RSS
RSS



 

 
Préfet de Poufouffle
avatar
ft. : Luke Newberry
Hiboux envoyés : 113
Entrée à Poudlard : 14/03/2016
Âge : 19
Année d'étude en cours: : 7e année
Maison répartie : Poufsouffle
Mornilles : 295
Failamalle :
♛ Passage du Saule Cogneur
♛ Poudre d'obscuritée instantanée du Tibet
♛ Mot de passe pour les cuisines
DC :
♛ Winifred Hopkins
♛ Ennis Lufkins
♛ Pollux Hevelius
♛ Aglae Nutcombe
♛ Hanae Oshima
♛ Harold Park
♛ Arth Wenlock
Chocogrenouilles : 86
Edward Lupin
Préfet de Poufouffle
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Sam 7 Jan - 17:54

Teddy & Abi

Clandestinement studieux


Une main dans les poches, l’autre tenant devant lui sa baguette, Teddy marchait d’un bon pas vers le saul cogneur, de bonne humeur, sifflotant un air des Bizar’Sisters.  L’air froid de janvier le mettait d’une humeur rêveuse et l’idée de faire une escapade clandestine à Pré-au-lard le faisait sourire rêveusement.

Certes… cette escapade était une excuse pour aider Abigail à étudier un peu… mais quand même… peut-être aurait-il même le temps d’aller acheter un petit souvenir à Victoire avant que les boutiques ne ferment, un cadeau de Noël en retard?  Ou de pâque à l’avance?  Enfin, toutes les raisons étaient bonnes pour couvrir la poufsouffle de cadeau!

À cette pensée, Teddy rougit violemment, enfonçant sa tête entre ses épaules, alors qu’il terminait de traverser le long couloir terreux menant à la cabane hurlante.  Sur place, il lança un regard circulaire à la pièce défraîchie avec un pincement au coeur, son regard s’attardant sur les coups de griffes tapissant les murs.  Se passant une main dans ses cheveux ébouriffés, un soupira doucement, ajustant son sac sur son épaule par la même occasion, puis quitta d’un bon pas la cabane hurlante, laissant son humeur mélancolique dans celle-ci.

Ça ne lui prit à peine que trois pas dans la neige, une fois sortie, pour que monsieur sourire refasse surface.  Dix minutes plus tard, il se tenait, tout souriant, devant la tête du sanglier, attendant gentiment que sa compagne d’étude arrive à son tour.


_________________


♛ Winifred ♛ Edward ♛ Ennis ♛ Pollux ♛ Aglae ♛ Hanae ♛
 ↠ Tous les RP de Felice Felicis ↞ 




The eternal quest of the individual human being
is to shatter his loneliness.


Dernière édition par Edward Lupin le Sam 21 Jan - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gryffondor
avatar
ft. : Zoe Kazan
Hiboux envoyés : 32
Entrée à Poudlard : 04/08/2016
Année d'étude en cours: : Cinquième
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 153
Failamalle : Passage de la Sorcière Borgne ( -90 )
Chocogrenouilles : 36
Abigail Strauss
Gryffondor
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Lun 16 Jan - 13:55
Un dernier regard au miroir, et Abigail part en courant. Elle manque de renverser plusieurs personnes et s’excuse maladroitement à chaque fois, n’ayant pas bien le temps de faire plus. Il faut qu’elle se dépêche, elle n’a pas le choix. Si ça continue elle va être en retard, et ça ce serait pas cool. Pas cool du tout même. Teddy a pris la peine de trouver du temps pour la jeune femme, ce serait malpoli d’être à la bourre.

Et pourtant, voilà que qu’elle s’arrête subitement et repart en sens inverse, lâchant des dizaines de jurons sur son chemin. Oh, quel langage bien fleuri pour une jeune femme de son âge. En marchant vite, les sourcils froncés, Abi en perds toute sa légèreté légendaire et c’est quelque chose de fascinant – et quelque peu effrayant – quand on la connait. Arrivée dans sa chambre, elle attrape sa baguette restée sur ton lit et l’enfonce dans son chignon, avant de faire demi-tour, lâchant un dernier juron en claquant la porte et répétant à qui veut bien l’entendre « On n’a jamais vu une sorcière oublier sa baguette ».

Enfin sortie du château, l’étourdie prend le temps d’inspirer un grand coup, pour retrouver son souffle. Elle s’étire en silence et reprend son chemin, en ralentissant un peu la cadence cette fois. Ce serait bien bête de tomber dans la neige et la boue. Oh, ça la ferait rire, sans aucun doute. Mais il vaut mieux arriver entière et sans rien de cassé.

Après quelques laborieuses minutes passées à marcher en essayant de ne pas glisser, Abigail finit par apercevoir son professeur de la journée et lui fait de grands signes, un sourire rayonnant sur le visage. Arrivée à ses côtés, il lui faut de nouveau quelques longues secondes pour reprendre sa respiration, à moitié pliée en deux. Il faut vraiment que tu reprennes le sport. Sérieusement, ça ne va plus du tout là.
« Excuse moi, j’étais … Enfin j’ai … oublié ma baguette. Comme toute sorcière qui se respecte. »
La jeune femme rit doucement, à la fois amusée et mal à l’aise, avant de retrouver un semblant de sérieux.
« Du coup, pour me faire pardonner, je te paie ta boisson. Sauf …. Sauf si c’est quelque chose que je n’ai pas le droit d’acheter. Faudrait pas nous attirer des ennuis, ça serait pas une super idée. Mais dans ce cas là, je me rattraperai autrement. »
C’est qu’elle n’est jamais avare en idée, Abi. Pas plus que qu’elle ne l’est en paroles. Il reste à espérer que ça ne dérange pas Teddy, le pauvre risque de perdre patience sinon.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Préfet de Poufouffle
avatar
ft. : Luke Newberry
Hiboux envoyés : 113
Entrée à Poudlard : 14/03/2016
Âge : 19
Année d'étude en cours: : 7e année
Maison répartie : Poufsouffle
Mornilles : 295
Failamalle :
♛ Passage du Saule Cogneur
♛ Poudre d'obscuritée instantanée du Tibet
♛ Mot de passe pour les cuisines
DC :
♛ Winifred Hopkins
♛ Ennis Lufkins
♛ Pollux Hevelius
♛ Aglae Nutcombe
♛ Hanae Oshima
♛ Harold Park
♛ Arth Wenlock
Chocogrenouilles : 86
Edward Lupin
Préfet de Poufouffle
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Sam 21 Jan - 19:02

Teddy & Abi

Clandestinement studieux


Les minutes passaient et continuaient de défiler sans pour autant qu’Abigail n'apparaisse, si bien qu’après un moment, le jeune Lupin commença doucement à s’inquiéter… peut-être aurait-il dû offrir à Abigail de partir avec elle de Poudlard?  Ça aurait certainement été bien plus galant de sa part… et en cas de pépin, il aurait pu porter “secours” à la gryffondor aisément (Lupin avait vraisemblablement toujours une bonne raison de se trouver aux endroits les plus étranges de l’école et s’en sortait la majorité du temps sans aucun représaille… si ce n’était un léger grognement de la part des professeurs ou un froncement de sourcils.)  Mais il devait l’avouer, faire passer la gryffondor par le passage du saule cogneur et de la cabane hurlante n’avait rien de bien glamour.  Il connaissait bien les autres passages (merci à feu la carte du maraudeur), mais ce passage… c’était son préféré, celui qui se rapprochait le plus du fantôme son père, un lien superflue, mais réconfortant à sa manière.

Il s’apprêtait donc à faire demi-tours et à partir à la recherche d’Abigail lorsque celle-ci surgit littéralement de nulle part devant lui, les cheveux en bataille, les joues rosies par le froid de l’hiver.  Le portrait qu’offrait la jeune femme fit sourire le poufsouffle qui, une fois qu’il eut l’explication du retard de celle-ci ne pu s’empêcher de pouffer d’un rire franc.

« Du coup, pour me faire pardonner, je te paie ta boisson. Sauf …. Sauf si c’est quelque chose que je n’ai pas le droit d’acheter. Faudrait pas nous attirer des ennuis, ça serait pas une super idée. Mais dans ce cas là, je me rattraperai autrement. »

De justesse, Teddy se reteint d'aller ébouriffer les cheveux d’Abigail un peu plus, lui offrant plutôt un large sourire, il lui fit un clin d’oeil:

« Pour te faire pardonner, tu pourrais peut-être m’accompagner après notre étude?  J’ai quelques petites emplettes à faire avant de retourner à Poudlard. Et puis… comme ça on pourra revenir au château ensemble… je n’aurai pas à m'inquiéter que tu te sois fait pincer à ton retour»

Un sourire espiègle bien étampé au visage, ses yeux brillants d’amusement, il tourna les talons et poussa la porte de la tête du sanglier et se dirigea vers une table au fond du pub qu’il avait repéré par la fenêtre.  S’installant sur la banquette, il déposa son sac, bien rempli, sur la table avec un air embarrassé:

«J’ai vaguement oublié ce qu’on était censé réviser… alors bon… j’ai tout mis dans mon sac!»




Trolilol:
 

_________________


♛ Winifred ♛ Edward ♛ Ennis ♛ Pollux ♛ Aglae ♛ Hanae ♛
 ↠ Tous les RP de Felice Felicis ↞ 




The eternal quest of the individual human being
is to shatter his loneliness.
Revenir en haut Aller en bas
Gryffondor
avatar
ft. : Zoe Kazan
Hiboux envoyés : 32
Entrée à Poudlard : 04/08/2016
Année d'étude en cours: : Cinquième
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 153
Failamalle : Passage de la Sorcière Borgne ( -90 )
Chocogrenouilles : 36
Abigail Strauss
Gryffondor
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Sam 4 Fév - 10:54
Le jeune homme sourit et ne semble pas du tout en vouloir à sa cadette. Et en vérité, le contraire aurait bien surpris Abigail, Teddy étant fait tout entier de gentillesse. Mais malgré tout ça lui fait plaisir et la rassure. C’est que ça aurait été dommage de se mettre son professeur particulier – et futur ami, elle en est persuadée – à dos.
« Pour te faire pardonner, tu pourrais peut-être m’accompagner après notre étude?  J’ai quelques petites emplettes à faire avant de retourner à Poudlard. Et puis… comme ça on pourra revenir au château ensemble… je n’aurai pas à m'inquiéter que tu te sois fait pincer à ton retour »
Ayant encore besoin de reprendre son souffle, la jeune femme le suit en silence – un miracle en soit – jusque l’intérieur. La chaleur vient rougir ses joues et la faire sourire. L’Écossaise aime beaucoup les auberges et tous ces trucs. C’est une ambiance qui lui rappelle les soirées au cirque et elle s’y sent un peu comme chez elle, même si bien sûr elle ne connait personne ici.

A moitié perdue dans ses pensées et ses souvenirs, Abigail traîne un peu parmi les chaises et les tables. Mais elle finit par rejoindre son compagnon bien vite, ne voulant pas le faire attendre encore plus. Assise à ses côtés, la voilà qui défait toutes ses couches alors que Teddy explique qu’il a emmené chacune de ses matières. Outch. Elle aurait dû lui dire ce que elle voulait réviser exactement. Le pauvre, ça doit peser pas mal tout ça.
« Je suis aussi mauvaise que ça ? » Elle prend une mine de chien battu avant de rire « J’ai surtout des difficultés en métamorphose et puis en cours de défenses. »
Difficultés est un mot bien faible. C’est une véritable catastrophe. Heureusement, elle ne risque pas de croiser un monstre tout de suite. N’est-ce pas ? Et puis, savoir transformer un sifflet en montre, ce n’est pas tant utile que ça. Si on a besoin d’une montre, il suffit d’en acheter une. Les vieilles habitudes de Moldu.
« J’ai pas pensé à te préciser ça, je suis désolée. Je pourrais prendre une partie des livres pour le shopping et le retour ! Tu vas pas porter tout ça encore une fois, bidiou »
Revenir en haut Aller en bas
Préfet de Poufouffle
avatar
ft. : Luke Newberry
Hiboux envoyés : 113
Entrée à Poudlard : 14/03/2016
Âge : 19
Année d'étude en cours: : 7e année
Maison répartie : Poufsouffle
Mornilles : 295
Failamalle :
♛ Passage du Saule Cogneur
♛ Poudre d'obscuritée instantanée du Tibet
♛ Mot de passe pour les cuisines
DC :
♛ Winifred Hopkins
♛ Ennis Lufkins
♛ Pollux Hevelius
♛ Aglae Nutcombe
♛ Hanae Oshima
♛ Harold Park
♛ Arth Wenlock
Chocogrenouilles : 86
Edward Lupin
Préfet de Poufouffle
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Mar 16 Mai - 9:05

Teddy & Abi

Clandestinement studieux


« J’ai pas pensé à te préciser ça, je suis désolée. Je pourrais prendre une partie des livres pour le shopping et le retour ! Tu vas pas porter tout ça encore une fois, bidiou »

Teddy en était encore à sortir ses notes de cours lorsqu’il entendit Abigail lui offrir si gentiment de traîner une partie de ses livres pour lui.  Se redressant bien droit sur sa chaise, alerte, il fit une moue faussement insulter avant de lancer:

«Peuh!  Qui serais-je si je laissais quelqu'un d'autre que moi trainer toutes mes notes?!»

Il aurait pu dire également, qui était-il pour laisser trainer ses livres à une fille alors que lui-même peinait à les traîner, mais il ne voulait froisser aucune âme féministe.  Préférant jouer le dur à cuire - certainement le moins crédible de Poudlard - Teddy s'apprêtait à lancer une stupidité qu'il riait déjà lorsque son regard croisa la nuque de quelqu'un qu'il connaissait très bien.

Trop bien même.

Faust.  Alerte, professeur Faust était en train de siroter un verre au bar.  Sur le coup, légèrement affolé, les cheveux de Teddy prirent une teinte turquoise - une couleur, vous noterez, pas spécialement subtil lorsqu'on essaye d'être incognito hors de l'enceinte de Poudlard durant une journée qui est bien loin d'être un jour de sortie organisé.

Agrippant Abi, qui faisait dos au professeur, par les épaules, Teddy l'entraîna avec lui sous la table avec, alors que ses livres eux, restaient comme des traîtres sur la table.  

Se rapprochant de la jeune femme, Teddy lui chuchota tout bas:

« Voyons voir...  La bonne nouvelle c'est que personne ne nous avait encore surpris durant notre escapade.»  Il planta son regard doré dans celui de la gryffondor et avec un sourire en coin ajouta: «La mauvaise nouvelle c'est qu'il faudra peut-être reporter ton étude à plus tard si on ne veut pas passer le reste de nos jours en détention….»



_________________


♛ Winifred ♛ Edward ♛ Ennis ♛ Pollux ♛ Aglae ♛ Hanae ♛
 ↠ Tous les RP de Felice Felicis ↞ 




The eternal quest of the individual human being
is to shatter his loneliness.
Revenir en haut Aller en bas
Gryffondor
avatar
ft. : Zoe Kazan
Hiboux envoyés : 32
Entrée à Poudlard : 04/08/2016
Année d'étude en cours: : Cinquième
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 153
Failamalle : Passage de la Sorcière Borgne ( -90 )
Chocogrenouilles : 36
Abigail Strauss
Gryffondor
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Lun 24 Juil - 11:17
On dirait qu’Abigail vient d’insulter son professeur d’un jour et il ne lui en faut pas plus pour qu’elle s’inquiète. Bien trop occupée à ne pas vouloir déranger son nouvel ami, elle ne se rend pas compte qu’il se moque gentiment d’elle. C’est qu’elle est un peu stupide notre petite Sorcière, à toujours s’inquiéter pour les autres, à toujours tout vivre à fond sans se poser de questions.

Heureusement, elle entend l’humour dans les mots – à défaut de le lire sur les visages – et la voilà qui pouffe gentiment devant la masculinité bafouée de Teddy. La jeune femme ne cherche pas à se moquer, elle est simplement amusée. Il faut bien avouer que son compagnon n’a rien d’une montagne de muscles ! Mais ne vient-elle pas de l’insulter en pouffant ainsi ? Oh, sûrement que non puisque le Lupin se met à rire.

Rassurée, Abigail s’apprête à lui répondre quelque chose qui aurait certainement été imbécile si elle n’avait pas été interrompue. D’abord surprise, elle ne tarde pas à paniquer un peu devant la mine déconfite du jeune homme. Mais que se passe t’il qui puisse l’effrayer ainsi ? Le Babadook himself serait-il apparu dans l’auberge ? C’est n'importe quoi oui, mais c’est l’une des première chose à laquelle l’Ecossaise pense lorsqu’elle a peur. Ça et les clowns, ces créatures de Satan.
« Voyons voir...  La bonne nouvelle c'est que personne ne nous avait encore surpris durant notre escapade. La mauvaise nouvelle c'est qu'il faudra peut-être reporter ton étude à plus tard si on ne veut pas passer le reste de nos jours en détention….» Elle répond à son sourire, avant de comprendre réellement ce qu’il vient de lui dire, lâchant un triste « Oh » suivi d'un inquiet « Ah »
Les voilà dans de beaux draps, et l’esprit d’Abigail tourne déjà à mille à l’heure pour les en sortir. Oh, ils pourraient tout simplement enfiler leurs bonnets et capuches et sortir rapidement. Mais ça, ça ne serait pas assez grandiloquent ou farfelu. Ça ne serait pas assez Abigail Strauss.
« On pourrait faire diversion ? Ou alors on improvise une potion là comme ça et on change de visage. Ou alors, on transforme nos livres en journaux pour sortir incognito, comme dans les vieux films d’espionnage. On peut aussi essayer de devenir invisible, sortir à quatre pattes ou hurler qu’il y a une bombe et se jeter par cette fenêtre-là. Ça serait bien épique, mais on risque de se faire mal. »
La jeune femme esquisse une drôle de moue, à la fois convaincue par ses idées et totalement consciente de la stupidité de ces dernières. Mais comme on dit : « Lorsqu’on fait face à un mur, il faut savoir créer sa propre porte, ou sauter par la fenêtre en faisant un cri de ninja ». Comment ça, on ne dit pas ce genre de choses ?


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Préfet de Poufouffle
avatar
ft. : Luke Newberry
Hiboux envoyés : 113
Entrée à Poudlard : 14/03/2016
Âge : 19
Année d'étude en cours: : 7e année
Maison répartie : Poufsouffle
Mornilles : 295
Failamalle :
♛ Passage du Saule Cogneur
♛ Poudre d'obscuritée instantanée du Tibet
♛ Mot de passe pour les cuisines
DC :
♛ Winifred Hopkins
♛ Ennis Lufkins
♛ Pollux Hevelius
♛ Aglae Nutcombe
♛ Hanae Oshima
♛ Harold Park
♛ Arth Wenlock
Chocogrenouilles : 86
Edward Lupin
Préfet de Poufouffle
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Mer 2 Aoû - 13:27

Teddy & Abi

Clandestinement studieux


Abi sembla d’abord très peu locace face à leur sitation des plus embêtante, assez pour que sur le coup Teddy s’inquiète d’avoir entraîné la pauvre gryffondor dans cette situation… après tout, c’était de sa faute, c’était lui qui avait suggéré de faire leur petit cours hors de Poudlard question de changer d’air un peu… et les voilà qu’ils étaient maintenant coincé sous une table d’un pub à moins de deux mètre d’un professeur par particulièrement connu pour être… enfin… pour laisser filer ses élèves qui passaient par la en catiminie.   Pourtant, bien rapidement, Abi revient un peu à elle-même, semblant même se transformer en petit moulin à parole - tant que Teddy eut envie d’éclater de rire en l’écoutant, mais coincé dans les situations, il dût faire un effort surhumain pour simplement pouffer le plus silencieusement possible de rire.

Seulement voilà, si Abi avait dit le tout surement plus pour détendre l’atmosphère que pour offrir une vrai solution sur un ton amusé, Teddy lui avait étrangement eu une idée… ou en tout cas, une demi idée qui pourrait peut-être leur sauvez la peau des fesses.  Grimaçant en regardant la gryffondor, il enfonça sa main dans sa poche et un sortie un petit sac qu’il présenta dans la paume de sa main à la brunette.

«Je… well...» il se mis à chuchoter tout bas « Ça peut être une sortie de secours… mais ça peut tout aussi bien nous mettre encore plus dans le pétrin si on se fait prendre…  qu’est-ce que tu en pense?»

Dans sa main… dans ce petit sac, reposait une bonne poignée de poudre d’obscurité du Tibet.  C’était après tout une solution, mais il n’était pas certain qu’il pouvait se permettre de mettre encore plus dans le pétrin Abigail… peut-être devrait-il simplement l’utiliser, laisser Abi s’enfuire et rester sur place pour faire diversion?

Elle ne le laisserait sûrement jamais faire… mais c’était un plan tout à fait viable si elle acceptait d’utiliser la poudre pour… justement, prendre la poudre d’escampette. Il s'occuperait du reste comme un grand, il savait prendre ses responsabilités et c'était après tout... définitivement de sa faute.



_________________


♛ Winifred ♛ Edward ♛ Ennis ♛ Pollux ♛ Aglae ♛ Hanae ♛
 ↠ Tous les RP de Felice Felicis ↞ 




The eternal quest of the individual human being
is to shatter his loneliness.
Revenir en haut Aller en bas
Gryffondor
avatar
ft. : Zoe Kazan
Hiboux envoyés : 32
Entrée à Poudlard : 04/08/2016
Année d'étude en cours: : Cinquième
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 153
Failamalle : Passage de la Sorcière Borgne ( -90 )
Chocogrenouilles : 36
Abigail Strauss
Gryffondor
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Dim 20 Aoû - 11:56
Son esprit tourne à mille à l’heure, Pauvre Abi. Ça fait longtemps qu’elle n’avait pas eu autant d’idées farfelues, et on pourrait presque s’attendre à voir de la fumée lui sortir par les oreilles. Mais, fort heureusement, il n’en est rien. Un risque en moins qu’ils se fassent repérer – ou presque puisque ses idées font rire son compagnon, ce qui n’est pas très discret malgré les efforts de ce dernier.

Mais bien vite, le voilà qui retrouve son sérieux et la demoiselle essaie d’en faire de même. Ils ne seront jamais sorti de l’auberge sinon – expression incroyable puisqu’elle marche littéralement dans cette situation, mais passons. Intriguée, Abigail le regarde se tordre dans tous les sens pour sortir quelque chose de sa poche. S’il se donne autant de mal, c’est que ça doit être la solution à leur problème, non ?

Et en effet, voilà que Teddie sort l’objet miracle qui leur permettra de s’enfuir en tout sécurité. Dans un coin de sa tête, la jeune femme note qu’il faut toujours avoir un sac d’obscurité tu Tibet sur soi, au cas où. Bien sûr, elle ne sera plus jamais coincée comme aujourd’hui. Mais il ne faut jamais dire jamais.
« Je… well… Ça peut être une sortie de secours… mais ça peut tout aussi bien nous mettre encore plus dans le pétrin si on se fait prendre…  qu’est-ce que tu en pense? » L’intéressée reste silencieuse quelques secondes, pesant le pour et le contre. Ça lui fait terriblement envie, mais elle doit réfléchir sérieusement à la question, pour une fois. « J’en pense que c’est une super idée. Ça nous laissera un peu de temps pour récupérer nos affaires et filer à toutes jambes. Et du coup, t’as pas le choix, il faudra me passer une partie de tes livres en chemin »
Elle esquisse un sourire amusé avant de retrouver ton sérieux – chose extrêmement rare. Oui, c’est une bonne idée. En espérant que Faust ne connaisse pas un super sort incroyable pour contrer la poudre. Sinon, les voilà dans de beaux draps. Mais il ne faut pas être aussi pessimiste, ça porte la poisse elle le sait.
« Je suis prête, c’est quand tu veux. Ah attends, on ferait peut-être bien de s’attacher les poignets ou quelque chose comme ça non ? Pour ne pas se séparer et se perdre. »
Toute personne normale ne perdrait pas du temps à penser à ce genre de choses. Mais avec son sens de l’orientation catastrophique, c’est quasi une question de vie ou de mort.
Revenir en haut Aller en bas
 
Clandestinement studieux [PV Abi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit déjeuner studieux [Libre]
» Calixte Jody Pearce - "La vie est trop courte pour se faire chier un samedi soir."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: Monde Magique :: Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier-
Sauter vers: