RSS
RSS



 

 
maître calembredaine
avatar
ft. : Amra Cerkezovic
Hiboux envoyés : 41
Entrée à Poudlard : 03/05/2017
Année d'étude en cours: : /
Maison répartie : Serdaigle / Pukwoodgenie
Mornilles : 113
DC : Dominique
Keir
Asaki
Shoshana
Sican
Chocogrenouilles : 2
Madeleine Sulwist
maître calembredaine
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Dim 2 Juil - 11:12
TIC. Hein ? Quoi ? RRRRRRRR ? Qui fait RRRRR ? Oh ! Hein ? OH ! TROP BIEN ! TOUS A COUVERT ! Ma moto venait de démarrer toute seule, et de me foncer dessus. J’avais donc pris mes chaines à mon cou avec mon tournevis et Canaille qui pétillait de joie. Wouhou ! Sacré journée ! Pourquoi ce gosse était passé avec une baguette qui visiblement lui appartenait pas près de ma Boby ? Faudrait lui dire que la magie c’est dangereux, surtout si ça peut démonter… Attendez… Je dérape sur la terre battue qui constitue le gros des rues du village et relance mon sprint, le bruit délirant de ma belle Boby derrière moi. A cette occasion, j'allume mon MP3 et lance un bon vieux Bethov en glissant mon casque sur mes oreilles, de travers, comme toujours. Délire!

Donc je disais, ah, oui, donc. Faudrait dire aux gosses que la magie c’est dangereux et ça peut dérégler de superbes choses comme Boby quand on passe à côté. Il avait eu de la chance que Boby m’aime trop et veuille me rouler dessus plutôt que sur lui. Enfin Boby ne voulait pas techniquement me rouler dessus, je suis sûre qu’elle veut juste me faire un gros câlin ! Sauf que bon ! On sait tous ici que les câlins de motos ça tourne pas en général très bien. Mais c’est putain de génial !

Prise dans ma course, je ne peux pas m’empêcher de me retourner en courant toujours lorsque je vois sur les murs des maisons alentours des flash orangés ! ELLE CRACHE DES FLAMMES !! Je serre très fort Canaille dans mes bras et pousse un hurlement de joie.

« J’AI REUSSI ! »

Je me re-retourne parce que c’est pas très efficace de courir à l’envers et voit quelqu’un sur le chemin. Hey ! J’l’ai déjà vu quelque part elle !

« Salut Blonda, vient avec moi ! »

Je lui prends donc la main et continue de courir, la trainant derrière moi, Boby vrombissant dans notre dos. Je suis quand même magnanime, je lui explique la situation.

« Boby a pété un cable ! Elle veut faire des câlins à tout le monde sur son chemin ! »

Ouaip ! Même que Canaille vient juste de faire voler un papy qui se trouvait sur le chemin de Boby pour lui sauver la vie. Brave Canaille !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Préfete-en-chef
avatar
ft. : Kate Moss
Hiboux envoyés : 191
Entrée à Poudlard : 17/03/2016
Âge : 17
Année d'étude en cours: : 7ème
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 354
DC : ♥ Adele Berry
Chocogrenouilles : 351
Gabrielle Elliott
Préfete-en-chef
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Mer 5 Juil - 16:18
Gabrielle Elliott arpentait Pré-au-Lard habillée en civil. En civil riche, certes, d’accord. Elle avait laissé son insigne de Préfète-en-Chef avec son uniforme dans son bureau pour le troquer contre ses fringues de marques et ses sacs à main de luxe. Au lieu d’adresser des regards fâchés aux petits premières années mal fagotés elle regardait les vitrines d’un œil amoureux.

Elle se sentait l’humeur douce. Le soleil brillait,  Scribenpenne avait reçu un arrivage de plumes de phénix, une pâtisserie avait ouvert à la place du salon de thé. Elle avait même traîné ses souliers à la librairie de Portlock pour lire un magazine de maillots de bain en lorgnant le bibliothécaire. Sa boule de cristal avait associé Ennis à ce type. Elle n’avait pas compris pourquoi.

Elle aurait aimé faire réviser ses talents de divination mais ça semblait plus compliqué que de réparer un IPhone. C’était un samedi si calme. Pour Gabrielle c’était quelque chose d’aussi frais qu’une palpitante aventure. Elle n’avait pas l’habitude de vagabonder tranquillement, sans but. Portée par le vent elle s’engagea dans une rue en traînant les pieds comme une gamine.

Elle ne l’avouait jamais mais c’était harassant d’être une Préfète respectée et une adolescente populaire et toujours impeccable. Dans sa folle jeunesse elle n’avait pas eu d’autre préoccupation que de jouer les midinettes-mini-jupe-cigarettes. Elle tombait nostalgique.

Elle avisa un banc public du regard mais à peine avait-elle formulé l’idée de s’y poser cinq minutes qu’un coup de tonnerre rugit au loin. Elle tourna la tête pour apercevoir un éclair noir et brillant tandis qu’on empoignait brusquement sa.main.

— Salut Blonda, vient avec moi !
— QUOI ! Attaqua Gaby.

Comme un interrupteur, la nature violente de Gabrielle repris le dessus tandis qu’elle courait, emportée par l’espèce de folle furieuse/lesbienne.

— TU T’FOUT D’MA GUEULE, LÂCHE-MOI PUTAIN !


Elle tira sur sa main tandis que l’autre idiote déblatérait des conneries.

— J’M’EN BRANLE DE TA MOTO DE MERDE, TU VEUX NOUS TUER OU QUOI !

Elle lui planta ses ongles dans la peau, en panique, la moto enflammée toujours à leurs trousses.

— Alors là ma fille tu vas me le payer ! Menaça Gabrielle.

Et dans un Crac sonore elle transplana devant l’enseigne des Trois Balai, la folle avec elle. Sans perdre une seconde, elle éclata de colère, enfonça son index sur le torse de la suicidaire.

— Non mais tu te prends pour QUI bordel ?! Ne me TOUCHE PAS, on se connaît pas, t’es pas ma pote ! Je supporte pas qu’on m’agresse comme ça, j’ai eu peur, j’ai cru que j’allai crever !

De rage, elle s’alluma une cigarette avant de lancer un nouveau regard assassin à la lesbienne. Elle était conne, elle était moche, sa seule vision hérissait le poil de Gaby. Elle tira une longue bouffée toxique avant de reprendre ses esprits.

— Préfète-en-Chef Gabrielle Elliott, voici ma carte, dit-elle en faisant apparaître un petit carton du bout de sa baguette. Je suis pas là pour déconner, si un de mes élèves se fait buter par ta moto de l’enfer tu auras affaire à moi. Dépêche-toi pour trouver une solution à ce merdier !



ASSASSIN DE LA POLICE:
 
Revenir en haut Aller en bas
maître calembredaine
avatar
ft. : Amra Cerkezovic
Hiboux envoyés : 41
Entrée à Poudlard : 03/05/2017
Année d'étude en cours: : /
Maison répartie : Serdaigle / Pukwoodgenie
Mornilles : 113
DC : Dominique
Keir
Asaki
Shoshana
Sican
Chocogrenouilles : 2
Madeleine Sulwist
maître calembredaine
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Jeu 6 Juil - 11:52
Blonda était pas contente, elle avait transplané en courant. Quelle merveilleuse idée ! Je n’y avais pas pensé ! Elle avait été vachement agressive contre Boby, c’était vraiment la sympa, Boby était l’une de mes plus grandes réussites. Je le vivais assez mal en vrai, et je m’inquiétais des gens qu’elle pouvait actuellement écraser mine de rien. J’avais pas particulièrement envie de me retrouver à Azkaban, et qu’on fasse une descente de police dans ma maison en prime…

Je haussai un sourcil en l’écoutant me débiter son discours, un sourire narquois s’affichant progressivement devant la furie.

« Aux dernières nouvelles c’est toi qui me touche quand tu fais ça… » remarquai-je tandis qu’elle m’enfonçait son ongle magnifiquement manucuré de petite bourgeoise dans la poitrine – ça faisait un peu mal, mais je m’en foutais. « Ah ! Et puis, si je t’avais pas attrapé, oui, tu allais crevé… »

Mais je fus coupée par la fille qui me tendait une carte de préfète-en-chef. Interloquée, je la pris… avant d’exploser de rire. Y’en avait qui se prenaient pas pour des merdes ! Mouahah !

« Hey, Blonda, genre t’es la première préfète que je vois se balader avec des cartes. Genre, j’espère que t’as un téléphone parce que sinon c’est franchement ridicule, tu trouves pas ? » lançai-je, un rire dans la voix avant de me figer et de la dévisager moins sympathiquement.

« Tu crois que je faisais quoi à courir, Blonda ? J’éloignai Boby du centre du village, t’étais sur mon chemin, t’étais en danger. Maintenant Boby va me chercher partout. Et DONC y’a encore plus de chances que ça touche un de TES élèves. Si t’avais pas transplané, d’ici dix petites minutes j’aurais trouvé un sortilège et une parade pour la remettre sous contrôle et hors de risque de tuer des gens. » Je haussai un sourcil goguenard.

« DONC ! Aux dernières nouvelles c’est toi qui a fait de la merde préfète-en-chef » conclus-je en me relevant.

« En prime c’est pas du tout de ma faute si Boby a pété un câble, j’ai vu un gosse de six ans max jouer avec une baguette parentale pas loin avant qu’elle devienne furieuse. »

Je lançai deux doigts à mon front pour saluer tout le monde et tendis la main vers la Blonda.

« Tu viens faire la police avec moi ? T’as un fusil au moins ? » proposai-je plaisamment.
Revenir en haut Aller en bas
Préfete-en-chef
avatar
ft. : Kate Moss
Hiboux envoyés : 191
Entrée à Poudlard : 17/03/2016
Âge : 17
Année d'étude en cours: : 7ème
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 354
DC : ♥ Adele Berry
Chocogrenouilles : 351
Gabrielle Elliott
Préfete-en-chef
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Ven 7 Juil - 18:11
Cette fille était inutile. Tout ce qui l’importait était d’avoir le dernier mot sur Gabrielle. « C’est toi qui me touche là » Et mon poing dans la gueule, tu le veux ? « J’espère que t’as un téléphone parce que sinon c’est ridicule » Oui j’en un, un IPhone, tu veux le voir ? Sinon y a mon adresse et mon nom pour m’adresser des courriers EN FAIT. « DONC ! Aux dernières nouvelles c’est toi qui a fait de la merde préfète-en-chef » BIN VOYONS ! Tu veux pas que je m’excuse d’essayer de survivre en plus du reste ?

« Tu viens faire la police avec moi ? T’as un fusil au moins ? »

AHAHAHA, très drôle ! Gabrielle décida d’ignorer L’INTEGRALITÉ des paroles de la lesbienne, réalisant que celle-ci n’avait visiblement aucune envie d’agir. Gaby n’était pas là pour bavasser du beau temps ou du dernier vernis à la mode. Elle appliqua sa baguette sur sa gorge et prononça un « Sonorus ».

— MESSAGE DE LA PLUS HAUTE IMPORTANCE : UNE MOTO TRES DANGEREUSE FONCE ACTUELLEMENT DANS LES RUES DU VILLAGE, LE DANGER EST REEL, ABRITEZ-VOUS DANS LE BATIMENT LE PLUS PROCHE JUSQU’A CE QUE LA MOTO SOIT MAITRISEE. NE TENTEZ RIEN DE RISQUEE. JE REPETE : ABRITEZ-VOUS LE TEMPS QUE LA SITUATION SOIT SOUS CONTRÔLE.

Gabrielle était ferme. Elle avait une autorité naturelle et aucun scrupule à jouer la police. Elle avisa Madame Rosmerta qui pointait le nez hors de son pub et la missionna de faire passer le message à un maximum de personnes. D’une main ferme elle agrippa le bras de la folle furieuse et la tira sur la place centrale qui se désertait.

— Tu as dit que ta moto allait te chercher ? Okay alors reste là, on a le temps de la voir venir. Ca va être une corrida, on a intérêt à cogiter pour neutraliser ta moto folle.

Baguette brandie, Gabrielle était calme et concentrée. Elle avait la situation en main. L’autre n’avait qu’à jouer les appâts. Gaby adorait pêcher depuis ses quatorze ans, ça n’avait rien de différent. Les dents serrées, il fallait que l’autre comprenne la situation.

— J’en ai rien à branler que tu me casses du sucre sur le dos, que tu te foutes de ma gueule parce que je suis préfète ou que tu regardes mon sac Louis Dragon de travers. Mais je ne tolèrerais pas que tu foutes en l’air mon plan de sauvetage. Tu te bats avec ou contre moi, aboya-t-elle, à toi de décider !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
maître calembredaine
avatar
ft. : Amra Cerkezovic
Hiboux envoyés : 41
Entrée à Poudlard : 03/05/2017
Année d'étude en cours: : /
Maison répartie : Serdaigle / Pukwoodgenie
Mornilles : 113
DC : Dominique
Keir
Asaki
Shoshana
Sican
Chocogrenouilles : 2
Madeleine Sulwist
maître calembredaine
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Lun 10 Juil - 12:45
Nan mais que… quoi ? J’veux bien croire que je suis pas la plus saine d’esprit mais clairement cette fille est d’un tout autre niveau. Je la regardais faire, la main sur la poignée de porte, les yeux écarquillés.

« Pauv’naze ! » ne pus-je m’empêcher de lancer.

« Maintenant va y avoir un mouvement de panique et ça va être d’autant plus dangereux de récupérer Boby ! La cohue tu connais ? T’as clairement jamais craint d’être piétinée, madame goldshower ! » Lançai d’un ton acide avant de sortir sans demander mon reste.

Elle était en train de gâcher mon jeu. Et en prime de la pire manière qui soit, celle qui aidait pas les gens autour quoi. Je dégageai mon bras de sa prise.

« Lâche-moi, j’suis assez grande pour savoir quoi faire ! Merci, intelligent de me mettre en appât AU MILIEU DU VILLAGE ! Pauv’tâche, j’en ai rien à foutre de ton sac de merde de mes ovaires ! Je m’en charge, j’ai pas besoin de toi, j’aurais mieux fait de la laisser t’écraser si t’es là que pour me prendre pour une con. C’est MOI ton plan de sauvetage et j’obéis pas aux nanas qui se croient tout permis sur moi et mes affaires et qui croient tout savoir là où elles savent rien. » Je me frappais le front avant de courir vers l’extrémité de la grande rue, mes chaines tintant sur mes jambes en rythme.

« Elle est pas maligne, hein Canaille ? » grommelais-je en courant.

« Carrément, elle aurait pu au moins lancer des éclairs pour appeler Boby ! »

Je hochai la tête, précisément. Je levai la baguette, le plus loin possible du mouvement de foule qui était en train de se créer. J’espérais que la miss parfaite aurait au moins penser à les diriger loin de moi quoi. Je lançais Canaille en l’air, elle se mit à pétiller magnifiquement. Je la fixai, fascinée, un sourire aux lèvres et l’attrapai quand elle arriva à ma hauteur. Un vrombissement retentit, la voilà ! Je me posais bien assurée sur mes pieds. J’avais malgré tout une inquiétude concernant la miss parfaite… Où était-elle ?

Je surveillai aux alentours, plus personnes n’était dans les rues. Pour une fois qu’ils étaient intelligents, ahaha !

Je remuai mon boule en attendant que Boby me retrouve, je l’entendais donc elle devait pas être très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Préfete-en-chef
avatar
ft. : Kate Moss
Hiboux envoyés : 191
Entrée à Poudlard : 17/03/2016
Âge : 17
Année d'étude en cours: : 7ème
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 354
DC : ♥ Adele Berry
Chocogrenouilles : 351
Gabrielle Elliott
Préfete-en-chef
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Mar 11 Juil - 11:41
Gabrielle écarquilla les yeux devant le flot d’insultes qu’elle se bouffait en pleine face. « Pauv’naze ! » « madame goldshower ! » « Pauv’tâche » « j’aurais mieux fait de la laisser t’écraser » . Elle sentit les larmes lui monter aux yeux et ses mains trembler. Putain. Mais qu’est-ce qu’elle avait fait pour mériter autant de haine ? Elle était une gosse malingre de 17 ans. Elle avait dût se battre comme tout le monde, elle en avait bavé pour obtenir ses maigres succès.

On l’avait abandonné seule dans le monde des sorciers. Les Serpentards s’étaient acharnés sur elle. Elle avait une amie. Sa seule fierté c’était son blason de préfète-en-chef. Elle ne devait rien à personne puisque personne ne l’aimait, et pourtant elle était dévouée corps et âme à son école, à sa maison, à son statut de sorcière. ..

— ‘Fait chier…, lâcha-t-elle la tête rentrée dans les épaules.

Des types comme la fille à la moto, elle en avait connu plein. Des gens qui la brutalise, la rabaisse, l’insulte… Ca s’appelait la salle commune de Serpentard. Elle traîna les pieds jusqu’à s’asseoir sur une marche d’un magasin fermé. Elle s’alluma une cigarette. Elle avait 14 ans.

En trois ans elle avait pensé gagner du galon, gagner en légitimité, quelque chose. Mais non. Gabrielle Elliott VS The World. Elle était conne à vouloir sauver des gens qui se foutait d’elle, elle était conne de ne pas vivre que pour elle.

Un vrombissement de moto se fit entendre, fonçant comme convenu vers sa maîtresse. Gaby se releva d’un bond.

Elle était au pied du mur. Les autres étaient décevants. Ils n’avaient pas de parole, pas d’honneur. Mais elle si. Elle avait promis de résoudre la situation alors elle le ferait. Baguette brandie, elle courut retrouver la fille dont la moto lui fonçait dessus. Elle était derrière, elle était vive, elle ne pouvait pas louper un monstre de cette taille…

— Reducto, lança Gabrielle sur l’énorme engin.

Couplé à sa colère sourde, le sortilège fut d’une puissance dévastatrice. La moto fut réduite à la taille d’une balle de tennis. Un jouet. Que Gabrielle écrasa du pied. Sans ajouter un mot, elle jeta son mégot sur le petit tas de métal qui s’enflamma, alimenté par les minuscules gouttes d’essence. Les flammes s’éteignirent rapidement, ne laissant que des ombres sur le visage de Gabrielle.

— Merci de ta collaboration.
Revenir en haut Aller en bas
maître calembredaine
avatar
ft. : Amra Cerkezovic
Hiboux envoyés : 41
Entrée à Poudlard : 03/05/2017
Année d'étude en cours: : /
Maison répartie : Serdaigle / Pukwoodgenie
Mornilles : 113
DC : Dominique
Keir
Asaki
Shoshana
Sican
Chocogrenouilles : 2
Madeleine Sulwist
maître calembredaine
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Mar 11 Juil - 13:45
Je souris d’un air joueur en voyant Boby me foncer dessus, je lui jetai un sortilège d’impedimenta, la faisant ralentir, je m’apprêtai à lancer un sortilège complexe pour la calmer quand un jet de lumière jaillit, réduisant Ma M.O.T.O en CENDRES. Je me mis à trembler, les yeux écarquillés. Mais ? Que ? Canaille jaillit de ma main et le monde devint flamme, ma colère enfla, monta, irradia.

« PUTAIN DE SALOPE ! » Criai-je en lui sautant dessus avec la force de ma colère.

Je l’aplatis au sol et martelai le dit-sol de mes poings, à cinq centimètres de son visage de pétasse pendant que je débitais ma colère et mes mots contre elle.

« Ecoute moi bien une seconde parce que je vais pas pouvoir me retenir bien longtemps. J’étais contente de base de t’avoir trouvé parce que t’étais une née-moldue comme moi qui visiblement avait réussi quelque chose et qui pouvait m’aider à arrêter Boby en l’occupant pendant que je lançais mon super sort de stase pour la calmer. D’accord, tu me connais pas, tu crois que je suis qu’une sous merde comparé à toi, j’ai pigé. Mais moi, j’ai clairement pas le même argent parental pour me racheter un tel objet. Okay ? Et je ne t’ai pas manqué de respect à ce point, ce manque de respect tu l’as déclenché en agissant de même envers moi, on est d’accord ? Tu m’as prise pour une conne, une imbécile parce que j’ai l’air d’une punk et que clairement j’aime pas l’autorité, t’es une gamine et t’as voulu en avoir sur moi, sorry, bébé, je me laisserais jamais faire à ça. »

J’avais les larmes aux yeux en finissant mais mes dents ne desseraient pas.

« MAIS LA TA RATE UNE BONNE OCCASION DE TE LA FERMER ET DE RIEN FAIRE. ON. TOUCHE. PAS. A. MES. CREATIONS. »

Je me relevais d’un bond et lançais de la Fired en l’air, juste au-dessus d’elle. Canaille l’alluma avec les flammes qui bouillonnaient déjà à son bout et le tout explosa par mini explosions au-dessus de sa tête, histoire qu’elle subisse ma peur et ma colère. Ma gatling était dans mes pensées, j’avais envie de tout détruire. Cette petite garce, sa manière d’agir me donnait juste envie de vomir. Comment une fille comme elle, comme moi pouvait se croire reine dans le monde de la magie ? On sera jamais pareilles !! Et en prime, la mimine à ses parents qui détruit BOBY. Qui était à MOI ??

Elle avait VRAIMENT de la chance que j’aie que Canaille et conscience qu’il y avait des gens autour qui pouvaient en pâtir. Sinon j’aurais flamber le village tellement j’étais en colère. Canaille trainait ses flammes, posée sur mon épaule, elle agissait d’elle-même, comme souvent et je n’avais pas envie de l’arrêter. Les larmes aux yeux, je ramassais Boby en morceaux, carbonisés, avec ce PUTAIN de mégot de merde. Mes poings étaient en sang. Je me sentais à ma limite. Il fallait que je me calme.
Revenir en haut Aller en bas
 
Attention Moto derrière! [PV Gaby]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans le jeu de la séduction, il n’y a qu’une seule règle : ne jamais tomber amoureux. [pv Jayleen]
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Super Moto de Bilstain.
» Mais comment Moto GAto va faire pour gagner maintenant?
» Kopter sur base de moto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: Monde Magique :: Pré-au-Lard-
Sauter vers: