RSS
RSS



 

 
galérien
avatar
Drystan Wojciech
galérien
ft. : Jamie Campbell Bower
Hiboux envoyés : 651
Entrée à Poudlard : 23/03/2016
Année d'étude en cours: : ~
Maison répartie : ancien Serpy
Mornilles : 1652
DC : ☠️ Clover Montgomery
☠️ Ludo Hastings
☠️ Sara Rivers
☠️ Elyssa Marchand
Chocogrenouilles : 860
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageWhat the hell am I doing here? | Mar 13 Sep - 18:12


DANS LA FERME DES WOJCIECH

« Oh, Merlin. Anatol, c’était pas une blague ! »

Regina avait encore les cheveux mouillés par la mer des Caraïbes, un paréo autour de la taille et son verre de piña colada à la main.
Anatol jaillit hors de la cheminée du salon à la suite de sa femme.
Drystan les y avait attendus, une jambe croisée au dessus de l’autre, les bras étendus le long du dossier du canapé, un air de défi sur le visage.

« Mère, Père. Vous avez fait vite. »

« Wojciech » menaça Anatol, une langouste à la sauce antillaise pointée furieusement vers son fils, « tu as intérêt à avoir une bonne expl—

« TU QUITTES L’ECOLE ? »

Le cri de Regina résonna si fort dans la ferme des Wojciech que l’elfe de maison glissa ses oreilles pointues et ses grands yeux lémuriformes par la porte de la cuisine.

« Tout va bien, maîtresse ? »

« Tout va bien, Bonnie, » répondit Drystan, bien qu’il ne fusse probablement la maîtresse à laquelle l’elfe s’était adressée. « Va me préparer mes valises, tu seras mignonne.

« Bonnie tu ne BOUGES PAS. »

L’elfe de maison resta plantée sur place, drapée dans sa nappe de pique-nique à fleurs, son regard globuleux rebondissant d’un maître à l’autre, désespérée de ne savoir à qui obéir.
Regina embrochait son fils du regard le plus sévère dont elle était capable, après un brunch bien arrosé.

Drystan haussa des épaules, balayant la tension du moment comme on secoue des miettes de biscotte de sa serviette.

« Bah, j’ai pas besoin de Bonnie pour préparer mes affaires. Je suis assez grand pour me débrouiller tout seul. Que vous le vouliez ou non, je suis un adulte, maintenant. »

Ces derniers mots arrachèrent un rictus à Anatol.

« Et tu comptes aller où, comme ça ? Tu comptes faire quoi de ta vie, sans diplôme ?

« T’inquiète, j’ai pensé à tout ! » Drystan bondit sur ses pieds, l’excitation lisible dans son regard. « Je vais travailler avec toi au magasin, et je pourrai utiliser la remise dont tu ne te sers pas pour aménager mon studio ! Ça va être trop cool !

« Et qu’est-ce qui te fait croire que j’ai envie d’embaucher un fils de fainéant dans ton genre ? J’ai pas envie que tu me coules la boutique ! »

Le visage de Drystan passa du rose au blanc, son sourire béat s’affaissa comme un matelas dégonflé.

« Mais… t’avais dit que je pourrais travailler avec toi quand j’aurai fini l’école ? »

« Quand tu auras FINI l’école ! » glapit Regina. « Tu vas me faire le plaisir de remballer tes affaires, tu vas t’excuser auprès de tes professeurs et tu vas faire profil bas jusqu’à la fin de l’année ! Ça suffit maintenant tes excentricités !

« C’est mort. Je retournerai jamais là bas. »

Drystan croisa ses bras contre son torse, son visage soudain fermé, plus du tout amusé.

« Parce que tu crois qu’on te laisse le choix ? Ici c’est chez moi et tant que tu vivras sous mon toit—

« Anatole, NON ! »

Mais il était trop tard. Une lueur s’était éveillée dans le regard de Drystan. L’esprit de contradiction venait d’allumer tous ses voyants. Regina plongea son visage dans ses mains.

« Tu le sais pourtant, qu’on ne doit pas dire ce genre de choses devant Drystan. C’est même sur notre liste des trucs à ne pas dire à Drystan ! »

« T’inquiète pas ma petite maman, » il posa ses mains sur les épaules de sa petite maman, déposa un baiser sur son front salé. « Père a raison. Je ne pourrai pas vivre comme je l’entends tant que je vivrai avec vous. C’est pourquoi je dois vous quitter. »

Il ignora le regard implorant de sa mère.

« Et puis tu me connais, j’ai plus d’une corde à mon arc ! Je te parie que dans trois jours, j’aurai un boulot et un appart ! »




TROIS SEMAINES PLUS TARD

Et dire que Drystan avait cru que les sorciers étaient radins. Ce n’était rien en comparaison des moldus, à en juger par les quelques piécettes jetées chichement au fond de son étui à guitare.

Apparemment, chanter Creep et Smells like teen spirit dans les rues de Londres, ce n’était pas ce qui allait le sortir de sa chambre au Chaudron Baveur —il ne savait même pas comment il allait payer l’aubergiste et à ce rythme là, il allait probablement se rendre compte qu’il n’en avait pas les moyens et l’expulser d’un bon Crucio aux fesses— ni même lui permettre de s’acheter un repas digne de ce nom.
C’était un peu extrême, considérant qu’il n’était pas le gars le plus affamé de la Terre, mais Drystan avait la dalle.

Mais à présent qu’il avait mis sa fierté en jeu, plutôt s’auto-digérer que revenir en arrière.

_________________
liste des RP links bio        LIVE FAST ~ DIE YOUNG.
                                                         And leave a good looking corpse.
Revenir en haut Aller en bas
 
What the hell am I doing here?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Gates Of hell " La porte des Enfers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: Monde Magique :: Welcome to London-
Sauter vers: