RSS
RSS



 

 
Serpentard
avatar
James Hunter
Serpentard
ft. : Jack Gleeson
Hiboux envoyés : 104
Entrée à Poudlard : 06/07/2016
Année d'étude en cours: : Sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 392
DC : Oswald Alexandre Gold
Chocogrenouilles : 58
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageA l'hôpital avec une Gryffondor (pv Panounette) | Lun 18 Juil - 9:36


James voulait disparaitre, ne plus exister, ou du moins de pas être dans cette pièce à attendre que cette idiote de Pandora Young se réveille, il essaya de rassembler ses souvenirs, tout était allé si vite, d'abord il c'était réveiller en sursaut suite à un cri perçant, puis il avait entendu un bruit sourd, comme si quelqu'un était tombé, il s'approcha de l'endroit où il avait entendu le bruit et vit la Gryffondor Bouffonne étaler sur le sol, inspectant la table où il se trouvait, il vit plusieurs verres vides et il comprit enfin ce qui faisait la... Pan l'avait forcé à boire jusqu'à en devenir saoul pour profiter de lui. La colère s'empara de lui, il voulut laisser Pan dans une ruelle ou dans une poubelle, mais, lorsqu'il remarqua qu'elle crachait du sang et quand elle perdit connaissance, James paniqua, demandant de l'aide, un homme assez fort la prit délicatement et ils décidèrent de l'amener à l’hôpital Ste Mangouste.

Le personnel la prit tout de suite et laissa James patienter tout seul, l'homme étant parti dès que Pan avait été emmener. Puis après plusieurs heures à attendre, on vint finalement le chercher pour lui dire qu'il pouvait lui rendre visite mais qu'elle dormait, et c'est comma ça qu'il se retrouva à attendre que Pan se réveille dans son lit d'Hôpital alors que lui était assis sur une chaise en bois. Commençant lui-même a somnolé, il jeta un dernier coup d’œil à Pan et vit enfin qu'elle commençait à bouger et a ouvrir les yeux, il se leva et lui adressa la parole:

J'espère que tu as bien dormi parce que moi je n'ai pas fermé l'œil à cause de toi ! Mais en même temps qu'elle idée de tomber d'une table alors QUE c'est toi qui ma amener au chaudron baveur pour me forcer à boire !
Revenir en haut Aller en bas
Gryffondor
avatar
Pan Young
Gryffondor
ft. : Annasophia Robb
Hiboux envoyés : 418
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Âge : 17
Année d'étude en cours: : Cinquième
Maison répartie : Gryffindor
Mornilles : 1071
DC : Riri-jolie. <3
Chocogrenouilles : 376
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: A l'hôpital avec une Gryffondor (pv Panounette) | Ven 22 Juil - 9:15


S'évanouir devant un garçon, c'était déjà horrible. S'évanouir devant James, c'était encore pire. En tout cas, Pan ne s'était jamais sentie aussi mal : autant physiquement que mentalement (son cerveau qui n'avait pas l'habitude de réfléchir était sans cesse en surchauffe ces derniers temps), son état se révélait de plus en plus catastrophique. Que devait-elle faire ? Sûrement pas ça. Pourquoi le faisait-elle quand même ?

Son sommeil fut des plus agités. Des larmes qui perduraient sous ces yeux bleus d'une éternelle tristesse.. Sérieusement, n'était-elle pas capable de faire durer un sentiment ? Etait-elle trop stupide ? Trop automate pour ce genre de choses ? Elle était toujours un peu à l'écart des autres, mais elle mettait ça sur sa gaucherie sans nom, ou ses cheveux qui prenaient la plupart du temps plus de place qu'ils n'y paraissaient.

Pan était émotive, excessive.. Etait-ce une raison suffisante à son manque de coeur ? peut-être que son coeur était cassé, cela dit. Oui, il y avait eu un problème à la naissance, il ne pouvait en être autrement. Pan était cassée. Elle n'était pas fonctionnelle, elle ne l'avait jamais été. Personne ne pouvait réellement aimer Pan et Pan ne pouvait aimer personne.

Le sommeil sans rêves semblait s'éterniser, et pour une fois, Pan aurait préféré rêver de tout plutôt que de se retrouver avec elle-même pendant autant de temps. Elle ne se doutait pas que sa tristesse passerait, aussi vite que l'amour qu'elle avait pour James, aussi vite que n'importe quel sentiment qu'elle était incapable de ressentir autant de temps qu'un chargement au Minitel..

Un bout d'un moment, elle se réveilla. Pouvait-elle ouvrir les yeux et les refermer sur sa vie ? Sa pauvre vie dépourvue de vrais sentiments ? La blondinette voyait bien les gens passer, les "chevaliers" du dimanche, tous ceux qui tombaient pour elle en un regard et qui se réveillaient soulagés, laissant une Pan déconfite au devoir de se reconstruire seule. Elle aimait qu'on lui accorde de l'attention, et tout le monde lui avait toujours donné ce qu'elle voulait sans qu'elle ait besoin de demander quoi que ce soit.. Mais à quel prix ? Etait-ce une bonne idée ? Sachant que toutes ses pensées s'évanouiraient en même temps que son faux-sommeil, les yeux mis clos, prêts à éclater en sanglot, il fallait qu'elle fasse le point. Sur sa vie, sur elle, sur..

Ne pouvant plus contenir ses larmes, elle ouvrit les yeux, couvrant immédiatement son visage, sans vouloir remarquer quelqu'un à ses côtés, sans même vouloir lui parler. Qu'allait-il se passer s'il voyait sa figure ? Pour une fois, Pan aurait tout donné pour parler sérieusement.
Mais James ne semblait vouloir que blaguer ou rejeter la faute sur elle, au moins n'était-il pas retombé sous son charme stupide qu'elle ne pouvait pas mettre de côté, qu'elle ne pouvait pas laisser tomber, car elle était comme ça : stupide, insignifiante, mais belle.

Pleurant de plus belle, la rouge et or se redressa, se servant de sa couette comme d'un rempart contre sa tristesse, contre sa propre apparence, contre qui elle était..
Elle n'essaya même pas de lutter contre ce que disait James, car après tout c'était sa faute. Tout était de sa faute. Tout l'avait toujours été. Elle avait eu le malheur de commettre le plus gros crime au monde.. Pan était venue au monde.

« Est-ce que tu p-p-peux imaginer ce que.. C-c'est de se réveiller tous les m-m-m-.. Matins ! Sans savoir si tes amis, ton amour-mour-moureux t'aiment pour t-toi ou pour ton ap-parence ? » Lâcha Pan entre plusieurs sanglots, sa voix étouffée par la couverture qu'elle avait revêtue comme un costume de fantôme. Un fantôme qui fait d'abord pitié avant de faire peur.. Elle-même, au fond.

_________________
GRYFFIN LOVE
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
James Hunter
Serpentard
ft. : Jack Gleeson
Hiboux envoyés : 104
Entrée à Poudlard : 06/07/2016
Année d'étude en cours: : Sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 392
DC : Oswald Alexandre Gold
Chocogrenouilles : 58
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: A l'hôpital avec une Gryffondor (pv Panounette) | Mar 26 Juil - 7:12


« Est-ce que tu p-p-peux imaginer ce que.. C-c'est de se réveiller tous les m-m-m-.. Matins ! Sans savoir si tes amis, ton amour-mour-moureux t'aiment pour t-toi ou pour ton ap-parence ? »

Elle pleurait, Pan pleurait, sanglotait devant James, il était totalement désemparé, il ne savait pas quoi faire, instinctivement il s'avança vers elle et la prit dans ses bras pour la réconforter:

J-j- je peux pas l'imaginer Pan, désolé, je suis totalement désolé, je ne voulais pas te faire pleurer.

Il sortir un mouchoir de sa poche et s'en servit pour essuyer les larmes qui coulaient sur les joues de la gryffondor, il la regarda et elle lui inspirait de la pitié:

Et toi tu sais ce que ça fait d'être rejeté par les autres, de se faire juger, d'être insulté, de se battre quotidiennement pour se construire une bonne réputation, de se battre pour être aimé par les autres, d'enlever l'étiquette "enfant de Mangemort" que l'on ta collé toute ton enfance ?

Il eut envie de pleurer, de quitter la salle et de laisser Pan toute seule, mais son corps ne réagissait pas, il se rappela toutes les fois ou les autres enfants l'avaient rejeté a cause des crimes de ses connards de parents, toutes les fois ou l'on c'était moquer de lui, toutes les insultes qu'on lui avait sortit lorsqu'il était enfant et cette fois il ne pus s'empêcher de pleurer, il détourna le regard, il ne voulait pas que Pan le voient pleurer. Comment ils en étaient arriver la ? Pourquoi il se mettait soudainement a se confier a Pan ? Lui même ne le savait pas alors il se contenta de pleurer toutes les larmes de son corps...
Revenir en haut Aller en bas
Gryffondor
avatar
Pan Young
Gryffondor
ft. : Annasophia Robb
Hiboux envoyés : 418
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Âge : 17
Année d'étude en cours: : Cinquième
Maison répartie : Gryffindor
Mornilles : 1071
DC : Riri-jolie. <3
Chocogrenouilles : 376
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: A l'hôpital avec une Gryffondor (pv Panounette) | Jeu 28 Juil - 19:31


Tellement de larmes qu'à eux-deux, les deux collégiens auraient certainement pu remplir la salle de bains des préfets. Tellement de larmes qu'ils auraient pu piquer une tête dedans. Tellement de larmes qu'ils auraient peut-être même pu s'y noyer..

Les paroles de James tailladaient la blonde. Se répètaient en boucle, ne lui laissaient pas une minute de répit. Lui donnait envie de s'arracher sa jolie tête niaise de ses deux mains; tout, tout aurait été préférable à cette horreur que ses entrailles lui faisaient subir.

Si les émotions virulentes mais passagères étaient un poids de plus sur le coeur de Pan, c'était aussi un soulagement que de savoir que dans quelques instants, tout serait passé. Mais les secondes duraient des heures et les minutes des jours. Dans les trois dernières minutes qui s'étaient écoulées, elle avait déjà eu l'impression de s'être déshydratée trois fois. Elle aurait peut-être dû, finalement. Si le sommeil était insupportable, la douleur de la pleine conscience la transperçait comme une épée en travers de son torse.

Être rejeté. Être jugé. Être insulté. Se battre. Des étiquettes. Des casse-têtes. Des sentiments. De la peur. De la pitié. Mais pas venant d'elle. La pitié des autres. Regarde la demi-vélane et se dire qu'elle ne vaut rien. Qu'on peut jouer avec son coeur. Qu'on peut le traîner par terre devant Poudlard entier. Qu'on peut lui cracher dessus. Qu'on peut lui rappeler qu'elle n'est rien. Rien parce qu'elle n'est pas belle à l'intérieur. Parce que l'intérieur c'est important. Parce que personne ne veut passer son temps avec quelqu'un de moche à l'intérieur. Parce que personne ne veut passer son temps avec Pandora Young.

La cinquième année tapota le dos du garçon. Il était beau. A l'extérieur, à l'intérieur. Il était enfant de mangemort. Pan n'y avait jamais prêté attention. Pan ne prêtait pas attention aux apparences. C'était ce qu'il y avait à l'intérieur qui comptait à ses yeux. Elle soupira. Devait-elle se détester elle-même ? Vivre sa vie d'attardée tout en sachant qu'au plus profond d'elle, elle était une personne repoussante ?

La rouge et or ne savait rien de James. Elle savait que ses lèvres étaient douces, ses cheveux agréables au toucher et sa voix plus mélodieuse qu'un chant de sirène. Elle savait qu'il était gentil, drôle et attentionné. Et elle savait que, comme tous les autres, il la détestait.

La bouclée ne savait rien de sa réputation. La sienne n'avait jamais changé : Gryffonne bouffonne depuis la nuit des temps, "conne à bouffer de la terre", une jolie blague qui faisait marrer tout le monde, un divertissement sans suite, une traînée. Panwhore sécha ses larmes qui retombèrent de plus belle et repoussa tendrement James, la lèvre inférieure encore tremblante de chagrin.

« Je ne saurais jamais. Je ne sais rien, tu as vu ? Je n'ai pas de cerveau. »

Pan-dmur commençait à comprendre. Durement, lentement, car elle n'avait pas de cerveau. C'était sûrement ça, le vide qu'elle ressentait au fond d'elle. Ce n'était ni une maladie infantile dont personne n'avait envie de soucier, ni un problème qui avait une chance de s'arranger un jour. C'était son bagage héréditaire. Rien à voir avec la vélanitude, non, c'était bien plus rare encore. Pan n'avait pas un cerveau lent, un cerveau brûlé ou un cerveau creux, non : Pan n'avait pas de cerveau.

_________________
GRYFFIN LOVE
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
James Hunter
Serpentard
ft. : Jack Gleeson
Hiboux envoyés : 104
Entrée à Poudlard : 06/07/2016
Année d'étude en cours: : Sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 392
DC : Oswald Alexandre Gold
Chocogrenouilles : 58
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: A l'hôpital avec une Gryffondor (pv Panounette) | Lun 1 Aoû - 12:19


« Je ne saurais jamais. Je ne sais rien, tu as vu ? Je n'ai pas de cerveau. »

Ses paroles avaient eu comme l'effet d'une gifle sur James, est-ce que Pan souffrait vraiment ? Elle qui d'habitude semblait toujours heureuse, Pan la Gryffondor stupide se rendait tel compte que plusieurs élèves se moquaient d'elle et il en faisait partie... Une vague de culpabilité le submergea, il essuya les larmes qui coulaient sur ses joues avec son bras. Il avait honte d'avoir fait souffrir Pan:

« Pan écoute, tu as un cerveau comme tout le monde, tu ne sais juste pas l'utiliser... Mais ce n'est pas grave, tu peux apprendre, je peux t'apprendre si tu veux, comme ça tu pourras montrer aux autres débiles que tu es aussi intelligente qu'eux, tu es quelqu'un de formidable, tu es unique dans le bon sens du terme. »

Il la regarda dans les yeux et lui offrit un sourire confiant avant de lui donner une tape amicale, après tout pourquoi il ne deviendrait pas ami ? Certes elle l'avait fait boire jusqu'à en devenir saoul, mais il mettait ça sur le compte de sa stupidité, après tout il lui apprendrait à devenir aussi intelligente qu'une personne lambda, enfin si elle était d'accord....
Revenir en haut Aller en bas
Gryffondor
avatar
Pan Young
Gryffondor
ft. : Annasophia Robb
Hiboux envoyés : 418
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Âge : 17
Année d'étude en cours: : Cinquième
Maison répartie : Gryffindor
Mornilles : 1071
DC : Riri-jolie. <3
Chocogrenouilles : 376
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: A l'hôpital avec une Gryffondor (pv Panounette) | Dim 14 Aoû - 15:50


Pan était dans le déni. Déni de tout, au fond, elle ne savait plus trop. Il lui semblait que sa tête allait exploser, ou quelque chose comme ça. Ou peut-être bien que c'était la fin, la fin de quoi ? Tout n'avait plus aucune importance; rien n'en avait jamais eu. C'était sûrement le signal que la vie lui envoyait pour lui dire de tout foutre en l'air, de se foutre en l'air, de se trancher les veines avec du papier bulle et d'aspirer son sang à la paille. De s'arracher chaque nerf qui la connectait au monde réel et de s'en servir comme réglisse, de s'éventrer pour utiliser son intestin grêle en guise de corde à sauter. L'idée était un peu alléchante au final : plus de problèmes et plein de nouveaux jeux. Ou alors devait-elle prendre ses cheveux pour se pendre une bonne fois pour toute ? Non. C'était bien trop facile, Pan avait été bien plus imaginative par le passé. Elle devait tapisser le monde de rouge... Que cela soit de peinture ou de son sang.

Pan avait toujours rêvé d'un monde en rouge. N'était-ce pas tout ce qu'elle avait toujours désiré ? N'était-ce pas le moment idéal pour mettre son projet à exécution ? Sa vie n'avait jamais eu qu'un but, et maintenant Pan comprenait tout ça : la quête du rouge... Tout ne passait que par la mort. Elle regrettait déjà de ne jamais s'être faite percée les narines, un piercing aurait allait magnifiquement avec son sang qui éclabousserait la pièce... C'était quoi, l'intérêt d'être jolie ? Autant être trouée de partout, ressentir l'odeur de son propre sang lors d'une scarification. C'était quoi, l'intérêt de dire de la merde ? Et de se soucier de toute la merde qui filtrait par les oreilles d'une blondasse aussi conne que ta mère en slip.

Et si tout ne se limitait pas qu'à son sang ? Et si c'était aussi à propos du sang des autres ? Elle regarda froidement James. Son sang, leur sang... Il en fallait partout. Sur les murs de l'hôpital, sur le plafond, sur ce même lit... Le monde n'avait pas voulu de Pan Young, l'adorable blonde qui ne faisait pas de mal à mouches, qui aimait tout le monde mais ne pouvait être aimé en retard. Des dernières larmes perlèrent au coin de ses yeux. Elle avait aimé tout le monde, donné sans compter, ouvert son coeur à qui le demandait. Elle s'était toujours dit qu'il n'y avait aucun mal à sortir avec tout le monde. Ne devait-on pas sortir avec des gens que l'on aimait profondément ? C'était ce qu'elle avait fait. Et qu'avait-elle récolté ? Coeur brisé, honte, humiliation; quand ce n'était pas injures et représailles. Oui, c'était fini tout ça. Il était temps de faire place à Dora, sa propre jumelle maléfique qu'elle incarnerait elle-même. Finies Clover et sa décoloration pétée, la jumelle de remplacement. Elle allait être la sienne, et elle allait tout niquer.

« Pan écoute... »

Etait-ce sa voix qui avait résonné dans sa tête de la sorte ? James avait interrompu le cours de ses pensées, et par la même occasion le cours de ses émotions. Parlait-elle de rouge ? Elle ne pouvait plus dire. Pan caressa lentement ses cheveux blonds. Elle avait vu le monde en noir... En rouge, plus précisément. Cette vision d'elle-même lui fit très peur. La tristesse n'avait pas duré, mais la suite s'était révélée bien pire. Ses larmes s'étaient séchées, et tout ne semblait plus être qu'un mauvais souvenir. Qu'avait dit James ? Elle ne savait pas et était trop fatiguée pour tenter de comprendre un mot de plus qui sortait de sa bouche. Elle décrocha les branchements auxquels elle était vaguement reliée et se releva, s'habilla, quittant la vieille tenue blanche sortie du film d'horreur qu'elle venait de vivre. Elle déposa un bisou sur la joue du garçon qui n'avait pas bougé et s'en alla sans dire un mot, une seule pensée en tête : qui était le pire cas social, la gamine qui n'avait pour elle que son physique ou celui qui se moquait d'elle à cause de cela ? Connaissant déjà la réponse, elle garda son sourire aux lèvres. Pan valait mieux que tout ça : elle était gentille, intègre et aimante; elle n'avait pas besoin de garçon pour lui rappeler.

_________________
GRYFFIN LOVE
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: A l'hôpital avec une Gryffondor (pv Panounette) |


Revenir en haut Aller en bas
 
A l'hôpital avec une Gryffondor (pv Panounette)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» MATCH #4 - SERPENTARD vs GRYFFONDOR
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: Monde Magique :: Welcome to London :: Hôpital Ste Mangouste-
Sauter vers: