RSS
RSS



 

 
avatar
Anastasia Stonehenge
Fugueuse écervelée
ft. : Poppy Drayton
Hiboux envoyés : 531
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Année d'étude en cours: : 7ème année
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 1648
DC : Stravelopoulet
Chocogrenouilles : 558
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageOups, c'était pas un mur. [ft Eden] | Sam 30 Avr - 12:46


Ahhhh la bibliothèque ! Endroit culte de Poudlard, sanctuaire du savoir et de l’histoire du monde des sorciers. On aurait pu croire que ce lieu serait probablement inconnu à Ana, puisqu’elle n’aimait pas étudier et bien pourtant, sachez très chers que la Gryffondor y passait de nombreuses heures chaque semaine ! Ce n’était certes pas pour potasser des bouquins de cours ennuyeux mais ça restait tout de même de la lecture ! Ana adorait par-dessus tout lire des romans d’aventure à la sorcière et c’est pourquoi, quoi qu’on en dise, la bibliothèque restait un de ses lieux préférés à Poudlard.

Pourtant aujourd’hui, c’était un livre de cours qui traînait sous le nez d’Ana. Oui « traînait » parce que ça devait faire au moins une bonne demi-heure qu’elle était en train de rêvasser devant la même page à peine après avoir lu les deux premières lignes. C’était plus fort qu’elle, elle n’arrivait pas à s’intéresser à la guerre des tranchées des révoltes gobelines, d’autant plus qu’elle entendait la voix monotone du professeur Binns résonner dans sa tête dès lors qu’elle se plongeait dans la lecture. Il fallait pourtant qu’elle s’y mette, le professeur avait déjà été indulgent de lui permettre de recommencer son devoir afin de lui permettre de s’entraîner à rendre un travail correct pour ses Aspics.

S’étirant de tout son long, elle ferma le livre d’un coup sec, se leva et partit chercher d’autres ouvrages du même genre pour étoffer son devoir. Elle ne devait pas rester là, il lui était impossible de se concentrer en pensant à toutes les histoires d’aventure incroyables qui lui tendaient les bras à quelques mètres d’elle. La tentation était bien trop grande et elle n’était pas dotée d’assez de volonté pour y résister.

Arrivée devant le rayon, elle entassa quelques bouquins à la va-vite sans vraiment regarder ce qu’elle prenait tant le sujet la désintéressait totalement. Elle repartit en direction de la sortie, découragée avec ses ouvrages en main, déjà fatiguée en pensant au travail qui l’attendait. Inconsciemment, elle s’abandonna de nouveau dans ses pensées pour fuir cette perspective qui ne l’emballait pas du tout. Ana était tellement captivée par ses rêveries qu’elle ne vit même pas qu’elle avait foncé tout droit sur une masse solide. Un mur en plein milieu d’un couloir de bibliothèque ?
Elle s’étala de tout son long, faisant au passage tomber l’étagère de livres qui se trouvait derrière elle. Ce qu’elle pouvait être maladroite, ce n’était pourtant pas la première fois qu’elle se payait un mur en marchant, elle ne retiendrait donc jamais la leçon ? Commençant à réparer les dégâts qu’elle avait causés, elle remarqua soudainement une paire de jambes devant elle.

*Ah, c’était pas un mur. Zut zut et re-zut ! Bravo Ana !*

"Je suis vraiment, vraiment, vraiment désolée ! J’ai pas fait attention où je mettais les pieds et…"

Ana s’était tu immédiatement lorsqu’elle avait croisé le regard de la personne qu’elle avait heurté. Cette fille elle la connaissait. Enfin pas personnellement mais elle la connaissait de vue. Elle la regardait toujours du coin de l’œil quand elle passait dans les couloirs. Cette fille, elle avait littéralement la classe. Ana l’admirait beaucoup, elle représentait son idéal. Charismatique, affirmée, respectée : tout ce qu’elle n’était pas. Pourquoi avait-il fallut qu’elle fonce dans cette fille en particulier ? Une serpentard en plus, elle était cuite.

*Oh la boulette…*

Elle n’osa plus prononcer un mot, attendant sa sentence avec une mine accablée, comme si elle s’apprêtait à passer à la guillotine.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
Eden Iversën-Underwood
Serpentard
ft. : Luanna Perez
Hiboux envoyés : 147
Entrée à Poudlard : 19/04/2016
Année d'étude en cours: : sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 453
DC : Padd, Temp et Jay. ♦️
Chocogrenouilles : 98
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Oups, c'était pas un mur. [ft Eden] | Lun 2 Mai - 13:55


Eden se passa la main dans les cheveux, elle retient un bâillement de fatigue. Elle avait passé toute la nuit à dévorer le livre que sa Tante Svea lui avait envoyé depuis Oslo. De ce qu'elle avait apprit dans la lettre écrit par sa tutrice, c'était l'un de ses ancêtres qui l'avaient rédigé aux XIXème siècle, il faisait parti l'histoire familiale Iversën. Même si son apparence ne le laissait pas suggérer, Eden adorait lire. Cela lui permettait de s'évader de ce monde trop ennuyant et pas assez piquant à son goût.

Maintenant elle devait aller à la bibliothèque pour chercher un nouveau livre à lire pour pouvoir l'occuper. Tranquillement, tout en fredonnant une vieille chanson qu'elle avait entendu en Norvège ; elle se dirigea vers la Bibliothèque. L'air frais des couloirs la fit frissonner, mais elle n'en tient pas compte.

La Bibliothèque de Poudlard était pour elle, un sanctuaire, un temple. Eden adorait venir ici, pour se prélasser au calme entouré de livres poussiéreux et remplis d'histoires. Ces histoires étaient animées par des héros en papiers qui prenaient vies une fois le livre ouvert.

Le cœur étrangement serait, elle se remémora un souvenir qu'elle avait avec sa mère. L'odeur de la cannelle, le feu de la cheminée et les livres poussiéreux voilà à quoi cela lui fit penser. Arrivait à la Bibliothèque et perdue dans ses pensées. Eden fit glisser son doigt doucement sur le dos des livres à la recherche d'un qui pourra l'occuper et la faire vibrer par son histoire.

Sans faire attention, elle prit une pile avec elle est partie s'asseoir au fond de la salle pour pouvoir dévorer ses pages autrefois blanches qui avaient jaunis avec le temps et étaient noires d'encres qui comptaient des exploits oublier par tous.

Relevant la tête, elle retient une grimasse face à la douleur de son cou. Eden s'étira tel un chat et parti arpenter les rayons grisâtres dû à la poussière présente. Elle sentit quelque chose la percuter violemment la faisant tomber. Ses livres étaient éparpiller un peu partout autour d'elle. Une voix la fit sortir de son état.

"Je suis vraiment, vraiment, vraiment désolée ! J'ai pas fait attention où je mettais les pieds et…"

Eden relava la tête pour fixer la personne qui venait de s'adresser à elle. Elle haussa un sourcil face au balbutiement dont faisait preuve la jeune femme. La rouge et or la fixait, Eden soutient son regard. Un silence pesant prit place entre les deux. Eden se passa une main dans les cheveux pour essayer de les remettre un minimum en place.
Retenant une moue démontrant sa douleur dont faisait preuve sa jambe. Elle se releva rapidement et ramassa ses livres encore au sol. Voyant que la brune ne faisait pas de mouvement, Eden se baissa pour l'aider à prendre les livres qui étaient eux aussi encore au sol.

"La prochaine fois regarde où tu vas, joli cœur."Un demi-sourire étira le visage pâle d'Eden.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anastasia Stonehenge
Fugueuse écervelée
ft. : Poppy Drayton
Hiboux envoyés : 531
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Année d'étude en cours: : 7ème année
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 1648
DC : Stravelopoulet
Chocogrenouilles : 558
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Oups, c'était pas un mur. [ft Eden] | Mer 4 Mai - 16:33


Et merde, la Serpentarde venait de grimacer de douleur. Elle l'avait blessé, boulette boulette boulette ! Elle allait sûrement avoir un beau bleu, au moins elle n'oublierait pas Ana d'aussitôt, c'était déjà ça non ? Non, c'était pas vraiment un argument valable mais elle n'en avait pas d'autre en tête. En fait Ana se sentait, très bête, au summum de l'idiotie parce qu'alors qu'Eden ramassait ses bouquins, elle n'avait toujours pas bougé d'un pouce.

Ce qu'elle pouvait en avoir marre de sa timidité ! Son cerveau allait buguer pendant encore combien de temps comme ça ? Non parce qu'elle ne comptait quand même pas coucher là, le sol de la bibliothèque n'avait pas l'air très confortable, elle préférait de loin les lits à baldaquins moelleux des dortoirs Gryffondoniens !

*Allez, réagit, t'as l'air d'un poireau là !*

Pff, voilà maintenant qu'elle insultait mentalement les poireaux, pauvres légumes.

"La prochaine fois regarde où tu vas, joli cœur."

OK. C'était la deuxième fois de la semaine qu'une autre fille l'appelait joli coeur, ça faisait beaucoup trop d'émotions d'un coup. Elle sentit ses joues la brûler, elle devait sûrement être rouge comme une tomate. Voilà, encore un légume, elle allait finir par faire un potage. Apparemment, elle était la seule dans cette école à être intimidée par ces petits surnoms. Maudit soit l'éducation guindée que lui avait donné ses parents !

"Je.. J'essaierai" balbutia-t-elle pas très convaincue parce qu'elle disait. Elle savait très bien qu'avec tous les efforts du monde, elle finirait sûrement très prochainement par re-rentrer dans quelqu'un ou dans quelque chose. Elle était beaucoup trop tête en l'air pour éviter les obstacles et on aurait du mettre une pancarte "DANGER" en rouge scintillant au dessus de sa tête.

Un sourire, la Serpentarde avait souri, elle n'était pas folle ! A moins que la cécité soit à rajouter à la liste de ses défauts. C'était le moment, elle pouvait peut-être se faire une amie à Serpentard, la première de toute depuis 7 ans, c'était dire !

"Euhhh.. Moi c'est Anastasia ! Enfin tout le monde m'appelle Ana. Et toi, euhh, joli-visage... ?"

Elle se sentait stupide parce que dans "joli-cœur", le cœur était un organe alors qu'elle l'avait remplacé par une partie du corps, elle aurait du dire jolis-poumons ou peut-être joli-cerveau ? Ca n'avait sûrement aucun sens mais elle n'était pas douée pour ces choses-là. Affichant un immense sourire sur son visage, elle tendit la main à son interlocutrice. Elle avait vu ça dans un film moldu, apparemment c'était à la mode quand on voulait faire connaissance avec quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
Eden Iversën-Underwood
Serpentard
ft. : Luanna Perez
Hiboux envoyés : 147
Entrée à Poudlard : 19/04/2016
Année d'étude en cours: : sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 453
DC : Padd, Temp et Jay. ♦️
Chocogrenouilles : 98
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Oups, c'était pas un mur. [ft Eden] | Ven 6 Mai - 14:25


Un rire sortit d'entre les lèvres colorées d'Eden face à la réponse de la Rouge et Or. Vraiment, joli-visage ? C'était bien la première qu'on lui faisait ce genre de compliment. Avec amusement, Eden fixa la brune qui avait les joues rouges de gênes. Un sourire immense éclaira le visage d'Anastasia et lui tendit la main. Eden attrapa délicatement la main de la Gryffondor et la serrai gentiment. Elle pouvait remercier sa très chère Tante Svea, qui l'avait aidé à se débrouiller dans les deux mondes en cas de problème. Voyant de la surprise passait dans les yeux de la Rouge et Or surnommée affectueusement Joli Cœur par Eden. L'Anglo-Norvégienne décida de se présenter.

" Enchantée jolie fleur, je suis Eden mais tu peux aussi m'appeler joli-visage. " Un léger sourire flotta sur les lèvres d'Eden.

Dans la phrase que venait de dire Eden, on pouvait remarquer son accent Norvégien avec le roulement des lettres plus accentués qu'à la normale. Relâchant doucement la main d'Anastasia, Eden continua à fixer celle qui l'avait bousculé quelques minutes plus tôt. Elle était plus grande que la brune de quelques centimètres. Leurs différences étaient frappantes. Eden trouva en cette jeune personne un petit chaton égaré ou alors à une petite fleur qui n'attend juste qu'à éclore dans ce monde fade et sans douceur.

Etonnant, Eden trouva Anastasia intrigante. Pourquoi ? Elle ne le savait pas vraiment. Juste, il y avait ce petit quelque chose qui l'attirait vers cette Rouge et Or. Elle semblait se démarquer de ces collègues de Gryffondor et Eden trouvait ça...Fascinant.

La douleur de sa jambe gauche la fit sortir de ses pensées. Eden essaya de retenir un gémissement de douleur. Cela faisait bien longtemps qu'elle ne s'était pas manifestée ainsi. Ce qu'Eden pouvait haïr quand sa jambe la rappeler à l'ordre comme ça. Elle avait cette impression de dévoiler sa faiblesse à tous. De plus, elle détestait prendre sa potion pour calmer la douleur qu'irradiait de sa jambe.

Essayant de cacher le plus possible son boitement à l'autre fille, Eden se laissa tomber sur une chaise en bois. Posant sa main sur sa cuisse, sa jambe se mit à trembler vivement. Eden fit semblant de ne rien voir, essayant d'oublier le plus que possible cet handicap.

La jeune femme n'avait toujours pas bouger de place. Eden essaya de décrocher un pauvre sourire. Il fallait qu'elle montre qu'elle n'avait pas mal, que ce n'était qu'une simple broutille. Une routine même. Mais alors qu'elle sacrée routine. Elle en aurait pleuré de rire face à l'ironie du sort.

" Viens me rejoindre, mon coeur. Essayons de faire connaissance. Je te jure, je ne mord pas. " Un demi-sourire dont elle avait le secret Eden, étira ses lèvres.  

_________________
DEY
DIM
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anastasia Stonehenge
Fugueuse écervelée
ft. : Poppy Drayton
Hiboux envoyés : 531
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Année d'étude en cours: : 7ème année
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 1648
DC : Stravelopoulet
Chocogrenouilles : 558
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Oups, c'était pas un mur. [ft Eden] | Ven 13 Mai - 9:39


Un accent, elle avait un accent sur lequel Ana n'arrivait pas à mettre la main. Un pays du Nord certainement, qui lui donnait un air très sexy et à la fois mystérieux dans la voix. La jeune brune rougit davantage, est-ce qu'elle venait réellement de penser que la voix d'Eden était  sexy ?
Ce rouge devint d'autant plus écarlate, en accord parfait avec les couleurs de sa maison, lorsque la Serpentarde la fixa de son regard intense. Ana frotta discrètement le coin de son nez, elle avait probablement quelque chose sur le visage.

Pourtant, sa gêne disparut presque immédiatement lorsqu'elle vit joli-visage retenir un gémissement dont elle ne connaissait pas la cause. Avait-elle mal quelque part ? L'avait-elle blessé lorsqu'elle l'avait fait tombé ? Ana se sentait de nouveau stupide, elle n'avait même pas pensé à demander à la verte et argent si elle n'avait rien de cassé après lui être littéralement rentrée dedans, c'était pourtant la moindre des politesses !

Son hypothèse se confirma instantanément lorsqu'elle vit la jeune femme boitiller jusqu'à une chaise sur laquelle elle s'affala littéralement. Ana voyait bien qu'elle essayait de cacher sa douleur mais elle était loin d'être aveugle. Et puis, grâce à son don d'empathie, il était très dur de cacher quelque chose à la Gryffondor.

" Viens me rejoindre, mon coeur. Essayons de faire connaissance. Je te jure, je ne mord pas. "

Ca, ça restait à voir, les serpents sont bien connus pour mordre. Cependant, Ana avait pu remarquer une pointe de sincérité dans la voix d'Eden et quand bien même elle était de nature méfiante envers les Serpentards, elle se sentit tout de suite en confiance. Peut-être était-ce à cause du sourire que venez de lui adresser son idole, peut-être était-ce à cause de tous ces surnoms flatteurs qu'elle lui adressait et dont elle n'avait pas l'habitude. Elle ne savait pas pourquoi mais elle avait réellement envie d'être amie avec cette fille. Plus que cela, elle avait envie de devenir comme elle, d'avoir ce charisme, cette force d'esprit, cette assurance dans la voix.

S'approchant d'un pas déterminé, poussé par un mélange de compassion et d'admiration, la Gryffondor attrapa une chaise qu'elle tira en face de celle d'Eden avant de s'asseoir dessus.

"Je m'y connais pas vraiment en matière de médicomagie mais on devrait t'emmener à l'infirmerie... Ca m'a l'air douloureux"

Le ton qu'avait employé Ana n'exprimait pas du tout de la pitié, il était empli de bienveillance, elle se souciait réellement de l'état d'Eden, bien qu'elle ne la connaissait pas.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
Eden Iversën-Underwood
Serpentard
ft. : Luanna Perez
Hiboux envoyés : 147
Entrée à Poudlard : 19/04/2016
Année d'étude en cours: : sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 453
DC : Padd, Temp et Jay. ♦️
Chocogrenouilles : 98
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Oups, c'était pas un mur. [ft Eden] | Mar 17 Mai - 15:20


La surprise passa rapidement dans les yeux d'Eden remplacé par de l'amusement. Un sourire flotta sur les lèvres d'Eden. Alors comme ça, la Gryffondor avait remarqué son boitement. S'appuyant plus franchement sur la chaise, Eden se prit de loisir d'observer la brune en face d'elle. Son sourire ne la quitta pas, même quand celle-ci lui proposa de l'amener à l'infirmerie.

"Fine observatrice, liten stjerne ( petite étoile), mais l'infirmerie ne sera qu'une perte de temps pour toutes les deux."

Sa jambe qui c'était un peu calmée, recommença à trembler contredisant ses dires. Eden savait bien que l'infirmerie ne pouvait rien faire pour sa jambe, si ce n'est que se prendre une remontrance par la harpie à cause de son insouciance. Ce soir, elle était bonne pour prendre la potion bleutée à l'odeur peu ragoutante. Eurk ! Rien que de penser qu'elle allait ingurgité cette mixture, Eden avait déjà des hauts de cœur.

Elle essaya de penser à autre chose qu'à ce mélange. Eden se passa la main dans les cheveux, elle savait bien que ce geste n'était qu'un tic parmi tant d'autres. Elle posa sa main gauche sur sa jambe et avec la droite elle s'appuya la tête dessus. Un regard contre un autre. Le silence se mit en place entre les deux jeunes femmes, mais cela ne semblait pas perturber plus que ça les filles. Eden adorait regarder les gens, cela lui permet de pouvoir en apprendre plus sur eux en quelques faits et gestes.

Mais, il y avait quelque chez cette Rouge et Or qui la gênait. Etrangement, Eden n'arrivait pas à y mettre la main dessus. Cela en devenait presque frustrant et en même temps amusant. Car, Eden adorait relever les défis et celui-ci semblait être à sa hauteur et en même temps divertissant.  De plus, Eden savait quant il fallait mettre un stop dans ce genre de défi. Bien, qu'elle ne soit pas cette catégorie de personne à se soucier du bien-être des autres. Elle m'était quand même un point d'honneur sur la vie privée des gens car elle détestait les personnes qui venaient mettre leurs nez dans ses affaires.

" Il est drôle de penser que nous souffrons tous seuls dans le vrai monde. La vraie empathie est impossible. Seule une œuvre de fiction peut nous permettre par l'imagination de nous identifier à la peine d'un personnage, et nous pouvons alors plus facilement concevoir celle des autres. C'est nourrissant, rédempteur; nous devenons moins seuls à l'intérieur. C'est peut être aussi simple. Qu'en penses-tu pen blomst (jolie fleur) ? "

HRP:
 

_________________
DEY
DIM
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anastasia Stonehenge
Fugueuse écervelée
ft. : Poppy Drayton
Hiboux envoyés : 531
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Année d'étude en cours: : 7ème année
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 1648
DC : Stravelopoulet
Chocogrenouilles : 558
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Oups, c'était pas un mur. [ft Eden] | Mer 25 Mai - 17:34


Norvégienne. A présent, Ana en était certaine, grâce aux petits surnoms que lui avait donnés Eden. Bien qu'elle n'était pas une très bonne élève dans les matières enseignées à Poudlard, elle avait toujours été très douée en langue en particulier pour celles du nord étant donné que la femme qui s'était occupée de son éducation était née de parents finlandais et avait par la suite grandit au Norvège.

Non sans rougir de nouveau, Ana tentait tant bien que mal de ne pas fuir le regard de la Serpentarde ce qui se révélait bien difficile étant donné que cette dernière la fixait. Comment est-ce qu'elle faisait pour ne pas ciller du regard ? La Gryffondor aurait tout donné pour connaître son secret. Dombien de fois s'était-elle fait punir par sa gouvernante pour avoir détourné le regard lors d'une conversation mondaine ? Sûrement beaucoup trop pour qu'elle ne puisse les compter.

Heureusement ou malheureusement, la jambe d'Eden se remit à trembloter ce qui lui permit de détourner le regard dessus. Se maudissant de ne pouvoir rien faire pour aider sa camarade, elle lui retourna de nouveau un sourire bienveillant, afin de peut-être réchauffer un peu son coeur et la distraire de sa douleur. Pourtant, sans qu'elle ne s'y attendit, Ana grimaça. Elle avait concentré son don sur Eden afin de pouvoir s'adapter à son comportement et ne s'était pas attendue à ce que cette dernière soit envahie par une vague de dégoût. Ana sourit de nouveau, riant presque imperceptiblement. Apparemment, elle n'était pas la seule à avoir vécue des séjours pas très agréables du point de vue gustatif à l'infirmerie.

Une fois n'est pas coutume, Eden se mit de nouveau à la regarder. Pourtant, Ana sentait ses joues , jusque là embrasées, refroidir et se détendre. Se pourrait-il qu'elle se soit habituée si vite à ce regard perçant ? Sans savoir pourquoi, Ana ne se sentait plus si mal à l'aise. Elle avait l'impression d'être comprise, de pouvoir être elle-même sans faux-semblants.

Après le discours de la Serpentarde, elle comprit de suite d'où lui provenait cette sensation. Eden, très observatrice, avait su rassembler les pièces du puzzle et avait visé juste. Très peu de personnes à Poudlard étaient au courant du don d'Ana et ils leurs avaient fallu un certain temps pour l'apprendre. C'était donc surprenant d'entendre de tels mots sortir de la bouche de cette jeune qu'elle ne connaissait que depuis quelques minutes.

Devait-elle lui faire confiance ? Son instinct lui disait que oui. Pourtant, une petite voix au fond d'elle-même lui rappelait d'être prudente, Eden était tout de même à Serpentard, maison maître de la ruse et de la manipulation. Bien qu'elle la sentait sincère, peut-être que son don n'était pas encore assez développé pour sentir ses arrières-pensées.

"Je pense que n'importe qui est capable d'empathie, il suffit simplement d'être assez compréhensif et subjectif par rapport à la situation d'autrui, pour se mettre à la place de la personne en question. Transposer des sentiments, ce n'est pas si difficile. Après tout c'est dans notre instinct de survie de nous adapter à ce qui nous entoure."

Sa réponse s'était montrée assez théorique et sèche. Elle avait essayé de répondre d'une manière neutre, comme l'aurait fait n'importe qui. Cependant, ce discours n'était pas en accord avec elle-même. Elle n'avait aucune envie de jouer les hypocrites, c'est pourquoi elle continua sur des paroles qu'elle pensait davantage.

"Toutefois, cet aspect relève de la simple empathie cognitive. L'empathie émotionnelle, elle, est bien plus compliquée. Gérer les émotions des autres en plus des siennes, ça ne doit pas être de tout repos." Ana marqua une pause, consciente qu'elle s'était probablement trahie notamment dans le ton de sa voix, qui s'était faite légèrement fataliste.

"Tu ne crois pas ?"

Piètre stratagème pour essayer de rattraper son erreur. Toutefois, elle était réellement intéressée par l'avis d'Eden sur la question. Avoir un point de vue extérieur sur quelqu'un qui ne la connaissait pas pouvait se révéler très instructif.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
Eden Iversën-Underwood
Serpentard
ft. : Luanna Perez
Hiboux envoyés : 147
Entrée à Poudlard : 19/04/2016
Année d'étude en cours: : sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 453
DC : Padd, Temp et Jay. ♦️
Chocogrenouilles : 98
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Oups, c'était pas un mur. [ft Eden] | Jeu 2 Juin - 14:19


Pensive, Eden ferma les yeux quelques secondes, du bout de la langue elle humidifia ses lèvres. L'empathie était une chose qu'elle n'avait pas côtoyé depuis bien longtemps dans sa vie. Le monde où elle avait grandit était bien trop rude et sévère pour laisser place à la moindre empathie. Dans son entourage, seule sa Tante lui en avait témoigné qu'un fragment à la mort tragique de ses parents.

Les autres ce n'étaient que des sourires dégoulinant d'hypocrisies et de superficialités. Eden avait réussit à se construire un masque forgé avec le plus durs des aciers pour ne laisser personne rentrer dans la partie la plus fragile et protégée d'elle-même. Jamais, elle n'avait vraiment fait preuve d'empathie envers les autres car cela était synonyme de faiblesse pour eux.

Elle rouvrit ses yeux pour les plonger dans ceux d'Anastasia. Cette Gryffondor était... surprenante à sa façon. Eden avait le sentiment que la brune avait une force de caractère et cette flamme de vie qui brillait au fond de ses yeux. Elle se passa une main dans ses cheveux de façon négligée et s'appuya plus fermement contre le dossier de la chaise en bois.

"Je crois que ton point de vue sur la question est honorable bien que je ne le partage pas. Penses-tu vraiment que l'un des plus grands tyrans que notre histoire a réussit à forger pourra faire preuve d'empathie envers son voisin ? L'empathie s'apprend de la même manière que celle où on apprend à marcher. Tout commence dès l'enfance ainsi que dans l'environnement où l'enfant grandit. Crois-tu vraiment que si on étouffe l'œuf à la naissance, un jour il pourra connaitre ce que c'est l'empathie ? Finalement tout n'est que rhétorique dans cette façon de voir les choses et de les assimiler. L'empathie se fait et se construit que dans certains contextes et je ne pense pas que le mien sois le meilleure. "

Cette dernière phrase Eden l'avait murmuré les yeux dans les vagues. Elle espérait ne pas avoir refroidit la brune car ce n'était pas son but premier. Elle ne faisait juste que énoncer les faits comme ils étaient. Peut-être aurait-elle tenu d'autres propos si elle avait était élevée dans d'autres circonstances ? Ce ne sont que des questions sans réponses finalement.


" De plus, l’empathie n’est pas de se sentir désolé pour quelqu’un. C’est notre honnête réponse à la question, «pourquoi ont-ils fait ce qu’ils ont fait ? »La réponse utile est rarement, « parce qu’ils sont stupides. » Ou encore, « parce qu’ils sont le mal incarné. »

Eden fit une petite pause pour étudier la réaction de la brune puis continua sur le sujet.

"En fait, la plupart du temps, les personnes ayant des informations similaires, des croyances similaires et des choix apparents similaires choisiront des actions similaires.
Donc, si vous voulez savoir pourquoi quelqu’un fait ce qu’il fait, commencez avec ce qu’il sait, ce qu’il croit et d’où il vient.


Elle laissa un petit blanc pour laisser la brune rebondir sur la question sur le thème de l'empathie.

Rejeter les actions que nous n’admirons pas simplement parce que nous ne nous soucions pas assez pour avoir de l’empathie va rarement  nous aider à faire le changement que nous cherchons. Cela ne nous aide pas à comprendre, et cela crée un gouffre qui nous pousse à l’écart. Penses-tu que c'est écart peut-être favorable ?Je dirai même bénéfique pour nous ? De plus, je pense pas être la bonne personne à qui demander ce qu'elle pense sur le fonctionnement de l'empathie. Désolée petit lionceau.

Eden continua toujours à regarder Anastasia avec son éternel sourire désinvolte, sa jambe s'était un peu calmée avec la discussion. Elle espérait vraiment ne pas avoir effrayée cette Rouge et Or, car elle sentait qu'elle n'était pas au bout de ses surprises avec elle. Oui, Eden espérait vraiment que celle-ci allait rebondir sur sa dernière phrase car il y a bien longtemps qu'elle n'avait pas eu ce genre conversation.


_________________
DEY
DIM
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anastasia Stonehenge
Fugueuse écervelée
ft. : Poppy Drayton
Hiboux envoyés : 531
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Année d'étude en cours: : 7ème année
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 1648
DC : Stravelopoulet
Chocogrenouilles : 558
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Oups, c'était pas un mur. [ft Eden] | Mer 15 Juin - 10:32


Ana avait écouté Eden avec attention, chose qui lui arrivait rarement étant donné son manque de concentration légendaire. Pourtant, chaque mot qu'avait prononcé la Serpentarde s'était ancré dans son esprit. La Gryffondor trouvait le point de vue d'Eden très intéressant, Ana était plutôt d'accord avec beaucoup de points que cette dernière avait abordée. Il est vrai que l'empathie d'autrui n'était pas quelque chose d'innée. Nous étions tous dotés d'une empathie de base qui permettait à la race humaine de s'adapter mieux que quiconque à son environnement. Cependant, appliquer cette empathie à ses semblables était quelque chose qui s'apprivoisait, qui se travaillait avec les années.

Le discours d'Eden était également très instructif sur sa personne, pour tenir le discours qu'elle avait eu, la jeune femme n'avait pas du avoir une vie facile.

"Tout comme tu l'as parfaitement dit, l'empathie s'apprend. Il n'est jamais trop tard pour apprendre, même pour un être abjecte, j'en suis convaincue. Il n'y a ni bien ni mal, seulement des choix à faire. Une prise de conscience quant à la légitimité de ses actions est toujours possible, du moins c'est comme ça que j'aime à imaginer la nature de l'homme. Je pense que tout le monde a le droit à une deuxième chance, tant que la volonté d'absoudre ses fautes est sincère."

Ana marqua une pause, prenant conscience qu'elle s'égarait légèrement. De plus, elle réfléchit quelques instants à la manière de répondre à la dernière phrase d'Eden. Devait-elle lui avouer son secret, pouvait-elle lui faire confiance ? En réalité, la réponse était déjà toute posée car la Gryffondor avait bien senti dans les paroles de la Serpentarde que cette dernière n'était pas dupe. Elle respirait l'intelligence à plein nez et avait probablement bien compris depuis longtemps la vraie nature d'Ana. Pourquoi aurait-elle abordé ce sujet de conversation sinon ?

"Tu as raison mais j'aime entendre des avis extérieurs. Après tout, c'est peut-être justement cette empathie qui aveugle mon jugement. Entendre un avis objectif sur la question, c'est très instructif."

Instructif et ça pouvait également lui permettre de ne pas perdre pieds et de rester connectée à la réalité. Ana avait tendance à se perdre dans ce flot d'émotions qu'elle ressentait chaque jour. Il faut dire que ce n'était pas facile d'évoluer avec ce don dans une école remplit d'adolescents en pleine crise et aux hormones en fusion.

Le calme d'Eden était réellement apaisant pour la brune, elle n'était guère habituée à tant de sérénité. Fermant les yeux un instant en inspirant un grand coup, Ana rouvrit les yeux en affichant son léger sourire habituel. Elle espérait réellement se faire accepter d'Eden. Elle avait pour habitude de cacher son don car une telle différence ne plaisait guère aux gens. Il faut dire que partager ses émotions avec une inconnue, dévoiler quelque part son intimité, n'était pas forcément un motif très en vogue pour se faire des amis. Pourtant Ana sentait qu'Eden n'avait guère l'air révulsée, plutôt même intriguée. C'était bien une première pour une Serpentarde !
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
Eden Iversën-Underwood
Serpentard
ft. : Luanna Perez
Hiboux envoyés : 147
Entrée à Poudlard : 19/04/2016
Année d'étude en cours: : sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 453
DC : Padd, Temp et Jay. ♦️
Chocogrenouilles : 98
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Oups, c'était pas un mur. [ft Eden] | Ven 24 Juin - 12:35


D'un calme presque religieux, Eden écoutait attentivement la brune assise en face d'elle. Pas une seule seconde elle ne détourna son regard de la Gryffondor. Eden ne douta pas une seule seconde la véracité des paroles d'Anastasia sur son point de vue sur l'empathie et de donner une seconde chance aux personnes qui le voulaient vraiment. Sauf qu'elle savait aussi que le monde était beaucoup plus sombre qu'il ne le laissait croire et c'est pour cela que les utopies furent créée qui permet d'imaginer une société parfaite constituée de personnes toutes aussi parfaites. Mais jamais cela n'aboutira car c'était un enjeux trop important.

De toute façon, Eden ne sera jamais vraiment objective envers le sujet qu'était l'empathie car elle-même, cela lui était inconnue. Pendant bien trop longtemps on lui en avait privé, lui expliquant que cela était une bien trop grande faiblesse pour une aussi grande famille de Sang-Pur qu'ils étaient tous. Aujourd'hui, ça la faisait bien rire. Mais elle avait grandit et évoluée dans cet environnement. Pourrait-elle changer un jour ?  

" Toi, qui connais autant de chose sur l'empathie. Dis-moi, si un jour je pourrais ressentir de l'empathie envers mon prochain ? Si, j'ai le droit à cette seconde chance dont tu parles avec tellement de conviction. Prouve-moi que l'empathie peut-être donner à tout le monde qu'importe ce qu'il a fait. Apprends-moi à comprendre ce qu'est l'empathie qu'importes les conséquences.  "

Elle soupira, sa déclaration paraissait tellement égoïste et puérile. Mais, elle voulait pouvoir comprendre ce que voyait la Gryffondor dans ce monde sans un regard obstrué par les jugements. Fermant les yeux, elle essaya de faire bonne figure devant la brune. Eden était soulagée de ne pas avoir refroidit avec son discourt pour le moins brutal et un peu extrémiste dans son genre.  

Eden bascula légèrement la tête en arrière et regarda le plafond de la bibliothèque. Elle se mit à réfléchir sur une prochaine évolution sur le semblant de relation qu'elle entretenait avec Anastasia. Eden savait que celle-ci cachait quelque chose, mais elle n'arrivait pas à savoir ce que c'était vraiment. Pourtant, Eden avait la conviction qu'elle avait le doigt posé dessus ainsi qu'elle pouvait confier ses états d'âmes à la jeune femme.

C'était bien la première fois qu'elle ressentait cela envers une personne. Mais, Eden douta aussi sur le fait que la brune n'allait pas fuir en voyant ce qu'elle était vraiment. Pensivement sa main retraça une vielle cicatrice qu'elle avait sur son bras gauche. De toute façon, elle n'avait vraiment rien à y perdre vraiment.

Eden se rassit, se tenant bien droite, elle plongea ses yeux dans ce calme de la brune.

" Qui l'aurait cru, qu'une brave lionne converse avec le plus vil des serpents que possède cette terre ? Mais finalement, les habitudes ont besoins d'être bousculées pour pouvoir faire naitre de nouvelles choses. Anastasia, petite Anastasia je suis perplexe devant toi. "

L'Anglo-Norvégienne laissa un petit blanc, pour détailler la brune assise en face d'elle.

" Ne le prends pas mal, mais tu es différente de tes autres compères qui te servent de camarades. Tu sembles plus réfléchit et à la fois altruiste, tout un mélange dans ce petit bout de femme que tu es. On peut dire que cela fait finalement ta force. Mais je pense que ce n'est pas ça qui te différencies des autres. Non. Tu sembles plus empathique pour ce qui est de comprendre les autres. Mais, je dois aussi bien me faire des idées. Non ? Bon, parlons de choses beaucoup plus légère, jolie-cœur. " Déclara Eden avec un léger sourire sur les lèvres.

Eden avait terriblement envie de saisir la main que lui tendait l'autre fille. Qu'importe les conséquences, elle était intriguée par cette Gryffondor pas comme les autres.     

_________________
DEY
DIM
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anastasia Stonehenge
Fugueuse écervelée
ft. : Poppy Drayton
Hiboux envoyés : 531
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Année d'étude en cours: : 7ème année
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 1648
DC : Stravelopoulet
Chocogrenouilles : 558
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Oups, c'était pas un mur. [ft Eden] | Mar 5 Juil - 17:48


Eden a écrit:
" Toi, qui connais autant de chose sur l'empathie. Dis-moi, si un jour je pourrais ressentir de l'empathie envers mon prochain ? Si, j'ai le droit à cette seconde chance dont tu parles avec tellement de conviction. Prouve-moi que l'empathie peut-être donner à tout le monde qu'importe ce qu'il a fait. Apprends-moi à comprendre ce qu'est l'empathie qu'importes les conséquences.  "

"Le simple fait de poser la question me semble un point prometteur." dit-elle en lui décrochant un sourire sincère empli de bienveillance.

Et Ana pensait franchement ce qu'elle disait parce qu'elle avait beau penser que l'empathie était à la portée de la plus vile personne que ce monde puisse connaître, elle avait la nette impression qu'Eden possédait déjà toutes les qualités nécessaires à cette dernière. Comme quoi, même en ayant les cartes en main, on était pas toujours capable de les utiliser à bon escient quand on ne savait pas comment faire. Oui, Ana en était certaine, il ne manquait qu'un peu de pratique à Eden, la théorie - elle - paraissait déjà bien solide.

Eden était simplement un bourgeon qui avait besoin d'un peu de soleil dans son entourage pour éclore complètement et Ana l'éclairerait de ses rayons rouges et ors, si humbles fussent-ils. La brune ricana faiblement, il était plutôt absurde de comparer la Serpentarde à un bourgeon vu le charisme et la maturité qu'elle dégageait. Comme quoi, même les plus grands avaient leur petite faiblesse, bien qu'insignifiante certes.

Ana avait du mal à imaginer Eden comme elle se décrivait elle-même. "Le plus vil des serpents que possède cette terre" paraissait assez inoffensif pour l'heure, ou du moins non-agressif envers le monde entier mais après tout, elle ne connaissait réellement sa comparse que depuis quelques minutes tout au plus. Elle était cependant complètement d'accord pour le fait de bouleverser les habitudes. Il est vrai que voir une serpent et une lionne converser de la sorte dans une bibliothèque, sans se lancer de pics, était une vision peu commune. Cependant Ana en avait marre des traditions et bien qu'elle avait eu tendance à fuir les verts et argents comme la peste depuis sa mésaventure avec un de leur digne représentant dont on ne citera pas le nom (Drystan), elle était bien décidée à changer de comportement. Qui aurait pu croire que foncer dans quelqu'un puisse amorcer une telle transition ?

Eden a écrit:
" Ne le prends pas mal, mais tu es différente de tes autres compères qui te servent de camarades. Tu sembles plus réfléchit et à la fois altruiste, tout un mélange dans ce petit bout de femme que tu es. On peut dire que cela fait finalement ta force. Mais je pense que ce n'est pas ça qui te différencies des autres. Non. Tu sembles plus empathique pour ce qui est de comprendre les autres. Mais, je dois aussi bien me faire des idées. Non ? Bon, parlons de choses beaucoup plus légère, jolie-cœur. "

Ok, sur le coup, Ana avait eu carrément envie d'éclater de rire. Elle, réfléchie ? Ca devait bien être la première fois qu'un tel compliment sortait de la bouche de quelqu'un quand on parlait d'elle. Ana était probablement une des Gryffondors les moins studieuses de sa maison et encore heureux que Pan était là pour la faire paraître intelligente aux yeux des autres élèves.

Pour l'altruisme, elle ne pouvait pas démentir. Force ou faiblesse ? Disons que cela dépendait certainement des situations. Pour ce qui est du reste...

"Disons que la nature a gentiment décidé de me faire un cadeau. Cadeau probablement empoisonné mais je pense arriver à m'en dépêtrer correctement avec le temps." souffla-t-elle, assez fière des progrès qu'elle avait acquit sur son don ces dernières années. Sa phrase était restée énigmatique mais Ana était pratiquement certaine qu'Eden en saisirait le sens caché. Elle n'avait pas envie de parler de cela au beau milieu de la bibliothèque, sous les regards intrigués des élèves probablement choqués de la tournure des événements autant que les deux jeunes filles mais elle avait en même temps assez envie de se confier à Eden.

Qu'elle comprenne ou pas, Ana se sentait libérée d'un poids. Elle avait envie d'approfondir l'expérience, autant dans un sens que dans l'autre, c'est pourquoi une idée germa dans son esprit. Quitte à apprendre à Eden, elle pouvait peut-être en tirer aussi ses propres leçons ?

"Peut-être pourrions-nous nous initier mutuellement ? J'avoue être une piètre candidate quand il s'agit d'agir par et pour soi..." ajouta-t-elle un peu honteuse, consciente de passer probablement pour une enfant sans personnalité devant la Serpentarde. Et puis, il fallait avouer que le choix du verbe "initier" sonnait un peu comme une secte...

"Tu m'apprends à être un peu plus toi et je t'apprends à voir le monde un peu plus comme moi." renchérit-elle avec un peu trop d'empressement. Elle devait avoir l'air bien ridicule mais en réalité, elle espérait vraiment qu'Eden accepterait le marché. L'expérience avait l'air assez amusante, en plus d'être enrichissante.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
Eden Iversën-Underwood
Serpentard
ft. : Luanna Perez
Hiboux envoyés : 147
Entrée à Poudlard : 19/04/2016
Année d'étude en cours: : sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 453
DC : Padd, Temp et Jay. ♦️
Chocogrenouilles : 98
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Oups, c'était pas un mur. [ft Eden] | Mar 26 Juil - 12:01


"Le simple fait de poser la question me semble un point prometteur."

Eden ne put s'empêcher de lui retourner à ce si beau sourire que venait de lui faire la brune. Jamais, de toute sa vie, elle ne vu un sourire aussi éclatant et rayonnant. Elle essaya de lui faire un sourire mais cela devait plus ressembler à une grimasse d'une personne constipée qu'autre chose finalement. Elle se passa la main dans les cheveux pour essayait de cacher son air gêné face à la rouge et or. Eden se sentait pathétique devant sa réaction enfantine. Dire, que si, sa famille l'avait vu agir de cette façon...Elle eut un soubresaut rien que de penser à cette éventualité. Ils n'avaient pas était une seule fois tendre avec elle, même pendant la mort tragique de ses parents. Celle sa pauvre tante avait essayé tant bien que mal, à lui redonner un semblant de vie. Et, même encore aujourd'hui, elle avait dû mal à ce lier avec ceux de son espèce.

Eden n'était pas faite pour une vie en société. Mais, elle devait s'en accommoder sans faire le moindre caprice. Alors, pour une fois dans sa médiocre vie. Elle avait envie de se lier d'amitié avec cette étrange fille qui était assise en face d'elle. Ce regard plein de bienveillance lui donnait le courage de courir vers elle, sans jamais se retourner.

Elle se sentait bien stupide à ce genre de pensées fleurs bleues, mais elle ne pouvait s'empêcher à penser à cette simple possibilité d'une relation entre elles. Qui aurait cru, que se prendre une prendre une personne en pleine figure, aurait pu la changer ?

"Disons que la nature a gentiment décidé de me faire un cadeau. Cadeau probablement empoisonné mais je pense arriver à m'en dépêtrer correctement avec le temps."

Ce n'était qu'un soufflement, mais Eden réussit à comprendre très clairement la phrase de la brune. Cet avec stupeur qu'elle ouvrit grand ses yeux vers Anastasia. Elle savait que la brune n'était pas comme les autres. Et, étrangement cela la réconfortait de savoir qu'elle pouvait la comprendre, s'en avoir besoin d'ouvrir la bouche pour l'exprimer.

"Peut-être pourrions-nous nous initier mutuellement ? J'avoue être une piètre candidate quand il s'agit d'agir par et pour soi..."

Initier mutuellement ? Eden, ne comprenait pas vraiment où es-que la brune voulait en venir. Elle n'avait rien de spécial et elle ne savait pas trop ce qu'elle pouvait bien apporter à Anastasia...

"Tu m'apprends à être un peu plus toi et je t'apprends à voir le monde un peu plus comme moi."

Eden éclata d'un rire rauque devant l'empressement d'Anastasia dans sa phrase. Etre comme elle ? Etrangement, il venait du plus profond de son cœur et cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas rit ! Elle attrapa la main d'Anastasia et la porta à sa lèvre. Eden s'avait que son geste était ambigu mais elle s'en fichait comme de sa première culotte ! Par ce geste, elle voulait montrer son accord à la brune, comme une sorte de promesse.

" Oh, Anastasia, petite Anastasia. " Elle prit une pause et avec un tendre sourire elle poursuivit. " Je ne pense pas t'apprendre grand chose mais j'accepte avec plaisir cette chance que tu me donnes. Finalement, tu es comme une rose parmi des ronces. Il est dommage que personne, ne prend la peine de voir le véritable joyau que tu es. "

HRP :
 
 

_________________
DEY
DIM
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anastasia Stonehenge
Fugueuse écervelée
ft. : Poppy Drayton
Hiboux envoyés : 531
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Année d'étude en cours: : 7ème année
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 1648
DC : Stravelopoulet
Chocogrenouilles : 558
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Oups, c'était pas un mur. [ft Eden] | Mar 9 Aoû - 19:21


Eden avait l'air assez torturée, incommodée par la situation, du moins c'est ce qu'elle avait dégagé aux premiers abords. Ana ne put s'empêcher de retenir une moue amusée lorsqu'elle vit sa comparse Serpentarde émettre une tentative de sourire plus ou moins réussie. C'est vrai qu'aux premiers abords, on aurait plutôt dit une grimace mais ça ne rendait le geste que plus adorable. Cette mimique rendait ses traits plus affables, elle n'en était que plus radieuse et Ana se surprit à penser qu'elle était encore plus jolie que ce qu'elle ne l'était déjà. La Gryffondor l'avait toujours trouvé très charismatique, le genre de fille qui dégage une aura de perfection inaccessible, mais étrangement, elle paraissait encore plus parfaite maintenant, en supposant que c'eût été possible.

"Tu m'apprends à être un peu plus toi et je t'apprends à voir le monde un peu plus comme moi."

Un rire embauma la salle et bien qu'Ana ne comprit pas quelle était l'ironie dans ce qu'elle avait dit, elle ne put s'empêcher de rejoindre la verte et argent dans son éclat. Eden avait toujours paru de glace aux yeux d'Ana, c'était donc une joie immense de la voir rire de si bon cœur.

Le rire de la Gryffondor alla donc rejoindre celui de sa nouvelle amie, enfin du moins jusqu'à ce que cette dernière attrape sa main et la porte à ses lèvres. Ana ne se sentait pas du tout offusquée ou quoi que ce soit de négatif envers Eden, c'était tout simplement qu'elle n'était pas habituée à ce genre de contact. A vrai dire, bien qu'elle s'en accommodait de plus en plus avec le temps, notamment grâce à Ludo, Ana était assez phobique du moindre contact physique. Foutue éducation guindée !

Sa main trembla quelques instants, le temps que la brune reprenne contenance, puis se stabilisa tandis qu'Ana lançait une sorte de sourire d'excuses à Eden, essayant de lui montrer qu'elle avait été surprise par le geste et non pas répugnée.

" Oh, Anastasia, petite Anastasia. "

Woah, c'est fou ce que son prénom sonnait mélodieux dans la voix d'une fille aussi parfaite. Ana se sentit intérieurement ridicule mais elle ne put s'empêcher d'essayer de retenir les intonations d'Eden, histoire d'essayer d'avoir autant la classe lorsqu'elle se présenterait à quelqu'un.

" Je ne pense pas t'apprendre grand chose mais j'accepte avec plaisir cette chance que tu me donnes. Finalement, tu es comme une rose parmi des ronces. Il est dommage que personne, ne prend la peine de voir le véritable joyau que tu es. "

C'était si... gentil. Il n'était pas rare qu'on dise d'Ana que c'était une bonne fille mais ce que venait de dire la Serpentarde, c'était bien plus profond que ça. Ana se sentit réellement touchée, autant par ce qu'elle venait de dire que par le fait que le compliment venait d'une personne aussi extraordinaire. Un joyau en plus, c'était si joliment dit, une larme aurait certainement perlé au coin de ses yeux si elle en avait eut en réserve.

"Oh je pense que tu t'apercevras rapidement que tu as sûrement bien plus de choses à m'apprendre que l'inverse." Ana marqua une pause, se rendant compte que ce qu'elle venait de dire n'était peut-être pas très ingénieux. Elle ne voulait pas qu'Eden prenne peur et la laisse si vite en se rendant compte qu'Ana n'avait pas grand chose à lui apporter. Elle ne voulait pas passer pour le boulet qu'elle était, pas si tôt. "Ne pas foncer dans les honnêtes gens par exemple !" ajouta-t-elle d'un sourire franc. C'est vrai que ça lui éviterait bien des ennuis d'arrêter de foncer dans tout et n'importe qui mais d'un côté, c'était grâce à ce défaut qu'elle avait rencontré Eden alors pour une fois, elle était contente d'être aussi à côté de la plaque.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar
Eden Iversën-Underwood
Serpentard
ft. : Luanna Perez
Hiboux envoyés : 147
Entrée à Poudlard : 19/04/2016
Année d'étude en cours: : sixième
Maison répartie : Serpentard
Mornilles : 453
DC : Padd, Temp et Jay. ♦️
Chocogrenouilles : 98
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Oups, c'était pas un mur. [ft Eden] | Dim 28 Aoû - 13:21


Devait-elle la croire ? Pouvait-elle vraiment lui apprendre, lui inculquer des choses ? Elle, pauvre ignorante de la vie. Eden, était ce qu'on pouvait appeler une pauvre fille. Une enfant délaissée par ses propres parents, une éducation beaucoup trop stricte pour la rêveuse qu'elle fut. Donc, elle ne savait pas vraiment ce qu'elle pouvait lui montrer, mais Eden voulait se laisser aller avec l'autre fille. Elle était comme un papillon finalement, attirait par la première lueur vive. Et, cette lueur était Anastasia, une Gryffondor pas comme les autres.

Elle sera doucement la main de l'autre fille, qu'elle n'avait pas lâché montrant ainsi son accord. C'était finalement une promesse muette faite par deux jeunes femmes que toutes opposées.

"Ne pas foncer dans les honnêtes gens par exemple !"

Un sourire pour un autre. C'était fou, le nombre de fois qu'elle avait sourit en présence de la brune. Un sentiment d'allégresse envahit petit à petit Eden, un soupir de bien-être franchit ses lèvres. Parfois, Eden regretta de ne pas faire assez attention sur ce qui l'entourer. Si, elles ne s'étaient pas foncées dessus, jamais, elle n'aurait pu découvrir ce petit joyau.

" Je pense, qu'en effet c'est un bon point. On pourra dire que notre rencontre fut originale. "Un sourire timide étira les lèvres d'Eden.

Elle n'avait jamais vraiment eu d'amis, les gens ne s'approchaient d'elle que par besoin ou alors à cause de son statut. Même plus jeune, ses parents lui interdisaient les contactes avec les autres. Puis, elle avait commencé à avoir l'habitude à être seule et à s'occuper d'elle même sans l'aide de personne. Eden, pouvait paraitre froide mais en vrai elle était juste en manque d'affection.

" Parfois, je me dis que notre rencontre n'était que le fruit du destin. Et, j'en viens à presque remercier le destin de m'avoir donné la chance de t'avoir bousculer. "Rigola doucement Eden, en regard la brune droit dans les yeux. " Cela doit te paraitre tellement niai." Elle baissa la tête et s'ébouriffa les cheveux.

Eden n'était pas le genre de personne à être facilement gêner mais quant il était question de ses propres sentiments. Elle se m'était presque à bafouiller et à sauter d'un pied à l'autre.

Ce qu'elle venait dire était la stricte vérité, Eden était vraiment contente de sa rencontre avec la Gryffondor. Et, elle espérait que cela soit aussi réciproque. Bien, entendu si cela s'avérait que ce ne fut pas le cas. Eden ne s'apitoierait pas sur son sort, elle aura juste un sentiment d'amertume de s'être trompée. Mais elle avait ce sentiment que Anastasia, allait lui faire découvrir la vie comme jamais elle ne l'avait fait. Ses avec les yeux pétillants et remplis d'étoiles qu'elle les planta dans ceux de la brune.

"Merci. "

Ce n'était qu'un soufflement, puis elle se douta que Ana ne devait pas comprendre son merci. Mais, elle avait besoin de lui dire. C'était presque vitale pour elle. Elle devait remercier la brune pour l'avoir accepter.

_________________
DEY
DIM
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anastasia Stonehenge
Fugueuse écervelée
ft. : Poppy Drayton
Hiboux envoyés : 531
Entrée à Poudlard : 18/04/2016
Année d'étude en cours: : 7ème année
Maison répartie : Gryffondor
Mornilles : 1648
DC : Stravelopoulet
Chocogrenouilles : 558
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: Oups, c'était pas un mur. [ft Eden] | Lun 5 Sep - 16:15


"Je pense, qu'en effet c'est un bon point. On pourra dire que notre rencontre fut originale."

Originale, c'était le cas de le dire. Un poil douloureuse aussi, il fallait l'admettre mais Ana ne regrettait rien. De toute façon, ce n'était certainement pas la première fois qu'elle chutait et ce ne serait pas non plus la dernière. C'était à se demander quel serait le scénario de la prochaine, peut-être qu'elle se ferait de nouveau une amie ? Ou plutôt une ennemie au vue de la situation...

C'est vrai que la réaction d'Eden s'était montrée beaucoup plus positive que ce qu'elle s'était imaginée dans sa tête, la Gryffondor se trouva d'ailleurs stupide d'avoir attendu de la Serpentarde qu'elle déverse un flot d'insanités verbales sur elle. C'est vrai qu'à cause de Drysatan et compagnie, elle avait tendance à garder le cliché du méchant Serpentard en tête. Elle était à la fois surprise et ravie de la personne qu'elle venait de découvrir et avait hâte d'en apprendre davantage sur elle. Eden avait l'air d'être une personne complexe, dans le bon sens du terme. Elle semblait regorger de facettes et de savoir, semblait avoir sa vision du monde bien à elle, avec un lourd passé derrière l'ensemble.

" Parfois, je me dis que notre rencontre n'était que le fruit du destin. Et, j'en viens à presque remercier le destin de m'avoir donné la chance de t'avoir bousculer. " " Cela doit te paraitre tellement niai."

Un sourire bienveillant traversa le visage d'Ana tandis qu'elle hocha légèrement la tête de gauche à droite, montrant son désaccord avec la dernière phrase de sa nouvelle amie.

"Pas du tout, au contraire." commença-t-elle d'un ton doux. "J'aime à croire que nos vies ne sont pas seulement le fruit du hasard. Je crois au destin, même si je pense aussi que ce n'est pas quelque chose de figé." ajouta-t-elle plus sérieusement. "Ca peut paraître paradoxal de croire à la fois au destin et au fait qu'il soit modifiable mais après tout, nos choix peuvent toujours changer pas vrai ?"

Le destin était une notion assez complexe mais une chose est sûre, c'est qu'Ana refusait de croire qu'il s'agissait d'une fatalité. Elle voulait croire que ce n'était pas seulement un concept à subir mais aussi à construire par ses actes et ses choix et donc par extension, de sa propre volonté. Volonté qui fait de chacun ce qu'il est et qui permet donc de choisir en partie son destin parce qu'évidemment, il y restait toujours des facteurs sur lesquels on ne pouvait réellement agir.

Les yeux de la brune étaient toujours plantés dans ceux de son interlocutrice et étrangement, alors qu'un tel contact visuel était plutôt du genre à la mettre mal à l'aise, elle se sentait apaisée, en totale confiance. Peut-être était-ce du à la lueur pétillante qui embrasait le regard d'Eden ou peut-être grâce à ses paroles pleines de bon sens ou ses gestes bienveillants. C'était probablement un mélange des trois mais peu lui importait la raison, Ana était heureuse d'avoir trouvé Eden et sentait au plus profond d'elle-même que leurs aventures ne faisaient que commencer.

"Merci. "

Un simple mot, deux syllabes, cinq petites lettres murmurées dans un souffle qui cachaient pourtant une symbolique bien plus grande. Ana n'en comprenait pas réellement le fondement mais elle en comprenait le sens ainsi que l'importance qu'Eden lui accordait.

Instinctivement, elle leva la main et alla poser son index devant les lèvres d'Eden, pour mimer un "chut" silencieux.

"Tu devrais plutôt te remercier d'être celle que tu es." ajouta-t-elle en souriant, bien décidée à faire prendre conscience à Eden de sa juste valeur. Ana n'avait pas à être remerciée, elle n'avait rien fait, était restée spectatrice des gestes de la Serpentarde. A vrai dire, c'était même plutôt à elle de la remercier.

C'est donc toujours en souriant, le regard pétillant de joie et de reconnaissance qu'elle lâcha à son tour un "Merci" solennel qui résonna dans les murs de la bibliothèque, ayant mis un peu trop d'empressement dans sa voix. Légèrement embarrassée par les regards intrigués et sceptiques qui s'étaient tournés vers elles, elle éclata d'un rire léger, bien décidée à montrer qu'à partir de ce jour, Anastasia Stonehenge était devenue amie avec une Serpentarde.

Une amitié sincère qu'elle se promit de chérir malgré les différents de leurs deux maisons.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Oups, c'était pas un mur. [ft Eden]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Scotch Town] Oups, c'était un baril de poudre ?
» Il était une fois... Carrefour!
» [FINI]Oups... Ou comment penser à autre chose ! [PV]
» je croyais que c'était terminer...
» Ce n'était pas le moment de me déranger ! || PV Ginny Weasley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: Wizard's Wireless :: Pensine :: Abandonnés-
Sauter vers: