BROKEN CEART
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
 
Virée sans être virée (pv Madness)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Kaval viré
» Petite virée nocturne dans les bois [Pv Angel ^.^] [HENTAÏ]
» Blocher viré!!!!!
» Virée shopping! -PV Mickey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: St-Barnaby :: Sous-sol :: Labyrinthe-
Sauter vers: