RSS
RSS



 

 
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageTu m'trouve trop sérieux ? Sérieux ? [pv. Ananouche ] | Dim 1 Mai - 19:56


Le mardi après-midi je n'ai pas cours, ce qui m'arrange, me permet de faire des études alors que la salle commune ou encore la bibliothèque n'est pas bondée. Je déteste être entouré de trop de personne, ils sont trop bruyant et je suis un peu sauvage dans mon genre si on veut et j'en ai parfaitement conscience. Pour l'instant la seule personne qui a réussi a entrer dans ma bulle sans jamais me déranger est Lux, même que je cherche sa présence la plupart du temps. Mais quand nous sommes à Poudlard c'est le début d'une période de noirceur, je ne l'ai pas constamment à mes côtés, mon lit est froid et vide sans elle. On se croise de temps en temps, le temps d'une étreinte, quelques minutes volées avant de retourner à nos places respectives. Nous saluons froidement dans les corridors ou dans les cours. Nous ne sommes pas aussi libre que durant les vacances et même si je tente de ne pas le faire paraître, ça m'affecte. Je me referme donc sur moi-même et je vois quelques amis aussi pour m'aider, sans qu'ils ne le sachent réellement.


Il n'y en a qu'une qui me connaît un peu mieux que les autres et c'est elle que j’attends depuis quelques heures dans la pénombre de la bibliothèque. Je suis entourer de mon éternelle pile de bouquins, je ne sais même pas combien de page que j'ai lu depuis que je suis ici, en train de faire mon devoir d'arithmancie. J'ai promis à Ana de l'aider avec ces devoirs, parce que la demoiselle a parfois de la difficulté à se concentrer et je suis tellement studieux que ben, je crois être la personne toute indiqué pour lui donner un coup de main.


Finissant d'écrire la dernière ligne de mon parchemin, je dépose la plume à côté de ce dernier et je me laisse tomber en arrière dans le fauteuil. Mes mains glissent de mon front à mes cheveux détachés qui pendent derrière le dit fauteuil. Je commence à avoir mal dans le dos. Je soupire légèrement avant de regarder sur mon poignet ma montre pour voir quelle heure il est. Anastasia ne devrait plus tarder maintenant. J'en profite pour les quelques minutes qu'il me reste encore pour fermer les yeux et relaxer un peu, après je sais que j'ai plein d'autre études à faire. Vous me direz que je suis cinglé, je le sais parfaitement, mais je fais ça pour une simple et unique raison, je veux être médicomage et il n'est jamais trop tôt pour accumuler des bonnes notes et profiter de mon intelligence pendant que ça m'est encore facile. Trop de gens ne se donnent même pas la peine et si on fais juste regarder mon frère... Il est le signe même de la stupidité, pourtant on vient du même trou, il est moins con qu'il n'en a l'air et je le sais. M'enfin bref, on ne s'étendra quand même pas sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anastasia Stonehenge
Fugueuse écervelée
ft. : Poppy Drayton
Hiboux envoyés : 531
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Année d'étude en cours: : 7ème année
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 1648
DC : Stravelopoulet
Chocogrenouilles : 558
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Tu m'trouve trop sérieux ? Sérieux ? [pv. Ananouche ] | Lun 2 Mai - 18:19


Travailler. Voilà bien un mot qui faisait littéralement convulser le cerveau d'Ana. Pourtant loin d'être stupide, elle n'arrivait pas à trouver d'intérêt dans les cours et encore moins dans les devoirs qui en résultaient. C'était plus fort qu'elle, elle avait beau s'asseoir à une table une pile de bouquins devant elle, arborant une détermination sans failles, cette dernière s'envolait en moins de temps qu'il ne lui fallait pour dire Hyppogriffe. Les bouquins scolaires, il n'avait rien de plus ennuyeux ! A part la bonne odeur des pages vieillies des anciens ouvrages, il n'y avait vraiment rien d'attrayant dedans.

Stop. Elle divaguait. Nash lui avait donné rendez-vous à la bibliothèque pour l'aider dans ses devoirs et elle était déjà en retard. Une sotte, voilà ce qu'elle était. Elle avait pourtant tout mis en oeuvre pour être à l'heure, ne voulant pas faire attendre Nash qui était déjà trop gentil de soutenir une cause perdue d'avance mais voilà, une chose en entraînant une autre, elle avait enchaîné les maladresses et s'était retrouvée à devoir nettoyer un couloir à cause de Peeves ce qui l'avait considérablement mise en retard.

C'est donc au pas de course qu'elle se dirigea à la bibliothèque. Elle avait couru si vite qu'elle n'avait pas pu freiner à temps lorsqu'elle fut arrivée devant la porte. Un boum résonna dans le couloir, probablement également dans le bibliothèque, alors qu'elle se relevait aussi vite qu'elle était tombée, ni vu ni connu. Arborant une démarche assurée, elle entra dans le temple du savoir comme si de rien n'était. De nombreux regards se posèrent sur elle, sûrement curieux de connaître l'origine du bruit qui avait retentit plus tôt.

"Bah quoi, on frappe avant d'entrer, c'est la moindre des politesses !"

Ok, l'excuse était totalement bidon mais avait au moins eut le mérite de dissiper les regards et de faire naître quelques sourires sur tous ces visages si sérieux. Se faufilant entre les tables, elle alla rejoindre Nash qu'elle n'avait pas pu rater vu la taille de la pile de bouquins qu'il avait devant lui. Chaque fois Ana s'étonnait de la hauteur toujours grandissante de la pile, se demandant parfois comment la gravité faisait pour soutenir une telle tour.

"Hey ! Désolée je suis en retard. J'ai eu... des contre-temps"

Elle n'avait pas la force d'argumenter et elle savait que Nash se doutait sûrement du genre de contre-temps qui l'avait retenu. Parce que Nash la connaissait mieux que personne à Poudlard. Elle aimait sa compagnie, son calme qui était plus que reposant avec son don. La seule ombre qui venait ternir le tableau était le fait que Nash était un élève studieux. Pas juste un élève doué non, un élève toujours plongé dans les bouquins qui ne jurait que par les études. En réalité, elle l'admirait beaucoup pour cela, elle qui était son parfait opposé de ce côté. Mais Ana voulait qu'il s'amuse un peu, histoire d'éviter le "burn-out". S'amuser, c'était important, surtout avec la situation qu'il vivait, elle savait que ça lui pesait sur le cœur.

"Tu vas atteindre le plafond un jour tu sais, à force d'entasser tous ces bouquins ennuyeux les uns sur les autres !"

Elle s'assit à côté de lui en lui adressant un sourire bienveillant. Si elle pouvait lui donner un peu de joie de vivre, ne serait-ce que quelques minutes, c'était déjà ça de gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Tu m'trouve trop sérieux ? Sérieux ? [pv. Ananouche ] | Sam 7 Mai - 23:19


Quand on regarde dans la description de la maison de Serdaigle, je suis presque certain que ma photo y est pas trop loin. Quand on y pense je suis vraiment comme ils le décrivent, le nez toujours dans les bouquins, penser à l'éducation, des notes presque parfaites, parce que je suis un perfectionniste et je veux toujours faire mieux et je suis jamais complètement satisfait de mon travail, il y a toujours quelque chose que j'ai envie de rajouter. Pour moi, je ne vois pas d'inconvénient à rester assis durant des heures pour faire des recherches pour remettre un travail impeccable, un peu plus et je fais un brouillon à mon brouillon avant de remettre un parchemin presque éclatant de beauté. Rien de mieux pour moi que de remettre un travail que je sais que j'ai mis le temps nécessaire pour le faire. Et je suis ambitieux aussi, je crois que mon titre de préfet en chef ne fait que le prouver d'avantage. Je me démarque de mon père là dedans. Lui qui voulait le pouvoir, moi je veux la connaissance, je veux aider et non détruire les autres. Je veux sauver des vies, je veux être utile à la société. Mon père doit être déçu que je ne suive pas ses traces, et pour lui c'est évident que ce n'est pas Oz qui va le faire.

Bref, si je suis ici c'est pour aider Ana, mais pour ne pas m'étonner, elle est en retard. J'ai fermé les yeux pour les reposer un peu de toute la lecture que je leur ai imposé. Je ne suis pas surpris, mais ce retard me fait du bien, je sens un début d'épuisement qui est lié à je ne sais trop quoi. Je crois que c'est du au manque de Lux, mais ça va finir par passer. Ça fait sept ans que chaque fois que c'est le début des classes que je ressens ce manque. J'essaie de m'occuper et je crois qu'Ana est la personne idéal pour ça, elle me connaît bien, elle sait ce que je vis. Ce que j'aimais c'est qu'elle recherchait le calme près de moi, alors qu'elle apportait son petit grain de sel qui venait ajouter un peu de saveur à ma vie et avec elle je n'avais pas besoin de me justifier.

Je sursaute en entendant un boum, je souris doucement, je sais que c'est elle qui arrive, incapable qu'elle est de faire une entrée qui n'est pas remarquer. En même temps, cette demoiselle ne peut pas passer inaperçue, elle a un charme évident et je l'attendis alors qu'elle se faufilait entre les table.

« Tu sais avec toi, je ne m'attends jamais à ce que tu sois à l'heure. »

Dis-je en lui souriant et en l'invitant à s'asseoir. Très galant que je suis, en fait aucunement, mais bon elle n'est pas pour rester planté devant moi non plus.

« Un jour, probablement quand je ferais mes études pour être médicomage, ça ne me surprendrais pas que ça se produise. Une belle pyramide de livre! » Les yeux presque brillant en imaginant la scène, oui j'aime les livres. J'aime leur odeur et le savoir qu'ils renferment. Je pousse une mèche de mes cheveux derrière mes oreilles. « En passant tu ne t'es pas fais mal? Il me semble que ça a cogner dur quand tu t'es planté avant d'entrer! » Mon sourire ne s'étire qu'un peu plus. Je pose en même temps une partie de la pile de livre sur le sol, comme ça elle va être en équilibre moins précaire, avec Anastasia dans les parages il faut faire attention, on est jamais à l'abri d'un accident et à la grosseur des volumes poussiéreux, sa pourrait être douloureux.

« Je ne me souviens plus pour qu'elle matière tu voulais que je t'aide. Alors j'ai apporté mes notes des derniers cours avec moi. » Je peux paraître maniaque, mais il est rare que je n'ai aucune note de cours sous la main.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anastasia Stonehenge
Fugueuse écervelée
ft. : Poppy Drayton
Hiboux envoyés : 531
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Année d'étude en cours: : 7ème année
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 1648
DC : Stravelopoulet
Chocogrenouilles : 558
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Tu m'trouve trop sérieux ? Sérieux ? [pv. Ananouche ] | Ven 13 Mai - 11:13


Un sourire avait étiré les lèvres d'Ana à chaque phrase prononcée par Nash. Elle buvait littéralement ses paroles, chaque mot lui paraissait intéressant lorsqu'il sortait de la bouche de son ami. Même le mot le plus insignifiant devenait littéralement brillant et réfléchi lorsque Nash le prononçait. Parce que Nash était un peu un grand Manitou aux yeux d'Ana, un grand sage qui savait tout, qui comprenait tout. Elle était admiratrice de ses connaissances, apaisée par la sérénité qu'il dégageait. C'était l'une des rares personnes à Poudlard avec qui elle se sentait vraiment bien, avec qui elle n'avait pas besoin d'être une personne qu'elle n'était pas.

"Oh non ça va, j'ai encaissé pire !" dit-elle en se massant l'avant-bras qui avait reçu le choc lorsqu'elle l'avait tendu dans l'espoir qu'il parvienne à arrêter sa course endiablée.

Un grand sourire, à la limite du ricanement, étira les lèvres d'Anastasia lorsqu'elle vit le Serdaigle défaire sa pyramide de livres miniature. Elle savait qu'il faisait ça pour elle, il la connaissait bien.

« Je ne me souviens plus pour qu'elle matière tu voulais que je t'aide. Alors j'ai apporté mes notes des derniers cours avec moi. »

Ana grimaça, elle avait presque réussit à oublier qu'elle était venu pour travailler. Heureusement que Nash était là, sinon elle serait probablement déjà partie en courant.

"C'est à propos d'un devoir en Etudes des Moldus, j'ai eu une sale note au dernier test alors le prof m'a donné une dissert' à faire sur l'éloctracité ou l'élecprucité ou un truc dans le genre, tu sais le machin dont ils se servent pour s'éclairer, tout ça..." dit-elle en sortant ses notes de cours d'un petit sac en bandoulière doté du sortilège d'extension.

"J'ai noté que..." ajouta-t-elle fièrement en déroulant son parchemin. Parchemin qui se révela être presque entièrement vierge si l'on omettait quelques mots écrits les uns à la suite des autres, formant une phrase qui ne voulait absolument rien dire ainsi que les petits dessins abstrait griffonnés aux coins du papier. "Ah bah pas grand chose..."

Ana se mordit la lèvre, un peu gênée de présenter un tel torchon alors qu'elle pensait avoir été attentive dans un cours pour une fois. Son éclair de concentration devait avoir eu lieu dans une autre matière apparemment...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Tu m'trouve trop sérieux ? Sérieux ? [pv. Ananouche ] | Mer 18 Mai - 21:18


Je suis content de la voir, surtout que j'ai de plus en plus de mal en ce moment. Avec Lux qui me fait tourner la tête, rien ne va comme je veux en ce moment avec elle. J'en ai marre de me cacher constamment, de devoir faire comme si de rien était alors que c'est clair pour moi, clair que je l'aime. Et je ne veux plus jouer ce petit jeu. Je ne veux plus me cacher, même si c'est ma cousine à je ne sais quel degré, de toute façon, nous les sangs purs sommes tous relié d'une manière ou d'une autre.

Mais, je suis là pour Ana, pour l'aider avec ses devoirs et je tente autant que possible de me sortir tout ça de la tête pour ne plus y penser. Je n'ai pas envie de l'embêter avec ça, ni qu'elle ressente tout ce que je ressens, aussi le fait que je sois venu plus tôt m'a aidé, je me suis vider l'esprit pour être 100% avec elle.

Elle me fait rigoler quand elle me dit qu'elle a encaisser bien pire, je ne suis pas du tout surpris, elle est gaffeuse et elle est incorrigible, mais c'est mon amie et c'est ainsi que je l'apprécie, je le dis, je ne l'échangerais pas pour rien au monde. Je crois qu'on se fait du bien l'un l'autre et l'aider pour ses travaux est un plaisir pour moi.... Même si elle n'est pas très studieuse.

Mes yeux s'ouvrent en grands lorsque je vois l'état de ses notes de cours alors que je sors mes propres notes d'études des moldus. « Euh, bah je crois que pour ce qui touche l'électricité tu es mieux de te fier à mes notes. Alors, pour commencer on peut pratiquer la prononciation du mot. » Un petit sourire en coin sur les lèvres.

« É-LEC-TRI-CI-TÉ, tu vas voir, ce n'est pas si compliquer. » Je repousse une mèche de mes cheveux avant de prendre la décision de les attacher, histoire de ne pas les avoirs qui me tombent dans la figure sans cesse.

« Tu te souviens qu'il y a plusieurs manière de la produire? Il y a l'hydro électricité qui elle est produite par l'eau, sincèrement, ils sont ingénieux, il y a aussi par le nucléaire, celle-là je dois t'avouer devoir faire un peu plus de recherche pour mieux comprendre. On est loin de nos manières de s'éclairer. Ils utilisent des lampes et même ils tamisent la lumière pour avoir un éclairage plus doux. Mais je m'égare, t'avais des questions? »

Quand je commence à parler d'un sujet qui m'intéresse je suis un peu intarissable, comment mon père me détesterait de me voir m'intéresser de la sorte à un sujet qui touche des gens qui n'ont même pas de pouvoir magique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anastasia Stonehenge
Fugueuse écervelée
ft. : Poppy Drayton
Hiboux envoyés : 531
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Année d'étude en cours: : 7ème année
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 1648
DC : Stravelopoulet
Chocogrenouilles : 558
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Tu m'trouve trop sérieux ? Sérieux ? [pv. Ananouche ] | Mer 25 Mai - 20:05


Ana l'avait écouté attentivement, ce qui ne veut pas dire qu'elle avait tout compris pour autant. Trop d'informations d'un coup tue l'information. La gryffondor prit une grande inspiration qui était synonyme pour elle d'un élan de concentration imminent. Les yeux de la brune s'attardèrent pourtant sur les notes de Nash quelques secondes. Pour un garçon, ce type avait une sacré belle écriture, on aurait presque pu croire  à de la calligraphie. Les gribouillis d'Ana faisaient vraiment tâche à côté des belles lettres du Serdaigle. Elle n'osait même pas poser la main sur le parchemin tant il était en parfait état.

Ana soupira, décidément elle était vraiment déconcentrée pour un rien.

Allez Ana, ressaisis-toi, il est venu exprès pour t'aider, ne lui fais pas perdre de son temps alors que c'est déjà plus que gentil de sa part de s'occuper d'un cas comme toi quand on est aussi doué que lui...

La brune ressentit une vague de culpabilité qui put se lire en une expression de tristesse passagère sur son visage. C'est vrai qu'en étant objectif, elle représentait un poids pour Nash. Hormis sa bonne humeur et sa compréhension, elle n'avait rien à lui apporter. Il pourrait très facilement la remplacer, Poudlard était rempli de personnes formidables. Oui, elle avait vraiment de la chance de l'avoir, elle ne le décevrait pas.

"Décidément, ils sont vraiment intelligents ces moldus ! L'élecrustacé, c'est brillant !"

Ana ne put s'empêcher de penser que de ce point de vue, Nash leur ressemblait beaucoup, quand bien même elle savait qu'il était de sang pur. D'ailleurs, elle se rendit compte qu'elle n'avait jamais abordé le sujet des moldus avec lui. Enfin de la pureté du sang plus exactement. Ana ne l'imaginait pas du tout intolérant à "l'impureté" du sang mais après tout, quand on était sang-pur on était un peu élevé comme ça, elle le savait mieux que personne. D'autant plus que le père de Nash était connu pour avoir créer le registre des nés-moldus, ça n'aidait sûrement pas.

"Tu en penses quoi toi, des moldus ?"

Elle avait décidé d'aborder le sujet franco, n'ayant pas pour habitude de tourner autour du pot avec Nash. D'autant plus qu'elle pensait qu'intelligent comme il était, il ne pouvait pas être de ceux qui croyaient à ces sottises sur la pureté du sang. Une belle invention sorcière pour se donner un sentiment de supériorité selon Ana. C'est vrai que la magie leur donnait des avantages non négligeables mais il n'y avait qu'à voir ce qu'ils arrivaient à faire avec cette "élecrabité" pour constater à quel point ils étaient ingénieux.

D'ailleurs en passant, elle se donna une bonne grosse gifle mentale, elle s'était encore étalée. Trop tard de toute façon, elle avait déjà parlé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Tu m'trouve trop sérieux ? Sérieux ? [pv. Ananouche ] | Dim 29 Mai - 23:08


Quand je commençais à expliquer quelque chose à quelqu'un, je m'en allais dans les détails et les précisions, parce que moi sa m'allumais. De comprendre toujours un peu plus le pourquoi du comment et surtout quand on parlait d'un sujet comme les moldus, tenter de comprendre leur mode de vie et comment ils font pour vivre sans magie, chose assez difficile pour moi à faire, parce que je suis né dans un monde de magie ou mon père détestait tout ce qui pouvait se rattacher aux personnes ne possédant pas ce don, des êtres inférieurs, comme il les considérait.

Je regardais Ana sans la voir m'exprimant de manière volubile jusqu'à ce que je vois son visage se transformer dans une expression de concentration extrême. Mes mots cessèrent de sortir de ma bouche pour tenter de voir si elle avait compris, si je n'en avais pas trop donner d'un coup sans arrêter.

Je tentais de comprendre les changements d'expressions d'Anastasia, mais honnêtement, si il y a quelque chose avec lesquelles je ne suis vraiment pas doué ce sont les sentiments, qu'on me parle de théories, de sciences, d'études des runes, je comprends tout et sans me vanter je crois que je suis un des élèves les plus doués de l'école. Mais quand on me parle d'émotions je suis un gros 0, ce n'est pas tangible. Je ne peux pas toucher ou comprendre c'est aussi simple que ça.

Puis Ana, redevint mon Ana, toujours le mot pour rire, j'avais commencer à lever ma main pour je ne sais plus qu'elle raison et elle revint en direction de ma cuisse sèchement pour la claquer en accompagnant mon éclat de rire. Décidément, je crois qu'elle allait avoir besoin d'un peu de lecture et de pratique pour pouvoir être simplement capable de prononcer le mot. Parce que en examen si elle se met à parler d'élecrustacé, pas certain que le prof va lui donner des points, peut-être pour le fou rire et l'effort qui sais.

« Tu veux que je te laisse mes notes? Je crois que tu vas en avoir besoin, de toute façon ce n'est que le brouillon ceux là. Je peux te les laisser. »

J'avais fini de rire, j'espère au moins qu'elle savait que je ne riait pas d'elle. Ce n'était pas vraiment mon genre, mais elle m'avait donner envie de sourire et c'était sa magie à elle. « Je suis sur le point de te demander de me faire une dictée pour voir si le sujet est bien compris. Mais, regarde, je te propose de prendre mes notes et de faire ta rédac, quand tu l'auras fait tu me montreras et je t'aiderais à corriger ce serait mieux pour toi? »

Je ne savais pas trop comment lui expliquer le tout, peut-être qu'en lisant elle comprendrait mieux? Je ne sais pas, je ne crois pas être le meilleur professeur au monde, je suis meilleur pour tenter de déchiffrer des trucs plus que pour les expliquer, mais ça me faisait toujours plaisirs d'essayer d'aider mes amis. Le peu que j'avais en fait.

« Hein? » Elle venait de me surprendre avec cette question. Ce que je pense des moldus? « Tu veux savoir si je les détestes comme mon père peut le faire? » Évidemment, mon nom me suivait pas mal avec ce sujet, mon père et son dédain des nés-moldus et des moldus en général. Je secoue la tête.

« Tu sais pour moi, ça ne fait pas vraiment de différence, c'est un peu pour choquer mon père que je prend ce cour sur les moldus, je n'ai pas vraiment besoin de savoir comment ils vivent, parce que je ne crois pas qu'un jour je vais aller vivre avec eux. Mais, ils ne me dérangent pas, je ne les déteste pas, ce sont simplement des humains qui ne font pas de magie, c'est la seule grosse différence que je vois. Ils sont ingénieux, ils savent se débrouiller de belles façon, et je ne les crois pas inférieur à nous. Mon père est stupide en fait, je ne crois pas qu'il soit vraiment content d'avoir eu des fils comme Oz et moi. »

Un petit sourire triste, c'est dommage quand même, j'aurais aimé avoir un père normal, mais j'ai eu LE mec qui a créer le registre des nés-moldus. Côté mage noire, on a la cote plus que du côté des défenseur des moldus. Et les gens croient tellement qu'Oz et moi on pense comme notre père, pourtant aucun de nous n'est chez les serpents...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anastasia Stonehenge
Fugueuse écervelée
ft. : Poppy Drayton
Hiboux envoyés : 531
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Année d'étude en cours: : 7ème année
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 1648
DC : Stravelopoulet
Chocogrenouilles : 558
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Tu m'trouve trop sérieux ? Sérieux ? [pv. Ananouche ] | Ven 3 Juin - 14:06


Que le brouillon ? Est-ce qu'il venait vraiment de dire que ce n'était que son brouillon ? Une petite boule de frustration se forma dans l'estomac d'Ana, le brouillon de Nash ressemblait à une de ses plus belles copies à elle, qu'elle aurait recommencer au moins dix fois pour arriver à un résultat sans aucunes tâches, ni ratures, ni gribouillis, ni répétition de mots, ni phrases qui ne veulent rien dire, ni... Bon je pense qu'on a tous compris.

Décidément, elle était vraiment négligée comparée à lui. En même temps, à chaque fois qu'elle essayait de faire quelque chose de propre, il fallait toujours qu'elle renverse son encrier sur son parchemin sans le faire exprès ou qu'elle écrive un mot deux-en-un qui ne veule absolument rien dire parce qu'elle voulait aller trop vite et que ses idées n'étaient jamais claires dans sa tête. Comment avoir les idées claires sur des sujets aussi soporifiques aussi ? Elle admirait vraiment Nash, jamais elle ne réussirait une telle prouesse, elle était bien trop Ana pour en être capable.

Son ami se mit à rire, laissant une Ana complètement abasourdie. Est-ce qu'elle avait dit une bêtise sans le vouloir ? Probablement. Après tout, ce n'était pas comme si c'était la première fois, surtout quand le sujet traitait des moldus. Comme la majorité des sangs-purs, sa famille était complètement bornée sur la question et fuyait ces "êtres inférieurs" comme la peste.

Qu'importait la raison pour laquelle le Serdaigle riait tout compte fait, la brune était heureuse de le voir dans cet état. Tellement heureuse qu'elle afficha de nouveau ce sourire béa sur le visage qui lui avait valu sa réputation de fille niaise auprès de la plupart des élèves de Poudlard. Elle s'en fichait de toute façon, elle ressentait bien trop de joie à l'heure actuelle pour se soucier du regard des autres.

Pourtant, le bonheur qui se dégageait de Nash s'envola instantanément une fois sa question posée. Elle écouta sa réponse avec attention, réponse qui ne se révéla pas différente de ce qu'elle attendait de lui. Ana se sentait stupide et odieuse d'avoir posé cette question à son ami, pourquoi l'avait-elle fait d'ailleurs ? Peut-être que son subconscient avait voulu avoir la confirmation de son hypothèse. Cela restait une raison obsolète et elle se maudissait d'avoir ouvert la bouche. Comme quoi, elle aurait du écouter cette fameuse expression moldue qui disait qu'il fallait tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de l'ouvrir. Pourquoi sept ? Elle ne le savait pas mais ça lui aurait sûrement donné le temps de se rendre compte de la stupidité de sa question.

"Je suis désolée si je t'ai froissé, ce n'était pas mon intention. Tu sais, je ne t'ai jamais associé à ton père. Je veux dire, je voulais juste savoir si.. Enfin ce n'est pas parce qu'on ne déteste pas les moldus qu'on ne peut pas avoir chacun des avis différents sur eux ? Enfin, je sais pas si tu vois ce que je veux dire..."

Ana avait bafouillé parce que, comme souvent, elle n'arrivait pas à mettre de mots sur ce qu'elle pensait.

"Tu sais ma famille non plus n'aime pas les moldus. Après c'est vrai qu'elle n'est peut-être pas aussi radicale que la tienne. La mienne les voit plutôt comme des insectes. Pas des insectes à éradiquer, plutôt des insectes dont il ne faut pas s'approcher pour ne pas se faire contaminer. Un peu comme s'ils étaient malades."

Ana se tut, elle ne savait pas pourquoi elle racontait ça. C'est vrai qu'au fond, sa situation n'était pas si différente de celle de Nash. C'est d'ailleurs peut-être pour ça que contrairement à beaucoup d'élèves, elle n'avait jamais eu de préjugés à son encontre.

"Ce que je veux dire c'est que nos parents ne nous définissent pas. Ils façonnent notre base mais c'est nous qui décidons de ce que nous souhaitons devenir. Ce n'est pas toujours facile de se détacher de cette base mais je trouve que c'est encore plus méritant d'avoir à le faire."

Un sourire bienveillant nacquit de nouveau sur la Gryffondor. Comme à son habitude, ses paroles étaient très floues mais ce qu'elle essayait de dire, c'est qu'elle était fière de Nash et de ce qu'il était devenu malgré sa famille.

"Tu as du mérite à être celui que tu es et je suis certaine que beaucoup sont du même avis que moi. Je suis contente d'être ton amie"

Ok, la phrase sonnait franchement bisounours mais Ana le pensait vraiment. Elle était pratiquement certaine que, quand bien même ils le pensaient, personne ne lui avait fait la remarque et elle s'était donnée un point d'honneur à dire tout haut ce que beaucoup pensait tout bas. Et puis c'était vrai qu'elle était heureuse d'avoir un ami comme lui et ce n'était pas du tout parce qu'il l'aidait dans ses cours. Nash était vraiment quelqu'un de bien. (Et en plus il était beau.)

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Tu m'trouve trop sérieux ? Sérieux ? [pv. Ananouche ] | Dim 5 Juin - 23:33


Je ne pouvais pas en vouloir à la jeune femme. La plupart des sang purs avaient une histoire particulière et pensait pas toujours du bien des moldus. On s’entend que ce n’était pas tout le monde qui portait le nom de Weasley, malheureusement, mon père était le sinistre investigateur du registre des nés-moldus, il s’est fait clairement voir dans des moments cruciaux de l’histoire de la magie. Oz et moi n’étions que des victimes, nous n’avions pas eu de mot à dire étant donné que nous sommes venus au monde après ces évènements.

« Tu n’as pas à t’en faire Ana. Tu n’es pas responsable de ces actes et tu sais, on ne choisit pas nos parents. Il a décidé de s’accoupler pour avoir des enfants. Il faut simplement remercier le ciel que je ne sois pas aussi stupide que lui. Je le sais que tu ne m’as jamais associé à lui, sinon probablement que tu ne serais même pas ici en ce moment. Je ne serais probablement pas non plus à Serdaigle. Déjà, je dois t’avouer être surpris de ne pas être chez les serpents, comme beaucoup d’autre personne de sang pur. »

Pourtant l’écouter me parler de sa famille, me réconforta légèrement, au moins, je ne suis pas le seul à vivre ce genre de jugement. D’avoir grandi dans cet univers qui nous poussait à détester de simples humains parce qu’il n’avait pas les mêmes capacités que nous. Pourtant, personne n’était à l’abris, rien ne garantissais que nous allions être des sorciers, que nos géniteurs le soient ou pas. Vous savez, on peut être cracmol aussi, comme on peut naître dans une famille de moldus… Pourquoi il y en a qui naissent avec pouvoir et d’autre non ? Personne dans le monde pouvait le garantir.

À la limite, c’était même malsain de se reproduire entre nous. On s’entend que la consanguinité pouvait apporter elle aussi son lot de problèmes. C’est moi qui dis ça, et pourtant Lux reste ma cousine à un certain degré, c’est malsain tout ça.

Je m’étais perdu dans mes pensées pendant un moment, mais la voie de mon amie me ramena sur terre et ce qu’elle disait était franchement touchant. Je ne suis pas certain par contre de tout ce qu’elle avance. On s’entends que j’ai vu beaucoup de gens se reculer juste en entendant mon nom de famille. Mais, si on essayait de me connaître un peu mieux on voyait que je n’étais pas comme lui. Sauf que pour moi, parler de moi n’était pas l’une de mes activités préférer. Je laissais souvent planer cette aura de mystère autour de moi. Seules quelques personnes avaient su percer ma carapace.

« Tu es l’une des rares que je considère comme telle aussi. Mais, ça devient franchement émotif tout ça. » Une petite grimace faisant office de sourire, je commençais à ranger mes trucs dans mon sac. Parce que de toute façon, rendu ou on était dans la conversation, il m’étonnerait qu’on retourne sur le sujet de l’électricité. Roulant mon parchemin de note, je le tends à mon amie. « Cadeau. Garde le précieusement, tu auras peut-être les notes d’un futur médicomage célèbre ! tu veux qu’on aille ailleurs ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anastasia Stonehenge
Fugueuse écervelée
ft. : Poppy Drayton
Hiboux envoyés : 531
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Année d'étude en cours: : 7ème année
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 1648
DC : Stravelopoulet
Chocogrenouilles : 558
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Tu m'trouve trop sérieux ? Sérieux ? [pv. Ananouche ] | Mer 8 Juin - 12:55


Une petite larme d'émotions perla au coin de l'oeil d'Ananouche lorsque Nash lui annonça qu'il la considérait comme son amie. Certes après tout ce temps passé à ses côtés, après tous ces moments vécus ensemble, tous ces souvenirs, elle s'était déjà doutée que son amitié était réciproque mais l'entendre dire à haute voix, là comme ça devant elle, bah c'était beau. Après tout, les garçons n'étaient pas connus pour être de grands sentimentaux (CLICHE BONJOUR) et ce n'était surtout pas dans les habitudes de Nash de dévoiler ses sentiments au grand jour, c'est pourquoi la Gryffondor était réellement touchée par ses paroles.

Ana eut une légère envie de rire lorsque Nash grimaça légèrement. C'est vrai qu'il n'était pas du genre doué pour sourire ! Pourtant, fallait avouer que certaines fois, il étincelait littéralement d'un sourire à la Colgate Professional. La brune rangea dans un coin de sa tête l'idée de lui donner des "cours de sourire" un jour, partagée entre l'idée de devoir résister à ce sourire plusieurs fois de suite et celle d'avoir enfin pu apprendre quelque chose à son tour à son ami. Et puis, peut-être que ça ferait plaisir à Lux ? D'ailleurs en y pensant, Ana se rendit compte qu'elle ne connaissait même pas l'élue du cœur de son ami le plus proche, la honte.

Hors de question cependant d'aborder le sujet, elle avait déjà fait une boulette aujourd'hui et après cette fois-ci avoir tourné sept fois sa langue dans sa bouche, elle avait décidé de ne pas recommencer sur un sujet sûrement encore plus sensible. Nash avait l'air heureux pour le moment, Ana ne gâcherait pas ça, pas encore.

C'est donc avec un grand sourire qu'elle attrapa les notes de son ami, toute honorée qu'il les lui donne à elle.

"Quel honneur ! Qui sait quand tu seras célèbre, ça voudra peut-être des centaines de gallions, voilà mon avenir assuré !" ajouta-t-elle en riant. C'est vrai qu'à côté de Nash, Ana faisait pâle figure, elle ne savait absolument pas ce qu'elle voulait faire plus tard et encore moins ce qui était à sa portée. Ana secoua légèrement la tête, ce n'était pas le moment de penser à ça, elle aurait le temps de paniquer plus tard, après les examens.

"On marche ? Tu me connais, je suis complètement indécise quand il s'agit de se décider sur une direction quelconque... Je te suis, on risque de finir dans la forêt interdite avec moi sinon !"

Ana avait ajouté cela sur le ton de la rigolade mais le pire dans tout cela, c'était que la situation pouvait s'avérer plus que probable. Bien qu'elle se promettait à chaque fois de faire attention à ses pas, Ana finissait toujours dans des lieux incongrus ou mieux, à l'infirmerie pour X accident de la route, à pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Tu m'trouve trop sérieux ? Sérieux ? [pv. Ananouche ] |


Revenir en haut Aller en bas
 
Tu m'trouve trop sérieux ? Sérieux ? [pv. Ananouche ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Temple Zen du Thé sacré de Kami-sama [libre et pas sérieux]
» rendez-vous mystérieux
» Une élève sérieuse pour un professeur sérieux.
» "L'opposé du jeu n'est pas le sérieux, mais la réalité" (Freud) - Rafaela T. D. Variola (Terminus)
» Nuage mystérieux , j'espère que tu as du courage ![Nuage Mystérieux mais sinon , libre ^^]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: Wizard's Wireless :: Pensine :: Terminés-
Sauter vers: