RSS
RSS



 

 
Sinsear
avatar
Adele Berry
Sinsear
ft. : Cole Mohr
Hiboux envoyés : 213
Entrée à Poudlard : 30/06/2016
Âge : 19
Année d'étude en cours: : ASPIC+1
Maison répartie : SINSEAR
Mornilles : 723
DC : ♥️ Gabrielle Elliott
Chocogrenouilles : 259
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageBeaufs d'Ecosse (Libre) | Lun 29 Aoû - 16:22


BEAUFS D’ECOSSE
(Entrée libre pour tous ceux qui apportent des merguez, saucisses ou bières)


Adele regardait avec satisfaction sa belle affiche (Une feuille à petit carreaux format A4 déchiré de son cahier et collé sur sa porte avec du scotch). Ce soir il s’occupait de sa vie sociale comme il se devait ! Il avait acheté un barbecue magique qui pouvait se transporter partout et faire cuire des saucisses à l’intérieur. De loin son meilleur investissement. Adele était en chaussette, avait un pantacourt gris, un t-shirt du tour de France (il n’était jamais allé en France et il se demandait bien comment il était entré en possession d’un telle merde) et avait sa belle casquette blanche où était écrit en lettre capitale noire « Association paroissiale du canton ».

« Je suis un artiste, sensible et raffiné » Non. Pas aujourd’hui. Aujourd’hui il était Adele le beauf, le bon gars du fin fond du trou de l’Ecosse qui allait être bête et faire des blagues aussi grasses que ses merguez.

Quelque part au fond de lui il avait honte. Il en avait vu passé pleins des gars classes, toujours bien habillé, petite chemise, petit parfum, petit cartable en cuir. Pourquoi est-ce qu’il avait hérité du rôle du crétin de la campagne ?

Normalement Temperance, sa bonne copine bavarde devait venir le soutenir dans sa déchéance sociale. Pourvu qu’elle est bien compris le thème de la soirée et qu’elle vienne en tongs et chaussettes !

Il avait surtout honte pour un détail. ET SI la jolie Chenye Viungo le voyait ainsi accoutré ? Elle qui n’aimait que poésie et grands auteurs. Et bagarre, oui, certes. Peu importe. Il n’était pas assez malin pour préserver sa dignité plus longtemps.

Il avait rangé sa chambre, son lit ferait office de canapé et il avait acheté des baguettes de pain pour faire des sandwichs. Il avait allumé son barbecue et commençait à faire griller des saucisses en buvant de la bière. Il se mit à chanter tout seul une chanson grivoise, déjà hilare.

AH MAIS IL ESPÉRAIT BIEN ÊTRE REJOINT PAR SES COPAINS !
Revenir en haut Aller en bas
Ceart
avatar
Chenye Viungo
Ceart
ft. : Malaika Firth
Hiboux envoyés : 101
Entrée à Poudlard : 02/07/2016
Année d'étude en cours: : Première année
Maison répartie : St-Barnaby
Mornilles : 237
Chocogrenouilles : 75
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Beaufs d'Ecosse (Libre) | Lun 29 Aoû - 17:00


LA POESIE DES BEAUFS:
 

Eh Berry, et si on allait danser...
Laisse tomber, ça c'était vraiment nul à chier.
J'ai acheté quelques bières qu'on pourrait partager,
Je sais qu'il n'y en a qu'une mais j'ai apporté une paille
Le temps que je suis avec toi, il y a pas grand chose qui ne m'aille.
Tu voudrais peut-être lire un peu de Baudelaire sur la plage ?
Ou même si tu le souhaites me frapper dans le visage.
On pourrait faire tout et n'importe quoi en fait,
Tu sais j'ai pas envie de te prendre la tête,
Mais sors avec moi et je te ferais ta f-

Fin. Chen ne s'était pas lissée les cheveux. Ils étaient bien bouclés. Adele les trouverait sûrement bien bouclés. Elle était plus naturelle que jamais. pas de rouge à lèvres. Pas de mascara. Juste elle. On aurait dit qu'elle venait de se lever. Dans son débardeur trop grand. Dans son mini-short. Elle avait une bière à la main. Une paille dans les cheveux. Une main tremblante. Qui se posa sur une poignée. Elle connaissait bien cette poignée. Elle la tourna. L'ouvrit. Sourit à un garçon aussi bien sapé qu'elle.

Affairé à un barbecue. Une saucisse et une bière. Leur soirée allait être géniale. Elle laissa la porte entrouverte. Elle prévoyait de l'emmener. Elle décrocha la paille de ces cheveux; Fit face à Adele. Déposa la paille. Entre son nez et sa lèvre supérieure. Sourit à cette vision.

« Je crois qu'on a eu la même idée. »

Elle dégaina sa bière. La posa non loin du barbecue. Gratifia le garçon d'une tape dans le dos. Avant de le pousser d'un coup de coude. Pas pour le tabasser mortellement. Non. Pour prendre sa place près du barbecue. C'était une affaire de bonhomme. Elle effleura vaguement de ses lèvres son épaule. Qu'elle avait frappé. Sûrement un peu trop violente. Elle allait tout faire cramer. Pas grave. Elle pouvait emmener Adele au restaurant. Il aimait les restaurants. Et le tour de France. Apparemment. Peut-être qu'un jour ils pourraient aller le voir. En France.

« Si je fais tout brûler je t'autorise à griller ma tête sur ce barbecue. » Rigola doucement. Il ne le ferait jamais.

Elle ne se rappelait que d'un barbecue. Le soleil. Qui chauffait intensément sa peau. L'été. En Afrique. L'Ecosse était monotone. Grisante. Insipide. Etrangement rassurante. Elle passa un bras autour d'Adele. Retourna les saucisses de l'autre.

« Tu me diras quel goût a ma sève. » Puis elle décrocha une saucisse à moitié cuite. L'enfourna dans le trou béant. Qui lui servait de bouche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oswald Alexandre Gold
ft. : Evan Peters
Hiboux envoyés : 15
Entrée à Poudlard : 22/07/2016
Âge : 21
Année d'étude en cours: : Premiere année
Maison répartie : St Barnaby
Mornilles : 47
DC : James Hunter
Chocogrenouilles : 7
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Beaufs d'Ecosse (Libre) | Mer 31 Aoû - 12:16


Les cheveux en bataille, des chaussettes trouées, de vieilles tongs, un tee shirt trop petit pour lui une casquette et un short. Voilà comment était habillé Oswald, soupirant en se regardant dans une glace, ridicule, il était ridicule dans cet accoutrement de moldu, lui qui accordait tant d'importance aux apparences et que diraient ses parents s'il le voyait ainsi accoutrer ? Bon, respirer, expirer, tout va bien se passer, il se rendait à une soirée nommé "Beaufs d’Écosse", l'organisateur était Adele Berry, ce stupide paysan sans importance aux yeux d'Oswald, mais peut-être obtiendrait-il des informations ou secrèts croustillant sur les autres élèves. Et si ce n'était pas le cas alors il aurait juste perdu son temps avec la plèbe...

Il embrassa une photo de Bellatrix avant de prendre un bac de bière et de se rendre en direction du dortoir des garçons, mais au fait pourquoi les gens aimaient faire la fête ? Ne voyait t'-il pas que la vie se moquait d'eux ? Était-il le seul a savoir que la vie était injuste, où peut-être que les gens le savaient mais qu'il s'en fichait et préférait s'amuser... Réfléchissant a la question, il sortit de ces pensées lorsqu'il arriva à sa destination. Il décida d'enfiler le masque du garçon gentil mais timide

Sa-Salut c'est bien ici la fête ? J'ai ramené quelque bière...

_________________
You can't wake up, this is not a dream.You're part of a machine, you are not a human being with your face all made up, living on a screen, low on self-esteem. . So you run on gasoline.
Revenir en haut Aller en bas
 
Beaufs d'Ecosse (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: St-Barnaby :: Deuxième étage :: Dortoir des garçons-
Sauter vers: