RSS
RSS



 

 :: hogwarts hogwarts hoggy warty hogwarts :: Troisième étage :: Salle de classe de DCFM Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cours I - Les Détraqueurs (Théorie)

avatar
ft. : Miranda Kerr
Hiboux envoyés : 18
Entrée à Poudlard : 02/04/2016
Âge : 28
Année d'étude en cours: : -
Maison répartie : -
Mornilles : 73
DC : ♚ Seth Owen Knight
♚ Phillip Harker
♚ Ainsley Louise Sinclair
♚ Jamie Fairfield
Chocogrenouilles : 27
Voir le profil de l'utilisateur




Evelynn Elwood
Professeur
Mer 8 Fév - 1:01
La belle Miss Elwood:
 

Mardi après-midi. C’était l’un des rares « bons » moments pour la tenue d’un cours. On avait eu le temps de se sortir de la torpeur du week-end, on venait de manger, et la fin de la semaine était encore suffisamment loin pour que personne ne soit trop distrait par l’idée d’un weekend de liberté. La professeure, peut-être autant que le seraient les élèves, était satisfaite de cet horaire qui lui permettait d’avoir un avant-midi plutôt calme et paisible avant de devoir donner le cours.

Le regard ambré d’Evelynn, se posa sur l’horloge grand-père qui se trouvait dans un coin de la grande pièce arrière, adjacente à la salle de classe. Treize heures – le cours commençait dans trente minutes. Elle termina de quelques bouchées la salade de quinoa et de poulet qu’on lui avait emmenée et, presque aussitôt, un elfe de maison apparu dans la pièce pour débarrasser la vaisselle. Elle remercia d’un sourire la créature qui, dans e petite révérence, s’éclipsa tout aussi vite qu’elle était apparue.

La jeune femme se leva du divan où elle était assise et ajuste le pan du jupon de sa robe sur ses cuisses. Elle tressa ses logs cheveux en une natte relâchée, qui reposait sur l’une de ses épaules, et fixa une pince dorée sur sa tête pour venir empêcher quelques mèches ondulées de venir couvrir son visage. Elle paraissait bien ; les cours n’étaient certes pas l’occasion pour elle de jouer au défilé de mode – elle gardait ça pour des soirées plus intimes ou spéciales – mais elle tenait à être toujours à son meilleur. Elle ajouta une fine couche de rouge à lèvre nude, apprécia son reflet dans le miroir puis empoigna sa tasse de thé à la menthe avant de passer la porte pour se retrouver dans la salle de classe.

Toujours personne.

Evelynn en profita pour écrire le titre du cours à la craie, sur le tableau noir, puis s’assied à son bureau, révisant le plan de la séance en attendant l’arrivée des élèves, sirotant tranquillement son thé.


Citation :
Fonctionnement du cours
- Pour le premier tour, il n’y a pas de limite quant au nombre de mots de votre message puisque cela sert principalement d’introduction.
- Toutefois, quand nous aurons commencé les tours de cours en tant que tel, j’aimerais que les messages se trouvent entre 300 et 350 mots maximum pour encourager un flot plus rapide de réponse
- À moins d’avis contraire, je laisse un délai de deux semaines entre chacune des interventions d’Evelynn
- Si vous ne réussissez pas à faire entrer votre personnage au premier tour, je vous laisse le choix de choisir si votre personnage arrive en retard ou s’il était là à l’heure – sachez seulement que Miss Elwood n’apprécie pas les retardataires et va sans doute en faire quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ft. : Annalise Basso
Hiboux envoyés : 282
Entrée à Poudlard : 15/03/2016
Année d'étude en cours: : Troisième
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 714
DC : Mouahahahahahahahah hum hum, plus sérieusement: Keir, Ochi et Sican(nettes)
Chocogrenouilles : 198
Ven 10 Fév - 17:35
Je trépignai d’impatience en attendant l’heure de cours de DCFM, il promettait d’être magistral et puissant et super enthousiasmant et coule à souhait et puis je rêvais de la partie deux qui allait être de la pratique de fou, niveau tonton Harry et tout ! J’avais tellement hâte que je foirais tout les sorts et toutes les réponses à faire de la journée jusqu’à l’heure dite. Je n’entendis ni les réprimandes de Hevelius, ni celles d’aucun prof, je ne pensais qu’au combat et à la classe de fou que j’allais avoir en disant à mes amis que je savais faire des sorts super badass.

Nan pis faut admettre que le patronus c’est la méga classe ! Je sais pas trop ce que je vais avoir en animal « totem » et ça m’intrigue au plus haut point ! En plus, j’espère que j’aurais quelque chose de classe comme un lynx ou une panthère et pas un blaireau ou un pivert quoi. Je croisai à fond les doigt à ce propos. Bon, je me faisais pas non plus d’illusions, Tonton Harry, c’est un surdoué dans la matière, c’est pas pour rien qu’il est chef des Aurors à moins de quarante piges. Il m’avait déjà dit que les patronus à mon âge c’était quasi du miracle si ça fonctionnait mais je pouvais pas m’empêcher d’espérer.

C’est donc avec un enthousiasme littéralement sautillant que je poussais la porte de la salle de classe d’Elwood pour m’installer au deuxième rang (ben oui, faut pas non plus rêver, le premier c’est pour les grosses têtes). Je saluai poliment la professeure et je pris le temps de laisser fureter mon regard à travers la pièce.

La vache ! Si elle s’habille comme ça pour les cours, y’allait avoir une vague de garçons débiles qui allaient rameuter au prochain cours ! Je regrettais presque les robes sévères de Hevelius. Bon, c’était classe ! Mais ouah ! Elle a pas peur de devoir nager dans la bave d’ado, ou de se faire tuer par la brigade des bonnes mœurs sorcières ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ft. : Grace Hartzel
Hiboux envoyés : 28
Entrée à Poudlard : 20/01/2017
Âge : 18
Année d'étude en cours: : 6° année
Maison répartie : Serdaigle
Mornilles : 127
Chocogrenouilles : 29
Mar 14 Fév - 11:51
Jusqu'à maintenant Estelle s'en sortait à peu près avec les cours... Elle sentait bien que son « niveau » avait baissé depuis son accident et son admission à Poudlard mais à force d'efforts, elle parvenait à rattraper son retard. Le plus difficile, hormis la fatigue constante, restait tout de même la barrière de la langue. Elle avait un excellent niveau grâce à la correspondance qu'elle avait maintenu avec Juniper mais participer aux cours dans une langue étrangère restait un peu déstabilisant. Elle devait réapprendre certaines choses et il lui fallait toujours une fraction de seconde de plus que nécessaire pour passer d'une langue à l'autre...

Finissant son repas dans la Grande Salle, la serdaigle avait donc quelques appréhensions envers son prochain cours... La matière n'était pas facile en soit mais elle ne savait pas du tout ce que cela allait donner. Elle espérait vraiment que le premier sujet ne serait pas les loup-garous. Elle était peut-être bien placée pour en savoir un maximum mais elle n'était pas encore vraiment prête à affronter le regard des autres et encore moins leurs préjugés. Visiblement, tout le monde ne comprenait pas encore que la transformation en bête sauvage et sanguinaire n'était pas vraiment un choix.

Abandonnant l'idée de finir son assiette, elle salua ses compagnons de tablée avant de se lever et de se diriger vers la salle de cours. Inutile d'ajouter à son stress l'idée de devoir arriver en retard... Elle entra donc dans la salle, saluant les élèves déjà présents ainsi que le professeur d'un relativement timide « bonjour » avant de s'installer vers le fond. Habituellement, elle avait tendance à s'installer dans les premiers rangs mais elle préférait se mettre un peu en retrait pour pouvoir plus facilement se concentrer sur le cours donné en langue étrangère...

D'ailleurs, elle mit immédiatement à profit ce temps afin de comprendre de quoi ils allaient parler... Fouillant sa mémoire, elle finit par retrouver le nom sous lequel elle connaissait en fait la créature dont il serait question. Ce n'était certainement pas le sujet le plus facile et, effectivement, les anglais en avaient plus croisé durant ces dernières années que les français mais elle était certaine que cela allait être intéressant. En tous cas la professeure avait l'air jeune et dynamique ce qui était un atout indéniable à ses yeux...

_________________


--> Cafoutch <--
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ft. : Dove Cameron
Hiboux envoyés : 43
Entrée à Poudlard : 03/02/2017
Âge : 16
Année d'étude en cours: : 5ème
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 154
Chocogrenouilles : 38
Voir le profil de l'utilisateur




Laurel Andrews
Serpentard
Mer 15 Fév - 16:59
Les détraqueurs ? Laurel n'avait rien à apprendre sur eux, ni comment s'en défendre. Et c'était pour ça qu'elle se rendait en cours. Pour être devant, et pouvoir répondre à plusieurs questions comme la bonne élève qu'elle était. Cependant, elle était curieuse. Elle avait soif de nouvelles choses à ce sujet, elle espérait que professeurs allait leur dire quelque chose qu'elle n'avait pas déjà lu quelque part dans un livre.

Elle pousse la porte, et entre sans regarder au tour d'elle. Elle passe ses cheveux derrière son épaule, un air très sur d'elle, presque arrogante, mais pas trop non plus. Elle observe les places, et remarque que le premier rang n'a personne de très intéressant. Elle grimace, avant de s'installer. Son regard ne croise celui de personne, car elle ne regarde personne. Les serpentard pouvaient être tout aussi studieux que les serdaigles, et Laurel faisait clairement partie de cette catégorie.

Elle croise ses jambes sous la table, pose sa tête sur son poing et regarde Miss Elwood. Elle était très élégante, et Laurel vit dans sa façon de s'habiller un certain courage. Elle se demandait si elle entendait plusieurs commentaires, à ce propos. Elle aussi, plus tard, n'importe quel métier elle fera, elle veut pouvoir s'habiller de forme élégante sans être surnommée de séductrice. Une petite voix embêtante mais toujours présente lui souffla Ce n'est pas vraiment correcte pour une prof de s'habiller comme ça et d'une certaine façon, elle se demandait si ce n'était pas vrai. Mais elle finit par rapidement abandonner ses pensées en entendant d'autres élèves arriver.

_________________

♛Look at me, I am unique.♛
Présentations | Liens
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ft. : Ansel Elgort
Hiboux envoyés : 68
Entrée à Poudlard : 30/03/2016
Âge : 17
Année d'étude en cours: : 5e année
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 193
Failamalle : - Accès aux cuisines
DC : ♛Evelynn Elwood
♛Phillip Harker
♛Ainsley L. Sinclair
♛Jamie Fairfield

Chocogrenouilles : 99
Voir le profil de l'utilisateur




Seth O. Knight
Gryffondor
Mer 8 Mar - 0:23
Il n’avait aucune bonne raison de ne pas se présenter en cours.

D’abord, parce qu’il n’avait pas de pratique de Quidditch. Il avait bien mangé, il avait bien dormi, il n’y avait presque aucune excuse possible pour ne pas assister. Ensuite, parce que c’était une matière intéressante. Il en savait un brin sur les Détraqueurs et les Patronus – il en avait déjà fait un de presque impeccable, assez pour savoir que son Patronus se promenait à quatre pattes – et il était certain que, avec l’expertise reconnue de Miss Elwood, ce qu’il savait déjà risquait de se voir approfondi. Et finalement, bah. Parce que c’était Miss Elwood. Et Miss Elwood savait comment captiver l’attention de son public. Elle était douée, intelligente, impressionnante et belle à crever.  Seth n’était pas du type à faire un idiot de lui-même s’il trouvait une femme de son genre, il était discret, mais c’est que ça lui donnait quand même un peu de motivation.

C’est donc rayonnant de sa confiance et de sa bonne humeur habituelle que le capitaine de l’équipe des Gryffondors se présenta en classe, habillé de son uniforme mais ayant laissé sa cape aux dortoirs, se contentant de la chemise, de la veste et de la cravate – qu’il gardait toujours un peu relâchée, c’est que ça l’étouffait.

Il salua la Serdaigle qui se trouvait dans la classe d’un petit sourire amical – une nouvelle, il lui semblait, elle ne maîtrisait pas encore très bien l’anglais – puis se dirigea vers le visage familier de Dominique, passant derrière elle pour lui serrer affectueusement l’épaule.


« T’as de la pression, ma Domi, si tu ne réponds pas à toutes les questions et que tu ne fais pas un Patronus absolument parfait, tu me dois 25 tours de stade. » , taquina-t-il avant de laisser ses yeux scruter la pièce.

Il y avait miss Elwood, évidemment, mais il allait avoir tout le cours pour la regarder. Ce qui l’intrigua, cependant, était assis au premier rang. Une jolie tête blonde qu’il connaissait bien. Il salua Dominique d’un signe de la main, lui dit qu’il la verrait après la classe puis se dirigea vers la première rangée de doubles pupitres. Comme si de rien n’était, sans dire un mot, il prit place directement à côté de Laurel, même s’il y avait au moins quatre autres sièges complètement libres à proximité puis, doucement, laissa son bras s’appuyer sur l’épaule de la Serpentard. Il sortit silencieusement son matériel pour écrire, faisant toujours semblant de rien, jusqu’à ce qu’il souffle finalement, sa main effleurant tout juste le côté de la cuisse de sa… son amie? Sa copine? (Lui-même ne le savait pas trop) :


« Tu sais que y’a que toi qui me ferais m’asseoir au premier rang, hein? Ma réputation est en jeu, Andrews. »

Bien sûr qu’il savait qu’elle n’aimait pas qu’il l’appelle par son nom de famille. Bien sûr qu’il jouait la comédie – c’était Seth, après tout. Mais avec le clin d’œil qu’il lui décocha, il était certain qu’elle ne saurait pas lui en vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ft. : Miranda Kerr
Hiboux envoyés : 18
Entrée à Poudlard : 02/04/2016
Âge : 28
Année d'étude en cours: : -
Maison répartie : -
Mornilles : 73
DC : ♚ Seth Owen Knight
♚ Phillip Harker
♚ Ainsley Louise Sinclair
♚ Jamie Fairfield
Chocogrenouilles : 27
Voir le profil de l'utilisateur




Evelynn Elwood
Professeur
Mer 8 Mar - 1:12
Quelques élèves. Ça lui convenait – l’Américaine avait toujours préféré les plus petites classes, tant lorsqu’elle était élève que maintenant qu’elle était professeur. Cela facilitait les échanges et la communication, elle sentait que sa pédagogie était plus appropriée aux plus petits groupes puisqu’elle voulait s’assurer que chacun de ses étudiants comprenaient ce qui se passaient devant eux. Evelynn rangea son cahier de notes dans l’un des tiroirs de son bureau et continua de siroter son thé tranquillement en regardant les gens dans la classe, son regard revenant occasionnellement sur l’horloge pour voir l’heure qu’il était.

Elle remarqua la présence de mademoiselle Dampré et se souvint tout de suite d’un mémo que la direction lui avait laissé dans son pigeonnier. Sans hésiter, la brune se leva de derrière son bureau et, un sourire se voulant rassurant aux lèvres, s’avança vers la Serdaigle. Elle se pencha légèrement vers elle, de façon à ce qu’elle seul n’entende clairement ce qu’elle disait.


« Bienvenue au cours de Défense contre les Forces du Mal, mademoiselle Dampré. Je suis Evelynn Elwood, votre enseignante. Je voulais simplement vous signaler que le cours sera tenu en anglais mais, si vous avez besoin de la traduction d’un mot, n’hésitez pas à me le dire et je vous offrirai le terme en français », dit-elle dans un français impeccable, si ça n’était du fait que son accent de la Nouvelle-Orléans faisait surface un peu plus clairement que d’habitude.

Après s’être assurée qu’Estelle était à l’aise avec ses instructions, la professeure se dirigea à nouveau vers son bureau mais, au lieu de s’asseoir derrière, cette fois, elle vint s’appuyer devant le meuble de bois, signalant silencieusement que le cours allait commencer. Elle éleva sa baguette, fit fermer la porte de la salle d’un sortilège imprononcé puis commença lorsque toutes les paires d’yeux étaient posées sur elle.


« J’aimerais que vous me disiez, à tour de rôle, les trois mots qui vous viennent instantanément à l’esprit lorsque vous entendez le mot Détraqueur. N’y pensez pas trop longtemps. »

Derrière elle, une craie lévitait devant l’ardoise noire, prête à écrire dès que quelqu’un oserait dire un mot.


Citation :

Note de déroulement du cours
- Vous n’avez pas besoin d’attendre qu’Evelynn donne la permission à votre personnage de parler – prenez pour acquis qu’elle vous la donne lorsque votre personnage lève la main.
- Les gens qui n’ont pas encore posté mais qui sont toujours intéressés à participer au cours sont les bienvenus.
- Je laisse un délai de deux semaines et demi pour répondre, après quoi ce sera le prochain tour d’Evelynn. Le tour se terminera donc le 25 Mars 2017
- À partir de ce message, je vous demande de respecter autant que possible la règle du 300 à 350 mots maximum par message. Si vous avez besoin d’un peu plus que cela pour compléter les pensées ou la réaction de votre personnage, il n’y a pas de soucis, mais ne vous étendez pas en grande poésie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ft. : Annalise Basso
Hiboux envoyés : 282
Entrée à Poudlard : 15/03/2016
Année d'étude en cours: : Troisième
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 714
DC : Mouahahahahahahahah hum hum, plus sérieusement: Keir, Ochi et Sican(nettes)
Chocogrenouilles : 198
Sam 11 Mar - 17:31
Seth était là, zut, le captain venait de me menacer d’entrainements supplémentaires. Je soupirai en lui lançant un regard noir mais il était déjà parti roucouler avec sa serpentard. Je lui tirai la langue dans le dos. Je l’aimais bien mais utiliser un cours aussi compliquer comme chantage c’était pas du jeu. S’il insistait vraiment pour me faire le coup, j’irai me plaindre. Je m’entrainais déjà assez comme ça, mes côtes s’en souviennent. Non mais !

Je m’ennuyais en attendant que le cours commence, franchement, pourquoi Cecil avait fait son lâcheur ! Greuh ! J’étais assez en colère contre lui, surtout pour un cours aussi classieux. Tant pis pour lui, il n’aurait pas mes notes. Voilà ! NA !

La prof s’était levée, je commençais à trépigner sur ma chaise, ayant hâte que ça commence. Mais elle était juste allée voir une serdaigle au premier rang. Argh. Crotte de scrout ! AH ! Elle ferma la porte ! Enfin ! J’ai hâte ! Allez allez ! Ça va être dément.

Je plisse les yeux de concentration à sa question, perplexe et réflexive. Hum les trois mots… ? Mon poing jaillit dans les airs, trépignant.

« Mort, désespoir, vide. » dis-je en articulant bien.

Mon cerveau décida que c’était le moment pour tilter que la serdaigle était la française arrivée cette année. Zut, j’aurais pu me mettre à côté d’elle, je sais plus qui j’avais entendu qu’elle avait du mal avec la langue. Et puis j’suis bilingue moi, avec ma mère et mon père. Ahaha. Dommage, une autre fois peut-être !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ft. : Grace Hartzel
Hiboux envoyés : 28
Entrée à Poudlard : 20/01/2017
Âge : 18
Année d'étude en cours: : 6° année
Maison répartie : Serdaigle
Mornilles : 127
Chocogrenouilles : 29
Mer 15 Mar - 0:46
C'était intéressant de voir une telle diversité d'élèves, même s'ils étaient peu nombreux. Le mélange des maisons rendait la chose plus piquante... Elle salua ceux qui la remarquèrent d'un sourire timide, ne parvenant pas encore à identifier tout le monde, avant de se pencher sur son parchemin. Elle avait commencé à se faire un petit lexique, au cas où, alignant mots français potentiellement en rapport avec le cours et leur équivalent anglais. Cela lui permettrait de gagner un peu de temps au cas où elle aurait un passage à vide.

La voix de la professeur lui fit brusquement lever la tête, sursautant presque, avant qu'elle n'affiche un sourire de gratitude. L'accent du Professeur Elwood était légèrement exotique à ses oreilles mais très agréable. Elle lui répondit donc en français elle aussi, savourant cette chance de pouvoir parler dans sa langue maternelle, son discours tout juste teinté de son accent du sud.


-Merci Professeur, je n'y manquerai pas !

Pouvoir parler des cours sans la barrière de la langue serait un atout considérable pour la suite, une opportunité qu'elle n'avait malheureusement pas dans toutes les matières... La jeune fille se focalisa rapidement sur ce qu'était en train de leur dire leur professeur... Trois mots ? Elle essaya de répondre aussi instinctivement que possible mais il lui fallut quelques instants de plus pour lever la main, devant s'exprimer en anglais...

-Nuée, malheur, chocolat ?

Son accent du sud teintait un peu ses paroles dans la langue de Shakespeare mais elle restait tout à fait compréhensible par l'ensemble de la classe. La jeune femme rougit légèrement au dernier mot qu'elle prononça, espérant qu'elle n'était pas trop ridicule...

_________________


--> Cafoutch <--
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ft. : Asa Butterfield (by Maël)
Hiboux envoyés : 27
Entrée à Poudlard : 12/03/2017
Âge : 25
Année d'étude en cours: : 3éme
Maison répartie : Aucune
Mornilles : 39
Chocogrenouilles : 15
Voir le profil de l'utilisateur




Félix Augurey
Serpentard
Jeu 16 Mar - 11:32
Spoiler:
 

Cravate nouée. Uniforme impeccable et l'éternelle grimace dans la glace. Il était trop impeccable. Trop britishement impeccable. Soupir. En même temps, on lui avait déjà fait comprendre dès la fin de sa première année qu'il était assez grand pour porter l'uniforme comme il fallait alors c'est pas comme si on lui laissait le choix. Non... Ce serait bien trop simple. Baguette dans le pantalon, le jeune adolescent rejoignit la salle de potions tout en rattrapant Gladyss qui l'attendait devant. 

« T'as failli être en retard ! »

Ce qu'elle pouvait être à cheval sur les règles. Elle ferait une bonne préfète. Roulant des yeux, Félix lui décocha un sourire taquin « Ouh ouh madame Elwood va me transformer en vilaine grenouille si je suis en retard. »

« T'es pas drôle Félix... » lui glissa son amie avant de pousser la porte. « Bah t'as souris pourtant » lui lança le jeune Augurey en lui filant un coup de coude amical avant de prendre place dans le fond de la classe. Théorique. Il avait l'air théorique. Néanmoins, les premières paroles du professeur le firent se redresser, surprenant ainsi son amie.

« Qu'est-ce qu'elle a dit ? »

« Y a une nouvelle qui parle français. »

« Et alors ? »

Et alors c'était nouveau, ça changeait quoi... Fallait t-il vraiment tout lui expliquer ? Haussant les épaules, Félix repris son attitude passive tout en observant du coin de l'oeil la nouvelle. Le cours commençait. Il soupira.

Pas un tour de classe bon sang ! Cela allait prendre 3 ans !

Quand vint son tour (après un coup de coude de sa comparse qui semblait compter sur lui pour gagner des points), Félix se redressa légèrement avant de dire de sa voix traînante du ''je m'ennuie comme un rat mort''.


« Monstre aspirant bonheur...ça vous va ? »

Ce cours s'annonçait long. Très long.

Encore une journée immobile.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ft. : Ansel Elgort
Hiboux envoyés : 68
Entrée à Poudlard : 30/03/2016
Âge : 17
Année d'étude en cours: : 5e année
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 193
Failamalle : - Accès aux cuisines
DC : ♛Evelynn Elwood
♛Phillip Harker
♛Ainsley L. Sinclair
♛Jamie Fairfield

Chocogrenouilles : 99
Voir le profil de l'utilisateur




Seth O. Knight
Gryffondor
Sam 25 Mar - 11:42
Le Gryffon aurait bien pris encore quelques minutes à flirter avec la jolie blonde à ses côtés mais, en élève tout de même studieux – il n’était pas certes au même niveau que ces gros cerveaux de Serdaigle mais il n’était pas mauvais du tout – il se tût lorsqu’il entendit la porte de la salle de classe se refermer derrière eux. Ses yeux se posèrent sur Miss Elwood – et sur sa robe – avant qu’il ne se souvienne d’écrire la date et le titre du cours dans son cahier de note.

Il retranscrit la question que la professeure leur posa puis, attentif à ses collègues de classe, notant leurs réponses au fur et à mesure qu’elles surgissaient. Celle du jeune Serpentard lui fit étouffer un petit rire. Il jeta un bref coup d’œil dans sa direction – il lui semblait qu’il n’était pas rare que les gens de cette maison avaient quelque chose à prouver, mais bon, il ne lui en tenait pas rigueur – avant de se retourner vers son cahier de note et d’inscrire les mots qu’il allait dire à son tour. Il éleva la main lentement et, lorsque Miss Elwood lui donna la permission de parler, il lui sourit, confiant, puis dit en venant croiser ses bras sur son torse.


« Âme, baiser et, anciennement, Azkaban. »

Bon, il n’allait pas dire à tout le monde qu’il avait une fascination un peu morbide pour tout ce qui touchait les forces du mal – bien qu’il n’irait jamais s’y joindre. C’était comme les films d’horreur moldus. Il les adorait, les dévorait, et cherchait toujours à voir la dernière production terrifiante, mais pas parce qu’il y voyait quelque chose de bon. Il en avait peur, mais il avait appris à aimer cette montée d’adrénaline qui lui grimpait dans le sang lorsqu’il était exposé à un danger. Un brin masochiste, le Knight.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ft. : Miranda Kerr
Hiboux envoyés : 18
Entrée à Poudlard : 02/04/2016
Âge : 28
Année d'étude en cours: : -
Maison répartie : -
Mornilles : 73
DC : ♚ Seth Owen Knight
♚ Phillip Harker
♚ Ainsley Louise Sinclair
♚ Jamie Fairfield
Chocogrenouilles : 27
Voir le profil de l'utilisateur




Evelynn Elwood
Professeur
Sam 25 Mar - 15:39
L’Américaine ne cacha pas son sourire lorsqu’elle vit que ses élèves étaient motivés à participer au déroulement du cours. Il y avait peu de choses plus irritantes dans l’enseignement que de faire face à une masse d’étudiants ennuyés, las et désintéressés. Après tout, les élèves étaient le cœur de chaque matière ; à quoi bon enseigner s’ils n’étaient pas là, que ce soit mentalement ou physiquement? Heureusement pour Evelynn, elle avait hérité du poste immensément intéressant mais également controversé d’enseignante du cours de Défense contre les Forces du Mal et, ainsi, avait souvent droit à des étudiants tout particulièrement passionnés. Et elle était bien placée pour savoir, via son poste au Ministère, que bien que la menace ne fût pas aussi violente et imposante qu’elle ne l’avait déjà été, elle était toujours là. Il y avait encore bien des personnes dans le monde magique qui ne voulaient d’une seule chose – que l’on s’écroule à leurs pieds.

Au fur et à mesure que les élèves prenaient parole, la craie enchantée écrivait les mots dits à voix haute dans une calligraphie fluide et appliquée. Elle s’arrêta un instant, toutefois, lorsque le jeune Augurey participa, son ton exprimant sans subtilité son déplaisir. D’un bref mouvement de poignet, sa baguette nichée au creux de sa main, la brune força la craie à continuer. Péniblement, celle-ci continua sa besogne. Et Evelynn, pendant ce temps, souriait. Ce genre d’attitude, à cet âge, c’était presque attendrissant.


« Ça me va, oui, bien que cela manque amèrement de créativité, monsieur Augurey.  »Son ton était calme et posé, comme d’habitude. « S’il est tellement déplaisant pour vous d’être présent au cours, je vous assure, rien ne vous force à rester, ne serait-ce que le score de votre maison. Et soyez assuré que la prochaine séance sera pratique mais, malheureusement pour votre temps si précieux, la présence à la section théorique est requise pour pouvoir y participer. »

Elle pesa son regard ambré un peu plus longtemps sur le garçon puis porta son attention à Knight qui, curieusement, était dans les premiers rangs. Elle remarqua qu’il était drôlement près d’Andrews – Laurel, celle-là – et devina qu’il était là pour une bien bonne raison. Elle hocha la tête à ses mots, la craie reprenant son rythme plus consistant avant de s’arrêter lorsque les interventions se turent.

« Merci d’avoir précisé que les Détraqueurs ne sont plus, en effet, à l’emploi du Ministère pour la surveillance de la prison d’Azkaban, et ce depuis la fin de la deuxième guerre sorcière, en 1998. »

Elle s’adressa à nouveau à toute la classe puis se mis à marcher, d’abord devant la classe puis naviguant doucement entre les bureaux, talons claquant au sol.

« Cinq points seront ajoutés à toutes vos maisons respectives puisque vous avez tous raison. Bien que certains des points énoncés méritent d’être explorés un peu plus en profondeur, l’essentiel s’y trouve. On considère souvent les Détraqueurs comme étant les créatures les plus immondes qui soient. Comme vous le savez sans doute, on dit qu’ils se nourrissent des sentiments positifs des gens qui se trouvent près d’eux et laissent derrière eux le désespoir et la détresse. Comme Mademoiselle Dampré l’a précisé, l’un des meilleurs moyens de se remettre d’une rencontre avec un Détraqueur est de manger du chocolat – une teneur plus élevée en cacao est d’ailleurs préférable au chocolat au lait. Cela, cependant, ne vous aidera pas dans le cas du Baiser du Détraqueur. Quelqu’un veut-il se risquer à élaborer ce en quoi constitue le Baiser du Détraqueur? N’hésitez pas à compléter les interventions de vos collègues. »



Citation :

Distribution de points
N.b : Je sais qu’on ne fait pas officiellement le décompte des points mais bon, moi ça m’amuse
Gryffondor : 10 points
Serpentard : 5 points
Serdaigle : 5 points

Encore une fois, je vous invite à tous répondre une fois avant qu’Evelynn n’intervienne une nouvelle fois. À ceux qui n’ont pas encore fait leur apparition, n’hésitez pas à vous joindre à nous.
Ce tour se terminera le 8 Avril 2017
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ft. : Grace Hartzel
Hiboux envoyés : 28
Entrée à Poudlard : 20/01/2017
Âge : 18
Année d'étude en cours: : 6° année
Maison répartie : Serdaigle
Mornilles : 127
Chocogrenouilles : 29
Mar 4 Avr - 14:22
Difficile de nier que l'intervention du dernier arrivé, un serpentard visiblement, arracha un sourire à la jeune fille. Cela dit, elle n'était pas certaine que leur professeur apprécie vraiment ce genre de comportement... Le fait qu'il ne perde pas de points, au minimum, en disait long sur la patience de l'américaine. En tous cas, elle masqua son sourire amusé en se penchant soigneusement sur son parchemin sur lequel elle recopiait studieusement les réponses de ses petits camarades.

Si elle était contente que ses réponses aient satisfait Miss Elwood, la seconde question qu'elle leur posait était plus délicate. Estelle frissonna à la pensée du Baiser.... De toutes les capacités des Détraqueurs, c'était celle-là qui était la plus horrible. On aurait pu débattre pendant des heures sur l’existence ou non de l'âme, surtout si l'on venait d'une culture moldue, mais il était indéniable que ces monstres vous arrachaient quelque chose, ne laissant derrière eux qu'une simple coquille vide...

La française attendit quelques instants, pour voir qui allait prendre la parole, avant de se lancer. Elle était un peu mal à l'aise de parler autant et essayait de diminuer au mieux son accent, même si elle ne parviendrait jamais à complètement le masquer. Au moins restait-elle compréhensible, contrairement à certains compatriotes...


-C'est l'attaque la plus redoutable du Détraqueur... Où il aspire l'âme de sa victime pour ne laisser qu'un simple corps. Physiologiquement tout est en ordre mais tout ce qui faisait de la personne ce qu'elle était a disparu...

La jeune femme ne put s'empêcher d'avoir un nouveau frisson en y pensant. Il y avait d'autres choses à dire encore à ce sujet mais, personnellement, elle n'avait pas vraiment envie de s'étendre à ce sujet. Et puis d'autres voulaient peut-être parler...

_________________


--> Cafoutch <--
Revenir en haut Aller en bas
Cours I - Les Détraqueurs (Théorie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Cours n°1 : Détraqueurs et Patronus
» Cours de théorie Magique [2F]
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: hogwarts hogwarts hoggy warty hogwarts :: Troisième étage :: Salle de classe de DCFM-
Sauter vers: