TOP SITE
Pensez à voter régulièrement!



 
Mimbulus Mimbletonia Ouvert depuis le 8 FÉVRIER 2016

Pensez à rejoindre notre tout nouveau MM Discord pour pallier aux bugs de chatbox frustrant!

 
Concierge
avatar
Concierge
ft. : Andy Black
Hiboux envoyés : 89
Entrée à Poudlard : 15/04/2016
Année d'étude en cours: : concierge
Maison répartie : n'a pas étudié a Poudulard
Mornilles : 510
DC : Clover, Drystan, Sara, Elyssa
Chocogrenouilles : 136
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
Message[Edenochou] Les malencontreuses aventures de Ludenouche ! | Dim 3 Juil - 21:29


Je ne sais tellement pas pourquoi, mais il me semble que c’est toujours tard le soir que je me promène dans les couloirs de cette école à bosser. Comme si Rusard avait pris le shift de jour et que moi je devais combler le reste des postes… Il faut comprendre qu’il se fait vieux et qu’il a besoin de repos, mais moi aussi parfois j’aimerais faire autre chose que décrotter les conneries des étudiants. Récurant un énième grafiti sur les murs, je ne serais pas surpris que ce soit la gryffondor qui avait fait craquer mon pauvre Bro qui en soit l’auteur, ou encore la poufsouffle aux craies magiques qui dégueulait de la couleur un peu partout sur les magnifiques pierres grises de ce château. Non, mais pourquoi vouloir personnaliser un lieu ancestrale et emplie de magie de la sorte ? Je ne comprendrais jamais les jeunes de nos jours.
 
C’est avec un mal de bras digne des hommes les plus solitaires que je repartie en direction de mon bureau sifflotant doucement une chanson sans queue ni tête. Ma douce chansonnette résonnait clairement dans mes oreilles grâce à l’écho des murs, même si je ne sifflais pas fort, c’était une musique assez jolie à entendre. Point n’est pas mon intention de me vanter, mais je me trouve assez talentueux en plus d’être beau. Je suis le package deal quoi.
 
Bref, tout en me disant que les couloirs étaient déserts et beaucoup trop nombreux, je me demandais si je ne devais pas prendre quelques raccourcis. Il me restait encore plusieurs étages à descendre avant d’être rendu à mon bureau et traîner ce seau commençait à bien me cirer le pompon. HEY WAIT A MINUTE. Je ne suis pas un elfe…. J’ai une baguette et je sais m’en servir. Marmonnant un wingardium leviosa qui interrompit l’espace d’un instant ma chansonnette. Je fis léviter le sceau et tout le patatra qui allait avec devant moi. J’étais maintenant un homme libre de contrainte, je me sentais mieux et plus égorger par quoi que ce soit… (Un peu comme la fois ou Anastasia m’étranglais de son étreinte.)
 
Flottant gaiement, mon sceau me précédait, le problème c’est qu’un sceau empli d’eau ne se dirige pas aussi bien que lorsqu’il est vide et les tournant sont plus dur à prendre, il rata son coup et alla s’éclater sur le mur, aspergeant partout autour… moi y compris…
 
« Nom d’un pétunia dentu… ce n’est pas mon jour, espèce de goule mal fourré… »

_________________
We're always runnin' away and we don't even stop to think about it. The world's in our hands, They don't need to understand We do it our own way, no matter what they try to say about it.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
Serpentard
ft. : Luanna Perez
Hiboux envoyés : 149
Entrée à Poudlard : 19/04/2016
Année d'étude en cours: : sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 459
DC : Padd et Jay. ♦️
Chocogrenouilles : 98
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: [Edenochou] Les malencontreuses aventures de Ludenouche ! | Mar 5 Juil - 13:52


Les yeux grands ouverts, Eden n'arrivait pas à trouver le sommeil. Cette nuit Morphée ne lui avait pas tendu ses bras. Dépitée et en retenant un soupir, Eden se dégagea de ses couvertures encombrantes pour aller prendre l'air. Elle sortit de son dortoir en essayant de ne pas réveiller ses camarades, une fois à l'extérieur. Eden prit une direction sans vraiment chercher où celle-ci pouvait bien l'amener. L'air frais du couloir la fit frissonner, pour une Norvégienne, Eden devait faire pitié d'avoir frissonné devant un petit courant d'air. Il fallait dire qu'elle s'était bien habituer au climat d'ici. Pour son pays, cela équivaudrait à un temps de printemps. Puis cela faisait quelques temps qu'elle n'était pas revenue à son pays natal. Eden se sentait un peu fleur bleue à cause de ses pensées un peu trop déprimantes.

Il ne lui restait plus qu'une année avant la fin de sa scolarité dans l'école magique avant qu'elle ne retourne dans son pays nordique pour remplir son devoir de futur dirigeante de la famille Iversën ainsi que de futur épouse à marier. Eden ne savait même pas si elle avait déjà un fiancé et avec toute la délicatesse qui lui était donnée. Elle s'en fichait comme de sa première culotte usagée et trouée avec des nounours dessinaient dessus.  L'Anglo-Norvégienne eut un petit moment de nostalgie en repensant à cette jolie petite culotte. Mais, elle avait connu une fin honorable digne des plus grands héros !

C'est avec une joie certaine, qu'Eden continua sa petite aventure dans les couloirs de Poudlard. Elle adorait se balader la nuit, Eden éprouvait un sentiment de liberté et de calme. Même si après quand le jour venait, elle ressemblait à un panda avec de grosses tâches noires sous les yeux. Qui avouons-le, cela donnait un certain contraste avec ses cheveux tricolores dignes dès plus beaux crépuscules. Oh ! Eden était très fière du résultat qu'avait subit ses cheveux ainsi que de la tête qu'avait fait sa tante devant le résultat quelques années plutôt. Dire qu'aujourd'hui encore elle en rigolait toujours.

D'un coup, Eden sentit une substance froide l'asperger. Elle était trempe jusqu'aux os maintenant ! Eden regarda rapidement les dégâts que cela avaient causés sur ses pauvres vêtements. Comme si cela ne suffisait pas, un courant d'air passa à ce moment là, la frigorifiant une bonne fois pour toute. Ses cheveux étaient plaqués sur son visage lui donnant une allure pitoyable à l'ensemble.

« Nom d’un pétunia dentu… ce n’est pas mon jour, espèce de goule mal fourré… »

Elle jeta un regard à faire pétrifier un détraqueur. Eden faillit se jeter sur le pauvre malotru et lui faire comprendre que sa ne l'amusait pas de ce prendre de l'eau en pleine tête au détour d'un couloir. Elle se retient de lui sortir toutes les insultes qu'elle connaissaient en anglais et en norvégien.  

" Espèce de Mandragore poilu, comment oses-tu me mouiller ! " S'exclama de mauvaise foi Eden.

Car même si en temps normal, elle était plus du genre calme. Il y avait des limites. Et se prendre un seau d'eau tard dans la nuit, elle appréciait peu la chose.   

_________________
DEY
DIM
Revenir en haut Aller en bas
Concierge
avatar
Concierge
ft. : Andy Black
Hiboux envoyés : 89
Entrée à Poudlard : 15/04/2016
Année d'étude en cours: : concierge
Maison répartie : n'a pas étudié a Poudulard
Mornilles : 510
DC : Clover, Drystan, Sara, Elyssa
Chocogrenouilles : 136
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: [Edenochou] Les malencontreuses aventures de Ludenouche ! | Mer 6 Juil - 21:38


Bon, voilà que ma tâche n’avait rien de plaisant, voilà qu’il fallait en plus que je renverse de l’eau partout dans les couloirs, comme si je n’avais pas assez de boulot comme ça. Un soupir s’échappa de mes lèvres avant de laisser échapper un chapelet d’injure contre mon sceau qui avait refuser de m’écouter en allant s’exploser contre le mur. Sauf que je ne pouvais pas deviner que quelqu’un d’autre se trouve au même endroit au même moment. Ce n’était disons pas prévu…

« Hey ho… on se calme les insultes, je suis quand même plus beau qu’une mandragore et moins poilu on s’entends. »

Un peu de civisme, il y a une manière d’insulter les gens, et elle devrait savoir que ce n’était pas elle que je traitais de goule mal fourrée. C’était la situation et le sceau trop imbécile pour suivre mes mouvements de baguette. Parlant de baguette, je tente en un coup de ramasser l’eau par terre… pas super efficace, mais déjà moins dangereux de se péter la gueule dedans. Je dépose le sceau contre un mur pour pas qu’il recommence à faire le malin avec moi et je glisse une main dans mes cheveux qui me colle au visage à cause de l’eau, avant de relever la tête vers la demoiselle que j’ai malencontreusement sploutcher, parce que non, je ne me suis pas occuper d’elle depuis que j’ai arroser les plantes.

« Tu penses vraiment que je me promène le soir avec un sceau pour le simple plaisir d’arroser les gens ? Je veux bien croire que je passe pour un cinglé les trois quarts du temps, mais si tu veux savoir un truc. Bah, j’ai pas de temps à perdre avec ça. »

Apprenti concierge, pff, j’aurais probablement pu me trouver un job plus plaisant, mais j’avais besoin de m’éclipser loin de ma famille et rapidement. Déjà heureux que ma fratrie n’est pas suivi quand mes parents ont quitté les states, mais reste que la pression Hastings se faisait un peu trop sentir. Performance, performance, des gens digne de ce nom… j’en ai rien à foutre, je l’aurais donner à quelqu’un mon nom… au premier passant venu qui voulait un tant soit peu de gloire et de richesse. J’avais décrocher ce poste pour ne plus avoir mes parents sur le dos et aussi parce que Rusard en est pas loin de sa fin en tant que concierge, j’aurais un peu moins de problèmes une fois qu’il quittera son poste.

Je laisse vagabonder mon regard un instant sur la demoiselle que j’ai déjà vu dans les corridors, mais je ne pourrais pas mettre de nom sur son visage, juste qu’il me semble qu’elle soit chez les serpents… Y’’en a tellement des vert et argent dans cette école, ou c’est simplement que je ne croise qu’eux.

« Tu crois que c’est mieux de vagabonder dans les couloirs aussi tard, d’ailleurs tu ne devrais pas être dans ta salle commune à cette heure ? » Demandais-je alors que j’esquissais le mouvement pour regarder la montre argentée à mon poignet.

_________________
We're always runnin' away and we don't even stop to think about it. The world's in our hands, They don't need to understand We do it our own way, no matter what they try to say about it.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
Serpentard
ft. : Luanna Perez
Hiboux envoyés : 149
Entrée à Poudlard : 19/04/2016
Année d'étude en cours: : sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 459
DC : Padd et Jay. ♦️
Chocogrenouilles : 98
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: [Edenochou] Les malencontreuses aventures de Ludenouche ! | Sam 9 Juil - 6:07


Eden ne fit pas attention à ce que disait la personne en face d'elle. Elle était plus préoccupée par l'état de ses vêtements ainsi que de ses pauvres cheveux. Elle devait paraitre bien superficielle à ce soucier de ses cheveux. Mais avec l'eau qu'elle venait de se prendre dans la figure. Eden devait ressembler à un caniche mouillé, et c'était une image peut valorisante pour elle. Essayant d'essorait ses cheveux, elle les bascula en arrière pour avoir enfin la vue dégagé et pouvoir regarder la personne qui lui parler.

" Non, il est vrai que tu es un peu moins poilu qu'une mandragore. Mais je n'irai pas jusqu'à vérifier. "

Elle continua sa mission qui était d'enlevée le plus d'eau de ses vêtements en les essorant au maximum. Autour d'elle une marrée d'eau se construisait mais elle ne faisait pas attention à cela. Jetant de temps à temps quelques coups d'œil à la personne qui venait de l'arroser comme une pauvre plante en manque d'eau. Eden retient un soupire, la prochaine fois elle évitera de sortir aussi tard dans la nuit dans les couloirs.

Une voix coupa court dans ses pensées, elle recommença à fixer la personne en face d'elle. Si, elle pensait vraiment qu'il se promenait le soir avec un sceau pour le simple plaisir d’arroser les gens ?

" Chacun ses passions", souffla Eden en haussant les épaules.

Le reste de la phrase n'était qu'un murmure aux oreilles d'Eden car en vérité elle avait arrêté d'écouter. Elle voulait pas passé pour une malpropre mais elle avait d'autres choses à faire que de rester dans ce couloir froid trempée jusqu'aux os pour finalement attraper la crève. Elle renifla d'une façon tellement distingué que se bruit se répercuta dans le couloir. Eden ne fit pas attention à l'expression de de l'homme face à son geste et quand bien même, elle s'en fichait un peu de ce qu'il pouvait bien penser d'elle.  

« Tu crois que c’est mieux de vagabonder dans les couloirs aussi tard, d’ailleurs tu ne devrais pas être dans ta salle commune à cette heure ? »

Ce n'était décidément pas sa journée ( plutôt sa nuit ), finalement elle aurait du rester coucher dans son lit au chaud. Puis avec sa mauvaise mémoire, Eden n'arrivait plus à ce souvenir où elle avait vu cet individu. Il fallait dire qu'elle ne prenait pas vraiment le temps de se familiarisé avec les gens, même si cela faisait six ans qu'elle étudiait dans cette école. Dire que dans un ans, elle allait repartir dans son pays natal cela lui donnait déjà la migraine. Elle se passa la main dans ses cheveux, un vilain tic qu'elle avait.

"En quoi cela vous regarde que je sorte pour m'aérer l'esprit ?", répondit froidement Eden. En plus de la mouiller, il lui demandait des comptes ! Ce soir-là elle aura tout vu.

_________________
DEY
DIM
Revenir en haut Aller en bas
Concierge
avatar
Concierge
ft. : Andy Black
Hiboux envoyés : 89
Entrée à Poudlard : 15/04/2016
Année d'étude en cours: : concierge
Maison répartie : n'a pas étudié a Poudulard
Mornilles : 510
DC : Clover, Drystan, Sara, Elyssa
Chocogrenouilles : 136
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: [Edenochou] Les malencontreuses aventures de Ludenouche ! | Dim 10 Juil - 15:10


Je vois que je risque d’avoir du fil à retordre, pendant qu’elle tente justement de tordre son linge, la demoiselle n’a pas l’air commode et pourtant, on s’entend qu’il est tard et qu’elle n’a rien à faire du tout dans les couloirs. Et pourquoi c’est moi qui doit faire les adultes responsables et moralisateurs alors que je suis à peine plus âgés qu’eux. J’aurais dû me trouver un autre poste, quelque chose qui m’imposais moins de montrer l’exemple, parce que je ne suis pas encore rendu au stade de vieux rabougri et marabout, je ne suis pas un Ulanovski en d’autres mots.

Encore heureux aussi que je sois moins poilu qu’une mandragore. C’est assez dégueulasse déjà de se comparer à ce genre de plante, si en plus il fallait que je ressemble à ça. Un petit rire m’échappa involontairement par contre. Parce que bon, ressembler à une mandragore avec du sang de vélane c’est pas mal impossible de un, mais j’imaginais que advenant le cas que cela se puisse, les gens en se réveillant ne comprendrais pas du tout ce qui aurait pu leur prendre.

« Pas besoin de te le faire vérifier, je suis encore capable de me regarder dans une glace. »

Mais qu’elle étrange créature elle était cette demoiselle. Assez vieille pour se balader le soir sans avoir besoin de quelqu’un pour l’accompagner. Assez têtue pour défier le règlement, chose que j’ai moi-même faite à mainte reprise à Ilvermony. Je n’étais pas un enfant de cœur, mais ça on s’en fiche. De toute façon, le seul tort que j’ai en ce moment est de ne pas avoir été capable de contrôler ce foutu sceau.

« J’en ai d’autre bien plus intéressante honnêtement. » J’ai l’air si pathétique que ça ? Et qu’est-ce que j’ai à me justifier à cette fille moi d’abord ? Haussant les épaules je finis de ramasser ce qui a foutu le camp par terre tout en essayant de savoir ce qu’elle fou dans les couloirs à une telle heure.

« Okay, ça ne paraît peut-être pas avec ce sceau et tous ces trucs mais je suis quand même l’assistant du concierge, donc si tu veux pas te ramasser avec des heures de colles je te conseille de me parler autrement. »

Je n’ai pas l’envie de jouer les mecs chiant. Mais comment dirais-je, je dois quand même mettre mon pied à terre. Je n’ai pas envie de me faire marcher dessus non plus.

_________________
We're always runnin' away and we don't even stop to think about it. The world's in our hands, They don't need to understand We do it our own way, no matter what they try to say about it.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
Serpentard
ft. : Luanna Perez
Hiboux envoyés : 149
Entrée à Poudlard : 19/04/2016
Année d'étude en cours: : sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 459
DC : Padd et Jay. ♦️
Chocogrenouilles : 98
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: [Edenochou] Les malencontreuses aventures de Ludenouche ! | Ven 15 Juil - 15:10


Pendant qu'elle continuait sa tâche, Eden écoutait l'autre personne d'une oreille distraite. Dire que si elle avait prit sa baguette, elle ne serait pas là, à galérer pour se sécher ! Puis, il faisait un froid à hérisser les plumes d'un sombral dans ces maudits couloirs ! Elle était bonne pour attraper un rhume !

« J’en ai d’autre bien plus intéressante honnêtement. »

La phrase la sortit de ses pensées, elle jeta un regard à l'autre occupant de la pièce. Venait-elle de bien comprendre ? Non. Il ne pouvait insinuer ce genre de chose... Si ? Elle devait encore avoir comprit de travers avec son esprit tordu.

" Je ne juge pas les gens, mais si possible pourriez vous ne pas vous étendre dans les détails. Je vous en serez reconnaissante. " Dit-elle amusée par la phrase et un micro sourire se forma sur ses lèvres.

Elle se passa la main dans les choses tout en cherchant où es-que elle avait pu bien voir cet homme. Elle se doutait bien que ce n'était pas un des élèves, bien qu'il ne devait pas avoir loin de son âge. Un professeur ? Non, beaucoup trop jeune pour en être un. Elle savait qu'elle devrait faire plus attention aux choses qui l'entouraient mais Eden n'en voyait pas vraiment la nécessitée de le faire. Puis ce n'était finalement qu'une personne parmi tant d'autre dans ce vaste monde.

« Okay, ça ne paraît peut-être pas avec ce sceau et tous ces trucs mais je suis quand même l’assistant du concierge, donc si tu veux pas te ramasser avec des heures de colles je te conseille de me parler autrement. »

L'assistant du concierge ? Vraiment ? Elle se disait bien qu'elle l'avait quelque part mais jamais elle n'aurait pensé que ce vieux concierge aurait un assistant. De toute façon, à quoi cette information pouvait bien lui servir à elle qui était trempée jusqu'au os ? Eden ne sentait pas offusqué par la menace non voilée dans la voix de l'assistant du concierge. Elle avait déjà des heures de colles et pourtant sa ne l'avait jamais traumatisé donc qu'es-que sa pouvait lui faire qu'elle soit collé ou non ?

" Je n'aurais jamais cru que le concierge avait un assistant pour faire tout son boulot. " Elle fit une pause et reprit avec une voix remplit d'ironie. " Mes excuses de vous avoir parler de façon effronté, je ne voulais en aucun point vous faire affront monsieur. "  

Et pour conclure sa phrase, elle se courba l'échine dans une révérence dont sa tante serait fière. Bon dans ce contexte, elle devait ressembler en rien et sa révérence devait avoir la grâce d'un kraken sans tentacules mais elle s'en fichait. Finalement, bien qu'elle soit mouillé,  Eden était fort intrigué par ce concierge. Elle s'adossa contre le mur, lui faisant face. Se passant une nouvelle fois la main dans les cheveux, elle lui adressa un petit sourire. Voilà, bien longtemps qu'elle ne fut pas aussi intrigué par quelqu'un.

" Pour un assistant du concierge, je ne vous sent pas à votre place dans ce rôle. Mais je ne suis pas la mieux placé pour juger ce genre de choix. "

_________________
DEY
DIM
Revenir en haut Aller en bas
Concierge
avatar
Concierge
ft. : Andy Black
Hiboux envoyés : 89
Entrée à Poudlard : 15/04/2016
Année d'étude en cours: : concierge
Maison répartie : n'a pas étudié a Poudulard
Mornilles : 510
DC : Clover, Drystan, Sara, Elyssa
Chocogrenouilles : 136
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: [Edenochou] Les malencontreuses aventures de Ludenouche ! | Sam 16 Juil - 23:22


Relevant la tête, je pose mon regard un instant sur elle, un sourcil relevé et un amusement qui commence à poindre. Est-ce qu’elle est en train d’insinuer que j’ai moi-même insinuer un genre de truc qu’il ne faut pas que j’insinue avec les étudiants ? Parce que voyons, moi, Ludo Hastings je n’ai jamais dit un truc comme ça. Posant ma main contre le sceau. Je murmure un : « Je le jure, je n’ai rien dit et ne dirait rien qui pourrait choquer vos oreilles sensibles. » qui était quand même parfaitement audible dans le silence du couloir.

Une fois que tous mes trucs parurent tenir de manière un peu moins précaire, je pouvais maintenant me redresser et tenter de ne pas tout refaire tomber, parce que…. POURQUOI je traînais ça au fait ? Il devait bien y avoir un placard à balais pas trop loin que je puisse foutre ça là-dedans et ne pas risquer d’éclabousser quelqu’un d’autre au passage et c’est aussi ridicule de penser que je traîne un sceau plein d’eau alors que je suis un sorcier et que je peux juste faire : « Evanesco. » et voilà disparu dans les confins de l’univers cette eau souillé de couleur. Pff, je me sens déjà plus léger.

« Rusard est sur ses derniers milles je dirais, il ne semble pas qu’il pourra continuer longtemps de ramasser les conneries de tout le monde. Il cauchemarde de bombabouse sans cesse… donc j’en ai caché quelques-unes dans sa chambre pour qu’il ne fasse pas juste en rêver… c’est très drôle quand il traîne une odeur de merde toute la journée par ma faute, je sens que j’ai fait mon devoir… Et euh ça va pas besoin de te pencher comme ça, mes souliers n’ont pas de yeux… »

Elle s’installe plus confortablement, pendant que je continue de chercher une place ou je pourrais bien foutre tous ces trucs…. Je finis quand même par ouvrir une porte et foutre le tout à l’intérieur ! C’est l’infirmerie ? Je m’en fou, j’irais nettoyer demain.

« Bah, qui peut être vraiment à l’aise à torcher d’autre gens tu pense ? Disons que je voulais devenir chanteuse d’opéra. Mais l’opération que ça prend m’a un peu découragé donc je suis là ! Mais tu sais dans la vie on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a ! »

Avant de m’adosser contre le mur j’enlève ma veste en cuir et je lui tends. « Tu sembles avoir froid ! » Vu comment elle était installée je supposais qu’elle voulait se taper une discute, pourquoi pas. J’avais fini ce que j’avais à faire de toute manière.

« Tu voulais devenir quoi toi ? Parce que tu ne semblais pas à l’aise dans le rôle de Kraken… je dis ça comme ça hein.. »


pssst:
 

_________________
We're always runnin' away and we don't even stop to think about it. The world's in our hands, They don't need to understand We do it our own way, no matter what they try to say about it.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
Serpentard
ft. : Luanna Perez
Hiboux envoyés : 149
Entrée à Poudlard : 19/04/2016
Année d'étude en cours: : sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 459
DC : Padd et Jay. ♦️
Chocogrenouilles : 98
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: [Edenochou] Les malencontreuses aventures de Ludenouche ! | Mar 26 Juil - 12:59


Dos contre le mur froid du couloir, Eden écoutait avec attention l'assistant du concierge. Et, c'était bien une première qu'Eden prenait la peine de s'intéresser à ce petit monde autour d'elle. Jamais, elle n'avait prit le temps de savoir ce que penser la personne en fasse d'elle. Elle devait avouer, qu'elle n'en voyait pas la peine et que c'était finalement que de la fatigue en plus, à chercher à comprendre ce que pense l'autre.

« Bah, qui peut être vraiment à l’aise à torcher d’autre gens tu pense ? Disons que je voulais devenir chanteuse d’opéra. Mais l’opération que ça prend m’a un peu découragé donc je suis là ! Mais tu sais dans la vie on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a ! »  

Chanteuse d'opéra ? Vraiment ? Eden aurait dû éclater de rire devant ce choix de carrière, mais étonnamment elle n'en voyait pas vraiment l'intérêt. Cet avec un nouveau regard, qu'elle se mit à fixer le garçon à ses cotés. Elle avait une terrible envie de le secouer et de lui dire de foncer vers son rêve de devenir chanteur. Il en avait la possibilité et il devait se battre pour pouvoir y arriver. Elle trouva dommage qu'il abandonne ce rêve pour devenir concierge, mais elle n'était pas la mieux placée pour juger une personne.

« Tu sembles avoir froid ! »

Il lui tendit sa veste en cuir, Eden l'attrapa et l'enfila après un remercîment gênée par ce geste plein de gentillesse envers sa personne.

« Tu voulais devenir quoi toi ? Parce que tu ne semblais pas à l’aise dans le rôle de Kraken… je dis ça comme ça hein.. »

Elle éclata d'un rire franc et légèrement rauque signe qu'elle n'avait pas ri depuis longtemps. Jamais, on ne l'avait comparé à un kraken. Définitivement, elle appréciait ce concierge.

" Je n'avais pas de rêve en particulier, car finalement mon avenir était tout tracé. Dans même pas deux ans, je repartirais en Norvège pour remplacer ma tante et être à la tête de la famille Iversën et je serais marier. Eden, fit un maigre sourire. Elle savait que ce n'était pas joyeux mais ce n'était finalement que la vérité. " Je suis désolée d'avoir plombé l'ambiance. Mais, je crois que si j'avais la possibilité de choisir, je dirais que j'aimerai pouvoir voyager dans le monde entier. " Elle se mit à toucher la chaine de son collier pensive. " Plus jeune, j'ai eu envie de devenir peintre mais on ma toujours dit que cela ne convenait pas à une futur dirigeante. Je crois que maintenant j'ai perdu tout ce que je savais et que je serais incapable de pouvoir tenir un crayon correctement. Je me rappelle la dernière fois où j'ai pu dessiné. Mon père avait décidé de bruler tout mes travaux pour me montrer que ce n'était pas mon rôle et que c'était une véritable honte que je me sois baissé à faire ce genre de travaux manuels.  "  

Eden fit une pause laissant le silence du couloir envahir peu à peu leur conversation. Elle ne pourrait jamais oublier la cruauté qu'avait fait preuve son père le jour de ses sept ans.

" Le rôle de Kraken ? C'est bien la première fois qu'on me le fait remarquer."Eden eut un petit sourire. " On peut dire que finalement c'est l'éducation qu'on tout les enfants de famille de Sang-Pur, dure et sans sentiment " Elle haussa les épaules comme si ce n'était qu'une banalité. Elle attrapa son paquet de cigarette et en sortit une. "Tu en veux ?" Elle lui tendit son paquet tout en lui faisait un sourire complice.

HRP:
 

_________________
DEY
DIM


Dernière édition par Eden Iversën-Underwood le Dim 14 Aoû - 7:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Concierge
avatar
Concierge
ft. : Andy Black
Hiboux envoyés : 89
Entrée à Poudlard : 15/04/2016
Année d'étude en cours: : concierge
Maison répartie : n'a pas étudié a Poudulard
Mornilles : 510
DC : Clover, Drystan, Sara, Elyssa
Chocogrenouilles : 136
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: [Edenochou] Les malencontreuses aventures de Ludenouche ! | Sam 30 Juil - 22:28


Je ne savais pas ce que je devais penser de la demoiselle en face de moi, non plus si elle me prenait au sérieux ou pas. Je disais souvent n’importe quoi dans la vie, comme en ce moment en inventant un rêve de devenir chanteuse d’opéra. Je n’ai nullement envie de chanter de l’opéra dans la vie et encore moins d’avoir mes couilles sur mon torse. Elles sont bien en petite balle caché dans mon pantalon. Bah au moins, en ce moment, la demoiselle ne semblait plus à cran, elle avait même accepté de prendre ma veste pour se garder au chaud, elle ne pourrait pas m’accuser de l’avoir rendu malade en plus de l’avoir dérangé dans sa balade nocturne. Même si en fait je devrais jouer le rôle de l’adulte responsable et de la retourner dans son dortoir sous peine d’avertir le directeur de sa maison… un frisson me parcouru l’échine en pensant à Ulanovski, je ne voudrais dont pas le voir en petite tenue pour dormir celui-là. Une grimace apparue sur mon visage alors que je ravalais le vomi qui avait monter dans ma bouche. Beurk, je pris un bonbon à la menthe que j’avais dans la poche de mon jean pour changer le goût acre que j’avais dans la bouche.

Son éclat de rire me fit revenir à des pensées moins dégoutantes concernant le prof de magie noire, j’étais heureux de voir que mon humour pouvait plaire. J’avais surtout l’habitude de soulever des interrogations avec ma répartie étrange et qui ne plaisait pas à tous. Mais enfin, on s’en foutait rendu là. En l’écoutant parler, je ne pus m’empêcher de me reconnaître quand même. Quand j’étais enfant, on avait bien essayé de me transformer en princesse bien obéissante, mais mes sœurs avaient oublié que j’étais un mec et mes parents semblaient simplement heureux de ne pas s’occuper de l’enfant que j’étais, jusqu’à ce que cela devienne soudainement important de m’inculquer la manière de penser et de faire des Hastings.

« Heureusement, ce n’est pas le lot de tous les sangs purs, mais ce l’est encore pour beaucoup trop de personnes comme toi et moi. »

Je lui fais un clin d’œil avant d’accepter la cigarette qu’elle m’offre, il va falloir que j’apprenne à arrêter de me faire acheter par les jeunes avec leurs cigarettes. Sinon, j’allais me retrouver avec elle aussi qui allait venir me rejoindre la nuit pour me parler et fumer une panoplie de cigarette sans peur de se faire prendre.

« C’était manière de dire que tu ne devrais pas te laisser avoir par ta famille. Je sais que ce n’est pas évident, j’suis moi-même passé par là. Tu penses que ça plaît vraiment à ma famille prestigieuse que je ne sois qu’un assistant concierge ? »

J’allume la cigarette avant de m’appuyer sur le bord de fenêtre. « La différence c’est que de ce côté-ci de l’océan, on dirait que la rivalité sang pur, sang mêlé ou né moldus semble plus forte. Que d’où je viens. » Mais mes parents restent intransigeants quand même là-dessus, hors de question de se marier avec autre chose qu’une sang pure…

« Je ne sais plus vraiment à quoi je rêvais étant plus jeune, pourtant je sais que ça n’avait aucun rapport avec l’opéra ou de devenir concierge. Je voulais simplement échapper à l’autorité parentale. Me dissocier d’eux est un peu mon rêve maintenant. »

_________________
We're always runnin' away and we don't even stop to think about it. The world's in our hands, They don't need to understand We do it our own way, no matter what they try to say about it.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
Serpentard
ft. : Luanna Perez
Hiboux envoyés : 149
Entrée à Poudlard : 19/04/2016
Année d'étude en cours: : sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 459
DC : Padd et Jay. ♦️
Chocogrenouilles : 98
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: [Edenochou] Les malencontreuses aventures de Ludenouche ! | Dim 14 Aoû - 8:23


Le vide. Voilà, plusieurs minutes qu'elle fixait le vide. Pour certain, le geste de son père pouvait être banal mais l'enfant qu'elle fut cela a été tout le contraire. Eden n'avait jamais vraiment aimé particulièrement ses parents. De toute façon, elle était un véritable poids pour eux. Sa naissance n'avait juste qu'apporté la satisfaction des autres dirigeants et le soulagement de ses parents de ne plus avoir le devoir de faire perpétuer la lignée des Iversën et des Underwood. Eden n'avait jamais pu partager le moindre moment de tendresse avec eux. Elle n'était simplement qu'une inconnue avec les mêmes traits et qui vivait au même endroit qu'eux. Jamais, elle ne pourrait oublier le regard de dégout de sa mère sur elle. Combien de fois, elle lui avait hurlé dessus disant que c'était à cause d'elle que son corps n'était plus le même. Eden avait prit l'habitude de faire la sourde oreille à ces moments là. Aujourd'hui, elle avait grandit et sans eux, mais même morts, ils lui avaient laissé un cadeau empoissonné celui d'être la parfaite maitresse de la noble et grande famille Iversën.

« Heureusement, ce n’est pas le lot de tous les sangs purs, mais ce l’est encore pour beaucoup trop de personnes comme toi et moi. »

Eden détacha ses yeux du mur d'en face d'elle, pour les reportaient sur le garçon à ses côtés. Et lui fit un petit sourire qui avouons-le, devait plus ressembler à une horrible grimasse qu'à un sourire avenant. Sa gorge lui faisait un peu mal d'avoir rit mais cela apaisa un peu Eden de savoir qu'elle avait toujours la capacité d'exprimer ce qu'elle ressentait.

" Malheureusement la vie n'est pas forcément celle qu'on imaginait. Certaine personne arrive à sortir du moule qu'on leur avait imposer depuis leur naissance d'autre non. "

Elle haussa les épaules et laissa l'autre occupant de la pièce lui prendre la cigarette qu'elle venait de lui proposer. Il lui fit un clin d'œil qu'Eden répondit par un sourire.

« C’était manière de dire que tu ne devrais pas te laisser avoir par ta famille. Je sais que ce n’est pas évident, j’suis moi-même passé par là. Tu penses que ça plaît vraiment à ma famille prestigieuse que je ne sois qu’un assistant concierge ? »

Eden se doutait bien que les parents de l'assistant du concierge avaient dû faire une crise en apprenant le métier de leur fils. Eden était admirative du courage qu'il avait fait preuve. Parfois elle aimerait crier haut et fort ce qu'elle pensait vraiment. Mais, finalement elle était aussi vide qu'une coquille, tout était trop blanc sans nuance.

" Tu as raison, finalement rien n'est simple. Mais je ne peux aller à l'encontre des enjeux et des choix que ma famille a fait pour moi. Un jour, peut-être, j'arriverais à faire ce que j'ai envie mais pas maintenant ce n'est pas encore le bon moment. " Eden pencha la tête en arrière et soupira. " Je suis admirative à ce que tu as réussis de faire, je me doute que tes parents ont du avoir une crise en apprenant que leur fils est devenu l'apprenti du concierge. "

Elle se leva et se mit à côté du garçon prêt de la fenêtre, cigarette en bouche elle regarda le ciel étoilé. Volontairement elle laissa un petit blanc réfléchissant à la réponse du brun. Eden ne se sentait pas vraiment anglaise bien que son paternel le soit.

"Pour être honnête de là d'où je viens, après la mer Baltique, les mœurs et les travers sur cette " rivalité " de sang n'est pas la même quand Angleterre. Je dirais même qu'elle est moins présente. Pour dire, ma propre Tante m'a apprit certaines coutumes des Moldus. "

Eden fut surprise, elle s'était fait avoir. Un petit rire sortit d'entre ses lèvres, elle aurait dû sans douté qu'il ne voulait pas être Chanteur d'Opéra.

" Pourtant tu avais la voix et la carrure parfaite ! Il ne manquait plus que la perruque et un pot de peinture sur le visage ! S'exclama en rigolant Eden en imaginant le brun en costume avec toute la panoplie qui allait avec, reprenant son sérieux. Elle détourna ses yeux du ciel et posa sa main sur l'épaule de l'autre en signe de soutient. " Je pense pas être la mieux placée en ce qui est de rêve mais crois-moi ton rêve mérite de se réaliser. Car bien que cela soit étrange nous avons finalement un peu le même. "

_________________
DEY
DIM
Revenir en haut Aller en bas
Concierge
avatar
Concierge
ft. : Andy Black
Hiboux envoyés : 89
Entrée à Poudlard : 15/04/2016
Année d'étude en cours: : concierge
Maison répartie : n'a pas étudié a Poudulard
Mornilles : 510
DC : Clover, Drystan, Sara, Elyssa
Chocogrenouilles : 136
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: [Edenochou] Les malencontreuses aventures de Ludenouche ! | Mar 30 Aoû - 14:00


C'est bizarre qu'une étudiante comme ça m'amène à parler de ma famille. Moi qui n'aime pas trop en parler, me voilà en train d'en discuter très ouvertement. Pff, la vie n'est pas facile pour personne et surtout pas quand nos parents sont sur notre dos. Je suis le plus jeune, les espoirs de mes parents envers moi étaient grand. Je les ai déçu, pourtant ça ne me rend même pas triste, dans ma tête c'est un peu comme si j'étais adopter et que je ne faisais pas vraiment partie de leur famille. La seule chose qui fait en sorte que je sais que j'appartiens à cette famille c'est bien ma ressemblance physique avec les autres membres de la famille.

« Je crois que personne ne peut réellement vivre la vie qu'il a imaginer. On s'entends que même si on réussit dans la vie, ce n'est probablement pas comment on le voulait. Il y a toujours quelques chose qui vient se mettre sur notre chemin. »

Et voilà, que je me mettais à faire de la philosophie de bas étage. Je crois que c'est l'air froid qui entre par les fenêtre et l'heure tardive qui faisait en sorte qu'il n'y avait que le babillage des tableaux qui venait troubler le calme de la nuit. Je me contentais d'observer la jolie demoiselle tout en fumant une cigarette, c'était presque improbable comme moment, enfin si on oubliait le nombre de fois que mon Bro venait me rejoindre dans mon bureau la nuit pour un moment de tranquilité et fumer quelques clopes.

Je me mis même a raconter ma rebellion avec mes parents, si au moins je peux inspirer quelqu'un, j'aimerais bien que cette jeune fille soit l'inspirée. Elle semble au désespoir à mes yeux. Pauvre petite âme sans défense. J'écoute en hochant doucement la tête, rigolant un peu en revivant la crise d'apoplexie de mes parents quand je leur ai dit ce que j'allais faire comme boulot. Mais, je ne peux m'empêcher de m'approcher de la demoiselle, de la serrer dans mes bras et de lui tapoter doucement la tête en marmonnant des « chhuuuut».

Alors qu'elle recommença à parler cette fois de ma supposé carrière de chanteur d'opéra, je ne pus m'empêcher de rire un peu plus fort, amenant une vague protestation de la part des tableaux qui voulaient la paix et dormir tranquillement sans que des impertinents ne viennent troubler leur sommeils. Mais, le reste de sa phrase avait quand même un peu de sens. Il est vrai que nous avions a peu près la même ambition en ce moment, sortir du gouffre familial et vivre notre propre vie.

« Pourquoi ne pas nous aider mutuellement ? Je veux dire, nous pourrions nous encourager. Tu ne mérite pas le sort qui t'attends, surtout si tu n'en es pas heureuse. Et je ne crois pas non plus mériter le sort que mes parents veulent me réserver. Tu sais aux States je suis encore mineur, donc dans leurs esprits, je suis encore sous le joug familial. »

Je dis ça comme ça, mais j'aimerais bien pouvoir me plaindre de mes parents avec quelqu'un qui connaît exactement ma situation. Je donne une pichenette à ma clope qui tombe à quelque part dans le parc.

_________________
We're always runnin' away and we don't even stop to think about it. The world's in our hands, They don't need to understand We do it our own way, no matter what they try to say about it.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
Serpentard
ft. : Luanna Perez
Hiboux envoyés : 149
Entrée à Poudlard : 19/04/2016
Année d'étude en cours: : sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 459
DC : Padd et Jay. ♦️
Chocogrenouilles : 98
Voir le profil de l'utilisateur
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: [Edenochou] Les malencontreuses aventures de Ludenouche ! | Mar 20 Déc - 16:09


Eden écouta attentivement l'histoire du garçon et de sa rébellion envers sa famille. Elle était comme subjuguer par ce qu'il disait et de la crise des parents du bruns face au choix du métier de celui-ci. Elle était admirative par le courage qu'il avait pu faire par le passé et réussir à sortir de l'emprise qu'avait ses parents sur lui. Elle se mentirait en disant qu'elle n’était pas envieuse, mais il fallait être réaliste. Elle n'était pas lui et lui n'était pas comme elle. Eden aurait aimé avoir un semblant de courage et de la témérité qui caractérisait bien les lions, pour pouvoir remédier à sa situation et ainsi choisir sa destinée.  

Elle était d'accord avec le brun, personne ne pouvait vraiment avoir un contrôle entier sur sa vie et comment celle-ci pourrait se dérouler mais ils pouvaient essayer de la rendre moins pénible. De toute façon, elle n'avait pas l'âme d'un philosophe et, elle était la personne la moins bien placée pour pouvoir donner des conseils sur la façon qu'il fallait vivre sa vie.  

Sans qu'elle ne s'y attende, un étau se referma sur elle. Une main lui tapota gentiment sur la tête comme si elle était un pauvre chaton perdu et des « chut » marmonnaient lui remonta à l'oreille. Inconsciemment son corps se détendit (alors qu'auparavant elle n'avait même pas remarqué qu'elle était crispée), elle posa sa tête contre l'épaule du brun et un soupire de fatigue et de bien être lui traversa ses lèvres pourprines. Eden était une assoiffée de tendresse et le peu qu'on lui donnait elle le prenait comme une voleuse. Même si, elle trouvait cet échange d'affection un peu maladroit, elle ne fit rien pour ce dégager des bras du brun. Il n'y avait rien de sexuel dans ce câlin, simplement deux jeunes gens qui avaient un passé similaire et qui comprenait ce qu'avait traversé l'autre.

« Pourquoi ne pas nous aider mutuellement ? Je veux dire, nous pourrions nous encourager. Tu ne mérite pas le sort qui t'attends, surtout si tu n'en es pas heureuse. Et je ne crois pas non plus mériter le sort que mes parents veulent me réserver. Tu sais aux States je suis encore mineur, donc dans leurs esprits, je suis encore sous le joug familial. » 

Elle lâcha un faible « oui » en montrant son accord avec la phrase du brun. Elle passa son bras autour de la taille de l'autre en signe de soutient.

«  Dis-toi que tu es en Angleterre et que tes parents non plus de pouvoir sur toi.  Personne ne mérite d'être malheureux, parfois je me dis que mon sort aurait pu être plus dramatique. C'est grâce à ça, que j'arrive à avoir la tête hors de l'eau. »

Eden relâcha le garçon, et se laissa aller contre le mur. Se remettant les cheveux en place, elle fit un petit sourire à l'autre. Décidément, cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas autant sourit où même rigoler. Mais, elle savait que si elle devait discuter de ses états d'âme avec lui, elle était persuadée qu'il ne la jugerait pas.

_________________
DEY
DIM
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
❖ ❖ ❖ ❖
MessageRe: [Edenochou] Les malencontreuses aventures de Ludenouche ! |


Revenir en haut Aller en bas
 
[Edenochou] Les malencontreuses aventures de Ludenouche !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Les aventures de Tom Bombadil
» Les aventures de Lena & Fee
» Étranges aventures dans un bain [Rafa'][Un obscur jour de 1622]
» Les aventures de Petit Lys et Petite Pensée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: hogwarts hogwarts hoggy warty hogwarts :: Troisième étage-