RSS
RSS



 

 
Sinsear
avatar
ft. : Cole Mohr
Hiboux envoyés : 211
Entrée à Poudlard : 30/06/2016
Âge : 19
Année d'étude en cours: : ASPIC+1
Maison répartie : SINSEAR
Mornilles : 717
DC : ♥ Gabrielle Elliott
Chocogrenouilles : 259
Adele Berry
Sinsear
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Mer 7 Déc - 14:00
Rrrrrrrrrrrr:
 

Le vent soufflait avec férocité sur tout Stornoway et sur le visage d’Adele Berry, mordant ses joues rouges de froid, lui arrachant son bonnet des oreilles pour le faire tourbillonner dans les airs, dans une danse de pompons de laine multicolores.

— Ah mais vas-y là ! Protesta Adele en courant pour récupérer son bonnet, ses sacs de courses battants contre ces jambes.

Ses baskets plongèrent dans une flaque d’eau et éclaboussèrent son jean tandis qu’il pilait soudainement. Pas la moitié d’un sorcier, il sorti sa baguette magique et la pointa vers le ciel.

— Accio bonnet ! Dit-il avant de récupérer son précieux.

Boum. Attrapeur de l’année. Il l’enfonça sur ses mèches noires, sécha son pantalon d’un nouveau coup de baguette magique et se félicita une nouvelle fois d’être né sorcier. Il faisait si frais que son estomac gronda contre le vent, réclamant à manger, comme si froid et faim étaient liés. A l’âge de dix-huit, Adele n’avait toujours pas maîtrisé l’appétit vorace des adolescents et continuait de considérer qu’il était toujours en pleine croissance. Sa mère s’en plaignait à chacun de ses retours dans leur petite maison d’Ecosse.

— Bon sang ce gamin ne mange que des nouilles…
, constata madame Berry en ouvrant ses placard, tu pourrais pas lancer un sort magique ou je sais pas trop quoi pour faire en sorte de ne pas vider mes réserves ?
— Maman, je suis pas Jésus.


Et pourtant ce n’était pas faute d’avoir essayé de démultiplier les pains et de changer l’eau en vin. Mais loin de ses parents Adele était libre de manger tout ce qu’il voulait et il s’engouffra dans le premier pub qui croisa son chemin : La Banshee Hurlante.

Attablé devant un beau fish & chips, ses sacs de courses à ses pieds, il se réchauffa le cœur et l’estomac. OKAY il était seul mais le pub était bondé de sorciers au nez rouge de froid ou de whiskey, il devait surement y avoir une ou deux tête connue dans tout ça, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Litriù
avatar
ft. : Charlotte Free
Hiboux envoyés : 241
Entrée à Poudlard : 08/05/2016
Année d'étude en cours: : Deuxième année Litriù
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 607
DC : Ludo, Elyssa, Sara, Drystan
Chocogrenouilles : 226
Clover Montgomery
Litriù
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Lun 2 Jan - 22:51
Il faisait froid aujourd'hui et le vent pénétrait par chaque interstice qu'il appercevait de manière à glacer la peau de la demoiselle blonde qui se promenait dans les rues du village. Elle avait accepter de venir rejoindre son charmant, parce qu'on ne l'appelle pas Prince mais qu'il reste le plus charmant des hommes qui lui ai été donné de rencontrer dans sa vie, pour pouvoir profiter un peu de sa présence en dehors des rue de Pré-au-lard qu'elle connaissait par coeur maintenant à force de les parcourir. Elle était devenue une experte dans l'art de s'éclipser du château sans se faire remarquer et aujourd'hui c'était des rues de la cité magique qu'elle avait du se sauver, puisqu'aujourd'hui c'était une journée de sortie pour les étudiants et que la préfète n'en pouvait plus de les voirs la regarder les yeux pleins de questionnements. Elle n'avait pas envie que tout le monde lui demande depuis quand elle ne bavait pas devant Drystan.

Soupirant en se frottant les mains ensemble, elle tenta de leur donner un peu de chaleur, mais elle était sur le point de ne plus sentir ses membres tellement elle était engourdie par le froid. Elle tenta aussi l'autre technique qui lui venait à l'esprit, se coller d'avantage sur son charmant petit-ami, enfonçant même sa main dans les poches du manteau de ce dernier.

« Il fait un froid de canard aujourd'hui, j'aurais du me couvrir d'avantage. Tu ne connais pas un endroit ou l'on pourrait se réchauffer un petit peu ? »

Elle appuya son menton sur le bras de son amoureux en levant le regard vers lui, elle tenta un regard de chat pour le faire plier un peu, parce que personne, surtout pas son Stravo ne pouvait résister à un petit chaton qui grelotte et qui est complètement scotché à lui. Tout le monde le sait que quand un chat s'installe sur soi on ne le dérange pas. Et là elle ne demandait qu'à se faire porter à la première place qui pourrait lui donner un peu de chaleur.

_________________

I tried to go on like I never knew you
I'm awake but my world is half asleep
I pray for this heart to be unbroken
But without you, all I'm going to be is incomplete
Revenir en haut Aller en bas
Nimh
avatar
ft. : Gryphon O'Shea
Hiboux envoyés : 42
Entrée à Poudlard : 16/07/2016
Année d'étude en cours: : ASPIC+4
Maison répartie : St-Barnabouche
Mornilles : 202
DC : Ananas
Chocogrenouilles : 71
Axel Stravopoulos
Nimh
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Sam 14 Jan - 16:15
J'étais absorbé. Absorbé par le paysage. Absorbé par le contact de ma chère et tendre, absorbé par le bonheur de sa présence tout simplement.

« Il fait un froid de canard aujourd'hui, j'aurais du me couvrir d'avantage. Tu ne connais pas un endroit ou l'on pourrait se réchauffer un petit peu ? »

Je comptais répondre, j'y comptais sérieusement. Seulement, ses douces paroles avaient attiré mon regard d'homme sur ses lèvres toujours aussi parfaites bien que légèrement bleuies par le froid.

Heureuse victime parfaitement consentante du mâle fou d'amour qui m'habitait, je ne puis m'empêcher de déposer un baiser passionné sur ses lèvres qui se révélèrent glacées, me faisant prendre davantage conscience de l'urgence de la situation.

Ma merveille était en train de se transformer en glaçon, que quelqu'un fasse quelque chose !

Minute. C'était moi son homme. C'était à moi de faire quelque chose. Ni une ni deux, je cale un de mes bras sous le pli de ses genoux avant de passer l'autre dans son dos, dans le but de la porter comme la princesse qu'elle était. C'est à peine si je me rends compte de l'avoir soulevé, il faut dire que ma petite plume adorée est si légère. Je la serre contre moi, essayant tant bien que mal de la protéger du vent et de lui transmettre un peu de chaleur avec mon gros manteau d'esquimau refoulé.

Je ne puis m'empêcher de me figer un instant devant la vision qui s'offrait à froid. Clover était si belle emmitouflée de la sorte, son petit minois rosi par la froidure hivernale. Je secoue mon visage, ce n'était pas le moment d'être fasciné de la sorte, l'hypothermie allait en profiter pour gagner du terrain cette bougresse !

Gonflé d'adrénaline, tel un zéro héros souhaitant sauver la fille en détresse, je m'élance à travers la foule.

"LAISSEZ PASSER, LAISSEZ PASSER !!" criais-je dans tous les sens à tous ces ignorants qui laissaient le drame se dérouler sous leurs yeux sans agir !

J'étais si paniqué que j'avais l'impression de tourner en rond alors que les minutes semblaient s'écouler si rapidement. Qui était donc le cornichon qui avait cassé le sablier du temps dans une pareille situation ?!

Calme. Concentration. Je prends une grande respiration avant de balayer du regard les alentours.

Ok. Target locked.

Je fonce vers la Banshee Hurlante, me demandant soudainement si la Cabane Hurlante n'était pas sa cousine ou un truc du genre. Le genre de réflexion parfaitement utile dans un moment pareil, n'est-ce pas ?

Je pousse la porte d'entrée d'un coup de derrière, technique ancestrale très répandue et Ô combien efficace quand on a les mains prises. Mon regard est tout de suite attiré par un bonnet pas du tout voyant.

"Adèèèèle" criais-je avec autant de discrétion que la couleur du bonnet de Berry. "Man, tu tombes à pic !" dis-je en déposant ma précieuse sur une chaise à côté de mon ami. "On s'est fait prendre en traître par le froid, je crains le pire." ajoutai-je d'un ton grave, inquiet pour l'état de santé de mon ange qui allait sans aucun doute tomber malade.

"Je t'en demande toujours beaucoup mais peux-tu veiller sur elle un instant je te prie ?"
lui demandai-je, navré de l'interrompre en plein repas.  "Je reviens vite, sweetheart." dis-je en déposant un baiser sur le front de ma merveille congelée avant de partir à la recherche d'un chocolat chaud.  

Ca avait l'air d'être le genre d'endroit où on devait attendre un serveur pour qu'il prenne votre commande à table mais pour le coup, je n'avais pas le temps d'attendre. J'ai beau être un fan d'art et admirer les statues de glace, il n'était pas question de laisser la Clover de mon cœur en devenir une !

_________________

I wanna see in her eyes ~
Revenir en haut Aller en bas
Sinsear
avatar
ft. : Cole Mohr
Hiboux envoyés : 211
Entrée à Poudlard : 30/06/2016
Âge : 19
Année d'étude en cours: : ASPIC+1
Maison répartie : SINSEAR
Mornilles : 717
DC : ♥ Gabrielle Elliott
Chocogrenouilles : 259
Adele Berry
Sinsear
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Lun 16 Jan - 11:46
— Adeeeele !

A peine eu-t-il le temps de finir son poisson qu’on lui servi du poulet.

— Axeeeeel !
Répondit Adele, soucieux de faire des rimes.

Il déposa son cadeau – à savoir sa petite copine – et disparut vers de meilleurs lendemains. Stravo était vraiment un pote. Toujours à lui faire des offrandes. Mais il lui avait déjà offert le modèle « Sweetheart », il aurait préféré une autre fille tant qu’à faire.

— Chalut, dit Adele en finissant son assiette. Tu t’appelles Clover, c’est ça ? Moi c’est Adele, je ne sais pas si je te l’ai déjà dit, je crois que j’étais un peu défoncé quand on s’est parlé à la fête de Dry, ahah !

II baissa les yeux sur son assiette, un peu honteux. Il n’y avait vraiment pas de quoi être fier, déchiré par les fumées de GAY. Il se demandait bien quelle piètre opinion de lui Clover avait pu garder.

— Tu es la copine d’Axel, c’est ça ? C’est cool. C’est un bon gars, dit-il pour discuter.

OH ! Une illumination le saisie soudainement. Il allait faire sa B.A du jour, il allait vanter les mérites de son copain-poulet auprès de sa dulcinée et voir ce vigoureux petit couple s’aimer comme au premier jour ! Oh oui ! Quel gentil garçon il était, tout de même.

— Je l’aime bien Axel, il est vraiment cool ! Je l’ai jamais vu être méchant avec qui que ce soit et je connais pas de gars aussi attentionné que lui, c’est… MON MODELE !

Il brandit sa fourchette au ciel dans un geste théâtral pour faire rire Clover.

— T’as vraiment de la chance d’être sa copine, dévoué comme il est, il doit être à tes petits soins. Mais ça m’arrange pas ça, il va moins bien s’occuper de moi et de notre petit club art…, ajouta-t-il en tapotant sa fourchette contre ses lèvres, songeur.

« Bonjour, est-ce que le monde pourrait tourner autour de moi ? » Adele se reprit, ce n’était pas le moment de jouer les capricieux !

— Enfin bref, je suis content pour lui qu’il se soit trouvé une chouette copine, il le mérite. Tu dois être une super fille pour plaire autant à Stravo, je l’ai jamais vu aussi joyeux qu’en ce moment.

Il sourit de toutes ses dents, tout content de complimenter à tout va. Sa déduction était peut-être naze et peut-être que Clover était pas une super fille, il ne la connaissait pas du tout. (Lui-même avait tendance à ramasser les filles de gouttières qui traînaient dans la rue, mais Axel était peut-être moins attiré par les toxicos-suicidaires que lui).

AH MAIS ! Il parlait, il parlait, et la pauvre Clover devait l’écouter baratiner sur son copain (peut-être même qu’elle allait commencer à redouter qu’Adele lui vole son poulet après une telle déclaration d’amour). Il fallait qu’il inverse les choses au plus vite !

— Vas-y raconte-moi comment vous vous êtes rencontrés avec Axel, j’adore les belles histoires qui se finissent bien ♥
Revenir en haut Aller en bas
Litriù
avatar
ft. : Charlotte Free
Hiboux envoyés : 241
Entrée à Poudlard : 08/05/2016
Année d'étude en cours: : Deuxième année Litriù
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 607
DC : Ludo, Elyssa, Sara, Drystan
Chocogrenouilles : 226
Clover Montgomery
Litriù
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Jeu 6 Juil - 21:53
Je ne m'étais pas attendu à ressentir le froid de la sorte, comme s'il faisait exprès de m'embêter alors que j'aurais pu passer un bon moment avec mon homme. Et bien non, cette chienne de froidure était en train de gagner sur moi, je sentais mes membres trembler, et pas seulement à cause de la présence d'Axel à mes côtés. Lorsque ses yeux se sont posé sur moi, je n'ai pu m'empêcher d'étirer les lèvres en un sourire. J'aime la façon qu'il a de me regarder, comme si j'étais la personne la plus précieuse sur cette terre. Mes yeux se fermèrent au contact de ses lèvres contre les miennes. Puis, sans crier gare, il me prit dans ses bras et commença à avancer à toute allure en criant aux gens de nous laisser passer. Mon éclat de rire s'échappa sans que je ne puisse le retenir, je le trouvais drôle et adorable de faire ça pour que je puisse me réchauffer calmement. Il trouva un endroit qui semblait pas trop mal, et sembla reconnaître aussi son ami à qui il m'avait confié lors de la fête que Drystan avait fait.

Il me déposa sur une chaise et repartit presque tout de suite. Je serrais toujours mon manteau contre moi en tremblotant, toujours avec ce petit sourire fugace sur les lèvres. Je l'avais observé alors qu'il s'éloignais avant de me retourner pour faire face à mon compagnon de table. « Non, je crois qu'on t'avais qualifié de friend en fait, donc friend à un autre nom que friend, c'est intéressant et oui, moi c'est Clover. »

Il me faisait rire en me disant à quel point il aimait bien Axel, je le comprends au fond, j'ai été aussi faible devant ce magnifique jeune homme. Envoutant et avec ce charme qui lui était propre. Tout le contraire de ce que ma famille pourrait bien souhaiter pour moi. Je me demande encore comment Leah va réagir lorsqu'elle fera la rencontre de mon chéri. Ne sachant pas vraiment quoi rajouter, je lui souris en approuvant quand il le fallait, par contre, je ne crois pas qu'il va délaisser ses amis et ses occupations par ma faute. Il a sa liberté quand même et comme je suis encore à Poudlard, et bien on ne se voit pas comme on le voudrait, mais plus quand on le peut.

« En fait, on s'est rencontrer un peu par hasard à cause de Drystan, j'étais sensé le rejoindre pour aller faire du shopping pour lui et puis je suis allé le rejoindre à la tête de sanglier et Stravo était avec lui. Finalement je n'ai pas fait de shopping avec Dry, je suis resté pour discuter avec lui. »

J'ai encore mal en repensant à cette histoire, mais j'ai fait une croix sur Drystan, mais je vais toujours avoir une place pour lui dans mon cœur qui lui est réservé. Me retournant vers Adele, je penche la tête sur le côté en dézippant mon manteau. « Entre toi et moi, je ne sais pas vraiment ce qu'il voit en moi. Ni pourquoi il m'aime de la sorte. »

_________________

I tried to go on like I never knew you
I'm awake but my world is half asleep
I pray for this heart to be unbroken
But without you, all I'm going to be is incomplete
Revenir en haut Aller en bas
Nimh
avatar
ft. : Gryphon O'Shea
Hiboux envoyés : 42
Entrée à Poudlard : 16/07/2016
Année d'étude en cours: : ASPIC+4
Maison répartie : St-Barnabouche
Mornilles : 202
DC : Ananas
Chocogrenouilles : 71
Axel Stravopoulos
Nimh
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Jeu 13 Juil - 16:47
Je fendais la foule tel un preux chevalier à la recherche de son Saint-Graal, ici le fameux chocolat. Le trésor recherché pouvait paraître un poil moins épique que celui des templiers, il n'empêche que j'étais investi à quarante douze mille pourcents dans ma quête. La précieuse santé de la gorge de ma douce était en train de se jouer, il n'y avait pas une minute à perdre !

Arriver jusqu'au bar ne fut pas chose aisée. Comme tout bon citoyen moldu, j'avais effectué mon service militaire et mon cerveau avait derechef effectué la comparaison de ma situation actuelle avec le parcours du combattant. Ce n'était pas dans mon habitude d'être un gars pressé mais diable tous ces gens n'avaient-ils donc aucunement conscience de l'urgence de la situation ?!

Jouant des coudes des ailes tel le Poulet que j'étais, j'arrivais à destination avec la détermination d'une Panouillette devant une grosse assiette pleine de crêpes.  Je commandais, presque impoliment par empressement, l'objet du délit en tapant frénétiquement mes doigts sur le comptoir, faute d'avoir Momo sous la main. Pour dégainer la bibine il y avait du monde mais en demandant un chocolat, j'avais l'impression d'avoir commandé un détraqueur miniature en couche-culotte. J'étais à la limite d'aller le concocter moi-même ‒ parce qu'après tout, comme disait mamie, un chocolat concocté avec amour c'était tout de même mieux qu'un chocolat tout court ‒ lorsque ce dernier arriva.

Je restais pantois quelques instants devant la tasse. Non, non, non, ça n'allait pas du tout ça ! Et la chantilly alors ? Et les petits marshmallows ? Ce type ne connaissait donc rien à l'art ancestral du chocolat chaud ?!

Ok, il était temps de prendre les choses en main et de prouver que j'étais un vrai bonhomme. "Douceurs sucrées et roses bonbons", voilà le nom de l'endroit où je me trouvais pour faire mon "vrai bonhomme'', moins d'une demi-minute après avoir reçu le chocolat qui ne méritait même pas son nom. Le pauvre, déjà qu'une vie de chocolat devait pas être facile à gérer, je compatissais.

Je revenais rapidement avec mon butin et préparait ma petite mixture sous les yeux hésitants des ignares qui m'entouraient. Moi, exagérer ? Jamais. Je protégeais mon oeuvre de ce bar-man ‒1.0 en la cachant tant bien que mal avec mon buste et mes bras, comme si j'essayais d'empêcher mon voisin de copier lâchement pendant une interro. Quand t'as pas bien taffé t'assumes, bah pour le chocolat c'est pareil.

Tout fier de ma création, je portais mon offrande avec l'attention et la délicatesse d'un équilibriste jusqu'à ma déesse. Crème fouettée, marshmallows et sucreries colorées, c'était décidément un chocolat à faire pâlir la meilleure des GAYs !

« J'ai raté quelque chose ?? » demandai-je en m'asseyant sur une chaise, tirant ma belle sur mes genoux en frottant ses épaules pour la réchauffer. Minute, j'avais oublié de prendre la température du chocolat. Et s'il avait trop refroidi ? Et si au contraire il venait à brûler les lèvres de ma chère et tendre ? Je ne pouvais décemment pas effectuer le contrôle présentement alors j'attendis aux aguets la réaction de ma femme, me tenant prêt à appeler les pompiers, le SAMU et SOS médecin en cas de besoin.

Spoiler:
 

_________________

I wanna see in her eyes ~
Revenir en haut Aller en bas
 
Elle est pas belle ma femme ? [ft. Clopoulet]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elle était si belle, la poupée, elle que les anges avaient oubliée ✕ Heaven
» (01/01 LIBRE) elle était si belle que tu n'aurais pas osé l'aimer.
» Elle s'ennuyait. [ pv. Alexei ]
» Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER
» LUCY WEASLEY ▲ victory needs sacrifice.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: St-Barnaby :: Stornoway :: Bean Sith Keening-
Sauter vers: