RSS
RSS



 

 :: hogwarts hogwarts hoggy warty hogwarts :: Sixième et Septième étage Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comme un début d'Apocalypse

avatar
ft. : Zoe Kazan
Hiboux envoyés : 28
Entrée à Poudlard : 04/08/2016
Année d'étude en cours: : Cinquième
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 137
Failamalle : Passage de la Sorcière Borgne ( -90 )
Chocogrenouilles : 36
Voir le profil de l'utilisateur




Abigail Strauss
Gryffondor
Dim 14 Mai - 12:05
Aujourd’hui est une journée importante ! Tu t’es levée ce matin avec une idée bien ancrée dans ton esprit. Les gens à Poudlard sont bien trop tranquilles à ton goût, bien trop tristes. Alors tu comptes remédier à ça ! Mais comment ? Oh, tu le sais déjà très bien. Très, très bien même.

Les bras chargés d’une pile de seaux contenant foule d’objets, tu déambules dans les couloirs d’un air déterminé. Il faut que tu sois méthodique, sinon ça va vite être le fouillis. Enfin, si tu réussis, il y a de fortes chances pour que ce soit le fouillis aussi. Mais pas le même. Ce sera un bazar organisé, prévu. Que si tu t’y perds et fais n’importe quoi, alors là ce sera vraiment l’apocalypse.

Mais par où commencer ? Tu as ta petite idée sur la question. Après avoir rassemblé tous tes objets, aux quatre coins du château, te voilà en chemin pour retourner dans ton dortoir. Car après tout, si tu veux redonner le sourire à tous les élèves, tu veux d’abord commencer par tes camarades ! Et puis aussi car tu veux pouvoir faire tes bêtises sans te faire gronder tout de suite, et quoi de mieux que la Salle Commune pour être à l’abris des professeurs.

Perdue dans tes pensées et tes plans machiavéliques, tu ne regardes pas vraiment où tu poses les pieds, et ce qui devait arriver arrive : tu rentres de plein fouet dans une personne. Tout ton bazar s’étale sur le sol, faisant un bruit à réveiller les morts.
« Ouh là. Ouh là là, même. Ça va pas du tout ça » Quelques fioles se sont cassées et les liquides risquent de se mélanger, retournant tes farces contre toi « Je t’ai pas fait mal j’espère ! Pardon, j’étais ailleurs et … » Tu ne la regardes déjà plus, essayant du bout du pied de séparer les débris sur le sol « Et … Euh… Ah ah, ce n’est pas du tout ce que tu crois. » Rouge jusqu’aux oreilles, tu regardes la jeune femme devant toi, la reconnaissant enfin « Sauf si tu crois que j’ai l’intention d’utiliser tout ça pour mettre le bordel dans le dortoir, en mettant par exemple de ce truc sur les oreillers pour colorer les cheveux pendant le sommeil ou en remplissant ces seaux d’eau pour les mettre au-dessus des portes. Dans ce cas-là, c’est tout à fait ce que tu crois. MAIS C’EST POUR LA BONNE CAUSE PROMIS JURE NE ME GRONDE PAS »
Tu rentres la tête dans les épaules et fermes les yeux, attendant les remontrances et la délation auprès d’un préfet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ft. : Annalise Basso
Hiboux envoyés : 282
Entrée à Poudlard : 15/03/2016
Année d'étude en cours: : Troisième
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 714
DC : Mouahahahahahahahah hum hum, plus sérieusement: Keir, Ochi et Sican(nettes)
Chocogrenouilles : 198
Dim 14 Mai - 12:34
Je me baladais dans les couloirs, avec mon balai, en fait je rentrais d’un entrainement bien chiant qui nous avait fait levé à des heures pas possibles. Je jure qu’un jour je tuerais Seth. Mais pas maintenant, maintenant j’avais juste envie de dormir un bon coup, et de prendre une looongue douche de folie. Ah ! Peut-être que les mots de passe de la salle de bain des préfets qu’on avait dégoté avec Cecil fonctionnaient toujours ? Oh oh ! Prendre un bain géant avec des milliers de mousses multicolores volant autour de moi était affreusement motivant. Je me mis à me dandiner dans le couloir en avançant, contente, je dansais avec mon balai, persuadée que j’allais pouvoir roupiller dans mon bain géant tranquillement après ce fichu entrainement.

Et BOUM !

C’est quoi cette manie de rentrer violemment dans des choses ? Les Arbres, les gens, les murs ? Heureusement que je sors d’un entrainement intensif de Quidditch et que j’ai sauvé de la chute… une fiole. Ah, tiens ? Mais pas mon balai, qui m’a échappé des mains dans le choc et baigne maintenant dans un mélange extraordinaire de potions toutes plus colorées les unes que les autres. A défaut de bains moussants, pourquoi pas ? Mon. Balai… ! Ma mère allait m’assassiner ! Je suis dans la mouise totale ! Argh ! Puis les couleurs me sautent réellement aux yeux. Me semblent familières pour certaines. Je remarque les parchemins, quelques mots écrit dessus, un sourire commence à fendre mes lèvres quand je remarque que c’est Abigail que j’ai en face de moi. Une camarade Gryffondoresque… Et qu’elle me débite ses plans à la vitesse de la lumière.

Quoi de mieux qu’un peu de farces pour se remettre d’un entrainement mortel ? Non. Même la salle de bain des préfets n’y arrive pas à la cheville. Je regarde mon balai sur le sol, les fioles explosées, la fiole dans ma main et Abigail.

« Par quoi on commence ? » lançai-je avec enthousiasme en sortant ma baguette et en essayant de me souvenir du sortilège de lévitation des liquides que m’avait appris Cecil par prudence. Ah ! Voilà !

Les liquides se mirent à flotter un par un, j’essayais de ma les mélanger tout en les conservant en l’air, bon c'était raté pour le bleu et le violet et le orange et blanc mais j'arrivais presque à tenir le coup. Presque. Si elle se bougeait.

« Psit, si t’a des fioles de rechange c’est maintenant parce que c’est pas facile facile à tenir. » glissai-je, sentant la sueur couler déjà sur mon front. « Ou alors un bon réparo et puis baste, non ? Je te laisse gérer ensuite on va bien s’amuser ! » m’exclamai-je.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ft. : Zoe Kazan
Hiboux envoyés : 28
Entrée à Poudlard : 04/08/2016
Année d'étude en cours: : Cinquième
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 137
Failamalle : Passage de la Sorcière Borgne ( -90 )
Chocogrenouilles : 36
Voir le profil de l'utilisateur




Abigail Strauss
Gryffondor
Lun 5 Juin - 10:06
Tu as beau attendre, rien n’arrive. Alors tu te décides à rouvrir les yeux, cherchant ce qu’il se passe. Qui sait, peut-être que les extraterrestres ont enfin envahi la planète, te sortant de ce terrible embarras. Oui, c’est tout à fait improbable. Mais tu as tout de même le droit de rêver, non ?
« Par quoi on commence ? »
Tu clignes des yeux, ne comprenant pas où elle veut en venir. Bah oui, c’est assez vague mine de rien, et ça peut impliquer plein de choses. Notamment un « on mentionne quelle connerie en premier ? » Ce qui te semblerait tout à fait approprié vu la situation. Mais ce n’est pas du tout ce qu’il se passe. Au contraire, à ton grand étonnement, Dominique – si c’est bien son prénom, tu ne te rappelles jamais très bien – commence a séparer les liquides.
« C’est une excellente idée, j’aurais dû y penser plus tôt » marmonnes tu en te tapant le front. « Psit, si t’a des fioles de rechange c’est maintenant parce que c’est pas facile facile à tenir. Ou alors un bon réparo et puis baste, non ? Je te laisse gérer ensuite on va bien s’amuser ! » Mais quelle imbécile tu fais, Abi. Tu l’admires au lieu de lui venir en aide. « Tout de suite ! Pardon, je crois que mon cerveau subit encore le contre coup de cette rencontre »
Tu ris un peu, avant de sortir ta baguette de tes cheveux et de faire ce Reparo. C’est bien beau de papoter, mais il faut être efficace aussi.Une fois cela fait, tu lui donnes un coup de main pour remettre les liquides dans les fioles. Quelques mélanges se sont faits, mais rien de bien grave. Enfin tu crois. Bah, on verra bien au pire ! Ça viendra mettre un peu de piquant dans votre plan machiavélique pour semer la pagaille.
« Je pensais attaquer par la salle Commune et les dortoirs aussi peut être. Ça serait un peu l’échauffement avant d’attaquer le gros-œuvre. Et puis, on sera loin des professeurs et surement des préfets, ça sera fastoche ! » Oui, tu dis fastoche. « On a pas mal de trucs là-dedans, de quoi faire un sacré bazar. Et puis, j’ai mis quelques farces de moldu aussi, c’est sûrement ce qui va le mieux marcher. »
Les pauvres victimes connaissent les farces made in le monde magique, mais peu d’entre eux connaissent les bonnes vieilles astuces de Moldu. Ce qui leur assure la réussite, tu en es certaine.
Revenir en haut Aller en bas
Comme un début d'Apocalypse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» rapport de bataille apocalypse
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Codex Apocalypse
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: hogwarts hogwarts hoggy warty hogwarts :: Sixième et Septième étage-
Sauter vers: