RSS
RSS



 

 
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageWork for the future (ft. Gabrielle) | Dim 27 Mar - 17:24


Work, Work, Work, Work, Work, Work,....

La chanson de la belle Rihanna résonnait dans les oreilles de la jeune et belle serpentard. En effet, cachant cela au autres de la bibliothèque, elle écoutait cette chanson pendant qu'elle relisait ses cours de quatrième année, histoire de pouvoir bien donner son cours.

En effet, son professeur de sortilèges lui avait demandé de donner quelques cours à une jeune quatrième, vu que la princesse des ténèbres était la plus douée dans ce domaine. Dans tous d'ailleurs. Elle excellait partout.

En voyant une tete famillière approcher, elle cacha ses écouteurs et son ipod dans son sac, avant de lui adresser un sourire, qui finit en grimace. Gabrielle.



* Merde... Elle doit me detester pour la dernière fois avec Elie... Reste calme, Elena. Reste Calme*

"Hm... Bonjour Gabrielle. c'est toi que le professeur Filtwick m'a envoyé pour des cours supplémentaires?"

Sans attendre sa réponse, elle laissa la jeune femme s'asseoir et lui tendit son livre à la page exacte des sortilèges à étudier.

" Dis-moi ceux que tu ne maitrises pas parfaitement. Je peux te donner un coup de main."
Revenir en haut Aller en bas
Préfete-en-chef
avatar
Gabrielle Elliott
Préfete-en-chef
ft. : Kate Moss
Hiboux envoyés : 196
Entrée à Poudlard : 17/03/2016
Âge : 18
Année d'étude en cours: : 7ème
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 367
DC : ♥️ Adele Berry
Chocogrenouilles : 351
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Work for the future (ft. Gabrielle) | Dim 27 Mar - 18:40


Il était presque 20h quand la pauvre Gabrielle prit le chemin de la bibliothèque, traînant les pieds, balançant sans grande élégance son sac griffé Chanel avec de grand mouvement de bras. Quelle plaie. Un jeudi soir, comme si elle n’avait rien d’autre à faire que de recevoir des cours particuliers. Elle en avait besoin pourtant, toujours incapable de maîtriser le sortilège d’attraction après trois cours passés dessus. C’en était même carrément devenu insultant, depuis quand la belle Gaby n’attirait plus les regards ? Gens ? Objets ? Bon, ok, ça n’avait rien avoir, mais tout de même.

Que le vieux coussin rose à pompons du prof de sortilège lui résiste l’avait mise hors d’elle et elle avait dût gronder un peu trop fort puisque le professeur avait décidé de la mettre en contact avec la championne des sortilèges. Trop aimable.

Elle n’avait même pas cherché à savoir qui serait son mentor, agacée par la simple perspective de devoir être prise en charge par quelqu’un. Elle n’avait besoin de personne. Elle était parfaitement indépendante. Du moins, c’est ce qu’elle se racontait, oubliant un peu trop facilement l’avalanche de gallions généreusement offerts par papa et maman. Facile d’être indépendante avec autant d’argent.

Elle pénétra dans la bibliothèque en cherchant des yeux une quelconque personne susceptible d’attendre un élève et comme d’habitude elle maudit intérieurement l’endroit. Les colonnes de livres, c’était vraiment nécessaire ? On ne pouvait pas imaginer des ordinateurs à la place ? Avec des tuto YouTube pour faire le sortilège Accio par exemple ? Enfin…

Il y avait un beau Serdaigle dans un coin, absorbé par un livre. Ah, si son professeur pouvait être lui, qu’est-ce que ce serait bien ! Il n’avait pas l’air d’attendre quelqu’un mais elle pouvait quand même tenter une approche.

— Excuse-moi, dit-elle d’une voix chantante, est-ce que tu serais celui qui doit me donner des cours particulier d’attraction ? Je veux dire, se reprit-elle, du sortilège Accio ?

Argh, moyen Gabi, vraiment moyen. Il avait levé les yeux vers elle et l’espace d’une seconde elle avait été déboussolée.

— Quoi ? Euh non, désolé, mais je crois que c’est Elena Malefoy que tu cherches, elle est dans le fond.

— Ah, ok, merci, répondit-elle en assimilant lentement les infos.

— Bon courage.

— Merci.

BON. Elle devait dire adieu au beau garçon. C’était déjà une tristesse en soit mais en plus elle devait se taper un cours avec Elena. Pas qu’elle avait quelque chose contre la Serpentard mais leur dernière rencontre avait été particulièrement… brutale. Gabrielle n’était pas du genre à pardonner facilement, mais elle était encore moins du genre à se laisser aller à des enfantillages.

Gaby, tu as l’occasion de t’afficher avec une Malefoy, ça vaut bien un petit effort, non ? Elle croisa son reflet dans le miroir qu’une Poufsouffle s’amusait à briser et à réparer (franchement les Poufsouffles…) et constata avec satisfaction que pas un cil n’était de travers.

Elle traversa la salle jusqu’à atterrir devant Elena, marcha droit vers elle et s’assit à ses côtés la tête haute. Elle ne dirait pas un mot quant à leur dernière entrevue. Ni quant à leur rencontre. Ne mélangeons pas vie privée et professionnelle, par pitié.

— Salut Elena, merci pour ton aide, j’espère que ça ne te dérange pas, c’est le sortilège Accio qui me pose problème.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Work for the future (ft. Gabrielle) | Lun 28 Mar - 15:25


- Le fameux sortilège d'attraction? Tu veux attirer les plus vieux?

Je ne pus m'empecher d'exprimer un rire enfantin. Pas moqueur, juste amical. Elle me donne un petit coup, mais je lui adresse un sourire. Je lui donne alors le fameux coup de main attendu. Lui montre exactement comment tenir sa baguette, prononcer correctement les mots. Et je ne m'empeche pas de faire une demonstration avec la chaise d'un garçon au loin, ce qui nous fait éclater de rire. Oui, je peux etre une peste, mais gentille. C'est une habitude. Elle me regarde comme si j'étais une toute autre personne et je me surprends à rougir.

- Quoi? J'ai un bouton sur le nez?

Elle ne dit rien et continue d'activer ce sortilège jusqu'à réussir à attirer un livre à elle. Je l'applaudis pour la féliciter. Quand meme, cela se mérite.

- Bien! Un autre te fait du tort ou c'est tout?

Je passe doucement une main dans mes cheveux histoire de les remettre parfaitement et lui adresse un sourire en l'écoutant se lamenter. Oui, je peux etre gentille. Surtout avec des nés moldus. Ouais, deux personnalités c'est moi. Je peux etre peste, dénigrer la personne jusqu'a ce qu'elle s'enferme chez mimi geignarde et pleure. Mais, je peux aussi etre adorable, ce qui est ma véritable personnalité. Si père le savait... Il me désheritrait. Il faudrait peut etre que je me rende au village moldus encore... Le défilé Gay est bientot et il ne faut pas que je le rate.... quoi? Ouais j'aime bien ce genre de fete et alors?

Gaby me regarde intriguée. Oops... Je ne l'ai pas vraiment écoutée enfait...
Revenir en haut Aller en bas
Préfete-en-chef
avatar
Gabrielle Elliott
Préfete-en-chef
ft. : Kate Moss
Hiboux envoyés : 196
Entrée à Poudlard : 17/03/2016
Âge : 18
Année d'étude en cours: : 7ème
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 367
DC : ♥️ Adele Berry
Chocogrenouilles : 351
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Work for the future (ft. Gabrielle) | Sam 2 Avr - 4:54


Elena se montra particulièrement sociable et pédagogue, ce qui enchanta Gabrielle, et lorsqu’elle tira la chaise du garçon d’un sortilège, Gabi explosa franchement de rire, se moquant allégrement du petit gros qui cherchait maintenant des yeux le coupable, avec un air de belette apeurée. Oh mon dieu. En voilà d’une utilisation intéressante du sortilège Accio, faire des mauvais coups ! Ce fut comme un électrochoc pour Gabrielle qui réussit enfin à maîtriser le sort.

En fait ça l’a grisait. Pendant qu’elle attirait à elle plumes, livres et parchemins son cerveau tournait à plein régime. Qu’est-ce qu’elle pourrait faire pour rigoler un peu avec ça ? Attirer le livre de cette gamine de première année et la voir prendre un air paniqué ? Ou attirer les tiroirs des bureaux, sachant qu’ils se bloqueraient à leur ouverture maximum, mais que ce serait suffisant pour donner un bon coup au ventre des étudiants innocemment assis en face ?

Ahahahahahaha, elle était vraiment trop drôle, qu’on lui décerne la médaille de génie du crime.

— Bien! Un autre te fait du tort ou c'est tout?

La question d’Elena sorti Gabrielle de sa rêverie. Un autre sort lui faire du tort ? Absolument pas, et même si c’était le cas elle n’avait plus du tout la tête aux études.

— Non, mais j’ai une bonne idée, viens…

Voyant qu’Elena ne l’écoutait pas du tout elle l’empoigna par la manche et alla se cacher derrière un pan de la bibliothèque. Un livre absent entre les rangs lui donnait un aperçu de ce qu’il se passait en face. Une petite fille qui parcourait du regard les étagères, à quelques centimètres de Gabrielle et d’Elena, et un grand gars boutonneux un peu plus loin qui venait de choisir un livre. Rien de très palpitant, mais Gabrielle allait y remédier bien vite.

Accio Gryffondor boutonneux ! Dit-elle à mi-voix en visant le gars.

Elle se mordit la langue pour étouffer un rire quand le type, en réalité attiré par Gabrielle, se mangea la gamine qui percuta l’étagère de plein fouet.

Hihihihihihhihi, comme elle était vilaine.

Elle regarda avec délectation le garçon se répandre en excuse en aidant la gamine à se relever et se tourna vers Elena.

— Bon d’accord ce n’était pas très gentil, mais regarde comme ils sont adorables tous les deux, j’ai peut-être aidé à former un couple, qui sait !

Elle lança un regard peste à Elena qui signifiait clairement « on continu ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Work for the future (ft. Gabrielle) | Mer 6 Avr - 17:07


Son sort était impressionant et je l'avoue, cela m'avait fait bien rire... Alors pourquoi pas? Je lui adressais un signe d'approbation, avant de prendre ma baguette en main et de chuchoter la formule en direction de Collin Lockhart qui se trouvait là et un serdaigle dont je ne connaissais pas le nom. Je les avais vu chanter à la salle des mimbletonias. Et je pense qu'un petit coup de pouce ne ferait pas de mal...

- Accio Lockhart.


Collin arriva rapidement vers le serdaigle qui se mit à rougir. Il venait de le percuter de plein fouet. Je me retenais de rire en les voyant l'un au-dessus de l'autre rougissant. C'était tellement mignon. Alors que nous devions étudier, nous voilà à jouer les "cupidons" et "pestes". Des livres qui disparaissent, des chutes, des rougissements, mh... Cela me plaisait plutôt...

- Dit, tu fais souvent des farces comme ça? C'est d'un drôle!

chuchotai-je, avant de reprendre place à la table de départ. Mais, un papier m'intrigua. Je le pris alors doucement dans mes mains, avant de placer ma main devant ma bouche. Je ne connaissais pas cette écriture mais on m'avait démasqué... Merlin!

- Quelqu'un en veut à ma réputation!

Avais-je mumurer entre mes lèvres, avant de déchirer le papier de mes mains. Non, c'est impossible. Père allait me punir. Encore. Je ne veux pas. Je ne veux pas qu'on sache que je m'accroche à une née moldue. Ce n'est que mon élève. Une stupide élève...

- Gabrielle. S'il te plait. Fais moi une faveur. Ne m'adresse plus la parole en public. En échange, je t'aiderais dans tout ce que tu veux et ferai en sorte que ta popularité soit augmenté chez les serpents. Mais par pitié, ne montre plus que nous sommes amies...
Revenir en haut Aller en bas
Préfete-en-chef
avatar
Gabrielle Elliott
Préfete-en-chef
ft. : Kate Moss
Hiboux envoyés : 196
Entrée à Poudlard : 17/03/2016
Âge : 18
Année d'étude en cours: : 7ème
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 367
DC : ♥️ Adele Berry
Chocogrenouilles : 351
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Work for the future (ft. Gabrielle) | Ven 8 Avr - 13:31


Gabrielle avait la main plaquée sur sa bouche et elle devait se mordre les doigts pour ne pas exploser de rire et trahir leur présence. Son autre main serrée sur sa baguette en tilleul argenté, elle faisait mauvais coup sur mauvais coup. A ce rythme, elle allait bientôt être capable de réussir à maîtriser le sortilège accio par la pensée, c’est le prof de sortilège qui en serait content, tiens.

L’amusement fut cependant de courte durée quand Elena décida brutalement qu’elle ne voulait plus traîner avec Gabrielle.

Attend, là.

Quoi ?

— Gabrielle. S'il te plait. Fais-moi une faveur. Ne m'adresse plus la parole en public. En échange, je t'aiderais dans tout ce que tu veux et ferai en sorte que ta popularité soit augmentée chez les serpents. Mais par pitié, ne montre plus que nous sommes amies...

Hein ? Elle avait bien entendue là ? Assise sur sa chaise initiale, aux côtés d’Elena, Gabrielle perdit instantanément toute envie de plaisanter. C’était assez impressionnant à vrai dire, à quel point Gabrielle était capable de prendre du recul sur la situation et d’analyser froidement ce qu’il se passait autour d’elle. Elle ne se laissait jamais aller à la colère ou aux larmes, elle enfermait toutes ses émotions dans des petites cages et affichait le masque d’une jeune fille intouchable.

« Ne m’adresse plus la parole en public » Avait dit la Malefoy, comme si elle lui avait bêtement demandé de ramassé un stylo. Parce qu’elle croyait qu’on pouvait la jeter et la reprendre à sa guise ? La petite Gaby, toujours partante pour plaisanter, légère et insouciante comme une plume. Ba nan mon gars.

Deux fois qu’elle lui faisait le coup. Elle voulait parler business ? Monnayer son silence ? Elle ne savait pas à qui elle avait à faire. Si ce n’était pas par le sang, aucun doute que c’était par son sens des affaires qu’Elliott était serpent.

Le regard de Gabrielle se fit dur et implacable tandis qu’elle croisait les yeux de l’autre abrutie de Malefoy.

— Je te gêne ? Demanda-t-elle sur un ton glacial, ça te fait chier d’être vue avec moi ? Oh, j’ai très bien compris ne t’inquiète pas, papa et maman ne serais pas content de voir leur bébé frayer avec une racaille. Tu veux parler affaire ? Ok allons-y, premièrement j’ai pas besoin de ton aide pour faire mes leçons,merci, et tu peux me dire comment tu comptes faire augmenter ma popularité à Serpentard ? Tu vas leur parler de moi alors que tu ne veux même pas être vu en ma compagnie ? C’est quoi ton plan au juste ? Je te rappelle que ta popularité ne tiens qu’à un fil, et ce fil, c’est moi qui le tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Work for the future (ft. Gabrielle) | Dim 10 Avr - 15:19


Ok. Elle avait marqué un point... Peut être pourrais-je lui donner certains privilèges que seuls les sangs purs ont?... Mh... Réfléchi..., mais oui!

- Et si je t'expliquais comment accéder à la chambre des secrets et à la salle sur demande?

Oui , j'avais ces possibilités là et la connaissant, je pense que cela lui plairait. La voyant acquiéser, je l'empoigna dans un recoin pour lui expliquee plus en détail. Il suffisait de bien prononcer deux trois mots magiques et un touché de baguette sur certaines pierres. Oui, je pensais bien que cela serait pkus facile. Bon après accéder au septième était plus difficile à cause des escaliers...

- Alors marché conclu? Je t'ai tout noté sur un papier. Ne le perds pas et ne le remets pas en de mauvaises mains.
Revenir en haut Aller en bas
Préfete-en-chef
avatar
Gabrielle Elliott
Préfete-en-chef
ft. : Kate Moss
Hiboux envoyés : 196
Entrée à Poudlard : 17/03/2016
Âge : 18
Année d'étude en cours: : 7ème
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 367
DC : ♥️ Adele Berry
Chocogrenouilles : 351
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Work for the future (ft. Gabrielle) | Jeu 14 Avr - 13:48


Une lubie. C’est tout ce qui pouvait détourner Gabrielle de ses plans initiaux, une lubie. Elle était dans le genre élève moyenne et se débrouillait pour passer sans avoir à faire trop d’efforts, et à part en divination où elle était étrangement douée sans que personne n’en sache la raison, elle n’avait pas la réputation d’être particulièrement passionnée.

Mais il suffisait d’une idée, d’une idée pour animer Gabrielle, d’un objectif, de quelque chose de nouveau, d’excitant, de palpitant, et tout changeait. Ses pensées se tournaient alors entièrement dans cette nouvelle direction et chaque parole, chaque personne, chaque objet pouvait devenir un moyen de percer l’énigme, d’assouvir sa lubie.

Ca n’avait rien avoir les rêveries stupides sur les One Diffindo ou sur Drystan, c’était beaucoup plus intense, presque effrayant même. Elles apparaissaient des fois un beau matin et disparaissait le soir sans que personne ne le remarque. Ça pouvait être le désir irrépressible de visiter Gryffondor ou le besoin impérieux de posséder une plante carnivore, ça n’avait pas d’importance. Et en réalité ses lubies étaient bien souvent trop fulgurantes pour qu’elle arrive à les mener à terme.

Mais jamais elle n’avait été tant obsédée par quelque chose.

Ça lui avait pris l’année dernière déjà, au détour d’une lecture ou d’une conversation, elle ne savait plus, elle avait oublié, ça n’avait pas d’importance. Tout ce qu’elle voulait depuis, c’était la chambre des secrets.

Sa lubie n’allait pas plus loin, c’est tout. Elle voulait rouvrir la chambre des secrets. Pour son petit plaisir, pour la satisfaction d’entrer dans un lieu légendaire, pour rien, pour se distraire un peu, pour cocher une case imaginaire d’une liste de choses intéressantes à faire.

Mais ce qu’elle avait découvert jusque-là était assez maigre à vrai dire. « La chambre ne s’ouvre qu’à l’héritier de Serpentard. » ça tombe bien, c’était sa maison ! Aucuns doutes que Salazar n’avait jamais faits partie de sa famille mais Gabrielle savait faire abstraction des détails gênants. « Un monstre y serait enfermé. » Des monstres, il y en avait pleins. Des dragons, des scroutts à pétards, des trolls, ce n’est pas ce qu’il manquait dans le monde de la magie. Mais qu’avait bien put enfermer Serpentard de si terrifiant ? Quoiqu’un scroutt à pétard de plus de mille ans devait se classer facilement numéro 3 dans le top 10 des monstres les plus terrifiants du monde.

Et Elena la sang-pure. La Malefoy, la privilégiée, la fille du grand monde, elle devait en savoir des choses sur la Chambre des Secrets. Evidemment elle ne pouvait pas faire augmenter sa popularité, qu’est-ce qu’elle croyait ? Que Gabrielle tomberait dans le panneau ? Mais ça n’avait pas d’importance, elle savait pertinemment ce qu’elle voulait obtenir d’elle.

— Dis-moi tout ce que tu sais sur la Chambre des Secrets et promis tu n’auras plus jamais affaire à moi.

Elena s’exécuta et c’est avec une satisfaction non dissimulée que Gabrielle récupéra la note. Elle lui fournit même des infos sur la salle sur demande, la grande Malefoy devait vraiment avoir peur d’elle pour se montrer si généreuse, ne put s’empêcher de penser Gabrielle.

C’était parfait. Si Elena ne voulait pas être dans son camp, qu’elle la craigne. Qu’elle l’évite.
Revenir en haut Aller en bas
 
Work for the future (ft. Gabrielle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gabrielle Delacourt
» kimitori, la future mangaka
» Scratch Built - Future Wars
» Haiti must decide Haiti's future
» Top50 des meilleurs prospects 2008-2009 selon Hockey Future!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: Wizard's Wireless :: Pensine :: Terminés-
Sauter vers: