RSS
RSS



 

 
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageLa vie selon Charly | Lun 11 Avr - 16:11


Sink in the river The lessons I learned






Charly Pratt

ft. Nick Robinson



♕ 18 Février 1999
♕ Londres
♕ Anglais
♕ Sang-mêlé


Baguette

Cette baguette mesure près de 17 centimètres, taillé dans le bois d'un Aubépine, elle semble être faite pour moi.  Comme si elle avait senti le trouble abrité à l'intérieur de mon crâne. Le crin de Licorne dont elle est faite, donne une âme à cette baguette qui semble sensible et fragile, fidèle, elle restera probablement ma meilleure amie pour l'éternité.  


IMPERIUM - description psychologique

Globalement, je suis probablement quelqu'un de lunatique. Je ne sais jamais lorsque je vais péter les plombs. C'est comme si j'étais à fleur de peau. Ma belle-mère dit à mon père que c'est la crise d'adolescence, mais moi je sais bien que ce n'est pas ça. C'est juste ce trou béant de mon coeur, qui s'obstine à me faire souffrir, à me faire penser chaque jours que ma vie est pourrie et qu'elle continuera à être pourrie. Oui, je suis un peu pessimiste. Mais ce n'est rien ça, tout le monde peut l'être. Je suis quelqu'un de particulièrement colérique, et expressif, je ne sais pas tenir ma langue et cela me donne un caractère explosif. Je suis souvent entrain de râler ou de bouder, car je ne sais pas, à croire que j'aime ça. Les gens me traitent souvent de rabat-joie et c'est probablement le cas.

Intelligent et travailleur, je suis tout de même quelqu'un de bien placé dans le classement de ma classe. Je suis quelqu'un qui prime l'excellence, et je ferais tout pour atteindre mon but. Je suis quelqu'un de gentil et d'attentionné quand je m'y met, et il m'arrive parfois même d'avoir un brin de romantisme, sous mon attitude de gros con empli de morosité.

Et malgré toutes ces facettes plutôt pourries de ma personnalité, je peux également être quelqu'un de très sympathique, voire même trop sympathique, au risque de traumatiser les gens par mes sautes d'humeurs improbables. Je suis plutôt juvénile dans mes bons jours, je ris de tout, et plutôt facilement, je peux très bien être très agréable à vivre, et ma joie de vivre est un bonheur pour ma compagnie. Je suis quelqu'un qui adore la fête, j'aime danser, rire, et me dépenser, me déguiser. Je suis quelqu'un d'assez nocturne, et je pue l'hyperactivité.

Plutôt gamin en général, je serais doté d'un zéro en social. J'ai des amis bien entendus, mais le reste, tout me passe au dessus. Héritier du syndrome de Peter Pan, je ne voudrais jamais devenir un adulte accompli. Les sentiments forts comme l'amour sont un poison, rendant malheureux, triste, dépressif et suicidaire, ou alors, il peut faire devenir abruti, ou tout simplement détruire une vie. Devenir adulte, c'est avoir des problèmes, et avoir un avenir pourri empli de déceptions, d'amertumes, et de regrets.


PORTRAIT - description physique

On m'apparentait souvent à l'image que l'on se fait du Petit Prince de St Exupéry lorsque j'étais plus jeune, et pour tout dire, j'aimais cela. Le petit garçon aux cheveux en bataille de la couleur du soleil avait bercé mon enfance, et cela m'emplissait de joie à chaque fois que l'on rappelait ma ressemblance avec le protagoniste principal de l'auteur français, du à mes cheveux, blanchis au fil des années, jusqu'à en devenir presque blonds platine. Mais à présent, ma chevelure si démentielle finie par disparaitre à jamais, le brun avait repris le dessus.

Je mesure près d'un mètre soixante quinze pour un total de soixante dix huit kilos, de ce fait je suis plutôt fin même si mes muscles et mes os me font paraître un peu plus fort, mais quand bien même, je reste d'une morphologie fine. J'ai une peau assez pâle, malgré mes heures à lézarder au soleil, ou à danser et rire sous un soleil de plomb. Mes yeux, d'un brun rieur, donnaient de l'intensité à mon visage mono teinte, et lisse. Mon nez, très droit, semblait tout droit d'un magasine de retouche photo, et ma bouche, extrêmement colorée d'un rose sanguin prononcé, semblait avoir été parfait par un léger ajout de maquillage.

Mon style vestimentaire est souvent traduit par une chemise sobre, un tee-shirt, un sweat, des jeans, des joggings, et des baskets. Quant à mes cheveux, je les laisse soit retomber en casque sur mon crâne, ou les coiffe dans un effet coiffé décoiffé élégant, faisant penser à celui qui est bien trop cool pour prendre la peine de se préparer le matin. Voilà ce mec lambda, c'est moi.


VERITASERUM


⌇ Participation de la famille de votre personnage dans la grande Guerre de Poudlard du 1er et 2 mai 1998: Ils vivaient leur vie parmi les moldus.

⌇ Maison que votre personnage rêve de rejoindre: Serdaigle
⌇ Forme de son patronus: un ouistiti
⌇ Que voit-il dans le miroir du Riséd: être le Petit Prince
⌇ Sorcier célèbre en modèle: Fred et Georges Weasley
⌇ Peut-il voir les Sombrals : oui
⌇ Forme de l'épouvantard: sa mère qui revient à la vie de la manière d'un zombie
⌇ Odeur de l'Amortentia: l'odeur de l'herbe fraîchement coupée, de l'air marin, et une odeur de framboise
⌇ Animal de compagnie: Hiboux appelé Bigleux
⌇ Anecdote: Le monde ne tournait plus rond, à croire que toutes les personnes que je connaissais ne savaient plus rien faire à par parler du sexe opposé et de la reproduction. Et pendant qu'ils pensaient tous à cela, moi, je restais coincé dans mon délire du Petit Prince, l'enfant instable et passionnant, qui malgré son si jeune âge, avait une maturité débordante, tout en gardant son âme pure d'enfant. Je voulais être comme ça moi aussi, mais mes songes étaient bien trop souvent noircis par l'arrivée de mes sombres sentiments.


ACCIO AMORTENCIA


Trois choses que votre personnage aime:
Le petit Prince
Les framboises sauvages
Les romans fantastiques

Trois choses que votre personnage déteste:
Vieillir
Son problème de lunatisme
Les grands sentiments


Hey little muggle!


Et vous alors, d'où venez vous?:
⌇ Nom/pseudo: C'est encore moi !
⌇ Âge: toujours 23
⌇ Comment as-tu trouvé le forum: toujours par chouchou
⌇ As-tu une vie particulièrement active IRL?: encore une fois oui
⌇ Combien de fois as-tu lu Harry Potter:
⌇ On t'aime déjà, tu savais?: Je crois que c'est plus la peine de répondre ;D







Dernière édition par Charly Pratt le Mer 13 Avr - 5:06, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: La vie selon Charly | Lun 11 Avr - 16:12







Renaissance





On connaît tous cet instant qui transforme notre vie à jamais. Cela peut-être une demande en mariage, un déménagement pour notre vie en tant qu'adulte, cela peut aussi être le divorce de nos parents, ou même le fait d'être parent prématurément. Mais pour connaître ce fameux instant qui eut don de transformé ma vie. Il faut que je raconte l'histoire depuis son début.

Tout avait commencé lorsque je me suis lové pour la première fois dans les bras de ma mère, comme si une connexion s'était installée entre son âme et la mienne, cet amour si fort dont j'étais si dépendant à l'époque. Le lien que j'eu avec mon père fut tout aussi aimant, mais différent cependant, il ne m'avait pas porté durant neuf mois, et il n'avait pas souffert afin de me donner la vie. Nous nous aimions cependant, et je ne fus pas en manque d'affection durant mon enfance. J'ai vécu à Londres toute ma vie, mes parents aimaient cette ville pour ses nombreux secrets, et pour le centre ville fait de pierres d'un style pittoresque. J'allais dans une école moldue, qui m'offrait la capacité de voir et d'entendre les histoires d'une vie normale, sans artifices et sans baguette magique. Les parents de mes amis avaient uniquement peurs de ne pas gagner assez pour faire manger leurs familles, et eux avaient uniquement peur de ne pas passer en classe supérieure. Mes parents à moi avaient peur de voir Voldemort revenir, et moi... j'avais peur que mes parents se fassent exploser la gueule. Les sorciers c'est génial ? Moi je préférais les soucis des moldus.

Mais un jour tout bascula, comme si ce petit monde paisible et qui tournait en rond ne voulait plus que je possède la moindre joie. Ma mère venait de se faire percutée de plein fouet par une voiture passant trop vite dans la rue, tandis que ma mère ramener le gâteau d'anniversaire destiné au quarante six ans de mon père. Elle gisait sur le sol tandis que sa main se tendait vers moi, petit garçon de neuf ans, tenant son ballon en plastique Action man. Ses yeux, imploraient un signe d'affection de ma part, elle souhaitait simplement que je m'approche, mais je me retrouvais figé, à quelques centimètres d'elle, sans avoir la moindre volonté de me faire toucher par elle. Ma mère. Ma mère...

" Jjjjje... je t'... je t'aiiime... "

Sa gorge emplie de sang, les mots ne sortaient pas comme elle l'aurait voulu, ses yeux, laissant échapper des larmes de tristesse, m'observaient avec la peur au ventre. Ses yeux devenaient peu à peu vitreux. Et je ne bougeai pas. Et je n'ai jamais bougé.

La morosité s'était alors emparée de moi pour ne plus jamais me relâcher, comme s'il était possible de n'être jamais heureux, je m'efforçais à rester un sale con. Et ce fut encore pire lorsque mon père se remaria un an à peine après la mort de ma mère. L'amour était un leurre, les adultes semblaient horribles, et inhumains, je détestais les adultes et je me détestais moi-même de devoir partir du monde de l'enfance. Je me haïssais de devoir grandir toujours un peu plus. De ce fait, à partir du moment où ma belle mère et Aedan emménagèrent à la maison, ce fut une guerre ouverte contre l'autorité parentale. Je devenais l'ado le plus exécrable de l'univers. Je voulais rester seul, sans personne, afin de ne plus jamais être déçu, blessé, ou abandonné par une personne qui m'était chère, les grandes personnes passaient leur temps à dépendre des autres gens, ils passaient des jours et des jours à vouloir remplacer les éléments qui manquaient dans leur vie, quitte à tout plaquer et à faire souffrir des personnes qui désiraient juste sortir la tête hors de l'eau. Moi, je m'attelais à être le meilleur à Poudlard, devenir ministre de la magie, et rester seul jusqu'à ma mort.





Revenir en haut Aller en bas
Direction
avatar
Douglas Sherrington
Direction
Hiboux envoyés : 40
Entrée à Poudlard : 09/02/2016
Mornilles : 210
Chocogrenouilles : 54
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: La vie selon Charly | Mer 13 Avr - 9:25


Je te souhaite la bienvenue, même si tu commences à être un habitué mon cher Charly!

Encore une fois, voilà un personnage haut en couleurs que j'ai hâte de voir en action! Va rejoindre les aigles, petit prince, et amuses-toi!
Revenir en haut Aller en bas
Professeur
avatar
Aglae Nutcombe
Professeur
ft. : Lily Collins
Hiboux envoyés : 71
Entrée à Poudlard : 12/04/2016
Année d'étude en cours: : Professeur merveilleuse
Maison répartie : Ex-Serdaigle
Mornilles : 216
DC : ♛ Winifred Hopkins
♛ Edward Lupin
♛ Ennis Lufkins
♛ Pollux Hevelius
♛ Hanae Oshima
♛ Harold Park
♛ Arth Wenlock
Chocogrenouilles : 61
∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞ ∞
MessageRe: La vie selon Charly | Mer 13 Avr - 15:10


Voilà pour les avatars!  Pardon du retard!

Code:
http://imageshack.com/a/img921/8343/BpUoMj.jpg
http://imageshack.com/a/img923/9237/ChDAaV.jpg
http://imageshack.com/a/img923/1661/p6NYGu.jpg
http://imageshack.com/a/img923/3064/yVmTF7.jpg
http://imageshack.com/a/img924/6973/WaSiVW.jpg
http://imageshack.com/a/img922/9506/poCKy3.jpg

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie selon Charly
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charly-croisé caniche 4 ans (60) ADOPTE
» Le PM JEA, l'homme de l'annee selon Haiti En Marche
» Bilan de l'annee 1 de Preval II selon les medias
» Qui va gagner la coupe selon vous
» Selon ce qui se dit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia :: Let us step into the night :: One can never have enough socks. :: Oubliettes-
Sauter vers: