RSS
RSS



 

 
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageSing for your love (ft. connor) | Mar 29 Mar - 17:05




Assis dans la salle des Mimbletonia, comme à mon habitude, je discutais avec quelques personnes de ma "troupe". J'aime bien ce terme. Des gens qui sont là et vous suivent partout, car vous êtes une sorte de modèle et d'ami pour eux. En même temps, en septième année, normal que j'intéresse les gens. Et puis, cette beautée que j'ai malgré moi, attire beaucoup d'élèves.

Enfin passons.

J'étais donc entrain de discuter avec mes anis, quand je tournais la tête vers un groupe de serdaigle qui venait d'entrer dans la salle en riant. J'eus un sourire en voyant le jeune métamorphage parmis eux. Je l'avais déjà croisé plusieurs fois, mais ne lui avait jamais parlé. Connor, si ma mémoire est bonne. Cette fois-ci, ses cheveux étaient simplement bruns et il s'avançait à travers la salle avec ses amis, surement pour aller s'asseoir au bar. Il était vraiment beau dans sa petite robe de sorciers aux couleurs des aigles. Son port droit, son regard rieur et son sourir absoluement.... Craquant. Ouais, je craque plutôt pour ce genre de gars, ça pose un problème? Un serpi qui craque sur un serdaigle? Quoi vous n'avez jamais vu ça?

Anyway.

Je retournais mon visage vers mon groupe d'admirateurs qui me bombardaient de questions. Les yeux brillantes, il y avait bien là une dizaines de filles de premières à septième années.... Mais, je déteste les filles... Ouais, ce sont mes "amies" et je suis très contradictoire, mais ma vie se résume à un mensonge permanant à cause de mes parents. Toute mon enfance gachée dans un orphelinat moldu.... Berk, j'en ai encore des frissons....

Écoutant à moitié, je rajuste ma robe aux couleurs vertes et jette un sourire au serdaigles, avant d'ecouter réellement mes pleurnicheuses de groupies.


-Dis Collin, c'est vrai que tu chantes?

- On dit que ta voix est semblable à celle des sirènes!

- Oui, on peut l'entendre dit!

- Si vous le voulez, okay!


Je me mis alors confortablement sur une chaise et me mit à chanter une chanson que j'avais entendu sur une radio sorcière, la première chanson que j'avais entendue à Poudlard. Lost Boy de Ruth b, une jeune sorcière de 19 ans américaine. Ma voix grave et ayant une grande ampleur, résonnait dans la salle des maisons, ce qui fit se retourner la plupart des personnes présente. Je me mis volontairement à sourire en continuant de chanter, devant les sourires de mes admirateurs. Encore une fois, j'avais une touche. Je lançais un regard vers le groupe de Serdaigle, mais Connor avait disparu. J'entendis alors les notes de mon instrument favori....


Je me mis alors debout sur le canapé, passant aux cotés des gens. Leur souriant, jouant la comédie, ce qui les faisait se joindre à moi, c'était magique. Comme je le rêvais depuis des années.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageLa musique est l’aliment de l'amour ( Oscar Wilde) | Ven 1 Avr - 11:12



Une journée comme toutes les autres aujourd'hui au château. Je m'étais réveillé cette fois de bonne heure. Par je ne sais quel miracle. Alors que j'émergeais doucement de ma nuit de sommeil, je tournais la tête vers les autres élèves de ma chambrée pour voir qu'ils étaient encore tous endormis. Un petit sourire se dessina alors sur mes lèvres, pour une fois, je n'allais pas être en retard en cours, je n'aurais pas besoin de me dépêcher à prendre mon déjeuner et encore moi courir dans les escaliers et risquer de me casser la figure à chaque palier. Non cette fois, cela n'arriverait pas.

Alors que je m'asseyais sur mon lit, pour enfiler mes chaussons, je tâtonnais sous mon oreiller pour trouver ma baguette magique, histoire de m'éclairer quelque peu pour rejoindre la salle de bains. Une fois ma baguette magique en main, je l'agitais délicatement lançant un Lumos Informulé et, sans plus attendre la bout de ma baguette magique émise une faible lueur bleutée, suffisante pour éclairer mes pas, sans être trop forte pour ne pas réveiller mes camarades.


Une fois dans la salle de bains, je fis couler l'eau, laissant la vapeur réchauffer la pièce, puis je me glissais sous l'eau. La chaleur de l'eau me fit sortir de ma torpeur et rougit immédiatement ma peau, mais la sensation de bien-être que cela procurait était bien trop agréable pour en diminuer la température. Une fois de plus je restais une bonne demi-heure sous la douche. Alors que je sortais de la salle de bains, les autres élèves de ma chambrée commençaient seulement à se réveiller. J'attrapais alors mon sac et m'empressais de descendre dans la grande salle pour prendre mon petit-déjeuner. Une fois dans la grande salle, je m'assis à la place que j'avais pris l'habitude d'occuper depuis maintenant cinq ans et, j'attrapais de quoi me sustenter. Pudding, pancake, flans et, tout ce qui passait à porter de mains à vrai dire.

Une fois se petit déjeuner de roi fini, je pris alors la direction de la salle de métamorphose. La journée allait certainement passer très vite étant donné qu'aujourd'hui, je n'avais que deux cours et, pas n'importe lesquelles. Métamorphose et Sortilèges, mes deux cours préférée. Autant vous dire que j'y allais remplis de bonnes humeur.

Alors que la journée se finissait, je ramassais le reste de mes affaires éparpillées sur ma table de travail dans la salle de sortilèges, puis je pris la direction de ma salle commune pour y déposer mes affaires. C'est alors qu'Adrian et Nicholas, mes deux cousins, m'attrapèrent par le bras et me proposèrent d'aller faire un tour dans la salle des Mibletonia. À vrai dire, je n'avais pas vraiment envie d'y aller, mais il faut avouer que mes cousins savent se montrer convainquant à certains moments. Alors qu'Adrian poussait la porte de la salle et que nous y entrions tous les trois. Je vis un élève de serpentard, qui je doit avouer ne me laisser pas indifférent regarder dans ma direction et, me lancer un sourire. Faisant comme si de rien était, je suivis mes deux cousins sans lâcher le jeune homme du regard. Mais bien évidemment tout en restant le plus discret pour moi. C'est alors qu'une voix mélodieuse envahit la pièce, il chantait une chanson d'une jeune sorcière que j'aimais vraiment beaucoup et, alors que sa voix résonnait de plus belle, je ne pus m'empêcher de m'approcher du piano et de jouer la mélodie pour l'accompagner.


Je tournais alors le regard vers la source de la voix et le vis se mettre debout sur le divan pour pouvoir, voir par dessus la tête des autres élèves, les notes sortant du ventre du piano se mélangeait à merveille avec sa voix, pour finalement le voir arriver à coter de moi. J'eus alors un peu de mal à rester concentré, mais je réussis tout de même à continuer de jouer pour l'accompagner.


Dernière édition par Connor J. Bailey le Mer 6 Avr - 16:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Sing for your love (ft. connor) | Mar 5 Avr - 10:48


Le serdaigle mignon de tout à l'heure jouait du piano devant moi... Mh... Il est doué. Un sourire parcourt à nouveau mon visage, tandis que son regard croise le mien. Mon dieu.. Pourquoi suis-je autant parcouru de frisson? Mon coeur bat anormalement vite... Qu'est ce qui se passe, nom d'un sang de bourbe?!?

À la fin de la chanson, je reste fixé là, avant de reprendre mes esprit et de lui tendre ma main.


"Collin..."

Et merde, je souris comme un pauvre moldu et le fixe comme si il était un dieu sorcier. Faut que je me reprenne..

Me relevant, je lui propose de me rejoindre avec mes partisants. Une fois assis avec lui, je ne peux m'empecher de lui poser des questions.


" Où as-tu appris à jouer comme ça, Merlin! Tu joues divinement bien! Ça te dirait d'intégrer un groupe de rock sorcier? Je prévois d'en créer un avec des élèves.

Il est juste magnifique... Ses yeux, ses cheveux qui viennent de passer au rouge, ses joues rougies, ses lèvres...

Pourquoi j'ai cette envie de l'embrasser? C'est un homme, pas une chaleureuse jeune femme... Si je veux devenir maitre du monde, il faudra que je cache cette attirance...

Je touche sa baguette avec la mienne afin de lui donner mon numéro. Puis, je continue de discuter avec lui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Sing for your love (ft. connor) | Mer 6 Avr - 19:17


On m'a toujours dit que la musique adoucissait les mœurs, et il est vrai que chaque fois que mes doigts glissaient sur les touches d'un piano et que la mélodie s'en échappait, je me sentais, apaisé et serein. Mais il semblerait que je ne sois pas le seul dans ce cas. Alors que la musique résonnait encore dans la pièce, je posais mon regard sur les gens présent dans la pièce et chaque visage que je regardais semblait comme, paisible et transporter dans un autre univers. La voix de Collin se mêlant aux notes douces et raffinées du piano y était certainement aussi pour beaucoup dans cette évasion de masse. Je tournais alors le regard vers la seul voix qui résonnait dans la piece, celle de Collin et le vis se rapprocher de moi. Une fois de plus les Doxys à l'intérieur de mon estomac se remirent à faire des bond. Alors que la chanson se terminait et, que les bruits des conversations reprenaient doucement, je m'apprêtais à m'éclipser pour éviter la discutions et montré mon malaise face au ressentis que j'avais lorsque je le voyais. Mais il était trop tard, il était déjà à côté de moi, et avant que je n'aie eut le temps de dire quelque chose, il me dit son prénom... Je le regardais d'un air un peu béa tout en pensant. Vraiment ? Tu t'appelles Collin ? Tu crois quoi que je ne le savais pas ? Et bien mon grand, tu es plus connu que tu le crois, tu sais. Mais tout ce qui finit par sortir de ma bouche, c'est ...

Euh ... Enfin, je veux dire ... Connor... C'est ... Mon prénom ...

Mais bien sûr, Connor vas-y passer pour un attarder... Je me maudis intérieurement de se manque de répartie et tout ce que je réussi à faire alors c'est lui tendre la main, quoi de plus original. J'attendis qu'il me la serre à son tour et une fois fais, je m'empressait de mettre mes mains en poche. Puis il me demanda où j'avais appris à jouer du piano et là ma langue se délia, comme si quelque instant plus tôt, j'avais été victime d'un sortilège bloclangue et que l'on venait de m'en délivrer. Lorsque je parlais musique, c'était bien plus facile.


Ce sont mes parents qui on tenu à ce que je joue d'un instrument. J'ai essayé la guitare, mais après m'être coincé plusieurs fois les doigts entre les cordes, on a trouvé que c'était mieux le piano.

Je lui lâchais alors un petit sourire idiot. Certes, cette anecdote aurait été drôle en temps normal. Mais déjà que je devais avoir l'air d'un Troll à ses yeux, je n'osais même pas imaginer ce qu'il devait penser de moi après cette révélation. Je continuais d'écouter ce qu'il me disait et vint le moment où il me proposa de rejoindre un groupe de rock sorcier à ses côtés. Je dois avouer que j'étais un grand fan de cette variété de musique, et même le rock moldu ou le métal symphonique, mais je ne pense pas avoir l'étoffe ou même les épaules pour rejoindre un groupe de rock. Ça voudrait dire, être célèbre et attirer le regard sur soit... Bon d'un côté, je le faisais déjà, mais pas vraiment de la même façon.

Un groupe de rock ? C'est vrai que j'aime beaucoup ce genre de musique, mais je ne pense sincèrement pas être fait pour cette vie ! C'est trop ... Enfin, c'est une vie très publique.

Continue à passer pour un idiot Connor tes phrases ne veulent même rien dire ... Une vie publique ? Tu penses vraiment qu'il va comprendre ton point de vue ? Je me passais alors la main dans les cheveux et repris.

Enfin, je veux dire ... Une vie publique ... Tout ce que tu fais, tout le monde est au courant. Tu n'as plus aucune vie privée et, je dois t'avouer que j'aime ma petite vie tranquille. Et même si ce n'est qu'au niveau de l'école, je crois que ce n'est pas quelque chose pour moi.

Je sentis alors sa baguette magique entrée en contact avec la mienne et une étrange chaleur me parcourut le bras. C'était à la fois étrange et agréable. Je n'osais pas vraiment bouger de peur que les gens remarquent ce qu'il se passait et décida donc de faire semblant de rien. Je lui fis un nouveau sourire et essayais de changer de sujet de discutions... Je n'aimais pas avoir à parler de moi trop longtemps.

Et sinon. Toi, tu as appris à chanter où ? Enfin, je veux dire ... Tu as pris des cours ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Sing for your love (ft. connor) | Sam 9 Avr - 15:36


Il est tellement mignon... Je fonds... Non garde ton calme.

Oh, il veut savoir des choses sur moi, le petit ? Pourquoi pas?


- Pas vraiment... J'ai appris seul. Comme la guitare d'ailleurs. Je suis du genre autodidacte...

Je tremble legèrement quand je croise ses yeux. C'est...étrange. Pleins de sensations m'emplissent. Mais, quand une personne de sa maison dépose sa main sur son bras en lui demandant ce qu'il fait, je deviens comme un serpent. Froid, cru.

- Tu vois pas qu'on est en pleine discussion, sérieuse ma belle? Alors, laisse nous finir et tu pourras reprendre ton bel étalon hein.

Je lui adresse un simple sourire, tandis qu'elle s'éclipse. Bon, j'ai peut-etre été un peu trop froid, mais bon un serpy froid c'est un peu normal. Je passe doucement une main dans mes cheveux, avant de la déposer sur sa cuisse. Il me plait plutot bien enfait... Mh, une éventualité à ce qu'on soit plus que camarade? Possible.

- Et sinon, tu as d'autres passions, Connor? J'aimerais bien apprendre des choses sur un aussi beau garçon.

Ouais, je peux etre direct, quand je veux. Et lui, j'ai envie de l'avoir dans ma vie. Un coup de foudre c'est pas tout les jours non? Et puis, les amours interdits, c'est souvent excitant. Oups, un peu trop de monde. Je me lève et l'emmène au fond de la salle. Je ne veux pas etre déranger. Dès que je trouve un endroit sans vis à vis, je m'assois à ses cotés, mais je trébuche.

Et mes lèvres attérissent contre les siennes.

Merlin.... C'est....raah...

Je me détache, avant de rougir. C'était pas volontaire, mais c'était juste... parfait. Je bredouille, je le regarde, ma bouche se tort. Je suis tellement gené. Il rougit tout autant que moi, J'ai envie de me taire, mais des excuses se forment. Pourquoi tu t'excuses? T'as aimé cela...


- Je... Je suis désolé, je voulais pas... Tu as surement déjà une copine et je... j'ai trébuché comme un hipogriffe à trois pattes...

J'ai pas l'air d'un idiot, le rouge aux joues moi... j?ai envie de m'enfermer dans un trou de souris.... J'ai tellement honte. Il va surement se moquer de moi. Vouloir me descendre vu que je suis un serpentard. Pire, le faire raconter dans l'autre torchon de mon demi-frère et adieu mes projets. Je tremble, je tranpisre. J'ai envei de nm'en aller. Mais, mes yeux fixes ses lèvres. J'ai envie de les réembrasser encore. Comme si j'en étais devenu accro. Heureusement que personne ne nous voyait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Sing for your love (ft. connor) | Lun 11 Avr - 7:32


La situation devenait de plus en plus gênante pour moi, pour je ne sais quelles raisons, Collin m'entraînait près de ses amis qui me regardent tout d'un œil étrange. Je ne suis clairement pas à mon aise et cela commence à se voir. Mon teint devient pale et la couleur de mes cheveux commence doucement à prendre une teinte décolorée elle aussi. Je pense que c'est pour cela qu'Eléonor est venue me demander ce que je faisais avant de se faire éconduire par Collin. Je n'eus le temps de rien dire, et en réalité, je ne savais pas si j'avais envie de dire quelque chose. Certes, il y était peut-être allé un peu fort dans sa manière de la renvoyer et, en temps normal, j'aurais réagi, mais, là, c'est comme si un sortilège m'empêchait de bouger. Je fixais les yeux de Collin, ensuite, je fixais ses lèvres qui bougeaient. Puis il posa sa main sur ma cuisse et la tout se chamboula dans ma tête, me raidissant. Lorsqu'il se mit à parler j'eus un peu de mal à comprendre ce qu'il me dit, certainement que j'étais encore plongé dans cette étrange torpeur. Et ne réussit qu'a bredouiller une phrase étrange, même pour moi.

Je... Euh .... Bah... Le... Quidd... Quidditch ...

Puis il se leva, je le suivais des yeux sans le lâcher d'une semelle et il m'invita à le suivre. Machinalement, je me levais et le suivais. Nous nous étions retrouvés dans un coin tranquille à l'écart des autres, là ou personne ne pouvait nous voir. D'un côté, la situation était étrange, mais d'un autre côté, cela me plaisait et je n'avais pas envie que cela change. Je m'assis dans le divan, mais lorsque Collin voulut en faire de même, il trébucha et nos lèvres se rencontrèrent. Contrairement au moment où il avait posé sa main sur ma jambe, cette fois, je ne me sentais pas pétrifier, au contraire, je me sentais léger. Et les quelques secondes ou les lèvres de Collin furent en contact avec les miennes sembla durer une éternité. Il se dépêcha alors de se reculer et, me bredouilla des excuses et commence à devenir tout rouge. Je sens moi aussi la chaleur montée dans mes joues et je ne dois pas être dans un meilleur état que lui niveau rougeur. Mais je m'en fiche. Je continue de le fixer droit dans les yeux, son malaise était palpable et il commençait à bégailler. Par Morganne, ça le rendait encore plus attirant. Et sans plus attendre, je m'avançais vers lui et posais une nouvelle fois mes lèvres sur les siennes, mais cette fois intentionnellement. J'entremêle alors mes doigts dans les siens et l'oblige à se rapprocher de moi pour continuer de l'embrasser doucement. Me souciant bien peu du fait que quelqu'un pourrait nous voir. Tout ce qui comptait à cet instant, c'était ce baiser si tendre et délicat. Je finis enfin par écarter mes lèvres des siennes. Je replongeais mon regard dans le siens. Et si en réalité, il n'avait vraiment pas fait exprès. Si en fin de compte, il ne voulait pas m'embrasser... Non, il ne pouvait en être autrement. Après tout, il avait été si entreprenant quelques minutes plutôt qu'il serait étrange qu'en réalité, il ne souhaitait pas se baiser. Ne sachant plus trop quoi faire, je finis par me lever. Même si j'avais apprécier le moment, C'était un Serpentard Ils étaient connus pour se jouer des autres.

Je ... Désolé, je ferais mieux d'y aller.

Au fond de moi, j'espérais me tromper et qu'il me retienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Sing for your love (ft. connor) | Lun 11 Avr - 10:22


Je rêve ou il vient de m'embrasser à nouveau? Et en plus, j'ai encore plus aimé ça.

Mes mains s'étaient mêlées aux sienne et j'avais prolongé avec avidité.

Bon dieu, que cette sensation était parfaite!

Mais... Pourquoi il se recule? J'en ai encore envie moi...

Ce baiser qui devait avoir duré deux minutes voir plus, semblait une éternité de bohneur.

Et là, il voulait me couper?

Et puis merde. On s'en fout des préjugés.

Alors qu'il se lève, je le retire vers mes lèvres, l'allongeant sur le canapé. Mes lèvres jouent avec les siennes.

J'ai chaud. Mes joues sont rougies par la chaleur que procure mon corps.

Je suis à califourchon sur lui, et ma baguette jette alors un sort pour que la porte de la petite salle se ferme et qu'on soit en sécurité.

Mes lèvres continuent mes baisers langoureux, tandis que je souris contre ses lèvres. Mon ventre va exploser. Ma tête aussi. Il y a tellement d'émotions qui viennent en moi en ces instants.

Je passe alors mes mains dans ses cheveux qui ont virés au rouge. Puis je m'arrête, à bout de souffle. C'est quoi ces sensations si agréables?

Et pourquoi quand je le vois me sourire, je le trouve juste terriblement attirant?


- Connor... Je ne sais pas ce qui nous arrive, mais je... Je ne me suis pas empêché de me jeter sur toi... Ça fait un moment que je t'observe. Que.. Que je pense à toi sans vraiment te connaitre.. On pourrait... Enfin... C'était juste parfait... On pourrait essayer quelque chose?

J'en tressaille. Je suis comme surexité d'entendre sa réponse. C'est comme je présentais que ce soit un oui. Je le veux, je veux passer du temps avec lui même en cachette.

Alors c'est ça le coup de foudre dont on parlait si souvent dans ces bouquin?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Sing for your love (ft. connor) | Jeu 21 Avr - 8:52


Les baisers que nous avions échangé Collin et moi était des plus agréable, je ne pouvais le nier, j'avais vraiment apprécié cela, mais quelque chose en moi me disait qu'il fallait que je m'en aille. Je n'aurais pas vraiment su dire pourquoi je ressentait cette envie de fuir. Peut-être parce qu'en réalité, je n'étais pas encore prêt? Ou peut-être simplement parce que tout s'enchaînait trop vite à mon goût ? Je n'eus pas le temps d'y réfléchir plus, que je sentis la main de Collin m'attraper et me tirer vers lui. Je me sentis chuter sur le canapé et je laissais échapper un petit cri de stupeur. Pas très virile me direz-vous, mais je ne pus m'empêcher de le laisser sortir de ma bouche. Avant même que je n'eus le temps de faire ou de dire quoi que se soit d'autre, Collin était déjà à califourchon au-dessus de moi et ça me fit vraiment très peur. J'écarquillais grand les yeux, restant limite paralyser, sans, ne réussir à dire ou faire quoi que se soit.

Une nouvelle fois, les lèvres du Serpentard virent à la rencontre des miennes. Je devais reconnaître que c'étais une fois de plus agréable, mais la position dans laquelle, nous étions n'étais vraiment pas à mon goût. Alors plutôt que de prolonger le baiser comme je l'aurais voulu, je me débâtis pour le dégager de là, et une fois debout, je me tournais vers Collin et lui dis.


Désolé ... C'est... Enfin... Je ne crois pas que ça soit une bonne idée ...

Je baissais alors les yeux vers mes pieds puis me mis à réfléchir. Bien sûr, j'avais envie de continuer de l'embrasser, mais je n'avais nullement envie de me retrouver dans son lit, et surtout pas aussi vite et, pas comme ça, ce n'était absolument pas mon genre. Et si comme il le disait, il voulait que ça continue entre nous, il allait devoir le comprendre et, me laisser du temps. Une relation sincère et saine se construit avec du temps, de la confiance et de la patience et non sur un coup de tête.

Je crois en réalité que ça va beaucoup trop vite... Je ... Il faut que je te laisse.

J'ouvris alors la porte de la salle des Mimbletonia pour rejoindre mes camarades espérant qu'il ne serait pas trop ambitieux au point de venir me rechercher auprès d'eux. Tout en marchant vers mes collègue de maison, je frottais les plis de mon tee-shirt pour le défroisser et, me passait la main dans les cheveux pour les remettre en place. Bon sang, il m'avait donné chaud et, j'espérais que ça ne se verrais pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Sing for your love (ft. connor) |


Revenir en haut Aller en bas
 
Sing for your love (ft. connor)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GAMES, I LOVE GAMES~ ft. connor
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: hogwarts hogwarts hoggy warty hogwarts :: Rez-de-Chaussée :: La salle des Mimbletonias-
Sauter vers: