RSS
RSS



 

 
Litriù
avatar
ft. : Dawid Auguscik
Hiboux envoyés : 42
Entrée à Poudlard : 19/08/2016
Année d'étude en cours: : STB for life
Maison répartie : Ancien Huffle man
Mornilles : 130
Chocogrenouilles : 37
Dimitri Von Rosen
Litriù
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Mer 31 Aoû - 16:40
Tard, le soir, p't'être vingt-trois heures ? C'est déjà tard, vingt-trois heures, ça fait beaucoup. Puis si on compte faut déjà passer vingt-deux nombres, et c'est pas mal pas mal en guise de nombre. Eheheh, mais pas assez tard pour griller des artichauts dans l'évier ! Avec une technique techniquement secrète de maître Ninja que j'ai apprise dans le camp secret de Guacamolum (aka Golum le Guacamol), pour que les artichauts soient chauds chauds chauds ! Bah sinon ça fait artifroits et c'est beaucoup plus dur à faire réchauffer. Car un artifroit c'est pas chaud hein, t'as compris ma blague ? Allez rigole sinon je fais celle de la palourde, et contrairement à celle-là je peux devenir lourd moi.

Donc je laisse mes pensées de côté pour me concentrer sur mes artichauuuuuuuts cacaaaooooo ! CHAUD CHAUD CHAUD CHOCOLAT ! Si tu me donnes tes noix de coco, moi je te donne mes... Ananas ! C'est comme ça qu'elle s'appelait mon maître ninja adoré, je m'en souviens ! Qu'elle est forte, en plus elle a un nom très stylé, man. Mais bon faut que j'arrête de parler de ma maîtresse spirituelle, sinon je connais une autre spirituelle qui va se vexer.

C'est fou ce qu'elle est ouverte d'esprit ma Dey ! Je suis à deux doigts d'arriver à lui faire sniffer du poivre, c'est pour dire. Mais je comprends pas ses inquiétudes : moi j'en sniffe et je vais très bien hein. C'est vrai que des fois je vois des pousses géantes de champignons hallucinogèn- D'ailleurs tu sais pas quoi mais le champignon hallucinogène c'est super bon pour les maux d'estomac ! Tu sais pourquoi ? Car ça t'estomaque sur place ! Alleeeeeeez ! C'est tout pour moi, meeeerci !

« ♪ Toudoudouuu ♪ J'aime cuisiner debouuuut ♪ Des artichouuus ♪ Pour mon peeetit chouuuu ♪ »

Je continue à cuisiner en me servant de Pignouf pour aplatir les artichauts (et leur donner ce petit côté croustillant que Dey aime tant, elle me l'a jamais dit mais j'en suis sûr) et d'un spray anti-monstres en guise d'assaisonnement. C('est un spray que j'ai fait par moi-même et je trouve qu'il a bon goût. En plus je ne veux pas de monstre pour manger mes artifroits ! J'ai préparé tout un petit repas alors j'espère que ça va plaire à ma go, car sinon ma go's gonna go.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
ft. : Luanna Perez
Hiboux envoyés : 145
Entrée à Poudlard : 19/04/2016
Année d'étude en cours: : sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 445
DC : Padd, Temp et Jay. ♦
Chocogrenouilles : 98
Eden Iversën-Underwood
Serpentard
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Dim 12 Mar - 9:30

23h05. La capuche rabaissée sur mon visage, tête baissée, j'arpentais les rues de Stronoway vide à cette heure du soir. Le jour avait vite laissé place à la nuit. Les habitations s'illuminaient faisant prendre vie au village. Le vent faisait voleter mes mèches rouges, mes yeux me brûlaient à cause de la poussière que me renvoyer celui-ci. J'aimais cette quiétude qui envahissait les lieux, créant une atmosphère tranquille. Pendant mon parcours, je croisais peu de personnes si ce n'est des sorciers peu fréquentables. Mais aucun d'eux n'osaient s'approcher de moi. Mon passée de droguée me collait à la chair comme une seconde peau. Ma dégaine donnait l'image d'une sorcière peu fréquentable. Ce qui au fond était finalement la vérité. De toute façon, je n'avais plus rien à prouver à personne. Je me fichais bien de ce que pouvais penser ma famille maternelle et encore ces hypocrites d'anglais d'Underwood.  Qui méritait une bonne droite à la moldu. Tous les mêmes, rien que de penser à eux, j'avais envie de gerber.

23h15. Je continuais à marcher. J'avais besoin de me retrouver seule avant de retrouver Dim. Dim. Il était devenu mon monde, mon univers, ce qui me maintenait en vie. Je n'avais jamais été aussi indépendante avec quelqu'un. La seule chose, avec laquelle j'avais une considération était cette saloperie de drogue. J'avais honte et en même temps non. Je détestais mon passé et en même temps je le chérissais. J'étais la fille la plus contradictoire de ce con de monde.  Mais j'étais Eden. Juste Eden. Pas Eden Iversën-Underwood, dont les gens ne prenaient même pas la peine de m'appeler avec mon patronyme entier. J'étais la fille au cheveux de piment. Peut-être que c'est pour ça que Dim est venu m'adresser la parole. Qu'importe.


23h24. Voilà. Je suis enfin devant chez Dim. Non. Devant notre chez nous. J'aime cette pensée à la fois fleur bleue et réconfortante pour l'handicapé sentimentale que je suis. J'ouvre la porte, et jette sur le canapé ma veste et mon écharpe. Je peux distinguer la voix rauque et fausse de Dim entrain de chanter en compagnie de Pignouf. Je suppose qu'il se trouve dans la cuisine entrain d'essayer de faire à manger. Je n'ai même pas le courage de le stopper dans sa manœuvre à la fois mignonne et mortel. Car, Dim n'avait pas vraiment de talent dans la gastronomie. Mais, je ne pouvais décidément pas lui dire. Avec un léger sourire, je mis la table et alluma quelques bougies. Qui aurait cru que je pouvais être aussi... romantique ? Dire qu'il y a quelques années si quelqu'un avait osé me dire cela il aurait fini la tête dans les toilettes jusqu'à que la mort vienne le récupérer.  Une fois que j'ai fini avec la table. Je ne peux n’empêcher de m'écrier heureuse d'être enfin rentrer chez nous :

«  Je suis rentrée à la maison ! »



Car, mon chez moi c'est toi Dim.

_________________
DEY
DIM


Dernière édition par Eden Iversën-Underwood le Lun 17 Juil - 10:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Litriù
avatar
ft. : Dawid Auguscik
Hiboux envoyés : 42
Entrée à Poudlard : 19/08/2016
Année d'étude en cours: : STB for life
Maison répartie : Ancien Huffle man
Mornilles : 130
Chocogrenouilles : 37
Dimitri Von Rosen
Litriù
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Dim 12 Mar - 10:32
Boum boum boum. Et poupoupou poudidouboudouuuuuu ! ♪ Palalalalalalalalala, turtle-daaaaaaaance ! Turtle turtle turtle turtle ! PAN ! PAPAPAPAPAPA ! Scrut-scrut-psikokwaaaawww. ET ON RECOMMENCE ! Boum boum boum. Et poupoupou poudidouboudouuuuuu ! ♪ Palalalalalalalalala, turtle-daaaaaaaance ! Turtle turtle turtle turtle ! PAN ! PAPAPAPAPAPA ! Scrut-scrut-psikokwaaaawww. Jamais deux sans trois ? Boum boum boum. Et poupoupou poudidouboudouuuuuu ! ♪ Palalalalalalalalala, turtle-daaaaaaaance ! Turtle turtle turtle turtle ! PAN ! PAPAPAPAPAPA ! Scrut-scrut-psikokwaaaawww. Pschhhhhhht.

Rah, j'adore cette chanson ! Et c'est moi qui l'ai créée. Elle s'appelle "Clavier". Car ça ressemble à Xavier, et qui n'aime pas les Xavier ? Ils sont gentils, aimables; comme tous les êtres humains qui peuplent cette planète une fois que l'on prend le temps de les comprendre. Et du temps, j'en ai toujours. L'on entend souvent que le temps c'est de l'argent, et bien j'ai beaucoup d'argent alors ! Prendre son temps, c'est bien. Cela veut souvent dire que l'on va dans la bonne direction, car après tout, quelles sont les mauvaises ? Certaines sont plus périlleuses que d'autres, certaines sont plus courtes; mais man, elles sont toutes belles et méritent d'être vécues pleinement chaque jour.

Et en cette fin de journée, j'allais profiter de mon temps pour m'occuper de Dey. Je finis de découper mes artichauts avant de me diriger vers mon amour de ma vie pour toujours afin de la soulever de terre. J'étais son avion, son cheval, tout ce qu'elle voulait, le temps qu'elle continuait à me faire décoller. Je la dépose sur le canapé avant de me caler dans ses bras quelques instants, la tâchant de sauce faite maison que je venais de préparer. Je la laisse embrasser Pignouf - le jaloux - tandis que je mets la table et finalement, la nourriture dans les assiettes.

« Festin d'artichauts à la sauce Dimitrop ! Trop comme trop d'amour ! » Je présente. « C'est moi qui l'ai faaaait ♪ pour mon petit bébééé ! » Je continue à chanter tout en reprenant Dey dans mes bras comme une princesse pour l'asseoir à table. Je vais chercher la carafe d'eau de pluie et la sers avec son consentement - toujours attendre que les gens vous donnent leur autorisation. Je lui sers donc une grosse plâtrée d'artichauts-chauts-chauts à la crème aux chrysanthèmes tout en lui mettant une de ces fleurs fanées dans les cheveux. « Elle est si belle que j'ai tout de suite pensé à toi ! »

J'attends qu'elle en prenne une belle bouchée pour manger à mon tour - c'est vrai que c'est bon ! Je sais qu'elle ne le dira pas, car elle est timide ma Dey (c'est une grande romantique; et comme disaient les plus grands romantiques : il y a des choses qu'il faut laisser au silence), mais c'est vraiment bien qu'elle puisse venir ici et apprécier cette bonne gastronodimie. Je nourris Pignouf à la cuillère - si tu ne manges pas, que va dire Pignouflinca ? - tout en écoutant ce que Dey a à me dire, dans un premier temps.

« Poudlard s'occupe bien de toi, ma Dey ? C'est bientôt l'été, je nous ai préparés un voyage en Suisse : j'ai trouvé des fabriques de chocolat à base de mauvaises herbes ! Chouette, non ? » Evidemment, c'est trop chouette. Je suis super excité, et j'ai la chance d'y aller avec ma Dey. Qu'est-ce que l'on pourrait rêver de plus ? Un carré de chocolat au pissenlit, et zip, au lit : ce serait le rêve de toute une vie... ♥

_________________
Guild of Guacamoles
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
ft. : Luanna Perez
Hiboux envoyés : 145
Entrée à Poudlard : 19/04/2016
Année d'étude en cours: : sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 445
DC : Padd, Temp et Jay. ♦
Chocogrenouilles : 98
Eden Iversën-Underwood
Serpentard
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Ven 9 Juin - 15:06
J'éclatais de rire en sentant deux bras me soulever, Dim me déposa doucement sur le canapé et je fis un rapide bisou à Pignouf pour le saluer. Reposant ma tête dans le cou de Dim, je fermais les yeux pour profiter de ce moment. Je grimasse en voyant la sauce de tomate que Dimitri venait de me mettre partout sur mon pull. Avant que je n'ai pu dire un mot, les mêmes bras me soulevèrent une nouvelle fois pour me déposer sur la chaise.

J'écoute en souriant la voix mélodieuse de Didi, et me met à chantonner avec lui prit dans l'euphorie du moment. Je n'étais pas du genre à m’enthousiasmer facilement mais Dim arrivait facilement à me mettre de bon humeur et je l'en remerciais pour ça. Je le vis me servir de l'eau recyclée et lui fait un petit sourire. Wouha. C'est une première ! Voilà bien longtemps que je n'avais pas autant sourie en si peu de minute. L'effet Dimitri Von Rosen venait d’opérer sur moi.  Tendrement je le vis s'approcher de moi et me mettre des fleurs fanées dans les cheveux.

Aujourd'hui j'allais me transformer en gimauve sur patte. Et cela me fis peur, je n'avais pas l'habitue  de comporter comme une jeune fille sans cervelle. Jugeant le plat que venait de me servir mon Dim, je le regardais d'un œil critique. La couleur boueuse et verdâtre ne me donnaient pas plus que ça envie. Voyant qu'il attendait que je goûte, je me força à mettre cette mixture peu ragoutante dans la bouche et mâcher lentement en faisant mine que c'était un délice. Pour le prochain anniversaire de Dimitri : un livre de recette vegan. «  C'est délicieux Dim. »

Oh la menteuse ! Elle est amoureuse.

OK. Je venais de mentir à Dim, mais je n'allais pas pouvoir supporter les yeux larmoyant de mon homme. Puis, d'un côté ce n'était pas aussi horrible que sa en avait l'air. Vraiment. J'écoutais Dim s'extasier sur le fait d'aller voir une fabrique de chocolat à base de mauvaises herbes en Suisse. Etrangement, l'idée me séduis surtout le fait de passer du temps en compagnie avec lui. « Poudlard s'occupe bien de moi. Ne t'inquiètes pas. Bonne idée, en plus ça nous permettra de passer du temps ensemble et de profiter des paysages de la Suisse et d'être loin d'ici. »

_________________
DEY
DIM


Dernière édition par Eden Iversën-Underwood le Lun 17 Juil - 10:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Litriù
avatar
ft. : Dawid Auguscik
Hiboux envoyés : 42
Entrée à Poudlard : 19/08/2016
Année d'étude en cours: : STB for life
Maison répartie : Ancien Huffle man
Mornilles : 130
Chocogrenouilles : 37
Dimitri Von Rosen
Litriù
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Ven 23 Juin - 17:11
« Ce sont mes parents qui m'ont offert les billets. Man, si je savais comment ils ont fait... Elle est décrite comme l'une des meilleures usines du pays, mais je n'ai pas envie de rendre les autres usines jalouses : du coup j'ai acheté des billets pour faire le tour des plus belles chocolateries à base de grains de litière recyclés ! Rien que pour toi, ma Dey ! Mes parents m'ont réservé un hôtel, j'ai juste prolongé la réservation. Qu'est-ce que tu en dis, Dey ? N'est-ce pas le week-end parfait ? »

Je n'aurais pas pu rêver d'un meilleur séjour pour mon île flottante (reliée par une ficelle à mon coeur afin que jamais elle ne s'envole). Bien sûr, à mes yeux, la déchetterie est un tout aussi magnifique endroit tellement mon regard n'est fixé que sur celle qui comble mes jours et mes nuits. Mère Nature est si parfaite, gros, je l'aime. Et j'aime Dey. Un jour elle aussi, elle sera maman.

Je me ressers de la fabuleuse nourriture que j'ai préparé après avoir rempli entièrement celle de mon bébé. Pas de restes chez les papillons de nuit, pas de restes ici ! J'espère que notre premier enfant s'appellera Reste. Reste Von Rosen, n'est-ce pas mignon ? Je suis sûr que mon amour sera du même avis. Je continue de lui décrire les façades de l'usine, toutes couvertes d'un liquide blanc qui ne peut s'apparenter à de la crème fraîche. Je soupçonne ma sauce aux chrysanthèmes d'être plus populaire là-bas que chez nous.

Je la laisse finir son assiette, lui embrasse le sommet du crâne tandis que je m'en vais chercher le dessert. Je ramasse les miettes qui traînent sur la table pour saupoudrer la gousse de vanille que j'ai retrouvé devant la porte et fait geler afin de confectionner de petits sorbets à trempouiller dans l'eau de cuisson des artifroids. Un vrai petit festin pour ce soir ! J'ai mis les petits plats dans les grands, avant de les donner à Dry pour qu'il les lèche. Je lui ai gardé un cacafé (je dirais pas à partir de quoi il est fait) et un bro-nie (parce que c'est mon bro pour la vie <3).

« J'ai gagné de l'argent en vendant quelques affaires faites-main, alors j'ai investi dans une station d'épuration et j'ai pu te confectionner ça » j'annonce en montrant une tiare aux allures dorées. Man, elle est si belle que je suis fier de mon action. J'avais peur qu'en le lavant, la couleur jaunâtre finisse par s'en aller, mais il n'y a pas à dire; je teste l'urinothérapie demain ! C'est sûrement pour ça que les cheveux de mon colocataire gardaient toute leur couleur ! Et en plus, ils sont doux. Comme ceux de l'amour de ma vie et de mes jours; the Dey of my days. Je lui pose délicatement sur la tête, avant de lui servir à manger. Et ensuite, on ira danser ! J'ai bien fait de récupérer les vieux CDs de notre voisin avant qu'il déménage. Les hymnes les plus populaires, en voilà de belles mélodies ! Je commence à en mettre un morceau. Depuis le temps que je les mets, j'espère que Dey va deviner de laquelle il s'agit.

Un indice Dey : c'est la mélodie de mon coeur ! ♥♥♥

_________________
Guild of Guacamoles
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
ft. : Luanna Perez
Hiboux envoyés : 145
Entrée à Poudlard : 19/04/2016
Année d'étude en cours: : sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 445
DC : Padd, Temp et Jay. ♦
Chocogrenouilles : 98
Eden Iversën-Underwood
Serpentard
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Lun 17 Juil - 10:38
« Tes parents sont adorables Dim. Il me tarde de passer ce week-end avec toi et de visité la Suisse. » Je lui fis un petit sourire tout en grignotant les ingrédients non-identifiable de mon assiette. «  Je pensais qu'après notre séjour en Suisse nous pourrions aller voir tes parents quelques jours ? Qu'en penses-tu ? » J'aime voir les yeux de Dimitri pétiller de joie quand il est en présence de sa famille. Et je suis comblée de le voir le sourire aux lèvres. Je l'écoute me décrire les fameuses usines, si je pouvais je lui aurais décroché la lune. Mais la seule chose que je pouvais lui donner c'était un semblant de sentiments. Je me trouvais égoïste, égoïste de ne pas faire partager mes sentiments profonds envers Dim. Parfois, je me surprenais à me demander ce que pouvait bien me trouver l'homme qui détenait mon cœur.

Je fini tranquillement mon assiette de végétaux et souris en sentant le tendre baiser du brun sur le sommet de ma tête. J'aurais presque soupiré de contentement. Dim disait que maintenant je n'étais plus une droguée. Mais il avait tort, car je suis devenue une droguée de ses gestes et de ses mots d'affections.

Je le vois revenir avec des sorbets que je soupçonnais être à la vanille. J'avais toujours eu un faible pour la vanille et le café. J'étais toujours aussi surprise de voir qu'il connaissait mes goûts mais je trouvais ça tellement adorable venant de lui. Tout était adorable chez Dim même sa constellation de grain de beauté dans son dos. « Je suis tellement contente pour toi ! Dire que tu attendais avec impatience d'ouvrir ta station. » Je le vois me tendre une tiare dorée avec des fleurs. Mes joues rougirent devant le geste de mon homme. D'un ton maladroit je le remerciais sincèrement. Je savais que les cadeaux de Dim n'était pas forcément les plus beaux visuellement mais ils devenaient beaux quand Dim les donnés. Je sentais le coin de mes lèvres me faire mal à force de sourire. Mais je ne pouvais que faire ça en présence du vegan. Avec lui, je ressentais des sentiments que je ne pensais jamais ressentir. Une douce mélodie s'éleva, oui je me souviens de cette chanson. Tendrement (un peu trop) j'attrapais la main du brun pour l’entraîner sur la piste de danse qu'on venait d'improviser. Je danserais avec toi jusqu'au bout de la nuit.

_________________
DEY
DIM
Revenir en haut Aller en bas
 
[Chez Dim la culotte} Spice the rice {♥ pv Dey]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rice note les progrès "remarquables" réalisés par
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: St-Barnaby :: Stornoway :: Habitations du village-
Sauter vers: