RSS
RSS



 

 
galérien
avatar
Drystan Wojciech
galérien
ft. : Jamie Campbell Bower
Hiboux envoyés : 651
Entrée à Poudlard : 23/03/2016
Année d'étude en cours: : ~
Maison répartie : ancien Serpy
Mornilles : 1652
DC : ☠️ Clover Montgomery
☠️ Ludo Hastings
☠️ Sara Rivers
☠️ Elyssa Marchand
Chocogrenouilles : 860
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageNEVER GEUNNA GIVE YOU UP (fini ToT) | Dim 7 Aoû - 4:14


Spoiler:
 

Il y avait un certain nombre de choses en lesquelles Drystan croyait.

Il croyait que les étoiles dans le ciel étaient des divinités, qui ensemble formaient un grand Tout qu’il appelait l’Univers. Il pensait que toutes les choses, du mouvement à la fois spectaculairement lent et infiniment rapide des planètes, à la trajectoire d’un grain de sable poussé par le vent dans le désert, était l’oeuvre du Destin. Il croyait qu’il était l’une des réincarnations de Kurt Cobain, son moldu célèbre préféré —à présent l’une des étoiles dans le ciel. Il croyait que, comme ce dernier, il n’atteindrait jamais l’âge de trente ans. Mais plus que tout, il croyait dur comme fer que le Destin l’avait envoyé rencontrer Adele, parce que celui-ci le mènerait à la femme qu’il avait toujours su qu’un jour il épouserait.

La Fille Allongée Par Terre était la serveuse, était Aglae. Il était le seul à savoir. Ils partageaient un secret.

Drystan prit congé de ses camarades.
Il s’installa au bar, bar derrière lequel Aglae s’affairait aux activités de son double nocturne. Professeur de potions le jour, barmaid dans un bar bizarre la nuit. Si Drystan avait toujours eu le sentiment que la jeune femme était bien plus surprenante que ce que son masque de petite fille sage laissait paraitre, il n’avait certainement pas imaginé la retrouver un jour dans un lieu si dépravé.

Jetant des coups d’oeil furtifs par dessus la carte, observant le plus discrètement possible l’élue de son coeur, il fit mine de parcourir la liste des boissons. Il était bien tenté par le cocktail à la fraise, mais quelque chose lui disait qu’Aglae ne le jugerait pas très viril.

Il interpella l'un des serveurs et lui commanda avec assurance un verre de son meilleur scotch, comme s’il faisait ça tous les jours.

En attendant sa commande, il se rapprocha du comptoir, se rapprocha d’Aglae. Il sentit son coeur battre des ailes comme s’il s’était agit d’un vif d’or, léger comme une plume, battant à une allure folle.

« Je vous préfère sans la frange. » Il se permit un geste en direction de la jeune sorcière, replaçant délicatement une mèche de ses cheveux en bataille derrière son oreille. « Au moins comme ça on voit vos yeux. »

_________________
liste des RP links bio        LIVE FAST ~ DIE YOUNG.
                                                         And leave a good looking corpse.


Dernière édition par Drystan Wojciech le Mar 13 Sep - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Professeur
avatar
Aglae Nutcombe
Professeur
ft. : Lily Collins
Hiboux envoyés : 71
Entrée à Poudlard : 12/04/2016
Année d'étude en cours: : Professeur merveilleuse
Maison répartie : Ex-Serdaigle
Mornilles : 216
DC : ♛ Winifred Hopkins
♛ Edward Lupin
♛ Ennis Lufkins
♛ Pollux Hevelius
♛ Hanae Oshima
♛ Harold Park
♛ Arth Wenlock
Chocogrenouilles : 61
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: NEVER GEUNNA GIVE YOU UP (fini ToT) | Lun 15 Aoû - 12:28


Bien installée derrière le comptoir, Aglae profitait de accalmie de la journée pour nettoyer un peu avant de retourner une heure ou deux dans son labo avant, cette fois-ci, de quitter pour retrouver les murs de Poudlard.  Concilier sa vie de propriétaire du Bloody Ghoul et celle de professeure n’était pas de tout repos et à vrai dire, elle aurait dû depuis bien longtemps vendre son bar à quelqu’un d’autre, mais vraiment, le coeur n’y était pas.  Ce bar avait été le bébé de Phil et d’elle, aussi étrange duo qu’ils avaient pu être ici.  Ici, tout prenait un autre sens aux yeux de l’écossaise, ici elle laissait allez cette facette d’elle un peu gore que peu de gens avait eu l’occasion de voir et elle aimait ça.  Grâce au Bloody Ghoul, elle était une femme entière.

Continuant de ranger à coup de baguette les verres propres alors que ceux-ci s’envolait docilement prendre place sous le comptoir Aglae écoutait d’une oreille distraite les conversations de son bar.  Les pêcheurs les plus trash avaient élue domicile à son comptoir et se partageaient des histoires cauchemardesques - au plus grand bonheur de la brunette - le groupe d’étudiants au fond étaient digne d’un groupe d’étudiant et Wojciech venait tout juste de se commander un verre de scotch.  Bref, rien d’anormal dans le monde du BG.

Seulement, sur le coup, elle n’avait pas réalisé que son étudiant viendrait s’installer au comptoir, tout juste derrière elle à la regarder avec… elle ne savait pas trop quoi.  Pour le coup, elle sursauta légèrement lorsque la voix du blond s’éleva à quelque centimètre d’elle et se figea littéralement lorsque les doigts du jeune homme rencontrèrent ses cheveux.

« Je vous préfère sans la frange. Au moins comme ça on voit vos yeux. »

Se reculant, elle replaça elle-même le reste de ses cheveux derrière son oreille en lançant un regard mi-étonné mi-choqué à son élève.  Certes, elle avait toujours été amical avec ses étudiants et oui, peut-être l’était-elle trop parfois, mais jamais encore un de ses élèves n’avaient osé être si ouvertement dépla-...

Et les fils se connectèrent dans l’esprit de l’ancienne Serdaigle.  Frange, hors des yeux… la soirée dans les cachots, la soirée où elle avait autant abuser qu’un adolescent de 17 ans, la soirée où elle s’était littéralement endormi au sol et où elle s’était retrouvé de bon matin dans les bras du blond.  Vraiment, une soirée peu glorieuse qu’elle avait laissé de côté bien loin dans sa mémoire pour son propre bien-être.  Elle avait espéré que Drystan n’en fasse pas un cas, qu’il oublie tout lui aussi, mais à la vue du jeune homme à son comptoir, elle doutait fort que c’était le cas.

Que faire?  La jouer “cool tu dis de la merde”, la jouer sérieuse et le réprimander de draguer un professeur sans scrupule?  Aglae ne savait pas sur quel pied danser, mais elle avait un sentiment certain, peu importe comment elle choisissait d’aborder la chose, quelqu’un allait finir triste de de mauvaise humeur sa soirée.

«Moi j’préfère quand tu te fais des nattes, mais tu vois, quand même je ne vais pas jusqu’à te jouer dans les cheveux et t’en faire pour prouver mon point.» lança t’elle d’un ton badin.

Oui, elle avait décider de la jouer subtile.  Oui, elle avait décidé d’ignorer les sous-entendu du serpentard.  Oui, elle avait agit lâchement, mais qui vraiment voudrait confronter le jeune blond dans ce genre de situation?  Elle le savait sensible, elle le savait gentil mais impulsif, bref… elle savait qu’il n’était jamais bon de jouer avec le coeur de Drystan Wojciech.

HRP:
 

_________________



Nutcombe



♛ Winifred ♛ Edward ♛ Ennis ♛ Pollux ♛ Aglae ♛ Hanae ♛
 ↠ Tous les RP de Felice Felicis ↞ 
Revenir en haut Aller en bas
galérien
avatar
Drystan Wojciech
galérien
ft. : Jamie Campbell Bower
Hiboux envoyés : 651
Entrée à Poudlard : 23/03/2016
Année d'étude en cours: : ~
Maison répartie : ancien Serpy
Mornilles : 1652
DC : ☠️ Clover Montgomery
☠️ Ludo Hastings
☠️ Sara Rivers
☠️ Elyssa Marchand
Chocogrenouilles : 860
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: NEVER GEUNNA GIVE YOU UP (fini ToT) | Mer 17 Aoû - 6:02


Un petit soupir de déception franchit les lèvres de Drystan lorsque les doux cheveux d’Aglae glissèrent hors de son emprise, laissant ses doigts ne serrer que le vide.

Il observa la sorcière replacer elle-même sa mèche derrière son oreille, non sans une certaine envie dans le regard.
Pour autant, il ne lui en voulait pas. A sa décharge, il est vrai que rien n’avait laissé présager son geste, et Aglae était probablement timide, pudique, ou simplement surprise par son soudain élan d’intimité.
Et puis la dernière fois qu'il avait touché les cheveux d'une fille, il s'était pris un coup de poing dans les côtes. Le fait que la jeune femme ne le frappe était déjà une petite victoire en soi.
En tous les cas, il allait devoir avancer à pas de loup pour ne pas effaroucher la belle Nutcombe davantage.

« Des tresses, des dreads, une afro… vous pouvez me faire tout ce que vous voulez, de toute façon tout me va ! »

Il lui lança un sourire franc et rieur. Drystan savait qu’il pouvait plaisanter avec Aglae. Il le savait, depuis qu’ils avaient passé une nuit côte à côte à regarder le plafond du cachot de Magie Noire, tout en se racontant des blagues affreusement sales. Un curieux mélange d’hilarité et de la sensation d’avoir son coeur au bord des lèvres. Il n'échangerait pas pour tout l'or du monde ce souvenir flou, obscur, trébuchant comme une vieille diapositive moldue.
Ils avaient fait plus que ça, il le savait. Il avaient parlé à coeur ouvert et philosophé sur le monde comme seules deux âmes soeur pouvaient le faire. L'alcool avait fendu la coquille de la bienséance, percé la bulle de ce qui était correct de dire ou de faire en société, pour laisser leurs coeurs s'exprimer. Il avaient fait parler leurs propres réalités, et ce genre de conversation relevait d'un niveau d'intimité autrement plus profond que de se toucher les cheveux.

Aglae et lui avaient un lien spécial, Drystan le savait. Jamais dans sa vie il n'avait été aussi sûr d'une chose que la certitude que leurs destins étaient croisés et ne feraient bientôt plus qu'un.

Plus il la regardait, plus cette conviction s'ancrait profondément en lui. Il le savait, en partie grâce aux conclusions logiques qu'il avait pu tirer de leur expérience, en partie grâce à cette sensation familière qu'il ressentait au niveau du bas ventre —certains l'auraient comparée à des papillons battant des ailes. Dans son cas c'était plus comme une boule de chaleur en expansion dans son corps qui irradiait jusque dans sa poitrine et qui emplissait son coeur d'adrénaline, le gonflait et le faisait battre comme un fou, jusqu'à ce qu'il soit presque trop grand pour tenir à l'intérieur de lui.

Comment pourrait-il se tromper, quand il ne s'était jamais senti plus réel qu'à cet instant ?

« Miss Nutcombe, » ses doigts tremblaient légèrement autour de son verre. « Vous croyez au destin ? »

_________________
liste des RP links bio        LIVE FAST ~ DIE YOUNG.
                                                         And leave a good looking corpse.
Revenir en haut Aller en bas
Professeur
avatar
Aglae Nutcombe
Professeur
ft. : Lily Collins
Hiboux envoyés : 71
Entrée à Poudlard : 12/04/2016
Année d'étude en cours: : Professeur merveilleuse
Maison répartie : Ex-Serdaigle
Mornilles : 216
DC : ♛ Winifred Hopkins
♛ Edward Lupin
♛ Ennis Lufkins
♛ Pollux Hevelius
♛ Hanae Oshima
♛ Harold Park
♛ Arth Wenlock
Chocogrenouilles : 61
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: NEVER GEUNNA GIVE YOU UP (fini ToT) | Dim 28 Aoû - 12:21


« Des tresses, des dreads, une afro… vous pouvez me faire tout ce que vous voulez, de toute façon tout me va ! »

La réponse de Dry lui arracha un mince sourire, mais certainement pas autant qu’il ne l’aurait voulu, et certainement pas représentatif ce l’embarras qui grandissait en elle.  Elle avait un feeling, un très mauvais feeling.  Alors qu’elle continuait de ranger son comptoir - qui était maintenant déjà dix fois plus propre qu’il ne l’avait jamais été - elle pouvait presque entendre les méninges de Drystan travailler à toute allure alors qu’il la fixait.

Un long silence persistait alors qu’Aglae n’avait qu’une seule envie, retourner à son laboratoire.  Aujourd’hui c’était sa journée de congé, sa journée où elle n’avait pas a être Miss Nutcombe qui prend soins de ses étudiants et les guides, aujourd’hui était la journée dans le mois ou Aglae pouvait être Aglae à 100%, avec ses folies, ses inventions sans queue ni tête où elle-

« Miss Nutcombe, vous croyez au destin vous?»

Et c’était partie.  Bye bye Aglae, bonjour Miss Nutcombe.

L’anglaise du retenir un soupire, mi-exaspéré, mi… bref.  Elle n’était finalement plus de si bonne humeur que ça, elle sentait lentement le jeune serpentard se préparer le terrain pour une conversation qu’elle n’avait pas envie d’avoir.  Merlin, sa seule journée de conger.

Dans un soupire, elle leva les yeux, plantant son regard émeraude dans celui de son étudiant, elle secouda négativement la tête:

«Non.»

Il n’y avait rien d’autre à dire, pas de flafla à ajouter.  Elle n’y croyait pas à ces balivernes, déjà qu’on la forçait à croire aux prophéties et aux dons divinatoirs, c’était déjà trop pour elle.  Les centaures et leur destin, ils pouvaient se le garder vraiment.

Légèrement nerveuse, elle lança un Accio sur la bouteil de Whisky a quelques mètre d’elle et s’en servit un verre.

_________________



Nutcombe



♛ Winifred ♛ Edward ♛ Ennis ♛ Pollux ♛ Aglae ♛ Hanae ♛
 ↠ Tous les RP de Felice Felicis ↞ 
Revenir en haut Aller en bas
galérien
avatar
Drystan Wojciech
galérien
ft. : Jamie Campbell Bower
Hiboux envoyés : 651
Entrée à Poudlard : 23/03/2016
Année d'étude en cours: : ~
Maison répartie : ancien Serpy
Mornilles : 1652
DC : ☠️ Clover Montgomery
☠️ Ludo Hastings
☠️ Sara Rivers
☠️ Elyssa Marchand
Chocogrenouilles : 860
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: NEVER GEUNNA GIVE YOU UP (fini ToT) | Dim 28 Aoû - 13:18


« Non. »

L’amour de sa vie ne croyait pas au Destin. Il pourrait sûrement s’y faire. Lui-même cesserait d’y croire si c’était ce qu’il fallait pour conquérir le coeur de la belle Aglae. En bon Serpentard qu’il était, Drystan était prêt à tout pour arriver à ses fins, même renoncer à ses propres convictions.

Avide, il détaillait les moindres faits et gestes de la sorcière. Le tiroir dans lequel elle s’affairait depuis dix bonnes minutes, ses cheveux en bataille qu’il n’avait pas eu le droit d’arranger, ses doigts un peu plus serrés que la normale autour de son verre, touts comme ceux de Drystan.

Est-ce qu’elle aussi elle ressentait l’électricité dans l’air ? Est-ce qu’elle aussi avait sur le coeur des mots qu’elle ne pouvait pas dire ?

Il ne pouvait pas lui en vouloir d’être nerveuse. Il lui pardonnait tout. Il pouvait bien être courageux pour deux.

« Moi, j’y crois. D’ailleurs, je vous ai menti. »

D’un geste du menton, il désigna le bouquet de fleurs estropiées qui agonisait sur le comptoir.

« En fait, je ne les ai pas apportées pour vous. Elles étaient pour ce pervers d’Adele Berry —enfin, si c’est vraiment son nom. C’est quand même pratique un prénom mixte pour se faire passer pour une fille ! On peut s’attendre à tout avec ces perv— bref. »

Il réalisa que ce n’était pas du tout dans la direction qu’il voulait aller —Aglae n’avait pas besoin de savoir qu’il avait un rendez-vous galant avec un jeune homme— et se reprit.

« Aujourd’hui je pensais rencontrer une fille mystérieuse, et grâce a ce malentendu, je retrouve LA fille mystérieuse. Franchement, c'est pas un signe, ça ??»

Il planta dans celui de la jeune femme, un regard ne trahissant l’ombre d’une hésitation. Il serrait à présent son verre à s'en blanchir les jointures, et il se sentait légèrement trembler sur sa chaise, mais ce n'était plus par nervosité. Il était bien trop heureux de pouvoir enfin dire ce qu'il avait sur le coeur, de se parler entre adultes. Il sentait qu'ils étaient déjà en train de dépasser leur relation élève/enseignante, et il ne savait même pas comment il arrivait à tenir en place, survolté comme il l'était tout à coup.

« Je ne vais pas insulter votre intelligence, je sais que vous savez à quoi je fais allusion. » Il sourit. « Mais ne vous inquiétez pas, j’emporterai notre secret dans ma tombe ! »

_________________
liste des RP links bio        LIVE FAST ~ DIE YOUNG.
                                                         And leave a good looking corpse.
Revenir en haut Aller en bas
Professeur
avatar
Aglae Nutcombe
Professeur
ft. : Lily Collins
Hiboux envoyés : 71
Entrée à Poudlard : 12/04/2016
Année d'étude en cours: : Professeur merveilleuse
Maison répartie : Ex-Serdaigle
Mornilles : 216
DC : ♛ Winifred Hopkins
♛ Edward Lupin
♛ Ennis Lufkins
♛ Pollux Hevelius
♛ Hanae Oshima
♛ Harold Park
♛ Arth Wenlock
Chocogrenouilles : 61
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: NEVER GEUNNA GIVE YOU UP (fini ToT) | Mar 13 Sep - 11:23


HRP:
 

La posture d’Aglae criait à la fermeture d’esprit.

Elle n’avait pas envie de vivre ce moment.

Appuyer sur le comptoir du fond, derrière le principal où ils servaient leur client, les bras croisé et les sourcils légèrement froncé, la jeune professeur écoutait ce que son étudiant racontait sans grande volonté.

Pourquoi devait-il tant s’acharner?

En d’autre circonstance elle aurait certainement rit de la situation.  Imaginer Drystan partir avec son bouquet de fleur à la rencontre d’une belle brune prénommé Adele - qui n’était nul autre finalement que l’ancien serdaigle - était définitivement une histoire tordante à laquelle elle aurait certainement rit au éclat (voir même d’ici quelques jours lorsqu’elle raconterait l’histoire à Evelynn, elles en riraient ensemble), mais pour l’instant elle était plus que sérieuse.  Peut-être même plus qu’elle n’aurait voulu l’être… mais sincèrement, il était hors de question qu’elle donne plus d’espoir au pauvre serpentard.

« Aujourd’hui je pensais rencontrer une fille mystérieuse, et grâce a ce malentendu, je retrouve LA fille mystérieuse. Franchement, c'est pas un signe, ça ??»

Son regard ancré dans celui du blond, elle ne riait pas.

« Je ne vais pas insulter votre intelligence, je sais que vous savez à quoi je fais allusion. Mais ne vous inquiétez pas, j’emporterai notre secret dans ma tombe ! »

Elle laisse quelques secondes s’écouler, ne bougeant pas, ne parlant pas, analysant lentement le meilleur approche parmis toutes les mauvaises approches possible.  Évidemment, il n’y en avait aucune de bonne.  Évidemment, on ne vous apprenait pas comment ne pas briser le coeur de votre étudiant de 17 ans tombé fou en amour avec vous dans une soirée interdite dans les sous-sols de l’école alors qu’il avait romancé une scène dont vous n’aviez définitivement pas le même souvenir.

Évidemment non, pas de phrases toutes faites dans les manuels pour répondre à ça - et entre vous et elle, McGonnagall aurait certainement hurlée si elle avait vu ce genre de phrases où que ce soit!

Se passant nerveusement la main dans les cheveux pour les dégager de son visage, Aglae pris une longue inspiration, se décollant du comptoir sur lequel elle avait été jusqu’à présent installé, elle reprit les fleurs qui trainait sur le comptoir à côté du blond, les déposa en face de lui, cherchant son regard, et commença doucement:

«Drystan, je crois que tu mélanges les faits et ce que tu veux qu’ils soient… tes désirs et ce qui s’est réellement passé.  Parce que oui, nous avons bien discuter de trucs farfelues durant cette soirée, je ne m’en cacherai pas, je suis un être humain, je suis capable d’avoir des discussions autre que scolaire avec des plus jeunes que moi, comme tu as démontrer que tu pouvais toi aussi paraître parfois plus mature que tu ne l’es réellement.  Mais vraiment, il n’y avait rien de romantique à cette soirée, rien de magique à mes yeux si ce n’est un étudiant ayant un peu trop abuser des boissons et autres...» Elle marqua une pause hésitant à continuer, puis, faute de pouvoir arrêter de la sorte, soupira «Il faut que tu arrêtes de m’idéaliser comme la femme parfaite et accessible.  Drystan, je ne suis pas accessible et je ne suis pas parfaite, bien loin de la.  Je suis ton professeur et, bien que tu sois brillant, gentil et une tonne d’autres choses.  Je ne suis pas tombé pour toi.  J’imagine que c’est ma faute, j’aurais du voir ce jour venir et ajuster mon comportement en voyant tes regards amouraché, mais je ne l’ai pas fait. J’osais croire que les choses se placeraient d’elles-même.»

Aglae haussa les épaules et s’arrêta.  Le reste, il n’avait pas besoin de savoir.

_________________



Nutcombe



♛ Winifred ♛ Edward ♛ Ennis ♛ Pollux ♛ Aglae ♛ Hanae ♛
 ↠ Tous les RP de Felice Felicis ↞ 
Revenir en haut Aller en bas
galérien
avatar
Drystan Wojciech
galérien
ft. : Jamie Campbell Bower
Hiboux envoyés : 651
Entrée à Poudlard : 23/03/2016
Année d'étude en cours: : ~
Maison répartie : ancien Serpy
Mornilles : 1652
DC : ☠️ Clover Montgomery
☠️ Ludo Hastings
☠️ Sara Rivers
☠️ Elyssa Marchand
Chocogrenouilles : 860
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: NEVER GEUNNA GIVE YOU UP (fini ToT) | Mar 13 Sep - 16:37


Step 1 - Denial.

« Drystan, je crois que tu mélanges les faits et ce que tu veux qu’ils soient. »

Il ne mélangeait rien. Pour lui tout était limpide. Rien ne lui avait jamais paru aussi simple, aussi intuitif. Il y avait quelque chose de spécial entre eux. Quelque chose de pur et de fort, et de précieux. Quelque chose qui ne craignait ni l’âge ni les conventions sociales. Ils étaient bien au dessus de tout ça, tous les deux.

La tête légèrement penchée alors qu’il fixait la jeune femme avec intensité, Drystan avait le sourire au coin des lèvres. Ses commissures tiquaient fébrilement.

Aglae avait tort. Elle se voilait la face. C’était une réaction compréhensible, presque logique, de vouloir se protéger, protéger son coeur, sa réputation et son emploi —si cela venait à se savoir, leur relation, il ne donnait pas cher de son poste d’enseignante— mais elle avait tort, car il y avait des choses bien plus importantes que ce que l’on pouvait penser de vous dans la vie. Des choses que le Destin met sur votre route, une seule fois dans votre vie, des opportunités qu’il faut saisir sous peine de les voir mourir à jamais en ne laissant derrière elles que des regrets.
Il avait raison, elle avait tort.

Step 2 - Anger.

« Mais vraiment, il n’y avait rien de romantique à cette soirée, rien de magique à mes yeux —»

Comment pouvait-on se tromper à ce point ?

Le coeur de Drystan se contracta violemment. Une boule se forma dans sa gorge.

Il ne savait plus qui l’avait dupé. Était-ce elle, avec sa beauté ensorceleuse et sa fausse innocence ? Ou bien lui même avec son putain de romantisme exacerbé ??

Son regard vrilla les fleurs qu’elle avait posées sur le comptoir, pour éviter celui d’Aglae. Ces stupides, connes de fleurs à moitié pulvérisée, comme son coeur à cet instant précis.

Les dents serrées, le regard obstinément fixé sur ce bouquet de malheur, il ne pipait mot. Ses ongles s’enfonçaient dans sa peau à travers son jean.

«  J’imagine que c’est ma faute, j’aurais du voir ce jour venir et ajuster mon comportement en voyant tes regards amouraché, mais je ne l’ai pas fait. J’osais croire que les choses se placeraient d’elles-même. »

Oui, c’était sa faute, entièrement sa faute. Pour l’avoir laissé croire qu’il y avait quelque chose entre eux, non, pour ne pas voir qu’il y avait bel et bien quelque chose entre eux.
Il avait envie de hurler. Mais surtout, il avait horriblement conscience de la présence des autres personnes dans le bar —Adele, James… Pan— et la dernière chose qu’il voulait, c’était ajouter le scandale à l’humiliation.

Calme-toi, Wojciech. Respire.

Step 3 - Bargaining.

Il osa finalement lever le regard. Elle était insolemment belle et soudain, il ne savait plus s’il la désirait ou s’il la haïssait.

« Miss Nutcombe… Aglae. Je ne suis pas fou, je sais quelque chose est né entre nous ce soir là. »

Il avait à peine desserré les dents, et sa voix sortait faible et rauque. D’abord, parce que ce n’était certainement pas le genre de conversation qu’il fallait que quelqu’un entende, et surtout, parce qu’il n’était pas certain qu’il n’allait pas se mettre à crier s’il ne se contrôlait pas.

« Peut-être que vous n’êtes pas prête à le voir… mais je sens, je sais qu’il y a une raison pour que le Destin nous ait fait nous trouver à cette fête, et encore aujourd’hui. Je sais bien que je suis encore votre élève, mais vous l’avez dit vous-même, je suis mature ! L’année prochaine je ne serai plus à l’école, il n’y aura rien pour nous séparer. Je vous en prie Aglae, laissez-moi un an, juste un an et je vous promets que je saurais vous prouver que j’ai raison ! »

Son coeur s’emballait, au même rythme que ses paroles qu’il ne pouvait plus contenir, maintenant qu’elles avaient enfin la possibilité de s’échapper. Il avait attendu ce moment si longtemps. Non. Il était hors de question qu’il abandonne si facilement.

Ses yeux étaient humides de larmes. Il s’empressa de cligner des paupières pour les chasser. Non, il ne devait pas pleurer. Il ne voulait surtout pas de cette réaction de gamin, pas quand il voulait convaincre Aglae de le voir comme un adulte, comme un homme.

« Donnez-moi une chance, juste une chance, je sais que vous allez finir par me voir différemment. Qu’est-ce que vous avez à perdre après tout ? Laissez moi vous inviter à dîner ! A boire un verre ? … un café ? »

Il fallait qu’il se rende à l’evidence : il était en train de perdre le contrôle. Il perdait la bataille.

Step 4 - Depression.

Cela aurait dû être le dernier de ses soucis, et pourtant il sentait que le monde entier le jugeait. Aglae, le Destin, les étudiants, le bouquet de bleuets. Il se sentait transpercé par mille regards aiguisés qui semblaient capable de voir à travers son âme. Et à cet instant précis, ça devait être un beau bordel là dedans.

Jonché des bris de son coeur qui semblait avoir éclaté dans sa poitrine, et de l’épave de sa fierté fracassée.

Il essuya brièvement une larme rebelle d’un revers de main. Il ne voulait plus regarder Aglae —plus jamais— et il ne voulait certainement pas qu’elle le voit dans cet état. Ni elle, ni personne.

Il agrippa le bouquet déjà suffisamment maltraité, et sans un regard, ni en arrière, ni en avant, ignorant absolument tout le monde autour de lui, faisant tomber son tabouret à la renverse, il fonça tête baissée hors du bar.

La pluie de novembre lui coula dans la nuque. Bientôt les gouttes de pluie se mélangèrent à ses larmes, alors qu’il errait sans but dans les ruelles de ce foutu village, dans ce foutu pays, dans cette foutue journée.

Il jeta les fleurs de toutes ses forces contre un mur, puis il les piétina, les assena d’un coup de pied final.

Le Destin et Aglae s'étaient foutu de sa gueule. Eh bien fuck le Destin, fuck Aglae. Il allait suivre son propre chemin.

Step 5 - Acceptance.

_________________
liste des RP links bio        LIVE FAST ~ DIE YOUNG.
                                                         And leave a good looking corpse.
Revenir en haut Aller en bas
 
NEVER GEUNNA GIVE YOU UP (fini ToT)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: St-Barnaby :: Stornoway :: The Bloody Ghoul-
Sauter vers: