RSS
RSS



 

 :: hogwarts hogwarts hoggy warty hogwarts :: Rez-de-Chaussée :: Antichambre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire à dormir debout

avatar
ft. : Lydia Graham
Hiboux envoyés : 100
Entrée à Poudlard : 23/04/2016
Année d'étude en cours: : 6ème
Maison répartie : Poufsouffle
Mornilles : 301
DC : ♥ Dame GRise
♥ Olivia Parker
♥ Leo Purple Lockhart



Chocogrenouilles : 168
Voir le profil de l'utilisateur




Juniper Andrews
Poufsouffle
Lun 1 Aoû - 11:06
Le château était calme, froid, silencieux. Il devait être trois heures du matin, ou plutôt quatre heures. C’était l’heure grise, l’heure néant où les oiseaux de nuit étaient enfin couchés et où les plus matinaux n’étaient pas encore levés. Quatre heures du matin, l’heure morte où tous étaient calés au fond de leur lit, confortablement bercés par les bras de Morphée.

Tous, sauf une.

D’un oeil morne, June observait sans le voir le long corridor de pierre grises où elle se trouvait. Celui-ci s’étirait, serpentin, avant d’être engloutit par la noirceur nocturne, à peine crevée par quelques chandelles à la flamme ténue et vacillante qui flottaient incertaines dans les airs. Rien ne bougeait, rien de bruissait. Sauf peut-être le tableau, au fond à droite, qui représentait un homme barbu et obèse qui ronflait doucement et marmonnait dans son sommeil.

La jeune poufsouffle s’engagea dans les ténèbres d’un pas décidé. Elle devait absolument prévenir les elfs de maison avant qu’il ne soit trop tard. Mâchonnant une mèche de cheveux, elle se demandait quel était la meilleure tactique à emprunter pour atteindre son but. Elle avait déjà parcouru une bonne partie du château, avant de se retrouver quelque part au premier étage, confronté à une épreuve terrible et insurmontable : tous les murs du château étaient désormais fait en fromage! Classique! Elle sentit la panique l’envahir, son cœur s’affoler, ses yeux rouler dans leur orbite, ses mains se mettre à trembler. Tous ses efforts pour en arriver là? Le sort des elfs de maison reposait entièrement sur elle et voilà qu’elle se retrouvait coincé dans un géant château-guyère aussi alléchant qu’odorant.

« OPM AIDEZ-MOI!»


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ft. : Annasophia Robb
Hiboux envoyés : 382
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Âge : 16
Année d'étude en cours: : Cinquième
Maison répartie : Gryffindor
Mornilles : 1016
DC : Riri-jolie. <3
Chocogrenouilles : 376
Voir le profil de l'utilisateur




Pan Young
Gryffondor
Jeu 4 Aoû - 18:08
Dans sa chambre commune, Pan n'arrivait pas à dormir. Il n'y avait rien à faire, elle avait beau se retourner et se retourner encore, pas moyen. Elle avait beau jeter des petites chaussettes roulées en boule sur ses voisines, aucune n'était décidée à se réveiller pour lui tenir compagnie (et pourtant, Wiwi était batteuse, elle aurait pu avoir des réflexes et lui renvoyer non ? Ces joueurs de Querdbitch alors).

Et où allait-on lorsque sa chambre ne convenait pas assez pour dormir ? Dans l'antichambre bien sûr ! Une ampoule fit "ding !" au-dessus de sa tête (Pan avait allumée sa petite lumière). La demi-vélane envoya valser une blondinette de mèche folle en arrière et se précipita vers les escaliers pour se cogner l'orteil contre la valise de Wiwi (au fond c'était juste un simple retour des choses après les chaussettes roulées) et sautiller sur les marches, pour finir sa course allongée sur le ventre - au moins s'il y avait de la poussière, Pan était à l’affût.

L'anglaise se releva, et courut jusqu'aux escaliers pour s'asseoir sur la rampe et espérer glisser dessus jusqu'en bas - puis se rendre compte que les escaliers sont fourbes et qu'ils veulent ton mal, te forçant à te mettre en cochon pendu pour survivre au vide infâme qui te hante (il fallait qu'elle appelle Nana pour les repeindre, ceux-là aussi !). Comble du comble, le rez-de-chaussée se trouvait tout en bas et Gryffondor, tout en haut. Un sourire soulagé d'être arrivée en bas vivante malgré les escaliers (il fallait qu'elle revienne avec un plan qui MARCHE), Pan s'engagea dans son périple vers le vestibule.

« OPM AIDEZ-MOI ! »

OH NON ! Une nouvelle victime des escaliers-geois qui était prise au piège ! Bizarre, le bruit semblait venir de.. OH NON NON NON ! Pas l'antichambre. Pan, qui débouchait d'un couloir avec précipitation commença à réfléchir. Et si tout ça n'était qu'un PIEGE des escaliers ? Pour l'attirer et ensuite mieux se débarrasser de la jeune fille qui comprenait tout avant tout le monde et qui ne pouvait que les mener à leur perte, voire même pire : leur auto-destruction.

Mais avec son courage de Gryffondor, Pan ne prenait pas peur. Godric se tenait sûrement derrière elle en bon fantôme, prêt à lui remettre son épée si les escaliers la prenaient en traître ! Peut-être même que le choixpeau allait sortir au détour de l'antichambre et lui donner ses pouvoirs ? Et là, la cinquième année apparut dans l'ombre de la porte. Ce n'était plus une élève qui se tenait devant son destin, mais bel et bien une superhéroïne ! Une super-Pan !

L'escalier avait prit la forme d'une fille dans le noir, mais Pan n'était pas dupe. Elle avait peut-être oublié sa baguette magique mais elle n'était pas dénuée d'une certaine force. Elle jeta un long regard pourvu de sens à l'escalier-fille et sauta sur elle pour la plaquer au sol et rouler avec lui-elle. Sans aucune capacité au combat, sa rage de vaincre allait peut-être aider à quelque chose. Un rayon de lumière illumina le visage de la jeune fille : Pan l'avait déjà vue dans les couloirs. C'était une infiltrée ! Mais elle avait découvert son secret ! Elle se releva et la menaça du bout du doigt, à défaut de sa baguette.

« RENDS-TOI ! Maudit escalier de la mort qui rend patraque ! Dis-moi quels sont tes plans ou alors.. » Pan prit une grande inspiration. « Je t'emmènerais dans les cuisines et je te ferais manger sans JAMAIS te donner à boire ! Ahah ! »

HRP:
 

_________________

Whine
little lion man
I'll never be one of your fan

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ft. : Lydia Graham
Hiboux envoyés : 100
Entrée à Poudlard : 23/04/2016
Année d'étude en cours: : 6ème
Maison répartie : Poufsouffle
Mornilles : 301
DC : ♥ Dame GRise
♥ Olivia Parker
♥ Leo Purple Lockhart



Chocogrenouilles : 168
Voir le profil de l'utilisateur




Juniper Andrews
Poufsouffle
Lun 9 Jan - 10:07
Spoiler:
 

Elle senti une petite étincelle venir briller aux confins de son esprit. Celui-ci se tendit pour l'observer, comme un papillon de nuit fasciné par la lumière.  Là, tout près, il y avait quelque chose, quelque chose irrésistiblement attirant et enjôleur. Quelque chose qui… avec un effort éprouvant, la poufsouffle réussi à garder le focus. Elle ne voulait pas se brûler les ailes alors qu’elle était si près du but ! Tant de choses dépendaient d'elle.

Elle se senti projeté au sol, mais se releva, prestement. June était une guerrière d’expérience, elle ne se laissait pas faire si facilement. Bien entendu, son désespoir devant tous ces murs de cheddar avait été perçu par l’ennemi. Sa faiblesse avait attiré les forces obscures, celle-là même qui en voulait aux elfes de maison. Ces forces obscures profitaient toujours de la vulnérabilité de leur ennemi pour les attaquer sournoisement, comme de vraies lâches.  Lamentable, vraiment lame…

« Je t'emmènerais dans les cuisines et je te ferais manger sans JAMAIS te donner à boire ! Ahah ! »

La voix des forces obscures avait quelque chose d’étrangement familier. Semblant sortir d’un autre monde, elle avait des accents flous, mais étrangement familier, comme une phrase tirée tout droit d’un souvenir qui referait subitement surface. Son premier réflexe fut de montrer les dents dans un grognement meurtrier et de gesticuler ( avec les créatures des ténèbres, c’était comme avec les ours : il fallait se faire gros et menaçant), mais de façon insidieuse, les mots se firent un chemin dans son esprit. Les cuisines ? L’amener, elle, dans les cuisines ? Exactement là ou elle devait se rendre pour sauver les elfes de maison? Se pourrait-il qu’elle se soit tromper depuis le début ? Que les forces obscures soient en fait de son côté ? Par quel miracle ? Serait-elle devenu dresseuse de créatures de l’ombre sans le savoir ? Ou peut-être s’agissait-il d’un piège?

Ô créature des ténèbres, spectre sombre de noirceur et d’oubli, craint ma puissance ! Je suis en mission ultrasecrète et ultra-sérieuse pour le bien-être de l’humanité : Je recherche le chemin des cuisines! M’aideras-tu à vaincre ce labyrinthe de fromage dont je ne vois pas la sortie ? Joins-toi à moi, ou prépare toi à combattre! Moi, preuse chevalière des poufsouffles et de la lumière te pourfendrai ou t’adouerai.

Tout en parlant, elle avait réussi à matérialisé dans sa main une épée immense et magnifique, au pommeau ciselé d’entrelacs d’argent et d’ébène qui formant une fresque miniature représentant des mésanges prenant le thé affublées de chapeaux haut-de-forme. Cette épée la quittait rarement lors de ses pérégrinations nocturnes et l’Avait tirée de bien des situations périlleuses. Dommage qu’elle soit invariablement incapable de la trouver le jour venu. Juniper fit quelques moulinets du poignet, arrêtant d'un geste expert la lame au niveau du coup de son adversaire. Elle serait incapable de tuer qui que ce soit, mais elle espérait que ses talent de bretteuse impressionneraient suffisamment l'Ennemi pour le rallier à sa cause.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ft. : Annasophia Robb
Hiboux envoyés : 382
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Âge : 16
Année d'étude en cours: : Cinquième
Maison répartie : Gryffindor
Mornilles : 1016
DC : Riri-jolie. <3
Chocogrenouilles : 376
Voir le profil de l'utilisateur




Pan Young
Gryffondor
Sam 25 Mar - 17:11
WAH ! L'escalier avait une sacré dextérité ! La blondinette, surprise, fit quelques pas en avant par réflexe, juste à temps pour se prendre un superbe coup de poignet qui la fit tomber à terre. Ce qu'elle était maligne ! Secouant son corps endolori - c'était bien connu, le meilleur moyen contre la douleur, c'était la douleur - la fillette se releva et fixa fermement la réincarnation de l'escalier. Elle n'allait pas l'avoir comme ça ! Et puisque son doigt ne paraissait plus aussi menaçant qu'il y avait quinze secondes, elle changea de méthodes.
Ni une, ni deux, la petite enfant sauta sur l'ennemi ! Elle agrippa ses cheveux et commença à les tirer. Mais... Les escaliers n'avaient pas de cheveux ! Une minute... N'avait-elle pas fait erreur ? Evidemment que ce n'était pas un simple escalier ! Ce qu'elle pouvait être idiote !

...

C'était bien sûr sa brosse à cheveux ! Elle croyait pouvoir ainsi la dompter, mais elle se trompait ! Elle pouvait être aussi forte, aussi brune, aussi soyeuse - damn, quelle sorcellerie - mais elle parviendrait à la vaincre ! Rah, que pouvait-elle bien faire ? Alors que la rouge et or s'apprêtait - comme une gentille moldue qu'elle n'était pas - à lui mettre un coup de poing dans la figure, agenouillée sur son thorax pour l'immobiliser de tout ses quarante kilos; elle fut renversée à nouveau sur le côté. Avait-elle perdu l'équilibre ? Elle sentait une énorme pression sur sa côte, c'était soit un grand choc qu'elle venait de se prendre, soit son courage qui en prenait un coup.

Mais elle n'était pas Gryffy pour rien, alors elle se releva, s'affaissa contre le mur, et repartit à la charge, tête baissée avant de se manger un mur dans le crâne. Sans plus de cérémonie, l'adolescente tomba au sol. Le mur était contre elle, également ?! Alors, de toutes ses forces, elle tenta de multiples croche-pattes envers le mur. Mais il les esquivait à chaque fois ! Et dès qu'elle essayait de la frapper, c'était comme s'il lui faisait tout aussi mal. Il était vraiment rusé ! Mais ce n'était pas le moment de baisser les bras ! Encore moins de baisser les pantalons ! On n'était pas aux toilettes ici enfin !

Allez, il fallait tenter le tout pour le tout ! Alors Pan Young recula de manière à prendre le plus d'élan possible et fonça dans le mur - qui la réceptionna dans un "BOUM !" assourdissant. Elle tomba au sol, raide mais pas morte. De petites étoiles dansaient autour de sa tête... Ou était-ce de petites lucioles ? Oui, elle avait toujours aimé les lucioles... Mais que faisaient des lucioles au beau milieu du château ? Elles avaient besoin d'aide, ou était-ce elle qui en avait besoin ?

Toutes ses pensées se mélangeaient les unes aux autres, si bien que cela ne changeait pas grand chose, par rapport à d'habitude. Elle ne savait ni quoi dire, ni quoi faire - et d'ailleurs qu'avait-elle fait ? Tout ce qu'elle savait, c'était que l'on venait de poser une grande barre brûlante sur son front, et cette grande barre avait un nom : elle s'appelait douleur.

Elle sentit quelqu'un se rapprocher d'elle, ou était-ce la lumière de la fin de son existence - allumez les projecteurs, cachez les bescherelles, Pan arrive. En tout cas, il y avait une chose qui était sûre : il y avait une sacrée odeur de brûlé. Et cela ne pouvait pas venir d'elle, non, on lui avait toujours dit qu'elle était si fraîche !

HRP:
 

_________________

Whine
little lion man
I'll never be one of your fan

Revenir en haut Aller en bas
Histoire à dormir debout
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Des histoires à en dormir debout(PV avec Coeur Boiteux)Fini
» Une personne à dormir debout ... ou en rêvant [en cours]
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: hogwarts hogwarts hoggy warty hogwarts :: Rez-de-Chaussée :: Antichambre-
Sauter vers: