RSS
RSS



 

 
Ceart
avatar
Kol Macmillan
Ceart
ft. : Sam Way
Hiboux envoyés : 12
Entrée à Poudlard : 27/07/2016
Année d'étude en cours: : 1ère année, Ceart
Maison répartie : St Barnaby, ancien Serpentard
Mornilles : 76
DC : Samouche
Chocogrenouilles : 8
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
Message[Flash Back] Quand la température fait couler le khôl (ft. Tempy) | Ven 29 Juil - 15:20


La bibliothèque était calme, un silence quasi religieux planait entre les livres. Une atmosphère studieuse que beaucoup qualifieraient de pesante. Mais ce n'était pas le cas de Kol qui aurait forcément trouvé un meilleur qualificatif puisqu'il était bien connu que le vert avait toujours de meilleures idées que les autres. Ennuyeux. C’était le terme parfait ! Terme qui pouvait tout autant être utilisé pour qualifier le livre présent devant lui : ennuyeux à mourir, et encore, le mot n'était pas assez puissant à son goût pour décrire le supplice qu'il vivait actuellement.

Un profond soupir s'échappa des lèvres du 6ème année qui feuilletait les pages du fameux ouvrage, ouvrage qui était sensé l'aider à... L'aider à quoi déjà ? Par Merlin ! Il n'avait besoin de rien ni de personne pour faire ses devoirs ! Refermant le livre d'un claquement sec, il enfouit son visage crispé par l'agacement entre ses mains. Des chuchotements d'indignations se firent entendre dans le fond de la bibliothèque pour le maigre petit bruit que venait d'oser causer le brun. Alors quoi ? C'était toujours comme ça ici ? Kol marmonna quelques insultes destinées à qui-les-entendraient-et-les-accepteraient-avec-joie, et se remis à soupirer. Soupirer c'est bien, soupirer ça fait du bien.

Kol n'avait pas pour habitude de passer son temps libre ici, et bizarrement maintenant qu'il se trouvait là à s'ennuyer comme un Sombral mort, il se souvenait pourquoi. Le Serpentard se leva de sa chaise, déterminé à ranger ce satané bouquin, causant par la même occasion un second petit bruit. Un bruit qui allait sans doute une nouvelle fois agacer les rats de bibliothèques... Mais, miracle ! Aucuns rats agacés et agaçants ne se mirent à couiner. Kol en fut presque déçu. Ben quoi ? Maintenant qu'il était prêt à déguerpir d'ici, il avait bien le droit de retrouver un semblant de "bonne humeur", pas vrai ?

Balayant quelques secondes les rayons de son regard sombre, le vert finit par s’engouffrer dans l'un d'eux de sa démarche assurée. Il vint replacer le livre là où il l'avait trouvé, un petit sourire satisfait au coin des lèvres. C'était une bonne chose de faite, maintenant : la sortie ! A lui la liberté et les hurlements des premières année ! Il joignit ses mains dans un claquement volontairement très sonore et sourit narquoisement aux regards noirs que pouvaient bien lui jeter les énamourés du lieux.

_________________

   And you thought the lions were bad, well they tried to kill my brothers, and for every king that died, oh they would crown another. And it's harder than you think telling dreams from one another, and you thought the lions were bad. Well they tried to kill my brothers.
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: [Flash Back] Quand la température fait couler le khôl (ft. Tempy) | Sam 30 Juil - 14:31


La bibliothèque était un peu comme sa deuxième maison. Elle travaillait, dormait et même mangeait là-bas ( bon d'accord, plutôt en cachette pour ne pas qu'on la surprenne ). Temperance sautillait joyeusement entre les rangées de livres poussiéreuses mais qui regorgeaient de véritable merveilles en terme de livre et d'histoire. Elle ne faisait pas partit de chez les piafs-pardon les honorables Serdaigles- pour rien. Comme toujours un silence religieux régnait en maitre dans la pièce.  

Temperance s'arrêta devant une étagère et attrapa le premier livre, qui lui parut intéressant et qui elle espère, puisse l'occuper. Elle s'assit et entama sa lecture. Une minute venait de passer après sa lecture des premières lignes du bouquin et déjà elle pouvait dire qu'il était aussi ennuyeux qu'un kraken rose à pois verts. Sans aucune retenu, elle soupira bruyamment s'attirant les regards noirs des occupants. Même ses propres camarades venaient de lui jeter des regards dignes d'un détraqueur. Alors, si eux aussi ce m'était contre elle. Mais où était cette foutue solidarité entre compagnon d'une même maison ?  

Elle savait pas où était celle de leur maison, mais il y avait de forte chance qu'elle se soit retrouver au fond du lac avec les algues, des trucs non-identifiables et sa chaussure. Pourquoi sa chaussure ? Une très longue histoire mais que ses pauvres oreilles se souviennent parfaitement des cris de sa dragonne de mère.

Voilà dix pauvres minutes qu'elle avait commencé cette folle aventure qui était de lire un bouquin. Et cinq autres, où elle lisait la même phrase sur la reproduction des licornes... Il fallait vraiment qu'elle retourne voir le psy, pour lire ce genre de livre. Cet avec un autre soupir à fendre l'âme, que Temperance se décida à reposer son livre pour en prendre un autre où elle espérait qui sera beaucoup plus intéressant.

Tout en continuant sa lecture, elle ne fit pas attention à ce qui l'entourait. Elle percuta une rangée, ce qui créa un véritable vacarme brisant ce silence qui entait la bibliothèque. La moitié des livres au sol, Temperance recula en grimassent, demain elle allait avoir la marque de l'étagère en plein milieux de son front.

BAM !

Aujourd'hui, était la journée dédiée à la poisse de Temperance Stilinski faite une ovation pour elle ! Se percutant un mur, (allait savoir pourquoi il y avait un mur en plein milieux de la bibliothèque  ? ), elle fit tomber son livre pile-poil sur le meilleur moment de ce satané livre. La saison des amours. Génial. Définitivement génial.

" Horrible journée ! "S'exclama Temperance boudeuse tout en ignorant les chuts de la vielle chouette et des autres occupants.  
Revenir en haut Aller en bas
Ceart
avatar
Kol Macmillan
Ceart
ft. : Sam Way
Hiboux envoyés : 12
Entrée à Poudlard : 27/07/2016
Année d'étude en cours: : 1ère année, Ceart
Maison répartie : St Barnaby, ancien Serpentard
Mornilles : 76
DC : Samouche
Chocogrenouilles : 8
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: [Flash Back] Quand la température fait couler le khôl (ft. Tempy) | Sam 30 Juil - 18:49


C'était terminé. Plus jamais il ne remettrait les pieds ici. Et si, pour une raison ou une autre, il y était contraint, il trouverait quelqu'un pour y aller à sa place. Des stratégies toutes plus intelligentes les unes que les autres s'élaboraient dans son cerveau génial... Kol avait définitivement bel et bien retrouvé son humeur habituelle, ce sourire narquois et cette arrogance impertinente.

BAM !

Un fracas à en faire réveiller les morts le fit sortir de ses songes. Le vert fit volte face d'un mouvement rapide et élégant et se mit à rire légèrement. Alors, alors ? Il existe un dicton moldu qui dit "rira bien qui rira le dernier", ces satanés rats ont eut ce qu'ils méritaient. Kol est donc vainqueur, Kol est toujours vainqueur, quoi de plus normal après tout. Relevant la tête avec suffisance, il les observa un à un une dernière fois et leur offrit l'un de ses plus beaux sourire moqueur. Il s'en allait, certes, mais au moins, quelqu'un avait apparemment l'intention de continuer à rendre les lieux plus bruyants durant son absence et ça, c'était une friandise qu'il ne pouvait pas refuser.

Plus ravi que jamais, il se retourna, direction la porte de sortie, ce sourire narquois toujours au bord des lèvres. Cette journée n'était peut être pas si pénible que ça finalem.... BAM ! (x2)

Pourquoi fallait-il toujours qu'on vienne gâcher ses moments de satisfaction ? Ne pouvait-il pas savourer ses victoires -aussi petite était celle-ci- sans qu'on viennent forcément l'emmerder à un moment ou un autre. Non, ce n'était évidemment pas possible puisque maintenant les rats de bibliothèque lui fonçaient dedans !

Après l'entrechoc, Kol eut un mouvement de recul quasi immédiat ne supportant pas qu'on le touche.

" Mais c'est pas possible... D'où tu sors toi ? " S'emporta le brun en rajustant sa cravate verte et blanche.

Il fit mine de replacer sa robe de sorcier de mouvements impérieux et se mit à grogner, agacé, comme l'aurait fait un lion. Après un bref instant de silence, il se mit à analyser rapidement la silhouette de sa future victime. Une bleue visiblement distraite et maladroite se tenait devant lui quelque peu étourdie et déboussolée par ce qui venait de se passer.

" Horrible journée ! " S'exclama la Serdaigle d'un ton boudeur alors que la vieille bibliothécaire s'emportait déjà sur leur début d'"échange" un peu trop bruyant à son goût.

" À défaut d'être adroite t'es au moins réaliste ! "

Le petit sourire narquois du Serpentard reprit finalement sa place habituelle quand son regard foudroyant vint rencontrer le sol. Pourquoi vous direz vous ? Simplement parce que la partie la plus intéressante de ce joli tableau que représentait la folle demoiselle se trouvait au sol en un bouquin des plus licorniens. Kol s'accroupit et ramassa le livre, il jeta un rapide coup d’œil moqueur vers la Serdaigle, puis, se releva avec grâce et rapidité.

" Intéressant... " Commença t-il avec ironie.

_________________

   And you thought the lions were bad, well they tried to kill my brothers, and for every king that died, oh they would crown another. And it's harder than you think telling dreams from one another, and you thought the lions were bad. Well they tried to kill my brothers.
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: [Flash Back] Quand la température fait couler le khôl (ft. Tempy) | Dim 31 Juil - 9:29



Décidément elle avait gagné le gros lot en cette début d'après-midi ! En plus d'avoir une bosse au front, les cris stridents de la bibliothécaire avec les regards noirs de ces soi-disant camarades. Il avait fallut qu'elle percute quelqu'un ! Elle se retourna pour faire face...à un géant ! Wouha ! Temperance siffla d'admiration, elle qui avait toujours rêvé d'avoir une taille plus grande que ce qu'elle avait ; car ressembler à une pousse d'épinard ce n'était pas vraiment ce qu'elle recherchait. Puis ce n'était pas sa faute si elle avait cette petite taille, c'était plutôt commun dans la famille Stilinski de ne pas être grand. On dit bien, que ce qui est petit est mignon. Non ?

Après avoir finit de s'extasier devant la taille du garçon, elle se mit à chercher son bouquin de malheur.

" Intéressant... "  

Intéressant ? Mais de quoi il parlait ? Temperance releva la tête pour mieux le regarder. Bon, d'accord, elle dut presque pencher la tête en arrière pour pouvoir voir son visage.  Mais elle se demanda toujours ce qu'il pouvait bien trouver d'intéressant. Jusqu'à qu'elle remarque son livre dans les mains du garçon. Nom d'un mandragore ! Ce genre de situation ne lui arrivait qu'à elle. En plus, ce foutue livre s'était ouvert sur les illustrations et les explications de la saison des amours des licornes.

" Déjà avant d'aller plus loin, je tiens à préciser que je ne suis pas Licornophile. Je sais même pas si ce mot existe mais là n'est pas la question ! "S'exclama Temperance souriante mais gênée. De toute façon, elle n'avait rien à perdre pour aujourd'hui. Elle se lissa sa jupe et essaya de remettre de l'ordre dans sa touffe de cheveux bouclé.

Temperance se détourna de lui pour tirer la langue à la vielle chouette. Une fois ce geste héroïque fait et elle tendit sa main au garçon avec un grand sourire.

" Je suis Temperance Stilinski ravie de faire ta connaissance jeune compagnon de classe dont le nom m'échappe ! " Elle lui fit une petite révérence de façon exagérée et sans aucune grâce.

Temperance était toute contente de se faire un nouvel ami ! Elle trépignait d'impatience de savoir le nom de ce garçon qui avait toujours son livre sur la reproduction des licornes. Elle savait qu'elle devait faire plus attention aux personnes qui l'entouraient mais ce n'était pas sa faute si parfois les livres pouvaient être de véritable piège ! Puis combien de fois sa mère l'avait traité de tête de linotte car elle oubliait facilement les choses. Ce n'était pas sa faute, si son cerveau triait les informations importantes ou non. Et, celle de ranger sa chambre, il l'avait considérait peu importante ! Par contre, pour sa mère ce fut l'inverse...

Elle jeta un coup d'œil derrière elle pour voir le massacre qu'elle avait fait. Bon, finalement ce n'était pas aussi terrible que s'en avait l'air. Juste toute une rangée de livres qui étaient au sol. Pas de quoi fouetter un sombral ! Elle offrit un autre sourire au garçon et lui montra par la même occasion toute sa belle dentition blanche !

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ceart
avatar
Kol Macmillan
Ceart
ft. : Sam Way
Hiboux envoyés : 12
Entrée à Poudlard : 27/07/2016
Année d'étude en cours: : 1ère année, Ceart
Maison répartie : St Barnaby, ancien Serpentard
Mornilles : 76
DC : Samouche
Chocogrenouilles : 8
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: [Flash Back] Quand la température fait couler le khôl (ft. Tempy) | Lun 1 Aoû - 11:50


Kol lisait vaguement entre les lignes du bouquin rose qu'il tenait entre les mains, haussant de temps à autre les sourcils ou souriant narquoisement d’avantage. Il reporta un regard jugeur vers la fille afin de la mettre le plus possible en position d'inconfort.

" Déjà avant d'aller plus loin, je tiens à préciser que je ne suis pas Licornophile. Je sais même pas si ce mot existe mais là n'est pas la question ! "

Il arbora un rire railleur durant quelque secondes à peine, puis refermant le livre d'un coup sec, il reprit son sérieux aussitôt. Fini les pertes de temps, il n'allait pas rester là à parler de licornes et de nuages roses avec une bleue complétement loufoque ! Il fallait qu'il sorte d'ici, qu'il prenne l'air, qu'il se calme et qu'il ne revienne plus jamais ! En voilà une merveilleuse idée... Ne s'agissait-il pas de son plan de départ après tout ?

Il la jaugea de son regard supérieur de bas en haut, puis se résout à lui 'répondre' d'un ton moqueur qu'il aurait très bien pu prendre pour essayer de discuter avec un troll.

" Nooon ? Vraiment ? Sympa de m'avoir averti figures toi que j'avais des doutes... "

Le plus agaçant dans tout ça c'était qu'il n'était même pas certain qu'elle prendrait ce qu'il venait de lui dire comme elle était sensée le faire puisqu'après tout elle semblait aussi attentive et naïve qu'un chaton. Quoique, avec un peu de chance elle serait susceptible. Mais là encore rien n'était sur.

Quand Kol pensait qu'elle ne pouvait pas être plus envahissante qu'elle ne l'était dors et déjà, voilà qu'elle se mit à lui tendre la main et à se présenter, toute souriante.

" Je suis Temperance Stilinski ravie de faire ta connaissance jeune compagnon de classe dont le nom m'échappe ! "

" Qu'est-ce-que tu... Quoi ?! " Balbutia le brun en fronçant les sourcils.

Mais à quel genre de spécimen avait-il affaire au juste ? 'ravie de faire ta connaissance', depuis quand quelqu'un était ravi de faire sa connaissance ? C'était nouveau ça !

Le Serpentard croisa fermement les bras contre son torse et se mit à l'observer d'un œil intrigué. Son côté méprisant et arrogant avait laissé place à de l'étonnement évident et de l'incompréhension. Cette fille était définitivement pas normal.

Il jaugea la main chaleureusement tendue devant lui et reporta son regard sombre sur le visage de la brunette. Il reprit contenance et ses airs supérieur aussi rapidement qu'ils avaient bien pu disparaitre.

" Nom qui t’échappera encore longtemps je l'espère... "

Il releva la tête et lui offrit l'un de ces sourires narquois dont seul lui avait le secret. Bien décidé à s'en aller pour de bon, il ne manqua cependant pas de jouer un petit peu avant. Passant au plus près de la bleue, il lui chuchota à l'oreille quelques mots de sa voix moqueuse.

" Je te laisses le loisir de faire exploser les lieux, Temperance, tu as l'air d'avoir un don pour déménager tout ce qui se trouve sur ton passage après tout. "

Il la contourna et quitta finalement les lieux non sans accélérer le pas pour être certain que l'espiègle petit chaton ne le suivrait pas.

_________________

   And you thought the lions were bad, well they tried to kill my brothers, and for every king that died, oh they would crown another. And it's harder than you think telling dreams from one another, and you thought the lions were bad. Well they tried to kill my brothers.
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: [Flash Back] Quand la température fait couler le khôl (ft. Tempy) | Sam 6 Aoû - 14:49


" Nooon ? Vraiment ? Sympa de m'avoir averti figures toi que j'avais des doutes... "

Temperance retient un soupir de soulagement, heureusement qu'il avait comprit. Déjà, que tous doutait du choix du Choixpeau de l'avoir placé chez les Serdaigles - elle parie que la plupart, l'imaginait plus dans le lac. Elle avait une tête à finir avec les algues et les sirènes et des conserves ? Pourquoi, des conserves ? Elle ne savait pas mais elle avait souvent vu sa dans les films, donc bon.  Quoique faire moumouille et patauger pourrait être finalement plaisant. Puis, elle aura sa propre piscine personnelle !

Après, elle se sentait vraiment soulager que le garçon, ( géant vert ? ), l'ai cru car elle se voyait mal expliquer qu'elle n'était pas Licornophile. N'empêche, elle était véritablement un génie ! Elle venait d'inventer un nouveau mot. Hé hé ! Si cela continuait, elle allait devoir créer un dictionnaire pour pouvoir tout répertorier ! Un sourire idiot barra le visage de Temperance.

Une fois présentée devant ce garçon dont le nom lui échapper encore, elle attendit avec impatience sa réponse. Peut-être qu'elle pourra se faire un nouveau ami ? Et, elle pourra lui présenter sa peluche Monsieur Beezou ?

" Qu'est-ce-que tu... Quoi ?! "

Temperance reporta son attention sur le garçon et pencha la tête sur le côté. Pourquoi, il lui avait demandé quoi ? Avait-il mal entendu ? Le pauvre, si jeune et déjà sourd, parfois la vie pouvait se montrer cruel. Mais, Temperance était là ! Et, elle allait venir en aide à ce pauvre garçon qui lui avait ramasser son livre.

Par contre, il ne lui avait toujours pas rendue. Peut-être qu'il faudrait qu'elle lui signale qu'il a son livre sur la reproduction des licornes. A moins que, il soit un passionné par ce genre de sujet ?

" Nom qui t’échappera encore longtemps je l'espère... "

Temperance ramena sa main vers elle car sérieusement elle commençait vraiment à avoir des crampes au niveau du bras. Nom qui t'échappera encore longtemps, je l'espère ; était vraiment long comme prénom. Décédement, il n'avait pas vraiment de chance ce pauvre Serpentard ( car elle venait à peine de remarquer qu'il venait de la maison des Serpents ). Elle essuya une larme et renifla bruyamment, le pauvre il méritait vraiment un gros câlin. Elle ne remarqua même pas le grand sourire ironique du brun.

" Je te laisses le loisir de faire exploser les lieux, Temperance, tu as l'air d'avoir un don pour déménager tout ce qui se trouve sur ton passage après tout. "


Gné ? Temperance se gratta la joue en le regardant bizarrement. Venait-il de lui soufflait dans l'oreille ? Elle le regarda partir sans détourner ses yeux de la silhouette du garçon. Mais, il avait oublié de donner son nom ! Car le pauvre il devait bien avoir un autre prénom que celui qui venait de lui donner.

"Hé ! Toi, compagnon de classe ou Géant Vert -bref- tu as oublié de me dire ton nom !  S'exclama Temperance en courant après le garçon pour savoir son nom et pour en faire son nouveau ami.

Mais sa très noble et honorable quête fut perturber par l'un des défauts majeurs du chevalier Temperance Stilinski : sa maladresse. Qu'importe les obstacles et les dangers qu'encoure cette quête, elle retrouvera sa princesse. Dire que si elle avait une Pokéball, elle aurait capturé et puis tout se sera bien finit. Pensive, elle se mit à contempler le beau parquet de la bibliothèque. Ils devraient en prendre plus soin de ce sol.

Elle se releva, d'un coup de main elle enleva la poussière de ses vêtements et essaya de remettre ses cheveux en place d'un geste d'une élégance d'un chamois. Temperance se retourna, le sourire au lèvre mais qui fana vite en voyant les regards noirs de ses camarades et de la vielle femme. Aie.

"Hé hé, désolée..."Commença Temperance mais fut vite coupé par la voix stridente de la bibliothécaire.  

"Stilinski, encore vous ! Je commence en avoir marre de vous voir déranger tout les occupants de la bibliothèque ! "

Elle arrêta d'écouter la suite, de toute façon elle était devenue aussi sourde que sa géante de princesse. Au moins, maintenant ils avaient un point en commun ! La quête de la brave Temperance continuait toujours qu'importe les conséquences ! Et c'est avec un petit sourire, qu'elle pensa déjà à Monsieur Beezou et à leur future conversation sur cette journée !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
[Flash Back] Quand la température fait couler le khôl (ft. Tempy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Made in Flash Back
» ¤ Température glacée & Tempérament de feu ¤
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» Quand le besoin se fait sentir [Syrius]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: Wizard's Wireless :: Pensine :: Terminés-
Sauter vers: